Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Destinations
Expédition de 6 mois à 1 an, cherche encore destinations... 18
(partager)
posté le 15 oct. 2012

Harfang
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/10/12

Message privé
Bonjour à tous,

Voilà, à 23 ans, j'ai comme projet de partir dès la fin de mes études (dans 10 mois) à l'aventure.
Je voulais initialement faire le tour de l'Eurasie en 4L/2CV durant 6 mois avec une connaissance, seulement le voilà en couple et donc qui me lâche tout juste, la 4L et le matériel était déjà prêt...enfin bref ce n'est pas le problème^^

Suite à cela, j'ai décidé de poursuivre mon projet d'expédition, mais différemment.
- Je le ferais en solo (le projet ne dépendra que de moi, pas de risques qu'il tombe à l'eau à cause d'une tierce personne)
- Je n'utiliserais que des moyens mécaniques avec comme seul moteur mes muscles (vélo, kayak, à pied...)

Le budget est déjà prêt (jusque à 5000€ pour l'instant, prêt à travailler quelques mois de plus si nécessaires), toutes mes économies des différents boulots que j'ai pu avoir jusque là, aucune crainte de ce côté là, un possible mécénat ne serait que du bonus.

Etant donné que je demande de l'aide, je précise mon profil;
- Je suis sportif,
- j'aime le risque et l'aventure; déjà couché de nombreuses fois en pleine nature, seul ou accompagné, à la belle étoile et sous la pluie, appris à trouver de quoi subvenir temporairement à mes besoins dans la nature (mais cela peut varier selon les régions, j'en suis conscient...)
- déjà effectué un stage commando au sein de l'armée
- la solitude, être seul au milieu de nulle part, est quelque chose que j'apprécie énormément
- j'aime aussi découvrir de nouvelles cultures, échanger avec les gens, au besoin aider


Seulement je n'ai pas d'idées de destination...ou plutôt ne sais que choisir.
J'ai parcourus longuement le forum avant de m'inscrire, et voici les régions que je rêve de découvrir;
- Amérique du Sud
- Europe de l'Est
- Népal
- Alaska/ Canada
- Et Australie, Nouvelle-Zélande, Irlande, mais là moins "perdus" donc cela m'intéresse moins, j'irais plus en tant que "touriste" à d'autres occasions

Je recherche des sensations fortes, du sport, des rêves à vivre éveillés.
Mais beaucoup me disent que seul, certaines régions ne sont pas de bonnes idées (Amérique du Sud, Népal...). Je suis prêt à faire fi de ces avis, mais ne suis pas toujours raisonnable ;)
J'aimerais donc, compte tenu de vos expériences, avoir vos avis et vos conseils, connaître la (ou les?) destinations pouvant me convenir...

Merci à ceux qui prendront la peine de me répondre, me rediriger, ou me conseiller!
Je peux aussi donner plus de précisions si besoins sans problèmes :)
"Je suis le maître de mon destin.Je suis le capitaine de mon âme" William Ernest Henley
posté le 17 oct. 2012 mis à jour le 17 oct. 2012

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Salut Harfang,

1-si tu as fait un stage commando dans l'Armée tu as une expérience minimale du terrain et tu devrais sans aucun problème pouvoir progresser sur le terrain.
Je suppose que tu est parfaitement à l'aise pour t'orienter avec une boussole , connaître les gestes de survie ,s'installer sur le terrain un minimum ?
Surtout que les stages commandos de l'Armée je pense que c'est très demandant physiquement.

si je peux me permettre un conseil deviens guide d'aventure !
Nombre de personnes demandent souvent sur les forums à participer à des stages de survies ou bien pour les guider dans la nature...ainsi tu peux joindre l'utile à l'agréable.
Cela a toujours été un de mes souhaits...

Ceci dit la question est un peu vague selon les destinations, on ne va pas dans la jungle comme on va en montagne évidemment et le matériel n'est pas le même..
si tu veux quelque chose d'éprouvant il y a le Chemin des Emerillons en Guyane mais ça risque de coûter cher en pirogue et puis vaut mieux un guide.
Sans compter que la préfecture ne laisse peut-être pas passer tout le monde pour le faire...
ce Chemin il est au milieu de nulle part..
l'Amérique du Sud c'est une grande variété de paysages et de milieux naturels : la jungle, la Haute Montagne,la Pampa semi-désertique...

