Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
besoin de conseil :projet VTT BUL pour 2 débutants : réaliste ou pas ? 11
(partager)
posté le 07 sept. 2011

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
Bonjour à tous,

les récits de VTT BUL de CA me font furieusement envie comme à beaucoup d'entre vous et j'ai envie de me lancer...

Nous partirions à 2 et sommes déjà bien éprouvés au vélovacances et au mode BUL mais nous n'avons quasiment jamais fait de vrai VTT. A notre actif, des vélovacances avec sacoches comme la traversée de l'Islande (donc des pistes), le Danube avec de nombreuses pistes non goudronnées et parfois des sentiers, le tout en tandem... Sinon, nous roulons beaucoup au quotidien grâce au vélotaf dans Paris et aux balades de plus ou moins courtes durées. Au total, nous faisons chacun entre 6 000 et 10 000 kms/an.

Les "grandes traversées" nous tentaient bien et pour commencer nous pensions à celle du Morvan partie nord sur 2 jours (95 kms et 2800 m de D+). Finalement, on s'est dit que c'était un peu de la folie de partir comme ça sans avoir jamais vraiment fait de VTT et que du coup on se limiterait à des circuits VTT balisés vert, bleu ou rouge au départ de Saulieu selon notre forme/envie pour se faire à la pratique VTT. Evidemment, on prend dans le sac le double toit de notre vaude power lizard UL pour éviter le formule 1:) En mode BUL VTT, on tomberait à 8,5 kilos pour 2 avec les contenants sans bouffe ni eau mais avec les bidons - donc 4- 4,5 kilos/personne. (On est à 10,5 avec sacoches + PB)

Autre détail qui n'en est pas un, nous n'avons pas de VTT récent. Nous avons un vieux VTT tout rigide de 95 en acier et un vieux VTC tout rigide en acier. Les 2 ont des pneus avec des tétines et roulent quasiment tous les jours avec des pneus slicks. Ils sont donc bien entretenus. Plusieurs solutions s'offrent à nous :

1. On se fait la GTMorvan avec nos vélos
2. On reste sur des petits circuits avec nos vélos à/vers Saulieu
2bis. La même que 2 mais dodo à l'hôtel pour éviter les sacs à dos
3. On reste sur des petits circuits avec des vélos loués à Saulieu
3bis. La même que 3 mais dodo à l'hôtel pour éviter les sacs à dos
4. On part ailleurs (oui mais où ?)

Que nous conseillez-vous ? Je ne sais pas si ça peut peser dans la balance mais nous sommes 2 tous petits gabarits : 47 et 57 kilos (pour le type de vélo ??), sommes parisiens et n'avons pas de voiture (mais un abonnement de train). Pas de souci sur l'entretien de nos vélos par contre, jamais touché à des freins à disque ou des suspensions :huh:Je penchais vers la solution 2. Qu'en pensez-vous ?

Si l'aventure nous plaît vraiment comme nous l'espérons, nous achèterons des vélos - probablement des endurigides aciers
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 09 sept. 2011

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
personne n'a d'avis ? :(
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 09 sept. 2011

colombo_35
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 19/08/08
Lieu : Condate

Message privé
Bonjour,

Je ne connais pas le circuit du tour du Morvan et sa technicité.

En ce qui concerne vos deux vélos, j'ai envi de vous dire de partir avec, comme ils sont tous les deux rigides, ne pas hésiter à mettre des pneus de grosse section supérieure à 2 pouces, par exemple 2.2 pour gagner en confort. Si le VTC est en 28 pouces, cela peut être compliqué de trouver des pneus à crampon. La contrepartie c'est de ne pas hésiter sur le terrain à faire cetaines parties à pieds si vous les jugez trop cassantes ou techniques.

En ce qui concerne votre choix futur de vous tourner vers des endurorigides (SOBRE OFF par exemple), attention ce sont des vélos avec une géométrie pour la descente avec des fourches de 140 à 150 mm. Pas le meilleur choix pour du VTT BUL.

Par rapports à vos gabarits vous pouvez rester sur des vélos orientés rando/cross country avec un débattement à l'avant de 100 mm et des roues de 26 pouces, si l'expérience VTT vous a convaincues. Pour des plus grands gabarits la solution d'un VTT tout rigide en 29 pouces (DAD de SOBRE, non je n'ai pas d'action SOBRE :)) ) peut être pas mal.

L'un des plaisirs du VTT BUL , c'est de passer dans des zones techniques en mode BUL, vos lacunes en VTT vont vous faire manquer cela, mais vous trouverez d'autres satisfactions.
Le bul d'oseur avance
posté le 09 sept. 2011

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
Merci pour ces conseils !
Pour l'itinéraire, on ne sait pas encore, peut-être verra-t'on directement sur place.

