Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Faire du kayak en Polynésie Française 4
(partager)
posté le 11 sept. 2010 mis à jour le 11 sept. 2010

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Bonjour à tous on n'a qu'une vie ;)
J'aimerais bien voir ces archipels merveilleux une fois dans ma vie et donc aller en Polynésie Française ..
j'habite à Montréal donc je prendrais un vol pour Los Angeles puis Papeete avec mon kayak pliant ( un Folbot Yukon).

Attention c'est juste à l'état de projet.

Mes questions :
-où faire du kayak ?
Dans les Tuamotous ?
-Je suppose qu'il faut prendre de Papeete un vol pou Rangiroa ?

-Est-ce qu'on trouve facilement des points d'eau pour se ravitailler sur les Motus ( les petits ilots des lagons ) ?
C'est cela un peu le gros problème.

Ce serait pour pagayer sur plusieurs jours, planter la tente sur les motus, faire de l'apnée avec masque et tuba et vivre un peu comme Robinson Crusoë :p

-Sinon si je dois payer trop cher en surpoid bagage pour l'avion ( kayak pliant et équipement j'en ai pour 40 kg...) est-ce que quelqu'un connait des loueurs de kayak sur place ?

-pour ce qui est des "passes" entre l'intérieur du lagon et la mer est ce que c'est difficile en kayak ? Mon Folbot est assez stable mais faut-il un balancier ?

Merci pour les réponses ;)
posté le 12 sept. 2010

GruuZ
Sterne arctique
(157 messages)
Inscription : 05/06/09

Message privé
Les Tuamotus ont été parcourus par 2 français il y a une dizaine d'année en autonomie ( 7 longues traversées sans assistance) Karin Huet en a rédigé un récit intéressant mais pas idyllique. Édition Glenat ISBN 2-7234-3682-9
Les passes de lagons sont des détroits où le courant s'accélère. au flot : ça rentre. au reflux ça sort.
La barrière de corail comme son nom l'indique ne se franchit qu'à marrée haute et la houle s'y gonfle et déferle.

Ton Folboat est assez stable ?


Un kayak n'étant pas un bateau lesté, cela dépend aussi du passager , non! : du pagayeur! :
Comme partout dans les passages délicats il faut juste une adaptation du pagayage qui augmente la stabilité active et un choix de route évitant les vagues latérales.
posté le 14 sept. 2010

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Merci pour la réponse.
GruuZ :
Les Tuamotus ont été parcourus par 2 français il y a une dizaine d'année en autonomie ( 7 longues traversées sans assistance) Karin

merci pour la référence mais c'est juste pour se ballader autour des atolls.
Je ne veux pas faire une grosse expéditio


Ton Folboat est assez stable ?

oui mom Folbot l'est heureusement sinon je ne serais pas là pour en parler...
j'ai passé avec un endroit très délicat avec dans l'Ouest du Canada
posté le 14 sept. 2010 mis à jour le 14 sept. 2010

Jacques_L
Martinet
(23 messages)
Inscription : 04/08/10
Lieu : Vaulx en Velin

Message privé
khutzeymateen :
Merci pour la réponse.
juste pour se ballader autour des atolls.

"Autour", c'est de la mer ouverte, et sans abri.
Parmi les récits de navigateurs que je lisais autrefois et dont certains m'ont suivi ici, il y a des récits de coups de vent tout à fait sérieux. Par exemple par Bernard Gorski dans "Expédition Moana".
Côté au vent, la barrière de corail est infranchissable sans dégâts. Point.
Pour cause de houle et de brisants.
Erling Tambs y a perdu son Teddy. Encore heureux qu'ils aient réussi à sauver leurs enfants.
Sur le même récif NE de la Nouvelle Calédonie, Marcel Bardiaux a réussi à littéralement transporter Les quatre vents jusqu'au lagon, mais avec trois ancres, dont une de quarante-cinq kilos, et son guindeau. Et son bateau était de construction exceptionnelle. Très peu ne se seraient pas désintégrés dans les mêmes conditions.

La seule actualisation de mes infos anciennes, ce sont des documentaires sur des requins qui se reproduisent dans la passe, seul moyen pour eux (elle surtout) de ne pas étouffer, irrigués par le courant dans la passe.

Cela implique que les passes, tu les franchis soit à l'étale, soit quand le courant est avec le vent. Sinon, tu auras une barre. Je ne sais pas si elle sera franchissable ou infranchissable, selon les conditions locales, la marée et le vent. Des accidents mortels sur la barre d'Etel, il y en a eu pas mal, jusqu'au canot de sauvetage inclusivement. Procure-toi les Instructions Nautiques locales, du SHM. Même périmées et d'occasion.
Les enfants sont la fleur de la vie, et la raison de notre combat. A.C. (1924-1973).
posté le 14 sept. 2010

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Jacques_L :
[ Procure-toi les Instructions Nautiques locales, du SHM. Même périmées et d'occasion.

salut c'est une bonne idée merci pour la réponse ;)
(partager)
Remonter