sinon au Canada c'est pas les opportunités qui manquent, The Chilkoot Trail au Yukon par exemple
Mais moi je n'aime pas trop les treks "tout tracés" je préfère prendre une boussole et partir à l'aventure dès que c'est possible ;)
Dans quel arme étais-tu sans indiscrétions ?
Si c'était à refaire j'irais dans la Légion ou les Marsouins :D et un de mes rêves aurait été l'école de la jungle de Manaus
posté le 17 oct. 2012

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Harfang :

Mais beaucoup me disent que seul, certaines régions ne sont pas de bonnes idées (Amérique du Sud, Népal...). Je suis prêt à faire fi de ces avis, mais ne suis pas toujours raisonnable ;)


si tu as fais un stage commando dans l'Armée cela t'apprend à gérer les difficultés et faire face à l'imprévu dans des conditions difficiles
Donc je pense que tu seras formé à faire face également à l'imprévu partout ailleurs dans le monde
Ceci dit il ne faut pas jouer les têtes brulées ; c'est évident que si tu souhaites grimpe l'Everest il faut plutôt une préparation spécialisée en alpinisme
Et puis le problème en Amérique du Sud c'est parfois l'insécurité avec les bandits
posté le 17 oct. 2012

Harfang
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/10/12

Message privé
Salut et merci à toi!

En effet pour ce qui est de boussole, cartes, relevés topographiques, orientation par rapport au soleil et à la nature, geste de survie et installation en fonction du terrain je pense être à l'aise et avoir la formation pour, bien que l'on a toujours à apprendre :)

Hum...pour les stages commandos à l'Armée, je dirais que certes un certain physique est nécessaire (de toute façon ils te recrutent, ou alors tu peux postuler, mais cela ne se fait pas comme ça, aucune garantie de faire le stage ou être commando), mais inutile d'être une bête de guerre en arrivant, ou Rambo. Pour réussir, il faut être sportif un minimum bien sûr, de toute façon chaque "stagiaire" a une formation militaire préalable, mais surtout sûr de ce que l'on veut et un mental d'acier. La grande part de mes muscles et de ma force, je l'ai prise à l'entraînement dans l'armée. Enfin ce n'est pas le sujet ;)

Guide d'aventure...pourquoi pas. Mais pas tout de suite, peut-être avec plus de maturité, parce que là me connaissant je serais trop exigeant avec mes "clients", et ne supporterais pas qu'ils ne suivent pas, ce n'est pas le but, il faut que chacun prenne du plaisir, et je me calmerais avec le temps. De plus je suis sur le point d'obtenir un diplôme d'ingénieur, alors pourquoi pas en pré-retraite? Merci pour l'idée, je la garde en tête ;)

Pour les destinations, je reste vague car n'ais pas encore le matériel (du moins très peu); donc je pourrais faire en fonction, mais il va me falloir ne pas trop tarder à choisir pour tout bien préparer!
J'aime aussi bien la montagne que la jungle, bien que plus "formé" pour la forêt et la jungle.
Si je pars en montagne, il sera en effet plus raisonnable d'exclure tout parcours nécessitant une formation minimale en alpinisme. De même je ne pense pas avoir de formation suffisante pour voir plus grand que kayak ou canot, en maritime.
Mais je peux grimper à patte, si cela est humainement faisable avec seulement "chaussures et bâton".
Il y a même en effet des régions où je pourrais allier montagnes et forêts...

J'aimerais en effet éviter autant que possible guide et treks "tout tracés", comme toi ;)

Je pensais donc en effet fortement à l'Amérique du Sud, mais me suis posé le problème des bandits...j'ai peut-être appris à me défendre, mais on va non plus jouer les malins et risquer de se faire attaquer par une bande d'autochtone connaissant la région par coeur, déterminés, et avec en ma possession une machette comme seule arme. Pas sûr que le gouvernement mette une grosse somme pour me récupérer :D
Est-ce donc vraiment déconseillé? Certains l'ont-ils déjà fait en couple ou sans guide?
Car, sans vouloir manquer de respect à quiconque, je pense que n'il n'y a pas plus de risques à y aller seul et entraîné, qu'en couple et sans formation militaire.

Sinon j'ai pensé aussi à l'Australie...Vu le la superficie, il y a de quoi faire, mais est-ce vraiment éprouvant, ou une "balade"? Les paysages y sont-ils variés? Pas trop urbain?

