Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Les présentations
Bonjour à tous ! 7
(partager)
posté le 01 févr. 2012

Asiatrek
Martinet
(17 messages)
Inscription : 01/02/12
Lieu : Saint-Lô

Message privé
Bonjour, je me présente, Laurent, Normand pur beurre et j'ai programmé mon départ sur la route de la Soie début septembre. Une balade en autonomie totale en émettant le moins possible de CO2 sur mon trike équipé d'une remorque de Saint-Lô vers le Japon...
Je reste toujours à la recherche de bons conseils et peut peut-être en donner quelques uns :)

Laurent

Balade
Rien de tel que d'aller au bout du monde pour rencontrer quelqu'un qui va encore plus loin !
posté le 02 févr. 2012

Alex
Sterne arctique
(184 messages)
Inscription : 18/05/06
Lieu : Rennes

Message privé
Bonjour Laurent et bienvenu sur le forum.
Tiens nous informé de tes préparatifs ... et surtout de ton voyage.
Alex
Alex - Carnets d'Aventures
posté le 02 févr. 2012

Asiatrek
Martinet
(17 messages)
Inscription : 01/02/12
Lieu : Saint-Lô

Message privé
Hello Alex... Voilà le résumé pour les personnes qui découvriraient le projet maintenant ou qui n'ont pas accès à la presse normande comme La Manche Libre ou Ouest-France qui m'ont consacré deux articles. 

L'idée est de partir de Saint-Lô vers Tokyo à bord d'un joli tricycle couché en autonomie totale en émettant le moins de CO2 possible.

Ma décision a été prise l'été 2011 pour un départ vers l'été 2012. Un an pour aider les gens que j'aime à affronter le cancer, et aider mon papa dans sa fin de fin. Un an de préparation physique, un an de planification du trajet, un an de test, un an pour trouver les partenaires, un an à continuer quelques piges et à démarcher des journaux afin d'essayer d'assurer un minimum de revenus pendant mon périple. L'idée étant de mettre à profit ce voyage pour continuer à exercer mon métier de journaliste.

Asiatrek, ce sera ensuite un an de voyage le long de ces chemins de vie, de rencontres que représentent l'Eurovélo 6 et la route de la Soie avec un bonus à la découverte du Japon.

J'ai acheté mon vélo en août 2011, un tricycle couché, un Catrike Expédition déniché chez On Avance à Montpellier.
L'apprentissage rapide de ce vélo a été source de joie. J'ai accumulé plus de 3.000 km de roulage dans différentes configurations dont les classiques sacoches arrières et sac à dos par dessus. Bof ! Un pédalage peu régulier affecte le comportement du trike et amplifie le louvoiement à cause du poids réparti en hauteur sur le porte bagage arrière Tubus expédition.

Rapidement l'installation d'une remorque a été une évidence. Confronté à des choix cornéliens de modèles ready made qui ne correspondaient pas totalement à mes attentes, je me suis résolu à en réaliser une sur mesure. Je suis parti d'une base de remorque pour enfant.
Son poids, sa construction en acier et sa qualité ne m'ont pas convaincus au final.

Par la suite, je me suis dirigé sur une base de remorque en aluminium, l'Y Frame de Carryfreedom achetée chez Julien de Cyclo randonnée sur laquelle j'ai installé une caisse en contreplaqué confectionnée par mes soins. Une assise en 10mm sur laquelle sont assemblés les côtés et le toit en 5 mm avec non pas une ouverture sur le dessus, mais par derrière, pensant que l'étanchéité serait meilleure. La remorque "intelligente" est presque terminée. Elle produit de l'électricité, le panneau est à la fois fixe et reste orientable pour maximiser l'ensoleillement grâce à une ingénieuse (je me lance des fleurs ! ) tringlerie en tubes alu.

Concernant cette remorque "intelligente" il ne me reste que quelques aménagements à configurer comme l'eau chaude pour prendre une douche au bivouac. Un système de chauffage de l'eau par rayonnement couplé à une douche économique en eau serait le top ! J'y pense… Des tuyaux noirs confinés dans un cadre couvert de plexiglas pourraient assurer le réchauffage de cette eau.

