Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Orléans --> Mer par la Loire en 2 jours avec un bébé 24
(partager)
posté le 10 juil. 2011 mis à jour le 10 juil. 2011

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
Bonjour bonjour,

je me permets une modeste contribution pour présenter la balade que nous avons faite en kayak sur la Loire le WE du 25-26 juin, avec un couple d'ami. Nous c'est ma compagne et moi, accompagnés d'une petite fille née le 31 janvier dernier. La petite avait déjà fait un peu de kayak (portée en écharpe par sa mère ou moi, ça ne gène pas du tout le pagayage) mais il s'agissait de son premier bivouac. J'avais lu ici ou là des témoignages de rando pédestre avec des bébés, du coup je rajoute le nôtre qui, j'espère, pourra servir à d'autres jeunes parents.

Attention : cela fait quelques années que nous faisons du kayak sur ces bateaux (itinérances rivières/mer) ; c’était la 8ème sortie avec notre bébé ; le fait d’être à quatre adultes/deux bateaux permet de mieux gérer des situations potentiellement délicates. La Loire était à ce moment basse et la météo n’annonçait pas de grosses pluies en amont. Nous ne sommes pas partis sur une portion isolée de toute habitation et les berges étaient accessibles sur une grande majorité du parcours.

Pour être bien honnête ce que je poste ici est très fortement inspiré de ce que j'ai posté cette après-midi sur un autre forum. Je sais que ça ne se fait pas, mais je n'aime pas flécher vers d'autres forums, et je me dis que le récit peut en intéresser qq uns ici !!!:D

A l’origine il y avait un pote, Guilhem, qui avait bien envie d’une sortie kayak pour lâcher la pression après une grosse période de boulot : « Raph, ça te dirait une rando pendant le WE du 25 juin ? Je serais sur Paris avec Thalia (sa copine) et on est super motivés ! » Du coup on cogite 5 minutes avec Sophie, et on commence à bidouiller une sortie sur le Loing, pratique, pas trop loin (ha ha ha…) RER depuis Paris gérable. Proposition est faite --> déception « ha ouais, nous on voyait plutôt un truc sur deux jours en fait… » Ha OK ! Très bien ! On re-cogite avec Sophie… Et hop : la Loire.

Le principe :
- départ samedi matin tôt pour Orléans (1h de trajet départ d’Austerlitz)
- mise à l’eau en centre ville après un petit ¼ d’heure de marche depuis la gare
- on pagaie on pagaie on pagaie, on s’arrête quand on veut etc…
- bivouac sur une des iles magnifiques de cette rivière splendide
- on pagaie on pagaie on pagaie, on s’arrête quand on veut etc…
- arrêt à Beaugency (gare à proximité du fleuve), train direct pour Paris
- et si on a vraiment beaucoup avancé, on débarque à Blois, où le même train part 20 minutes plus tôt, billet échangeable.

Le matériel :
- un yakkair 2HP dans son sac à dos et un Nomad (sans pontage) dans un seul gros sac sur un diable pliant
- des sacs étanches : 1 sac à dos d’environ 50L, un autre d’environ 90L (pas plein), deux petits sacs à dos de 20 et 25L
- le matériel de bivouac, des poches à eau (2 types camelbag, une bouteille et une poche de cubis aluminisée)

En pratique :
L'ensemble du bazar est bien transportable à 4 adultes, dont un qui porte aussi la pitchoune sur le ventre (écharpe)
On a dépassé Beaugency parce qu’un pote habitant Mer nous a proposé un coup de voiture depuis le pont de Muides jusqu’à la gare de Mer (toujours le même train). Ça n'est pas dans l'esprit "sans voiture" mais c'était plus sympa comme ça, et puis Beaugency ça faisait trop court et Blois trop long...

Voila, pour ceux qui seraient pressés, vous avez l’info minimum, pour les autres… quelques photos.


Départ à Orléans, devant le pont Georges V. Sophie porte la petite en écharpe, elle dort en attendant le départ (enfin en attendant le prochain repas plutôt)...