Sinon, la légion n'est pas une arme, mais un corps à part :P J'avoue la Légion et les Marsouins, tout le monde en rêve et ils ne sont pas respectés pour rien ;)
J'étais dans l'infanterie.
Ne m'en veux pas mais je ne dirais pas plus, ce n'est pas le but de la discussion, et je ne voudrais pas trop diverger :)
"Je suis le maître de mon destin.Je suis le capitaine de mon âme" William Ernest Henley
posté le 17 oct. 2012 mis à jour le 17 oct. 2012

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
rebonjour l'Amérique latine ce n'est pas une destination impossible il y a des tas de possibilités, des parcs nationaux
L'Australie je ne peux pas dire, je n'y suis jamais allé mais attention je crois qu'il y a beaucoup de zones désertiques
Pour l'Amérique latine il y a
-l'Amazonie
-la Cordillère Blanche au Pérou
-les glaciers de Patagonie

Désolé de parler à la première personne, je suis allé quelques fois au Pérou , au Brésil en Amazonie,en Argentine, en Bolivie..
dans le Pantanal brésilien j'ai pagayé au milieu des caïmans si si je le jure..;) avec mon canot gonflable.
ce que je connais bien c'est la Biosfera Maya ( chercher sur mon profil mon récit d'aventure) et aller à la recherche de temples mayas perdues dans la jungle entre le Mexique et le Guatemala ;)

Sinon l'année prochaine je vais peut-être retourner dans les forêts de Bornéo je l'espère
posté le 17 oct. 2012 mis à jour le 17 oct. 2012

Harfang
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/10/12

Message privé
Mais tu n'as pas à t'excuser :) ^^

Super merci, je vais voir sur ton profil, l’Amérique latine j'en rêve! Mais qui dit parcs nationaux ne dit pas guide + prix élevé?
Je me renseigne sur ces 3 destinations! (à combiner peut-être?)
Pour les glaciers, il vaut mieux des notions en Alpinisme ou pas nécessaire? J'ai déjà vécu plusieurs jours isolé en pleine montagne (mais en France) à devoir m'isoler du froid et me cacher. ça peut aider :) Mais pas de notions d'alpinisme (escalade) à proprement dit, à part le ski.

Pagayé au milieu des caïmans? :O le rêve...
Temples Mayas??? Oh là là tu touche des points faibles là... Je saute sur tes récits de ce pas! Tu dois être plutôt expérimenté, quel âge as-tu et à quel âge as-tu fais ces expériences si ce n'est pas indiscret? Tu l'a fais seul?

Je crois que j'ai trouvé ma destination...

C'est le problème de l'Australie, si ce n'est que du désert, du plat, et pas de paysages "exceptionnels" à voir...
Quel bonheur de galérer des jours, de combattre la fatigue, le climat, les moustiques,... grimper ou marcher, "combattre" la nature et apprendre à vivre en osmose avec elle durant des heures ou des jours pour arriver sur un point de vue à en couper le souffle et tomber le cul par terre, excusez l'expression...

Tu m'as déjà donné de bonnes pistes, je m'y penche merci! Y a-t-il moyen de connaître les lieux à éviter, ou peuvent sévir les bandits?
"Je suis le maître de mon destin.Je suis le capitaine de mon âme" William Ernest Henley
posté le 18 oct. 2012

familleneau
Etourneau
(84 messages)
Inscription : 18/04/08
Lieu : angers

Message privé
Tu as beaucoup d'endroits de la planète où faire du trek sans faire d'alpinisme. La Cordillère des Andes se prête bien au trek. Pour la partie que nous connaissons : Parcs Nationaux d'Equateur. Pas besoin de guide. Quant à l'entrée des Parcs équatoriens, les prix varient d'un lieu à l'autre mais ne sont pas du tout "plombants" pour le porte monnaie.

Bien sûr pour que pour te lancer sur des glaciers tu dois avoir des notions d'alpinisme !

Quel bonheur de galérer des jours, de combattre la fatigue, le climat, les moustiques,... grimper ou marcher, "combattre" la nature et apprendre à vivre en osmose avec elle durant des heures ou des jours pour arriver sur un point de vue à en couper le souffle et tomber le cul par terre, excusez l'expression
Sans être "rabbat joie", pas d'affolement. Mesures tes capacités, ton matos et surtout entraînes-toi ici bien avant. Seul ou avec d'autres + expérimentés. Une expé se déroule bien quand elle a été bien préparée et "éprouvée" avant de partir... (cf notre site alecoledesandes.com) Je connais ici un jeune de ton âge qui a vécu un trip en amazonie dont il va se souvenir longtemps....
http://alecoledesandes.com
posté le 18 oct. 2012

familleneau
Etourneau
(84 messages)
Inscription : 18/04/08
Lieu : angers

Message privé
J'ai parcourus longuement le forum avant de m'inscrire, et voici les régions que je rêve de découvrir;
- Népal

Côté himalayen, tu trouveras entre autre ton bonheur au Népal, le "paradis" du trek. Ballades-toi sur les sites divers et variés des personnes de ce forum pour glaner des idées !
http://alecoledesandes.com
posté le 18 oct. 2012

Harfang
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/10/12

Message privé
Salutations et merci à toi !

