Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Test matériel
SAc à dos Zulupack Duffle 55 litres (étanche)
(partager)
posté le 03 mai 2011

Fab
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 20/09/09
Lieu : Paris

Message privé
Bonjour à tous,

Juste pour faire un petit retour sur le sac à dos étanche Duffle 55l de chez Zulupack.

Il est d’une conception rustique et simple (comme le Ortlieb), c'est un sac de type « tube » de 55 litres munis de bretelles en mousse pour le portage sur le dos. Il est totalement étanche et immersible grâce au nylon 420 D à double enduction PVC et ses soudures haute fréquence ainsi que par la fermeture du col (3 tours minimum).
Zulupack a même rajouté sur l'intérieur du col une fermeture de type Zyploc qui me laisse un peu sceptique quand à son utilisation !

Le volume est plutôt important avec des dimensions fermées hors tout de 55 x 30 cm.
Il dispose d'une poignée sur le devant.

Bien évidemment qui dit conception rustique dit aussi confort rustique, point de ventrale ni de dos matelassé et aéré.
Il dispose néanmoins d’une sangle de poitrine réglable en hauteur.
Il est livré avec deux sangles de compressions indépendantes qui peuvent être glissées dans les passants de par et d'autre de la poignée et venir accessoirement compenser le manque de poches filets.

Il est disponible seulement en noir pour un prix de 39 euros
Plus d’infos : www.zulupack.com

Voici les poids mesurés par mes soins:
726 gr seul
798 gr avec les 2 sangles

On m'a murmuré que la marque aurait des nouveautés rando à la rentrée de septembre...
Wait and see



posté le 04 mai 2011

Kulikool
Etourneau
(82 messages)
Inscription : 10/04/09
Lieu : Touraine

Message privé
Merci Fab !
"Nos désirs sont les pressentiments des possibilités qui sont en nous." - Goethe "Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d'émerveillement." - G.K. Chesterton
(partager)
Remonter