Re-départ après un déjeuner sur une jolie plage de sable/galet, et après avoir fait téter la petite, l’avoir changée… re-installée pour une sieste contre sa mère. On croise de bien jolis villages,



On a vu énormément (quantité et diversité) d'oiseaux sur cette partie entre Orléans et Beaugency, mais on n’a pas de photos ;-( Avec la petite sortir le réflex du sac est encore un peu plus galère qu’avant. Il faut vraiment qu’on achète un petit compact étanche !!!

A part ça, la Loire était franchement basse ce week-end, mais ça n’a pas été un problème: parfois il a fallu descendre du bateau pour marcher à côté voire même le pousser, mais ça n’est pas désagréable, le fond est en général plutôt doux, ça rafraichit et puis ça incite à plus/mieux lire la rivière pour suivre les courants et éviter les bancs de sable.





Arrivée au bivouac, une petite clairière de sable dans une presqu'ile verdoyante, la petite prend ses marques dans son lit de bivouac bricolé.


Réveil au son d'une montgolfière qui passe à quelques mètres de nos têtes, un bruit très étrange que ce souffle de feu lorsqu'on a encore la tête dans le c.. gaz !!!



Départ sous le soleil qui chauffe déjà bien (on n'est pas très rapide pour décoller nous le matin !




Arrivée à Beaugency, pause pour se promener dans la ville – magnifique – en laissant les kayaks planqués sur une berge (mais en gardant les pagaies avec nous… paranos que nous sommes..). Là encore, comme pour les oiseaux, pas de photos, mais pas de bonne excuse… ! La pile droite du pont de Beaugency réserve une petite surprise, avec un passage très « humide » (grosse vague et une pointe à 14 km/h si je me souviens bien) qui remet bien dans l’ambiance nautique de notre activité. A noter que j’avais reconnu le passage à pieds juste avant en regardant s’il pouvait y avoir des obstacles (potentielle cravate…) ou au contraire une zone de récup… Les passants sur le quai accompagnent notre passage d’un regard noir… S’inquiètent-ils pour notre petite ?

Pause pique nique, découverte des joies du hamac



Puis arrivée au niveau de cette toute mignonne centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux...


Les rives étaient moins vivantes depuis quelques km déjà, le fleuve qui était rivière devient pataud… Des panneaux indiquent aux kayakistes et céistes qu’il va falloir débarquer et porter, ça nous rassure parce que nous ne savions pas s’il allait falloir se débrouiller sur une berge plus ou moins praticable ou si tout cela était organisé. En fait c’est parfaitement bien fait, en rive droite, quelques dizaines de mètres avant le barrage. Le portage se fait sur un chemin tout à fait carrossable (pour ceux qui disposent d’un chariot…) d’à peine 200m. Bon, par contre il n’y a pas d’eau là où l’on rembarque :snif:! Il faut traverser tout le lit de la Loire dans 10 cm d’eau sur fond de caillasse et d’algues pour rejoindre la partie gauche du fleuve et retrouver de l’eau et du courant…
Sur cette section quelques km un peu fastidieux, la rivière est grosse et large, un peu trop rectiligne et les rives moins accueillantes que la veille.
Un peu plus loin la petite se rafraichit un peu. Un peu de radioactivité ne fait de mal à personne. En réalité il faisait vraiment chaud et - malgré son air pas tout à fait convaincu - la petite a apprécié la fraicheur de l'eau.



Finalement on s’arrête au pont de Muides, rive gauche, où une petite « base de loisir » permet de faire sécher le matériel sur l’herbe, de garer la voiture du pote qui nous réceptionne pour tout charger dedans, et nous emmène à la gare (après un apéro à Mer) = ROYAL !