Tu n’es pas rabat-joie, juste réaliste. J’ai tendance à être un peu tête brulée (avec mon parcours, il le faut aussi un peu^^) et il est parfois nécessaire d’entendre la raison.
J’écarte donc l’idée des glaciers, surtout seul (à vrai dire, je n’y pensais pas).

Pour ce qui est de la formation, je ne pars de toute façon pas quelque part sans être renseigné autant que possible, que ce soit sur le climat, la végétation, le monde animal, d’une part pour le matériel et la préparation, l’évaluation des risques et le « préventif » et d’autre part pour profiter au maximum de ce que je pourrais découvrir.

En me renseignant donc convenablement sur les risques de la région, en emportant bien sûr le matériel adéquat, et avec mes formations reçues (vivre seul au milieu de nul part, allumer un feu en toute circonstance, survivre en milieu hostile…) est-il vraiment nécessaire de me ré-entraîner avant ? Je veux dire, j’ai déjà eu des entraînements et expériences dans diverses régions en France et ailleurs, et cela est sans doute bien différent de toute façon de la jungle ou des contrées que je pourrais découvrir (à part l’Outre-mer, mais je me vois mal payer un aller-retour là-bas pour m’entraîner, et cela reviendrait pour moi au même que de partir directement).
Dans le cas contraire, des pistes, des idées de réentraînement ? Je ne vois pas bien.
Par contre, je pense en effet avant de partir me réaffuter physiquement au cas-où (bien que continuant le sport, je ne pense pas avoir trop de mal) et revoir ce que j’ai appris en formation.
Mais je vais parcourir votre site ! Peut-être aurais-je déjà des réponses.

Concernant les capacités, je t’avoue que c’est pour moi dans l’épreuve que l’on peut les mesurer concrètement ; il est facile de se sous-évaluer (ce qui est certes moins dangereux) ou de se surévaluer, même avec entraînement. J’ai vu des hommes qui pensaient ne pas tenir le rythme après deux jours d’entraînement, et a contrario, des hommes pensant venir à bout de tout et craquer au bout de quelques jours ou semaines…
Et puis, bien que je me dois d’être raisonnable, ce que j’aime par-dessus tout c’est le dépassement de soi…Je ne le cache pas, c’est aussi pour cela que je prépare ce projet !
On peut donc bien sûr les évaluer, mais je pense que le plus important est par exemple de prévoir, surtout seul dans mon cas, un moyen de rapatriement accessible à tout moment, blessé, malade,… et capable de marcher ou alors dans l’impossibilité de bouger.
Maintenant, je crée cette discussion pour justement recevoir vos conseils avisés, ils sont donc bien reçus :)

Concernant le paragraphe que tu as cité, je modère mes propos ;
On peut ressentir une joie immense à « juste » grimper jusque en haut de la Montagne Noire (Pyrénées) seul durant plusieurs jours, par temps étouffant ou exécrable, avec son barda, à se dépatouiller dans la nature hors des GR et sentiers battus, et en admirant le panorama époustouflant à l’arrivée, en dormant à la belle étoile sur le sommet, loin de tout… (déjà fait) la descente se fait toute seule !^^
Je dis juste que quelque soit l’effort, la récompense est quelque part à l’arrivée, une fois l’objectif atteint, souvent dans mon cas le panorama ou site archéologique. Et en Australie ou dans le désert, seul, la récompense, l’objectif, est peut-être plus dur à trouver…

Sinon j’ai donc longtemps parcourus le forum avant de m’inscrire ; j’ai donc en effet vu de nombreux parcours intéressants, et qui me donne envies, mais ces parcours peuvent dater, et de nouveaux risques être survenus…
D’où la création de cette discussion, et les questions concernant les destinations. Parmi tous ce que j’ai pu lire, et continue à lire, peu sont partis seul dans ces régions ; ils ne disent pas si cela est possible ou si ce serait folie…

Je me renseigne donc sur le forum et ailleurs pour l’Amérique du Sud et le Népal !
J’ai aussi vu un article très intéressant d’une personne ayant fait le trajet Lyon-Pékin en 6 mois…en 2008. A voir si cela serait trop risqué aujourd’hui.
Sinon, en variant le parcours, cela peut-être un beau projet aussi.