Car je ne me vois pas ne pas me doucher quotidiennement ! J'ai testé la douche de poche comme celle de Sea to Summit depuis six ans. 10 litres suffisant à se laver pour deux personnes économes. J'ai une poche à eau avec pommeau de douche Ortlieb, 8 minutes de douche dispo, mais elle n'est pas transportable pleine à cause du mouvement de l'eau. L'idée que le noir attirait la chaleur et que cette poche allait se réchauffer n'est pas bonne. J'ai failli la paumer sur Saint-Lô Reims Saint-Lô…

J'aimerai bien installer un système de douche plus diffusant pour l'eau qui, au lieu de couler serait pulvérisée (Merci à Gérard Gervaise pour le conseil). L'idée étant d'avoir moins d'eau à transporter pour un même usage et que cette réserve soit installée dans un système rigide afin de ne pas occasionner trop de mouvements dans la remorque. Un pulvérisateur à pression contenue serait peut être l'idéal, avec un système mixte flexible/tuyau alu pour faire monter l'eau à ma hauteur. Sans point d'accroche pouvant soutenir 10 kg d'eau à hauteur d'homme point de salut pour la douche portative, sauf à la tenir d'une main et se laver de l'autre. Le trépied restant une solution bâtarde expérimentée en Bulgarie / Turquie, mais j'étais en voiture…

Le choix de la réaliser avec une ouverture arrière plutôt que sur le dessus n'est peut être pas le bon au final ?! Je m'étais dit qu'il s'agissait de la meilleur solution pour l'isoler de l'eau et du ruissellement.


En fait, cela me contraint à repenser le rangement. La partie droite dévolue au couchage, le gros matelas Thermarest Dreamtime XL, la gauche à la popote, à l'électricité, les batteries et au matos peu fragile. Ce sera donc plus difficile de mettre en place un pulvérisateur à l'avant, à moins d'installer un système de durits fines d'aquarium assez long genre 1m50 pour enlever, remplir et remettre en place le système de pompage sans hypothéquer l'étanchéité de la remorque. Une tétine partirait du côté gauche de la remorque afin que la douchette puisse être installée très rapidement et monter à 1m80 de hauteur.

Une autre piste de réflexion concerne mon propre confort. Si le couchage ne pose pas de problème, je n'ai pas encore trouvé LA tente idéale. L'Ultralight pro 2 de chez D4, utilisée avec le Dreamtime XL à Durfort (81) est trop peu habitable avec ce matelas, je n'évoque même pas le cas de ma Rigel X2 de chez Coleman, simple paroi et peu respirante. J'ai finalement commandé une Vaude power Taurus chez Cyclo randonnée après avoir hésité avec la Minibus 23 de The North Face. Sylvain, croisé en covoiturage possédait une Taurus et en a été plutôt content même après s'être baladé 19 mois en vélo et ou trek. Il l'a trouvée un peu trop chaude pour les parties les plus arides. Il a noté une certaine fragilité des fermetures éclair…

Il faut en parallèle que je prévoie l'installation d'une bâche pour m'abriter. Comme s'il s'agissait d'un auvent à ma remorque. Hors de question de cuisiner ni de vivre dans la tente dans les périodes pluvieuses. Il me faut donc un système de tarp qui se déploie afin de me protéger d'une éventuelle pluie fine. A Durfort, alors que je me rendais chez Triple Zéro c'était simple de tout benner dans l'auto car il pleuvait, sur le chemin, ce ne sera plus le cas. La tente trempée rangée dans la remorque, non merci, tout va pourrir ! Il faudrait que je puisse tendre une bâche depuis l'arrière de la remorque vers la tente. Un genre de tarp tendu entre la remorque et la tente pour être tranquille.

Depuis j'ai noué quelques contacts avec des journaux, entreprises et individuels pour m'aider à finir de monter ce projet. Un partenariat est en cours d'étude avec une école de ma ville.

Le départ est prévu début septembre, pour une année. Outre l'Eurovélo 6, mon chemin passe par la Turquie, la Géorgie, l'Arménie, l'Iran, le Turkménistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan, la Chine jusqu'à Shangaï puis le Japon

Dans l'idéal, j'aurai effectué le voyage retour sur trois ans. Russie, Mongolie...

Laurent
Rien de tel que d'aller au bout du monde pour rencontrer quelqu'un qui va encore plus loin !
posté le 02 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Salut Asiatrek et bienvenue par ici !
Ta remorque polyvalente/intelligente et surtout ta salle de bain ambulante suscitent mon admiration étant moi-même un adepte du confort 'no limits' en voyage :cool: .
A vélo (Strasbourg-Katmandou quand j'étais jeune et beau) et en trike (TdF en 2009), pour la toilette, j'ai employé avec grand bonheur un jerrican de 5 litres (avec robinet) fixé à l'arrière du cycle.
Avec ça je disposais de l'eau courante à tous les étages sans complications.
Pour me savonner les mains, noyer le pastis, l'ouzo ou le raki, me doucher sous un arbre, remplir le bidon qui va bien, etc.
2 personnes (dont une femme) se douchent aisément avec moins de 5 litres, je l'ai vraiment expérimenté.
Toutefois, se savonner le corps entier n'est vraiment pas indispensable chaque jour, à mon avis.
A mon avis toujours, enlever la sueur de la peau (pour défatiguer et dépoisser) s'opère très bien avec un peu d'eau, une gamelle, un gant de toilette.
Concernant ta tente, si elle n'en est pas déjà capable, peut-être que faire en sorte de pouvoir la monter sans le double-toit serait une bonne idée les nuits de forte chaleur.
Poser des filets à l'extérieur de la remorque pour faire sècher du tissu avant de le ranger inside (ou de le laisser outside s'il pleut) serait-il pertinent ?
D'ailleurs voilà qui peut aussi servir à refroidir un bidon de liquide dans le drap de bain en éponge (je n'ose pas dire le peignoir :D ) humidifié au préalable.
Car, après une journée de pédalage au soleil la bière fraîche est irremplaçable (quoique dans les pays finissant par 'an'...), à mon avis encore. :cool:
Pour finir, ton trip, dans l'idéal, ressemble à s'y méprendre à un chouette VNI (Voyage Nature Intégral).
Sais-tu déjà qu'il y a sur ce site un espace de discussion dédié à ce type de pratique ?
Ce forum s'intitule "Le Voyage Nature Ecoresponsable" ;)
posté le 02 févr. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Bienvenue Asiatrek (en plus tu es normand :) ),