BILAN : le Nomad file vite et bien (c'était une première avec un chargement conséquent et sur une "longue" distance) : sur de longues portions j’ai été seul à pagayer à l’arrière, Sophie allaitant ou s’occupant de la petite à l’avant, je n’ai jamais eu l’impression de rester scotché. Bon, c’est vrai la Loire ça avance tout seul, mais pas tant que ça. On sent que lorsque la machine est lancée il suffit de peu pour entretenir le rythme.
Pour le chargement du bateau… une vraie limousine : sous le pont arrière, la pompe, des bouteilles et poches à eau (eau, jus…) et 2-3 bricoles. Sur le pont, le sac du Nomad (quasi étanche) contenant le chariot replié, nos chaussures sèches, le lit de la petite, la popote, le hamac, une bâche nylon (et surement des trucs que j’oublie).
Derrière, entre les pieds du passager et le siège avant, le gros sac de 90L (alpkit drydock90) dans la longueur, bien maintenu par une sangle rejoignant les deux boudins. Rien ne dépasse de la hauteur des boudins, ou presque, ça permet un excellent appui des pieds, et ça fait un bon tableau de bord pour poser carte, gps… Sous les genoux un sac Ortlieb 13L de fringues sèches de bivouac, sous les autres genoux (à l’avant) un sac 25L avec de la nourriture, les affaires de la petite et l’appareil photo, encore de la place libre devant les pieds du passager avant, sous le pont, sur le pont…

Bref, à deux adultes et un bébé dans ce bateau, on a de la place pour partir avec tout le confort moderne ou alors pour partir sans avoir l’impression que le bateau déborde de partout des sacs pendouillant au moindre crochet. Un vrai plaisir ! Pour un test sur une durée plus longue, on verra dans un mois quelque part entre la Dordogne ou le Célé !!!
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 10 juil. 2011

Canoe Company
Martinet
(33 messages)
Inscription : 16/12/10
Lieu : la Touraine -Cher & Loire

Message privé
Belle balade en effet mais complètement inconscient d'emmener un bébé en canoë ou en kayak surtout en gonflable et surtout pas une bonne idée de le raconter (et en image) sur un forum... la dernière photo me fait peur ! Je ne vois pas non plus de gilets de sauvetage (aide à la flottabilité) dans les embarcations pour les adultes (vous étiez équipés ?)... Votre récit et les photos qui vont avec banalisent trop le fait que le canoë ou kayak est une activité comme une autre, sans danger... Les navigateurs " décathlon " ne vont pas faire la différence avec une Loire de Juin 2011 et une Loire avec 1 mètre d'eau en plus qui ne semble pas plus dangereuse mais pour laquelle il faut prendre plus de précautions...

JF
posté le 10 juil. 2011

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
Bonjour,

je craignais un peu ce genre de réaction... je vais tenter de répondre point par point, ça fait un peu sec mais c'est plus simple !


"inconscient d'emmener un bébé en kyk ou en canoé, surtout en gonflable."
Je ne comprends pas le caractère général de cette affirmation. Pourrais tu préciser s'il te plait (risques liés à la navigation, à l'isolement, bivouac...)? Nous choisissons des conditions de navigations qui ne présentent pas de danger (des risques, oui certainement, mais des dangers, je ne crois pas). Nous disposons de bateaux d'une stabilité primaire et secondaire à toute épreuve. Le caractère gonflable des nos bateaux n'est en aucun cas un facteur de danger, il me semble, à moins que tu ne puisses me prouver le contraire.


2° les gilets de sauvetage.
Nous avions sur le bateau 2 gilets. Un de canoé (50N si je me souviens bien), que je n'ai pas mis mais qui était à portée de main. Un autre disposant d'une sous-cutale (70N), que Sophie a mis lorsqu'elle avait la petite sur le ventre. Après quelques heures, voyant que nous avions pied (et de loin) quasi partout, nous avons laissé tombé les gilets. Puis remis pour le passage du pont de Beaugency. Etant donné que les gilets de kayaks ne sont pas des gilets de sauvetage, leur "indispensabilité" dans de nombreuses situations est discutable. Personnellement je réfléchis à l'achat de VRAIS gilets de sauvetage (retournement en quelques secondes) pour les navigations plus délicates (en mer par exemple). En tout cas dès que la petite n'est plus en âge de tenir dans l'écharpe, soit on a l'impression qu'elle est OK pour rester un peu dans le bateau et on lui colle un VRAI gilet de sauvetage (existe dès 1an), soit on fait du kayak sans elle !:p


"Votre récit et les photos qui vont avec banalisent trop le fait que le canoë ou kayak est une activité comme une autre, sans danger..."
Existe-t-il réellement une activité sans danger (ou sans risque, il faut que l'on se mette d'accord sur les termes!) ? Je considère que naviguer dans une rivière dont le courant porte à 2-3 km/h - sauf sections plus rapides - et où l'on a pieds la plupart du temps ne présente pas de dangers. Quant aux risques... ils me semble vraiment clair que la moindre activité en comporte; et Sophie et moi considérons qu'il y a moins de risques à faire ce que nous venons de faire que de traverser la France en voiture pour partir en vacances!