Enfin, puisque je parle beaucoup ! Le choix d’étudier plusieurs destinations est aussi dû à la volonté de ne pas voir mon projet échouer ; en fonction des risques qui apparaissent, du matériel et de la formation nécessaire, je ferais ainsi mon choix entre ces différentes « études » et là viendra l’étape de préparation concrète du matériel, de la formation…etc

Vous êtes donc tous la bienvenue pour vos conseils et commentaires, quelques ils soient ! Je vous ferais part en parallèle de mes avancées et réflexions.

Merci d’avance !
"Je suis le maître de mon destin.Je suis le capitaine de mon âme" William Ernest Henley
posté le 18 oct. 2012

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
bonjour,
Harfang :
Mais tu n'as pas à t'excuser :) ^^

Super merci, je vais voir sur ton profil, l’Amérique latine j'en rêve! Mais qui dit parcs nationaux ne dit pas guide + prix élevé?

Oui pour avoir un guide le prix risque d'être plus élevé
Mais je n'aime pas les guides non pas que je ne recommande pas l'assistance d'un guide mais parce que j'aime trop être libre.

C'est vraiment jouissif lorsqu'on est en pleine nature au milieu de nulle part ,on se sent vraiment libre..

même pour aller dans le désert ce printemps au Maroc je n'ai pas pris de guide.
Je préfère m'orienter tout seul avec une boussole et le GPS éventuellement



Pour les glaciers, il vaut mieux des notions en Alpinisme ou pas nécessaire? J

par contre là il est vraiment préférable de prendre un guide sinon c'est très risqué tout seul
Mais je ne suis pas trop fana du vertical je préfère l'horizontal :P
et puis le froid pas trop pour moi

'ai déjà vécu plusieurs jours isolé en pleine montagne (mais en France) à devoir m'isoler du froid et me cacher. ça peut aider :) Mais pas de notions d'alpinisme (escalade) à proprement dit, à part le ski.

Pagayé au milieu des caïmans? :O le rêve...

en fait c'est quelque chose qui peut être banal;
grimper un glacier c'est vraiment plus risqué


Tu m'as déjà donné de bonnes pistes, je m'y penche merci! Y a-t-il moyen de connaître les lieux à éviter, ou peuvent sévir les bandits?

en Amérique latine c'est en milieu urbain qu'on en trouve
posté le 18 oct. 2012

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Harfang :

Dans le cas contraire, des pistes, des idées de réentraînement ? Je ne vois pas bien.
Par contre, je pense en effet avant de partir me réaffuter physiquement au cas-où (bien que continuant le sport, je ne pense pas avoir trop de mal) et revoir ce que j’ai appris en formation.
Mais je vais parcourir votre site ! Peut-être aurais-je déjà des réponses.


pour s'entrainer dans la jungle on peut aller en Sologne par exemple ; bon c'est évident que c'est pas tout à fait le même milieu mais ça permet de progresser à travers les bois de prendre un azimuth et de faire l'exercice,partir d'un point,aller à un autre et revenir,mesurer le temps de progression
Si tu est un minimum habitué tu peux aller dans la jungle.
Ceci dit je ne conseille pas trop de s'enfoncer dans la jungle en Guyane par exemple c'est risqué.
Il y a des sentiers balisés dans quelques coins de Guyane comme par exemple autour de Saül ou bien la piste de Belizon
Pour ce qui est de la montagne la France c'est parfait parce que si tu as l'habitude de randonner en autonomie dans les Alpes ou les Pyrénées tu n'auras aucune difficulté d'aller au Népal ou dans les Andes avec une bonne carte topo
Sinon il faut prendre un guide localement
posté le 18 oct. 2012

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
quelques photos pour les suggestions :)

là au pied de l'Atlas en partant de Aït Benhadou presqu'au beau milieu de nulle part ;)

Maroc 1


celui-là je l'ai pris en photo à bord de mon pack raft

Pantanal 1

une ballade dans les Rocheuses au Canada ( Telkwa Pass ) juste avant l'orage
J'ai installé la tente complétement trempé et j'avais pas bien chaud

Telkwa PAss
posté le 18 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
khutzeymateen :
... Si tu est un minimum habitué tu peux aller dans la jungle.
Ceci dit je ne conseille pas trop de s'enfoncer dans la jungle en Guyane par exemple c'est risqué...