Pour la douche, j'utilise en voilier (de course croisière et très minimaliste ;) ) un pulvérisateur de jardin.
Ca coûte trois francs six sous, et si tu le peins en noir mat, ça te donne de l'eau presque toujours à température utilisable. Et si tu le fixes avec des sandows, tu peux le déplacer pour t'en servir ou le remplir.


Je te donne le lien du forum dont parle H3 (c'est lui qui en est à l'origine, mais il est trop modeste pour le dire) :
"Le Voyage Nature Ecoresponsable"


PS : Je suis souvent à Bricqueville sur Mer, près de chez toi. Envoie moi un MP, on pourra peut-être se rencontrer avant ton départ ;) ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 02 févr. 2012

Asiatrek
Martinet
(17 messages)
Inscription : 01/02/12
Lieu : Saint-Lô

Message privé
Hello H3, j'ai souvent l'occasion de randonner avec une douche Sea to Summit, l'utiliser à la maison ! Depuis je me suis dirigé vers la poche à eau Ortlieb avec le système de douchette. Mon vrai regret est souvent de l'accrocher.
En général, en bivouac, je taxe de l'eau chaude à quelqu'un puis je pars planter la tente à la roots. Là il était accroché à un poteau de but de foot.
Car le problème, c'est mon mètre 87. C'est pour cela que j'ai envie de concevoir un système portatif, que la pommette du pulvérisateur soit à hauteur du bonhomme (durits et tubes alus légers) à accrocher sur le côté de la remorque...
Après l'envie de se nettoyer, c'est surtout l'envie de préserver au maximum le duvet Triple Zéro taillé sur mesure.

Hello Mad ! Ce serait avec plaisir ! Merci pour le lien !

C'est tout à fait mon approche, celle d'être le plus propre possible. C'est pour ça que j'ai aussi un four solaire fait avec un pare soleil.... Mais un Omnifuel pour la nuit pour des raisons de sécurité !

Laurent
Rien de tel que d'aller au bout du monde pour rencontrer quelqu'un qui va encore plus loin !
posté le 03 févr. 2012 mis à jour le 03 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Je te donne le lien du forum dont parle H3 (c'est lui qui en est à l'origine, mais il est trop modeste pour le dire)

Mon cher mad, à l'origine originelle il y a les cris de la terre, de l'air, de la mer que tu aimes tant.
Autant d'appels au calme, à l'harmonie, au rythme du vivant.
Et si tu nous présentais ton voilier quelque part par ici ?
N'est-ce pas un moyen non motorisé, en dehors des ports où le moteur est, je crois, devenu quasiment obligatoire (je me suis déjà fait jeter pour défaut d'assurance et de moteur avec mon bateau à pédales) ?
[ HS :rolleyes: (avec toutes mes excuses, stp, Asiatrek) ]
posté le 28 avr. 2012

Asiatrek
Martinet
(17 messages)
Inscription : 01/02/12
Lieu : Saint-Lô

Message privé
Asiatrek avance à grands pas. Et je suis passé sur France ? Eh oui, je me serais contenté du sujet de 1,40 minute diffusé dans le journal du soir de France 3 tellement c'était chouette. Mais c'était sans compter le magazine des sports C Sport diffusé le dimanche. Asiatrek était le fil rouge de l'émission. Voilà un condensé...
Avec en prime, le pneu arrière qui glisse sur du gasoil perdu sur la route... Argh !

Vidéo sur Viméo
Bon week end !

Laurent

http://asiatrek.skynetblogs.be/archive/2012/04/28/asiatrek-a-l-honneur-dans-le-magazine-des-sports-de-france-3.html


[video]dailymotion.com/video/xq6h74_15-000-km-a-velo-pour-rallier-le-mont-fuji-du-mont-st-michel_news?fbc=286[/video]
Rien de tel que d'aller au bout du monde pour rencontrer quelqu'un qui va encore plus loin !
(partager)
Remonter