"Les navigateurs " décathlon ""
Si on précise qu'on a eu nos bateaux au salon nautique, tout va bien?! :D Je plaisante, bien-sûr, mais il faudrait quand même arrêter d'utiliser ce moyen pour parler des débutants qui n'ont pas nécessairement envie de devenir des experts. C'est bien de ces gens que l'on parle non?
A leur adresse, je vais écrire une petite note dans notre premier post... ça peut effectivement être utile, même si je ne crois pas que des gens se lancent comme ça avec leur bébé dans une activité, sur un fleuve et avec du matériel qu'ils ne connaissent pas du tout !!
Mais bon, tu as raison, il y a des inconscients partout.

Raphaël et Sophie
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 10 juil. 2011

hittite
Martinet
(37 messages)
Inscription : 17/03/09
Lieu : Le Puy En Velay (43)

Message privé
Un bébé ???? un gonflable ??? Des photos ???

Vade retro satanas !!!

Ah ça pas été long, tu t'es fait avoiner direct ! Et à mon avis ce n'est pas fini ...

L'incommensurable mépris des puristes du vrai du pur du rigide pour les comment il dit "Les navigateurs décathlon" me ferait presque rigoler si ça ne me faisait pas penser aux salopards en casquette ...

... Un gonflable ... Et ho ! Les adeptes du plastoc rigide renseignez vous un peu avant de poster. Un gonflable moderne ce n'est pas une chambre à air de tracteur avec une planche ficelée au fond ! haute pression ça vous dit quelque chose ??

Et question sécurité un rigide qui s'explose sur un rocher ça coule un gonflable ça perce un compartiment...

Bon aller je reconnais que gonflable et plastoc ça ne remplacera jamais un joli canoé en bois verni...

Par contre sur le coup du gilet je suis d'accord, j'avoue avoir un peu tiqué sur l'absence de ceux ci sur les photos... Sur l'eau : TOUJOURS un gilet, qu'il y ait du vent, pas de vent, du courant , pas de courant, qu'il fasse chaud ou froid ...

@+ Marc
posté le 10 juil. 2011

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
Ça fait plaisir de voir que les avis sont partagés, MAIS je ne voudrais surtout pas que le ton devienne trop polémique et que les interventions soient des attaques personnelles.
Ceci étant dit, la rivalité gonflable/rigide existe parfois, trop souvent c'est sur, mais il serait bon de passer au delà dans nos discussions et d'avancer des arguments précis... de part et d'autre.

En effet je considère que nos bateaux sont plus faciles d'accès que de magnifiques canoés que l'on peut trouver dans ta boutique JF (et qui me font fantasmer :p), MAIS je ne considère pas pour autant que la conséquence de cet état de fait est exclusivement la venue de débutants naïfs et inconscients dans l'activité. On peut aussi imaginer que des pratiquants confirmés (modestement) en profitent pour étendre leur pratique, jouir d'un confort supérieur (très subjectif j'imagine), et remonter à bord plus facilement lors d'un passage à la baille (et oui, parce que quand je dis "plus facile d'accès", c'est au figuré mais aussi au sens propre !

Pour la fiabilité du gonflable : en effet les chocs portent rarement à conséquence, et il est même - à mon avis - très difficile d'éclater une vessie de cette manière. Il faudrait vraiment une grande vitesse et une branche acérée, ou un fer à béton pour déchirer la première et la seconde enveloppe ainsi que la vessie en uréthane... et en effet, théoriquement (je n'ai jamais eu à tester), cela le devrait pas nous empêcher de rejoindre la rive la plus proche.