Les risques sont surtout :

1) avoir une blessure (fracture de jambe par exemple) ou une maladie (crise de palu, diarrhée sévère avec déshydratation, dengue) en étant tout seul. Pour ce qui est de la maladie, une bonne trousse couvre la plupart des cas, mais une fracture ouverte d'un membre, c'est autre chose ...

2) être à court de vivres. C'est très c..., mais c'est à mon avis le plus gros problème pour nous occidentaux ...

3) se perdre (mais avec un GPS, il faudrait être un peu neu-neu :rolleyes: )

4) les humains - chercheurs d'or clandestins surtout : tous ne sont pas des anges ! Mais il y a peu d'exemple qu'ils aient embêté un voyageur non armé. Autour de Saül, il y en avait qui s'étaient un peu spécialisés dans le racket de touristes - je ne sais pas où ça en est aujourd'hui. Et j'ai aussi le triste souvenir de Capi et Dominguo, deux de mes collègues abattus lâchement par derrière à la station de recherche de Saut Pararé, dans la réserve des Nouragues; mais les agresseurs étaient des renégats au sein même des orpailleurs clandestins, qui les ont attrapés et livrés tout ficelés à la police de Régina.

5) la forêt elle-même, où la chute de branches est plus dangereuse que les animaux

C'est non négligeable, mais pas insurmontable avec un peu d'entraînement et de préparation. Mais je préfère partir à deux, et depuis peu, j'emporte une balise de détresse (attention, ce n'est pas la panacée, il n'y aura pas un hélico dans les 15 minutes comme en métropole, et il est toujours délicat de mettre en danger la vie des sauveteurs pour sécuriser ses loisirs)
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 18 oct. 2012

Harfang
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/10/12

Message privé
@khutzeymateen
Je suis du même avis que toi concernant les guides ;)
Et pour l’orientation je ne suis pas trop inquiet, comme dit précédemment j’ai aussi appris à faire des relevés topographiques (sans être à un niveau professionnel, bien sûr) , et cela peut même être sympa et intéressant à faire pour mon carnet de voyage, même si des cartes existent déjà^^ Et faire des relevés permettent de se réorienter en cas de besoins, mine de rien…

Donc si je suis assez précautionneux et que j’emporte un GPS avec moi et autre matériel, je ne suis pas trop inquiet, le plus important je pense est de ne pas être fou ou avoir un ego assez démesuré pour penser qu’avec ses propres connaissances l’on peut se permettre d’aller n’importe où, et s’égarer dans la jungle (par exemple).

Bon, si les bandits sont plutôt en milieu urbains, c’est une bonne nouvelle.

Comme dit plus haut, c’est net pour moi, j’évite les glaciers (ce n’est sans doute pas là de toute façon que je serais le plus à l’aise…même si ça peut-être magnifique)

Merci pour les idées d’entraînements, concernant la montagne je ne suis pas inquiet, la plupart de mes expériences ont étés faites en montagne, Alpes et Pyrénées.
Pour ce qui est des bois, si je le peut ça ne coûte rien de me ré entraîner, mais de même je me suis de nombreuses fois entraînés à faire des azimuth, calculer mon temps de progression, prévoir d’aller d’un point à un autre sur la carte en déviant si nécessaire à chaque obstacle, mais en arrivant à bon port grâce à la prise d’azimuth régulière et la notation des points de repères.

Tes photos donnent de plus en plus envies…je vais devenir intenable durant mes recherches ma préparation si cela continue ! :)

@Mad
Au niveau des risques, le plus à craindre est en effet je pense les cas extrêmes tels que fractures ouvertes. Je prends les cas extrêmes, mais quand l’on voit que certains (cas rare heureusement !) ont dû s’amputer eux-mêmes pour survivre…brr rien que d’y penser j’espère ne jamais en arriver là !
Une trousse de secours et une formation supplémentaire préalable devrait en effet permettre de se sortir des autres situations telles que maladies ou blessures « légères » (entorses, foulures, déchirures, blessures ouvertes…que sais-je). Je me sais capable de surmonter ce que j’appel « blessures légères », et les traiter au minimum en attente de soins efficaces.

Pour la question des vivres, il faut en effet être très prudent et prévoir toujours plus que pas assez. Question à étudier sérieusement, merci.

