1 membre et 19 invités en ligne
Accueil des forums
Bricolages, techniques, astuces et bidouilles 11

Maladie de Lyme - tiques

Johanna - 12 mars 2011
Nous avons publié un article concernant la maladie de Lyme transmise par les tiques.
Vos commentaires et retours d'expériences sont les bienvenus. Merci.

pmnx - 12 mai 2011
mis à jour le 13 mai 2011
Bon voilà, ça me pendait sous le nez, c'est arrivé.
J'ai chopé une petite tique brune cachée entre les jambes, enlevée 3 jours après la sortie. 11 jours plus tard, je me réveille avec des courbatures fortes, douleurs articulaires, fièvre, mal de tête. Heureusement, je trouve un médecin réactif qui détecte aussitôt une borriélose à tique (Lyme) et me prescrit de la doxycicline pour 14 jours.
Sous traitement depuis 4 jours, je suis fatigué avec des maux de tête et courbatures toujours fréquents - je ne prends pas de paracétamol pour bien sentir l'évolution de la maladie. Je suis aussi fatigué.
Je n'ai aucun érythème ou rougeur au niveau de la morsure.
J'espère être nettoyé de ces bactéries d'ici 10 jours. Ce qui est dommage, c'est que je ne bénéficierai pas d'immunité après.

paleo_Flo - 12 mai 2011
pmnx :
Bon voilà, ça me pendait sous le nez, c'est arrivé.
J'ai chopé une petite tique brune cachée entre les jambes, enlevée 3 jours après la sortie. 11 jours plus tard, je me réveille avec des courbatures fortes, douleurs articulaires, fièvre, mal de tête. Heureusement, je trouve un médecin réactif qui détecte aussitôt une borriélose à tique (Lyme) et me prescrit de la doxycilline pour 14 jours.
Sous traitement depuis 4 jours, je suis fatigué avec des maux de tête et courbatures toujours fréquents - je ne prends pas de paracétamol pour bien sentir l'évolution de la maladie. Je suis aussi fatigué.
Je n'ai aucun érythème ou rougeur au niveau de la morsure.
J'espère être nettoyé de ces bactéries d'ici 10 jours. Ce qui est dommage, c'est que je ne bénéficierai pas d'immunité après.

Je te souhaite un bon rétablissement.
L'immunité on l'a comment ?

pmnx - 13 mai 2011
Merci,.
Il n'y a pas d'immunité une fois qu'on a eu la maladie de Lyme justement, contrairement à la toxoplasmose ou hépatite par exemple.

Johanna - 13 mai 2011
Bon rétablissement !
Plus c'est pris tôt et mieux c'est, tu es donc en bonne voie :)

Ollé Ollé - 13 mai 2011
:/ On compatit sincèrement
en me félicitant de ne pas l'avoir (encore?) attrapée

bon rétablissement ;)

fanouche - 16 août 2011
Bonjour,

Ça y est...depuis aujourd'hui je fais officiellement parti du clan des Lymés! ;)

Me disait bien que cette tâche rouge dans le pli du genou était pas bien normal...en parallèle, maux de gorge, fatigue... Et hier j'essaie d'écrire 17 sur un bout de papier...j'ai tout écrit à l'envers!

J'ai été mordu de nombreuses fois cette année, mais je ne me souviens pas à cet endroit.

Le fait d'être sensibilisé est vraiment important dans la précocité du diagnostic:
- on arrive devant le médecin (pas toujours bien au courant lui...) avec un grosse idée de ce que l'on peut avoir
- Sans la connaissance de Lyme, je n'aurai pas consulté pour une simple tache rouge (3X5 cm) sur la peau.

Du coup, je me pose des questions sur toutes les personnes (notamment mes clients!) qui se baladent occasionnellement et qui ne connaissent pas l'existence de la maladie...:/

Sinon, c'est 15 jours d'antibio.

A+

Fanny

fanouche - 22 sept. 2011
Je viens de trouver ça...:

Médecine
Un gel de protection contre la maladie de Lyme

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67730.htm

Le nombre de cas de borrélioses - classe de maladies infectieuses, incluant notamment la maladie de Lyme, causées par des bactéries ayant pour réservoirs naturels les petits rongeurs et véhiculées par les tiques ou les poux - semble en augmentation rapide depuis quelques décennies. En Autriche, quelques 50.000 personnes sont ainsi infectées chaque année. Or l'Université de Médecine de Vienne a mis au point un gel qui permet de réduire le taux d'infection après morsure de tique, chez l'animal, de 33% à 0% - et ce même si le gel est appliqué de manière prophylactique jusqu'à trois jours après la morsure.

Des résultats prometteurs

Le principal composant de ce gel est l'azithromycine, un antibiotique découvert en 1980 utilisé contre les infections des voies respiratoires, des tissus mous et des infections génito-urinaires. Les tests in vivo, sur des modèles animaux, ont montré que le gel est efficace dans presque 100% des cas, à raison de deux applications par jour sur le site de morsure. Les agents pathogènes sont tués localement, dans la peau. De plus, aucun effet secondaire n'a jusqu'à présent été constaté : en raison des faibles doses et du caractère local de l'application du gel, de tels effets ne en effet sont pas attendus. Le gel se montre également très bien toléré par la peau.

L'Université de Médecine de Vienne recherche maintenant des volontaires, mordus depuis moins de trois jours et ayant gardé la tique - ceci afin de pouvoir tester si cette dernière est porteuse de la maladie de Lyme ou non (il est estimé que c'est le cas de 60% des tiques en Autriche, contre 30% en France [1]).

Si l'efficacité de ce gel se confirme sur l'Homme, des possibilités radicalement nouvelles seraient ouvertes pour la prévention de la maladie de Lyme. Un vaccin est en effet recherché depuis de nombreuses années, mais sans succès. Et le traitement de cette maladie repose actuellement sur plusieurs semaines de traitements antibiotiques, en général seulement après l'apparition des premiers symptômes.

Pour en savoir plus, contacts :

- [1] Source "Borréliose de Lyme", Rev Med Suisse : (en français) http://www.sginf.ch/ssi-home/guidelines/documents/lymepaper-1f.pdf
- Contact :Dr. Bernd Jilma, Département de Pharmacologie Clinique de l'Université de Médecine de Vienne, bernd.jilma@meduniwien.ac.at

Bixente - 20 nov. 2013
Pour ceux qui souhaitent faire avancer le schmilblick, une petite enquête (sérieuse) à laquelle vous pouvez participer.

Johanna - 21 nov. 2013
Merci Fanouche pour les infos, et Bixente pour le lien vers le sondage, je viens d'y répondre.

petit tetras - 01 déc. 2013
Dans ma trousse à pharmacie, j'ai toujours un jeu de pince à tique. Mais ce n'est utile que si on prend le temps de s'inspecter de la tête au pied tous les soir, quand on pense avoir traversé des zones à tique (herbes, forêt...).

Il faut éviter d'enlever une tique autrement, car en appuyant sur son abdomen, , pchit, tout retourne ( sang + bactéries, microbes et crobes entier) à l'intérieur de l'hôte.

Bixente - 22 mai 2014
Un petite reportage, certes de vulgarisation, mais il a le mérite d'être assez complet.

[video]youtube.com/watch?v=LswUuJH41vo&feature=youtu.be[/video]

Remonter