En ce qui concerne le port des gilets, je suis un peu embarrassé. Je comprends bien vos arguments : pourquoi se priver d'un système de sécurité supplémentaire? C'est bien cela?
En fait très sincèrement nous n'avons pas vu l'intérêt de les porter sur cette portion du fleuve où nous avions une visibilité excellente, très peu de fond (eau souvent jusqu'aux genoux)... Dans d'autres situations nous les portons, là non, ou presque pas.
Encore une fois, il est très important de rester critique face aux "règles" qui nous disent quand faire attention (mettre son gilet) ou quand il n'est pas nécessaire de faire attention (avec n'importe quel jouet de plage, vous pouvez naviguer dans la limite de 300m d'un abris = c'est autorisé DONC c'est sur ?...). Même avec une aide à la flottaison on peut imaginer bien des situations qui seraient critiques dans cette fameuse bande des 300m...
Bref, il nous semble plus important de prendre le temps de réfléchir à tous les risques induisant d'éventuels dangers pour les avoir en tête et les voir venir plutôt que de se jeter aveuglément sur tout le matériel de sécurité et de partir tranquille. Les deux approches n'étant pas exclusives, nous avions les gilets à portée de main.

à plus tard,

R & S
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 10 juil. 2011

huskybandit
Sterne arctique
(101 messages)
Inscription : 30/11/08

Message privé
Jolie photo, mais je suis totalement de l'avis de JF....
si au moins le Bébé avait un gilet !:roll:

Avez vous seulement subit un dessalage imprévu un jour même dans 1 mètre de fond ( qui finalement rappelons le, peut être le plus dangereux, un choc sur la tête même tout petit, peut suffire a perdre conscience, et je raconte pas la suite ! ) . juste pour vous rendre compte qu'il est déjà pas facile de se dépatouiller tout seul, alors si en plus il faut s'occuper du partenaire, du bebe ... alors là franchement.....:roll:

mais alors ce qui me choque le plus c'est ca:

que je n'ai pas mis mais qui était à portée de main

:siffle::siffle::siffle:
"un petit Canoë old town camper royalex, et depuis c'est du bonheur sur l'eau"...
posté le 10 juil. 2011 mis à jour le 10 juil. 2011

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
Bonjour,

je me demande bien à quoi sert le gilet que tu portes sur ton avatar si tu tombes dans ne serait-ce que 50 cm d'eau en perdant connaissance... Aurais tu des branchies? Avec votre logique, il faudrait faire porter de vrais gilets de sauvetage à tous les kayakistes/céistes. Ça peut se discuter. Le bébé il est contre le ventre de sa mère ou de son père, si le porteur tombe à l'eau avec lui, il n'y a qu'une personne à aider, en la mettant sur le dos pour dégager les voies respiratoires de l'adulte et du bébé. C'est bien pus simple que de devoir aider le partenaire ET le bébé, même si celui ci a un gilet (pour l'instant elle est trop petite pour en porter un, je crois que les premiers sont faits pour des enfants de 1 an). Comme je l'ai dit, dès qu'elle le pourra elle portera un vrai gilet de sauvetage.

Nous regrettons que ce post génère des réactions de ce type. S'il s'avère que l'ensemble (ou la majorité) des forumers considère qu'il risque d'influencer dangereusement des lecteurs inconscients, je laisse le soin aux modérateurs de le supprimer.
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 10 juil. 2011 mis à jour le 11 juil. 2011

Nomade en mer
Etourneau
(81 messages)
Inscription : 26/07/10
Lieu : Namur
Belgique

Message privé
@Raph-D

Je vous ai envoyé un MP ;)

Bonne fin de Week-end
Ni course, ni défi, ni extrême, Mais changer mon mode de vie… dans le respect de la nature et des hommes.Monture et Embarcation: Wheelie IV Traveller + remorque Cyclone, Canoë Nautiraid rando 450 et Windrider 17 :) En route pour Cap Nord, au départ
posté le 11 juil. 2011 mis à jour le 11 juil. 2011

GruuZ
Sterne arctique
(157 messages)
Inscription : 05/06/09

Message privé
Personnellement je reproche surtout le titre du post qui m'a leurré car j'avais oublié qu'existe la commue de Mer 41500.
Donc 2 jours d'Orléans à la mer, avec un BB je demandais à voir les détails...