Se perdre ; repris un peu plus haut, en effet si l’on prend les précautions minimum existantes aujourd’hui, sans arrogance aucune, il faut vraiment le vouloir, ou c’est que l’on n’a pas été assez prévoyant.

Les humains ; c’est en fait ce que je crains le plus, point à étudier très très sérieusement (je ne pense même pas à emporter une arme à feu, d’une part parce qu’il faudrait déjà pouvoir l’importer ou se la procurer, d’autre part parce que justement le fait d’être armé peut amener le danger plus que l’éviter, et enfin parce qu’il est une chose de tirer sur des cibles, une autre de tirer pour tuer ou blesser, et malgré tout entraînement reçu il serait fou de penser pouvoir neutraliser ne serait-ce que 3 hommes armés sans être touché, dans une région inconnue)
Ton exemple me donne froid dans le dos! Comme quoi même partir à deux peut malheureusement être très risqué, et ne rien changer par rapport au fait d'être partis seul...

Après j’assimilerais animaux+ forêt en un risque « nature » mais à bien prendre en considération, merci.

Bonne idée que la balise de détresse, après pas d’inquiétudes, je ne risquerais pas la vie d’autres personnes pour sauver la mienne. Où que j’aille et quoique je fasse, ce sera à mes risques et périls, il faut savoir assumer, et comprendre que l’on ne pourra être secourus, ou qu’il faudra faciliter la tâche des sauveteurs, qui ont déjà un travail bien difficile.
Quand à partir seul…je suis conscient que c’est un risque supplémentaire, mais je ne pourrais envisager de partir à deux (il faut me supporter, et si l’on doit crapahuter 6 mois, il vaut mieux bien s’entendre et se connaître. De plus, cela m’évite comme dit auparavant tout désistement et projet qui tombe à l’eau)

Pour être prévenant, j’ai parfois conscience que mes réponses peuvent paraître « arrogantes » ; si c’est le cas, sachez que j’exprime simplement ma pensée en toute humilité, je suis jeune et sans aucun doute moins expérimenté que vous, mes paroles peuvent sans aucun doute être corrigées, je ne demande que ça et tous vos conseils seront bien reçus !
"Je suis le maître de mon destin.Je suis le capitaine de mon âme" William Ernest Henley
posté le 18 oct. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Harfang :
... Les humains ; c’est en fait ce que je crains le plus, point à étudier très très sérieusement (je ne pense même pas à emporter une arme à feu, d’une part parce qu’il faudrait déjà pouvoir l’importer ou se la procurer, d’autre part parce que justement le fait d’être armé peut amener le danger plus que l’éviter, et enfin parce qu’il est une chose de tirer sur des cibles, une autre de tirer pour tuer ou blesser, et malgré tout entraînement reçu il serait fou de penser pouvoir neutraliser ne serait-ce que 3 hommes armés sans être touché, dans une région inconnue)
Ton exemple me donne froid dans le dos! Comme quoi même partir à deux peut malheureusement être très risqué, et ne rien changer par rapport au fait d'être partis seul ...


En Guyane, tu peux acheter un 12 sans problème !
Mais chasser n'est pas une bonne solution (cf mon article dans l'avant dernier CA "Marcher en jungle en toute légèreté"), et comme moyen de défense, c'est naze : armé tu seras perçu comme une menace, et comme tu le dis, tu hésiteras à tirer, alors que le mec en face n'hésitera guère ...
Quant à l'histoire de Capi et Domingo, les assassins voulaient piller le camp de recherche. Toi, tu représenteras une proie sans gros intérêt :P ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 18 oct. 2012

Harfang
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/10/12

Message privé
Oui, comme dit plus haut je suis de ton avis, plus que raisonnable.

Des idées commencent à germer dans mon esprit...Si je veux partir au moins six mois, je ne "peux" me cantonner à une région (Népal, Amazonie,...).
Cela sera donc un road trip d'envergure.

