1 membre et 20 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 7

Réparation canoë en bois

b.desmarets - 31 mai 2012
Bonjour bonjour!
Je viens de m'inscrire sur la forum. J'avais déjà pas mal consulté de discussions sur les voyages à vélo avant d'entreprendre un petit voyage de Lille à Barcelone, en passant par l'île d'Oléron, l'Auvergne, l'Ardèche, le Gard etc.

Et j'ai fait il y qques semaine l'acquisition d'un canoë en bois (je pense qu'il s'agit d'acajou, si qqu'un peut me le confirmer après avoir regardé les photos, cela m'aiderait déjà), laissé à l'abandon depuis qques années déjà.
Je me suis donc renseigné sur des sites spécialisés sur la fabrication/réparation de canoë et il semblerait que cela, en plus d'être possible, a l'air techniquement accessible dans mon cas.

Bien que n'étant pas sur un forum spécialisé sur le travail du bois, je viens à vous pour avoir une première opinion sur l'ampleur du travail à effectuer. Ainsi je vous joins le maximum de photos, sur un album Google. J'ai essayé de les regrouper côte à côte par endroit, en espérant que vous vous y retrouviez.

L'album photo est accessible ici.

Vous remarquerez que les extrémités, l'une comme l'autre, sont complètement défoncées. Je compte donc enlever tout le mastic, décaper, poncer légèrement et revenir, comme c'est expliqué brièvement sur ce site...

Cependant, pouvez-vous qu'il est nécessaire :
- De décoller chaque latte et enlever le mastic, à partir du moment où un jour s'est formé à cause de la déformation du bois? Si oui, auriez-vous une idée comment procéder? Dévisser chaque latte, les traiter indépendamment et les re-fixer? N'y a-t-il pas un risque que celles-ci se déforment et dans ce cas, que la tâche devienne à la fois interminable, mais surtout très complexe?
- De toucher à l'intérieur du canoe? Les photos sont certes sombres, mais je n'ai décelé aucun calfeutrage à base de mastic, ni aucun trou du à un choc? Savez-vous s'il faut effectuer un test d'étanchéité plus poussé qu'une mise à l'eau, dans la mesure ou un soucis pourrait subvenir dans longtemps mais qu'il pourrait être évité dès le démontage complet?

J'espère avoir été assez clair. J'ai recherché sur le forum d'autre discussion sur la fabrication/construction de canoë et n'ai trouvé que celui ci, sur la rénovation d'un canoë par ansrik, qui m'est déjà d'une très grande, notamment concernant les technique de rénovation. Cependant, le canoë que je possède étant dans un pire état, je me suis permis de poster une nouvelle discussion, pour y poster des photos et faire de celle-ci un partage d'avis et connaissance tout au long du travail qui sera effectué.

D'avance merci pour votre aide, Baptiste.

Claude41 - 31 mai 2012
Bonjour,
L'embarcation semble être une bonne construction amateur. Elle me semble à mi chemin entre un canoë et une barque.
L'ensemble parait assez lourd. Nous n'avons aucun indice sur votre situation géographique (comme beaucoup d'inscrits d'ailleurs !)

Claude

b.desmarets - 31 mai 2012
Merci pour votre réponse.
Je viens d'actualiser ma situation géographique actuelle.
Seriez-vous en mesure d'estimer l'état du canoë?

b.desmarets - 01 juin 2012
Merci à tous pour votre accueil, à bientôt!

Claude41 - 01 juin 2012
C'est un peu loin du 41 ou nous avons un réparateur de canoës et barques bois qui aurait pu donner une estimation du travail a effectuer. Quel est le poids de cette embarcation qui semble construite comme une barque qui n'aurait pas le fond plat.

Claude

ansrick - 02 juin 2012
Salut Baptiste

Malheureusement, je n'ai encore pas restauré de bateaux "à clins", comme le tien. Appelle Olivier Choussy, de La Canoterie. Il saura te conseiller, je pense. Il vend un excellent vernis Epiphane qui donne une couleur dorée au bateau.

C'est certainement plus galère à décaper à cause de la surface non plate.

Je préfère démonter à minima, car je pense que tout ce que je démonte tiendra moins bien dans le temps.
Et puis, il te faudra trouver des clous et vis de qualité (à l'ancienne), ce qui coûte cher et n'est pas facile à trouver.

Ton bateau est vraiment très beau. Tu peux en faire une merveille. On en voit pas beaucoup des comme ça.

b.desmarets - 02 juin 2012
Salut Ansrick!

Merci beaucoup pour ta réponse, elle m'est d'une aide précieuse. Tu viens de m'apprendre le terme "bordages à clins", qui signifient que les lattes sont superposées les unes sur les autres, je ne le connaissais pas...
D'après mes recherches, cela est hérité d'une technique répandue par les vikings et l'appellation norvégienne klink båt (bateau à clins) proviendrait du bruit que fait le marteau sur les clous et rondelles de blocage lors de l'assemblage des bordages (Klink-klink-klink...)).

Quoiqu'il en soit, je viens d'envoyer un mail à Olivier Choussy. Encore merci, bien à toi.

Claude41 - 03 juin 2012
Désolé , mais je ne vois pas de construction à clins sur ces photos , je vois du bord à bord avec une baguette de recouvrement.

Claude

Remonter