Je ne suis pas étonné des réactions sécuritaires de nos concitoyens sur-assurés. Mais de tous temps des peuples nomadisant dans les milieux aquatiques ont fait des bébés. Moi mes plus lointains souvenirs aquatiques sont les tasses que me faisaient boire mes grand frères pour rire. Je suis resté assez aquatique.
La Loire cet été ne semble pas apporter de danger par son niveau de courant ni sa profondeur. On peut plus craindre des petites choses : guêpes, taons ou serpents.
En tout cas votre qualité Raph c'est votre capacité d'émerveillement et de la partager. merci


Ce WE une famille accueillait sur la grève d'Ecalgrain des kayakistes pour le picnic. Le père de famille n'était pas avec nous sur l'eau pour cause de clavicule cassée en VTT. Son garçon de 3 ans enlevait constamment ses chaussures. Peut être ne lui allaient-elles pas. Résultat : 3 points de suture. A qui la faute ? aux adultes qui cassent des bouteilles sur les plages?

Le gilet de sauvetage ne garantit pas contre l'hypothermie qui est le vrai danger quand on reste longtemps dans l'eau. Mais il permet aux familles de retrouver le corps.

Gruuz de retour du Cap de la Hague: belle rivière aussi!
posté le 11 juil. 2011

huskybandit
Sterne arctique
(101 messages)
Inscription : 30/11/08

Message privé
Perso, que vous mettez un gilet ou pas, je m'en contre-fou, je suis pas là pour faire la morale, que vous décidiez d'emmener un Bébé c'est votre problème,votre responsabilité... , qu'ils vous arrivent un accident , quelque part ca va pas me changer ma vie,:roll:

Et finalement Heureusement qu'on peut encore avoir le choix, y'a pas encore de bleu qui verbalise sur l'eau...:roll:

Si je porte mon Gilet à 100% c'est que j'ai déjà eu une mauvaise expérience sans gilet (pour une seule fois que je l'avais pas mis...) dans un endroit ou je suis passé une cinquantaine de fois sans le moindre soucis et sans danger apparent...:/

Pour moi le gilet c'est un peu comme ma ceinture de sécurité en voiture ( qui m'a sauvé deux fois déjà), c'est automatique je m'en rend même pas compte , alors forcement il y a des contres, (possibilité de rester bloquer...) , mais finalement si on fait une moyenne c'est souvent mieux de l'avoir ...:roll:

Ce dont je suis sur maintenant, c'est que plus on a de l’expérience sur l'eau, plus on voit de situations, plus on prend de précaution, et que le coté sécurité prend toujours plus de place dans nos sorties...

Je pense que tant qu'on a pas vécu une mauvaise situation voir très mauvaise, on peut pas avoir conscience des dangers, c'est après qu'on réfléchi, des fois trop tard !
"un petit Canoë old town camper royalex, et depuis c'est du bonheur sur l'eau"...
posté le 13 juil. 2011

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
GruuZ :
Personnellement je reproche surtout le titre du post qui m'a leurré car j'avais oublié qu'existe la commue de Mer 41500.
Donc 2 jours d'Orléans à la mer, avec un BB je demandais à voir les détails...

C'était du teasing !!!:D Désolé pour l'arnaque...

GruuZ :
Le gilet de sauvetage ne garantit pas contre l'hypothermie qui est le vrai danger quand on reste longtemps dans l'eau. Mais il permet aux familles de retrouver le corps.

Hummm lovely ! C'est pourtant pas faux ! Enfin je ne nie pas le fait qu'il puisse être utile. J'ai apprécié d'en avoir un en février dans l'Estérel alors qu'on essayait de surfer -comme des gros cochons - une vague un peu conséquente. On a pris un vol avec le pote, envoyé direct sous l'eau, le bateau à 20m, pas évident de nager avec pantalon +/- étanche et veste de kayak, tout en tenant sa pagaie à la main... avec le gilet ça passe.


rubis :
600mètres plus en aval , au pont du Maréchal Joffre c'est bien mieux pour une mise à l'eau ( il n'y à pas d'à-pic )

En fait on n'a pas vraiment galéré, mais surtout on n'avait envie de poser tout notre bardas rapidement, et de faire des équipes de montage des bateaux/courses/remplissage des réserves d'eau... Mais merci pour le tuyau, c'est noté !


huskybandit :
Je pense que tant qu'on a pas vécu une mauvaise situation voir très mauvaise, on peut pas avoir conscience des dangers, c'est après qu'on réfléchi, des fois trop tard !