Je vais continuer à me renseigner un peu partout (d'ailleurs je pense commander la plus grande partie des "Carnets d'aventures", selon les titres et articles, si certains me seront particulièrement utiles n'hésitez pas à m'aider dans la sélection) et à prendre vos conseils et idées en considération.
Un article d'un homme de plus de 60 ans ayant fait Lyon-Pékin en 1 an m'a grandement inspiré. Chapeau bas à cet homme.
http://pekin2008.over-blog.fr/100-index.html
J'ai eu le lien sur le forum d'ailleurs^^

Voilà ce qui peut-être des idées à étudier et faire germer;
- Partir de France (où? j'ai la chance de connaître une grande partie de la France, je partirais peut-être d'une frontière...) pour joindre le Népal, y pratiquer du trek, voir peut-être plus loin après le Népal, j'ai une idée là dessus...Mais passage obligatoire au Népal.(Vietnam, etc ça me dit bien) Et alors se pose la question, en n'écartant pour l'instant aucune possibilité; en profiter pour passer dans les villes et contrées que je rêve de visiter plus tard (Venise, Budapest, Israël...) en alliant voyage dans la nature et "tourisme" ou alors éviter au maximum les milieux urbains, voyage "purement" nature (en dehors des possibilités de ravitaillement, ou sites touristiques incontournables)
Problème; le passage par l'Europe de l'Est; je vais peut-être éviter l'Afghanistan :rolleyes: donc dans quel pays passer après la Turquie/ l'Ukraine en n'étant pas complètement fou?

- Partir de France pour l'Afrique, Jusque à Madagascar/ Afrique du Sud ou les deux. Je connais de plus des personnes venant de Côte d'Ivoire, Tchad, Sénégal. Avantage; pas de barrière de la langue (au passage je parle Anglais, d'un bon niveau, et Espagnol, je pense sérieusement à m'y remettre) Inconvénient; niveau sécurité, pour être déjà allé en Afrique, seul il y a beaucoup de pays et lieux à éviter...

- Remonter (ou redescendre) l'Amérique du Sud de haut en bas, par la Cordillère (et étant féru d'aviation, ce sera quelque chose de très particuliers pour moi...si vous voyez ce que je veux dire...hommage aux pionniers de l'Aviation et aux plus grands Aviateurs français)

Ce sont trois possibilités très différentes, j'en suis conscient. La plus "facile" reste sans doute la première, pour le climat, l'environnement naturel et l'adaptation. La plus folle sans doute l'Afrique. La plus époustouflante l'Amérique du Sud...
Chacune avec leurs paysages et environnement particuliers. Il existe sans doute d'autres possibilités, je compte bien sûr sur vous pour commenter celles-ci, m'envoyer sur d'autres pistes, ou que sais-je...

Mon cerveau est en ébullition...
"Je suis le maître de mon destin.Je suis le capitaine de mon âme" William Ernest Henley
posté le 19 oct. 2012 mis à jour le 19 oct. 2012
posté le 19 oct. 2012

Harfang
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 15/10/12

Message privé
Merci bien pour ces infos!
Je regarde cela tranquillement, mais j'avoue avoir déjà lu des articles sur le Pacific Crest Trail, et l’Amérique du Nord me fait moins rêver (honnêtement, je ne saurais dire pourquoi).
Et cela m'a l'air d'être des chemins "tout tracés"? :/ enfin je vais regarder ça, je n'écarte aucune possibilité pouvant être intéressante avant de les avoir étudiées, merci bien!
"Je suis le maître de mon destin.Je suis le capitaine de mon âme" William Ernest Henley
posté le 10 févr. 2013

Anne_Julian
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 03/02/12
Lieu : Belgique

Message privé
Salut Harfang,

Je comprends ton envie,
mais attention 6 mois c'est déjà un gros trip, mais 1an c'est autre chose.
Tu vas rencontrer des soucis de visas dans la plupart du temps qui t'empêcheront de rester plus longtemps et devoir apprendre la langue.

Y'a un pays ou je serai resté longtemps pour faire du trek: Le Kirghizstan
Tu peux aller dans des endroits ou très peu d'occidentaux vont (il n'y a que quelques lieux "touristique")
Le pays est sûr (mêmes les régions proches du Tajikistan).
Mais je pense pas que tu puisses y rester aussi longtemps que tu veuilles.

La Chine (partie Ouest) peut être intéressante.
Dans les trips fous/interdits, un passage par le Nord Pakistan (c'est très facile, et y'a pas de soucis) puis une arrivée en Inde (Cachemire) serait un exploit.
(En gros, partir du Kirghizstan=> Chine => Pakistan => Inde)

Tu vas "juste" te heurter aux autorités Chinoise/Pakistanaise car c'est "théoriquement" interdit de passer par ces montagnes.
Maintenant, il faut savoir que les conditions sont extrêmes, et que la probabilité d'y rester est élevé.

Un site de référence en Français: blankonthemap
Bonne continuation sur tes recherches.
(partager)
Remonter