Pour la technique, c'est clair qu'on passera à côté mais rien que de rouler dans les petits chemins, ça nous fera sûrement plaisir. On aura aucune honte non plus à descendre, de toute façon on ne pourra pas jouer à celui qui a le plus gros vélo ! :D
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 12 sept. 2011

Chtigui
Martinet
(17 messages)
Inscription : 10/03/09

Message privé
bonjour,
qques commentaires dans le désordre:
-je possède un vieux vtt D4 en acier tout rigide du début des années 90 qui m'a entrainé sur de nombreux parcours vtt (des vrais avec des chemins cassants et des bosses!), sur des balades sur routes, pistes et autres chemins imprévus... et qui me traine encore sans grincements tous les jours au boulot (il est increvable!!)! Avec ou sans sacoches, à la journée ou + si affinités: je me souviens d'une balade de 770kms entre le Nord et ...Villargoix il n'y a pas si longtemps....
- Ne pas oublier que le vtt a été "inventé" pour aller partout, et qu'au départ il était en acier et sans amortisseurs!
- conseil : pourquoi ne pas aller faire quelques randos vtt organisées par une asso, un groupe de potes, etc pas loin de chez vous? Il y en a toutes les semaines. pour débuter sur de vrais chemins vtt, avoir un itinéraire fléché est assez sympa...
Vous pouvez ainsi tester et le matos et vous meme.
- Concernant le Morvan, les chemins ne sont pas trop "cassants", et le fait de les faire avec un VTC doit pouvoir se concevoir. A la moindre portion jugée trop dure, vous pouvez toujours continuer à pieds!
Vous pouvez aussi prendre l'avis de potes expérimentés et qui peuvent voir votre vtc, ou encore aller chez un Pro lui demander son avis. Vous pourrez aussi le revoir si vous souhaitez ensuite investir dans un autre vélo!
- si vous avez la possibilité : prévoyez 3j au lieu de 2 (meme si 45kms/j sont possible en théorie au vu de votre expérience sportive). Ce sera + lourd dans votre sac, mais vous n'aurez pas la "pression". le 3ème jour si vs arrivez + tot: profitez de la Bourgogne!
- un autre conseil: Lancez-vous ! J'ai moi-meme pris du temps avant de partir, mais je peux vous assurer que le plus dur est de partir!! le reste ...pfffff !

bonnes balades....
posté le 12 sept. 2011 mis à jour le 12 sept. 2011

laupo73
Martinet
(26 messages)
Inscription : 06/06/10

Message privé
slt,

pour repondre a la citation de chtigui:un autre conseil: Lancez-vous ! J'ai moi-meme pris du temps avant de partir, mais je peux vous assurer que le plus dur est de partir!! le reste ...pfffff !,

ben moi je trouve que le plus dure c'est de revenir.

si vos vélos sont en état il vous emmènerons bien plus loin que vos espérances , il faut vraiment faire attention c'est dans les descentes car la matos souffre avec les sacoches , sinon penser quand même a prendre un peux d'outillage et vérifier que les jantes n’ont pas un voile trop important sinon a remédier avant le départ ,

bonne balade
ouaf ouaf!!
posté le 13 sept. 2011

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
Merci, on vous racontera :)
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 19 sept. 2011

MCollo
Martinet
(43 messages)
Inscription : 27/04/10

Message privé
Chtigui :
bonjour,
- Ne pas oublier que le vtt a été "inventé" pour aller partout, et qu'au départ il était en acier et sans amortisseurs!

Sûr ! et même avant l'invention du VTT, il y avait les "cyclos-muletiers". Il y a 30 ans on montait sur nos randonneuses 650 des pneus de 32 ou des "1/2 ballons". Mais c'est pas pour cela que j'abandonnerai maintenant mon VTT titane très souple avec une bonne fourche avant ! (je fais aussi avec du velotaf tous les jours avec en mettant des pneus adaptés (pour moi schwalbe "super moto" à l'arrière et "marathon Suprême" de 2.00 à l'avant : très roulant

Pour Elyse, pour vous je pense que pour 2 jours il suffit de changer les pneus (schwalbe "smart sam" existe en 28 pouces et est passe-partout) et surtout de bien vérifier les freins et le rayonnage (quelques rayons de rab ça peut être utile).

Bonne balade
Espace + Temps = Rêve
posté le 23 sept. 2011

sergi
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 21/09/11

Message privé
Je ne veux pas casser l'ambiance... mais je pense qu'un minimum d'experience et de qualite de velo est requise pour partir come ca dans une traversee en VUL. Si jamais tu te trouves avec une panne majeur en plein millieu des Alpes, tu fais quoi ?