Il me semble que tu te trompes... Et j'espère ne pas avoir à changer d'avis avec l'arrivée d'une regrettable mésaventure. En fait je crois que chacun s’accommode avec les questions de sécurité pour être serein dans sa pratique, point.

En tout cas je crois que j'ai dit tout ce que j'avais à dire sur la sécurité... un sujet qui ne m'excite pas plus que ça.

à bientôt tous,

et bonnes balades/aventures (où est la limite?)
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 13 juil. 2011 mis à jour le 13 juil. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Raph-D :
et bonnes balades/aventures (où est la limite?)

tu a les définitions du dico :
balade : On désigne sous le nom de balade, une randonnée souvent courte ou peu épuisante.
rando : On désigne sous le nom randonnée une longue promenade.
aventure : Entreprise hasardeuse, risquée.
aller à 10 bornes des côtes en kayak c'est une aventure .
descendre la loire toute la journée c'est une randonnée .
faire une sortie d'une ou 2 heures ( rythme relax , photo etc ... ) c'est une balade .
enfin c'est comme çà que je vois les choses .
posté le 11 mai 2012

jcantonio
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 11/05/12

Message privé
Bonjour,

Merci Raph pour avoir partagé cette expérience.
Je voulais savoir où vous aviez mis le sac à dos du Yakkair, car j'ai aussi le HP2 et son sac d'origine est volumineux et est difficilement pliable.
Et si c'etait sur le pont, comment était il attaché?

JC
posté le 14 mai 2012

hittite
Martinet
(37 messages)
Inscription : 17/03/09
Lieu : Le Puy En Velay (43)

Message privé
Bonjour,
Pour fixer le sac à dos sur mon Yakkair, 1 j'attache les deux mousquetons des bretelles sur les anneaux derrière le siège et j'ai rajouté un gros mousqueton pour relier la poignée du sac à dos à la poignée arrière du bateau : en trois clics le sac est fixé sur le pontage arrière !
photos ici
@+ Marc
posté le 16 mai 2012

jcantonio
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 11/05/12

Message privé
Merci Marc pour ton aide!
JC
posté le 17 mai 2012

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
salut,

désolé pour la lenteur, notre PC nous a fait la blague de ne plus vouloir démarrer...

Sur cette sortie, il me semble que le sac du yakkair était plié/roulé et glissé sous le pontage arrière du Nomad. Nous avions de la place à ne plus savoir qu'en faire. Quand c'est plus serré on met le sac du Y sur le pontage arrière, rempli modestement avec du bazar qui ne craint pas top l'eau (le sac protège juste de l'aspersion, mais n'est pas étanche) puis fixé/compressé avec des sangles sur les anneaux de la ligne de vie.

bonnes balades

Raph.
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 18 mai 2012

jcantonio
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 11/05/12

Message privé
Bonsoir Raph,
merci pour ce retour. Je vais tenter de le mettre sur le pontage arrière même si il ne peut se plier à cause de sa structure rigide arrière type valise qu'on tire. Au pire des cas, j'ai lu que qqu'un a découpé et retiré le mécanisme du sac.

JC
posté le 18 mai 2012

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
ha damned, j'avais oublié que les séries suivantes avaient été livrées avec un sac à roulettes... C'est sur que c'est bien plus pratique pour les transports (train etc...) mais beaucoup moins bien pour le chargement dans le bateau...

Il ne faut pas faire attention à la corrosion sur les roulettes, structures rigide etc...?
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 20 mai 2012

jcantonio
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 11/05/12

Message privé
Bonsoir et merci pour la réponse.
Il y a risque en effet risque de corrosion sur les mécanismes.
Je ferai une sortie le weekend prochain si le temps le permet et prendrais une photo du bazar.
posté le 30 mai 2012

jcantonio
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 11/05/12

Message privé
Voilà: je suis allé d'Orléans à Blois et j'ai enlevé la structure (6 visses à enlever) ce qui m'a permis de plier le sac.
Mais in fine je pense que j'aurais pu ne pas le plier et garder cette structure même si le sac aurait dépassé un peu du pont arrière.
JC
posté le 01 juin 2012

t5y
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 22/10/10

Message privé
Merci du retour,
J'adore la photo de la montgolfière, c'est super d'avoir une activité en famille.
Cela montre que l'on peut faire de jolies rando sans partir à l'autre bout de l'Europe.
Pour les remarques sur la sécurité, il appartient à chacun de prendre toutes les précautions nécessaires qu'il lui semble être les meilleures et de s'en informer. Et sur l'eau la vigilance doit être accrue c'est certain.
Vous m'avez donné l'idée de sortir mon yakkair pour un levé de soleil sur l'étang près de chez moi avec ma fille.
bonne continuation à vous.
posté le 04 juin 2012 mis à jour le 04 juin 2012

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
t5y :

Vous m'avez donné l'idée de sortir mon yakkair pour un levé de soleil sur l'étang près de chez moi avec ma fille.
bonne continuation à vous.

Très heureux ! J'espère que vous apprécierez l'instant !


jcantonio :

Voilà: je suis allé d'Orléans à Blois...

Super ! La rando était belle?
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 04 juin 2012 mis à jour le 04 juin 2012

ansrick
Sterne arctique
(210 messages)
Inscription : 14/03/10
Lieu : Val de Marne

Message privé
J'ai bien aimé ton reportage.
Ca m'a rappelé ma remontée de la Loire à vélo sur la même portion, le même week end. On a du se croiser !
Ici tu retrouveras des images connues, dont la centrale et Beaugency.
Kayakiste depuis longtemps, cette rivière m'a beaucoup plu, même du bord.
Moi aussi, je suis venu lire croyant vous aviez fait Orléans - Saint Nazaire en 2 jours ! Qui sait avec beaucoup d'eau et vent dans l'dos...
posté le 04 juin 2012

jcantonio
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 11/05/12

Message privé
Raph-D :
Super ! La rando était belle?

Merci, la rando était superbe: c'est incroyable cette faune si près de Paris. On a même vu des loutres!
Par contre pour trouver des lieux où s'arrêter avec un niveau d'eau aussi élevé, ca n'a pas été très facile.
Ca fait des années que je n'ai pas bivouaqué et maintenant je ne pense qu'au prochain voyage nature!
C'est vraiment agréable d'avoir trouvé ce forum, car autour de moi, il n'y a pas trop de bivouaqeurs.

JC
posté le 19 juin 2012 mis à jour le 19 juin 2012

Stéf.42
Martinet
(17 messages)
Inscription : 28/05/10

Message privé
Merci d'avoir partager cette belle balade avec nous. Je pense qu'effectivement vous avez pris quelques risques avec votre enfant à bord du canoë, mais je vous comprends et m'interdit de vous juger (j'ai fais peut être pire avec mes enfants: moto, via ferrata, camping sauvage, voyages lointains...) Mais, pour rien au monde aujourd'hui, je ne regrette, même si je ne vous encourage pas à le faire !

Perso, je me concidère comme un "navigateur Décathlon" puisque j'ai acheté mon Guide 147 de chez Old Twon dans un de leurs magasins. Comme quoi ils ne vendent pas que des gonflables ! Je rajouterai que pour le mien c'était à un prix défiant de loin toute concurence... Cet été, si les conditions le permettent nous repartons en ballade d'une dizaine de jours, en autonomie, sur la Loire. Cela fait trois ans que cela dure. Solide le matos Décath. ?

Bon vent à tous les trois, et comme on peut le lire ailleurs : ne naviguez pas plus vite que votre ange...

Stéf.42

Quoi, Old Twon c'est pas du Décathlon ???
(partager)
Remonter