Le "Vrai"TT est deja assez dur sans le poids du sac, alors quand on rajoute une bonne douzenne de kilos la dificulte devient encore plus rude.
Cet ete on a fait la traversee des Pyrenees en VTT sur 15 jours en VUL, on avait des bons velos bien entretenus et pas mal de pieces de rechange... et on a quand meme eu un probleme qui nous a requis passer par un magasin pour reparer.
Je n'ose meme pas imaginer comment s'aurait ete partir avec un velo "pourri".

Apres avec un bon velo rigide on a moins de chances d'avoir des problemes mais le confort est moindre... a mon avis c'est possible en adaptant le parcours a des zones pas trop techniques et rocailleuses.
posté le 07 oct. 2011 mis à jour le 07 oct. 2011

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
sergi :
Je ne veux pas casser l'ambiance... mais je pense qu'un minimum d'experience et de qualite de velo est requise pour partir come ca dans une traversee en VUL. Si jamais tu te trouves avec une panne majeur en plein millieu des Alpes, tu fais quoi ?

Le "Vrai"TT est deja assez dur sans le poids du sac, alors quand on rajoute une bonne douzenne de kilos la dificulte devient encore plus rude.
Cet ete on a fait la traversee des Pyrenees en VTT sur 15 jours en VUL, on avait des bons velos bien entretenus et pas mal de pieces de rechange... et on a quand meme eu un probleme qui nous a requis passer par un magasin pour reparer.
Je n'ose meme pas imaginer comment s'aurait ete partir avec un velo "pourri".

Apres avec un bon velo rigide on a moins de chances d'avoir des problemes mais le confort est moindre... a mon avis c'est possible en adaptant le parcours a des zones pas trop techniques et rocailleuses.

Je ne suis pas sûre du tout d'avoir beaucoup moins d'expérience que la plupart des VTTistes occasionnels du dimanche... Nous savons faire du sur-place, des bunny-up, rouler très lentement et slalomer.

Nos vélos de sont pas "pourris". S'ils roulent au quotidien 20km, c'est bien qu'ils ne sont pas pourris sinon ça fait longtemps qu'ils auraient flanché !! Dans le Morvan, il y a des petites routes partout donc en cas de souci, on est vite à un marchand de vélo.


Côté matos, nous sommes donc partis avec ce qu'on avait "pour voir". Pneus cyclocross pour le VTC et sur mon VTT, pneus à crampons sans marque. Sur le dos, nous étions en mode XUL donc moins de 4kilos chacun bouffe comprise. Je portais la tente (1kg) accrochée au guidon et nous avions au total 2 litres d'eau en tout.

Sur le dos dans le sac, nous avions chacun :
- coupe-vent + polaire + t-shirt rechange + chaussette rechange + slip + bonnet + pantalon + duvet (sans housse) + serviette microscopique
- loupiottes de vélo
- housse pluie en permance sur le sac pour éviter de le salir


Dans le sac du copain :
- popote + réchaud à gaz avec petite bombonne + 2 cuillères plastique + opinel N°6 + 1/4 éponge
- 2 tapis de sol en mousse premier prix à go-sport
- appareil photo

Dans mon sac :
- matos vélo : dérive-chaîne, maillon de rechange, 3 colliers cerflex, 3 démonte-pneus, 2 chambre à air (une par taille), colle + rustine + papier de verre, outils multiples (allens + tournevis), pompe, une paire de patins de frein de rechange
- couverture de survie (sert aussi de protection sous tente)
- mini-pharmacie
- trousse de toilette : savon à tous faire, 2 brosses à dent, dentifrice
- carnet + stylo, billets de train et carte de réduction, CB, 1 chèque, 1 seul tél pour 2, monnaie, CNI

Sur nous : couche, t-shirt, chaussettes et chaussures de vélo

La bouffe était répartie : pruneaux, amandes, princes au chocolat, nouilles chinoises, nouilles japonaises, chocolat + lait en poudre, gateaux petit déj. On a rechargé dans les boulangeries et supérette.

Mon sac a une contenance de 23l et celui du copain 31l (talon 33 en taille S). Tout tenait dedans.


Sur le trajet en lui-même :
Nous arrivons à la gare d'Avallon à 21h, et partons directement vers le camping. Le lendemain, nous prenons le temps pour partir et décollons finalement vers 10h30... Nous commençons la GTM qui débute fort : single-track sur un beau sentier en devers ! Première chute pour moi sans gravité dans les ronces :( ça n'atteint pas notre moral et repartons directement, nous enchaînons montées et descentes tout le temps, pas beaucoup de plat. Nous descendons souvent mais souvent uniquement pour passer un rocher. Le paysage est magnifique, tout comme la météo. Il fait bien chaud et nous transpirons à grosses gouttes. Les sentiers se suivent et ne se ressemblent pas : entre deux haies de ronce, chemin forestier, en devers, le long d'un ruisseau...

Je fais une deuxième chute sur l'autre côté, cette fois-ci dans les orties + ronces. et elle est suivie de près par une chute du copain dans la boue, pas grave non plus. Il faut dire que nous avons une vitesse moyenne délirante : 8,5 km/h donc les risques de chute violente sont limitées !!

Au bout de 40 kms de VTT, nous sommes bien crevés et nous posons pour la nuit. De l'eau pour boire et se laver, de l'herbe pour la tente, c'est le paradis. Le lendemain, la remise en route est difficile d'autant qu'après 2 kms seulement, grosse pente à 20% sur 300 mètres ! ça passe mais c'est dur !! Un peu plus loin, le chemin est complètement raviné et en monté, on pousse donc sur bien 500m. On traverse plein de petits ponts. Vraiment pas larges, je dirai 50 cm sans bordure. A chaque fois on descend mais comme le bois est humide, on glisse quand même ! Juste après l'un deux, il y a une montée très courte mais tellement raide qu'il en est difficile de tenir debout même sans vélo ! Nous piqueniquerons au lac de saint aignan où de nombreuses personnes se baignent. Nous continuons encore un peu mais comme nous devons être à Saulieu en fin d'après-midi, nous remontons sur la route pour tracer. Nous y serons à 18h.

Le lendemain, nous prenons notre temps pour repartir, et filons directement par la route pour reprendre le train.


Bilan :

les + :
on a adoré être seuls et dans la nature, ça nous a permis de voir des choses qu'on voit rarement sur la route et gros chemins. ça donne une vraie sensation de liberté
le VTT c'est top
le Morvan c'est vraiment top aussi : paysages variés et forts sympathiques
la GTM est très bien tracée
le matos a bien tenu le coup : une seule crevaison, le pneu n'avait aucune chance, épine d'1 cm
on est moins nuls en VTT qu'on le pensait
4 kilos, on ne les sent pas sur le dos
les vélos pas si inconfortables que ça même sans amorto : merci l'acier !!


les - :
on avait mis la barre un peu haute car on a pas pu tout faire (il doit nous manquer 20-25 kms sur les 95 indiqués)
le Morvan ça monte vraiment beaucoup
4 kilos sur le dos, on ne les sent pas, sauf sur les fesses !!


Le mot de la fin : on recommencera le VTT BUL et le VTT tout court, c'était absolument génial !! Par des sorties plus courtes techniques ou des petits wks avec moins de montée. On a encore du matos à améliorer et alléger : popote, duvets, fringues, mais surtout les vélos !! On va commencer par les pneus pour des trucs de qualité. Pour les vélos, on attendra d'avoir les finances.
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 08 oct. 2011

fredy
Martinet
(22 messages)
Inscription : 25/12/09

Message privé
slt a vous 2.

Si tu restes dans l exagone c est un peu différent , l important peut etre le freinage si tu aimes aller vite et si tu roules sous la flotte ,
mais il faut pas se prendre la tete avec le matos , le plus important sur un vélo de voyage c est les roues , des roues costeaux , et l idéale c est d avoir la meme dimension de rayons a l av et l ar .
Aprés rester simple ,un cadre rigide en acier que tu peux faire souder n importe ou ;et une fourche a l av , c est plus confort et si tu vas a l étranger ( tole ondulée) c est super.
Aprés des tubless pour éviter les crevaisons , oui pourquoi pas .
Eviter les gadjets qui servent a rien ( genre 10 vitesses , réglage de selle au guidon ..ect.
Et un vélo un peu défréchi n attirera pas les convoitises .surtout a l étranger .
Aprés il faut que tu saches réparer toi méme un minimun de choses( chaine , dérailleur , porte bagage cassé ..cassette .ect).
je suis moniteur cycliste et loue du vtt , plus c est simple et moins tu as d ennui....
si vous passez vers valence ds la drome , arretez vous , ou venez passer un week end je vous filerai quelques tuyaux sans prétention sur comment se débrouiller avec un minimun d outils face a des ennuis mécaniques .

a+
fredy
posté le 10 oct. 2011

laupo73
Martinet
(26 messages)
Inscription : 06/06/10

Message privé
slt,

ben voila élise ta tous dit , le principal est de ce faire plaisir avec les moyens que l'on a et ne jamais oublier que le plus important c'est quand même celui ou celle qui appui sur les pédales , je pense même que pour une première vous êtes sacrement organiser , et plus tu fait durer ton matos meilleurs c'est pour la planète .

fredy les tubless j'en ai eu sur un vélo j'ai remis les chambres a air le prix des pneus est supérieur a celui de notre veille mais honorable clio

bravo et bienvenu dans le merveilleux monde du vtt bull
ouaf ouaf!!
(partager)
Remonter