Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
GTA GR5. Lac Léman à Briançon. Randonnée en famille, enfant de 7 ans 8
(partager)
posté le 04 sept. 2010 mis à jour le 12 mai 2012

Oscar
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 16/06/08

Message privé
Récit d’une rando de 26 jours, dont 2 de repos, du lac Léman à Briançon.


Rando effectuée de mi juillet à mi août 2010, avec ma femme et mon fils de 7 ans.



On a fait un bout de route avec des amis en Vanoise, sur 4 jours.


Une grosse moitié des nuits sous tente, le reste en refuge ou gites d’étapes.


On n’a pas hésité à faire quelques portions en stop, en télécabine, train ou car. Essentiellement pour éviter des portions de route sous la pluie, la très grosse chaleur, et écourter une étape lors d’une journée ininterrompue de pluie début août.


Première partie : Massif du Chablais. Lac Léman, Refuge de Bise, Chapelle d’Abondance, col des Bassachaux, lac Vert, Col de Coux, de la Golèse, Samoens



Plutôt que de Saint Gingolph, on est parti du Bouveret, en Suisse pour aller au Swiss Vapor Parc avant de commencer la rando. Comme quoi randonner avec un enfant, ça fait réfléchir autrement sur le choix de l’itinéraire…






Il faisait très chaud au début, avec des paysages d’alpage. Les taons se sont régalés. Malheureusement, le passage en Suisse pour admirer les Dents Blanches et Dents du Midi n’a pas correspondu à la période la plus propice pour la météo et la visibilité.


Alpages suisses, Lac de Tanay au fond :





Cornettes de Bise :









2ème partie : Fiz, Mont Blanc, Beaufortain. Sixt, Col d’Anterne, col du Brévent, Chamonix. Les Houches via le train, col de Tricot (avec télécabine de Bellevue), GR5 – TMB jusqu’au col de la Croix du Bonhome, Crêtes des Gittes, Plan de la Lai, Col de Bresson et refuge de Presset, Valezan.


Rochers des Fiz et refuge d’Anterne:





Mont Blanc le soir, au bivouac, sous le col d’Anterne : la journée avait été froide et maussade, et vers 20h-21h, le mont Blanc s’est dégagé, histoire d’aller se coucher sur une belle image :





Le lendemain, c’est l’inverse : la journée se couvre de plus en plus. On apercevra tout de même la Verte et les Drus





Finalement, plutôt que de rejoindre Bel Lachat dans le brouillard, on descend sur Chamonix ou « Doudou » rend visite à Saussure, enfin à sa statue :





Aiguille de Bionnassay :





A partir de là, on côtoie pendant 3 jours les randonneurs sur le Tour du Mont Blanc. La hausse de la fréquentation sur ce sentier est assez impressionnante ! Pas facile d’aller tranquillement au petit coin.


Col de Tricot :




Au refuge du Truc, où on est super bien accueilli, mon fils ira voir la traite et câliner les veaux nés la semaine passée…pendant près de 2 heures :





Le lendemain, on sera réveillé le matin, à 6h, par le tracteur venu vider la fosse septique juste devant la porte du dortoir. Comme dirait un ancien président, « le bruit et l’odeur ».



Bivouac plus tranquille et fleuri le lendemain, vers les Chalets de Jovet :





Dolomites ? Non, Beaufortain :





Le Tumulus du plan des Dames, sur le tour du Mont Blanc... comme l’atteste la fréquentation :





La crête des Gittes, au sud du refuge de la Croix du bonhomme. On quitte le tour du Mont Blanc, et retrouvons tout de suite une fréquentation raisonnable. Belle crête, malgré le vent très fort et froid qui nous accompagnait.
De là, descente sur le Beaufortain.




En traversée sur le lac de Roseland :





Il a plu une partie de la nuit et de la matinée, on est parti tard, vers 10 ou 11h. Il semble faire beau, mais ce sera notre journée à orages, qui plus est avec du vent frais et des températures plutôt basses.


On ira ce soir au refuge de Presset, vers 2500m, juste au dessous de la limite « pluie / neige»


Baromètre du refuge, pour connaître la météo…passée :





Le lac, juste derrière le refuge. L’ambiance n’est pas vraiment ensoleillée, avec un vent très fort en plus. Par contre à l’intérieur du refuge, l’ambiance et l’accueil sont bien plus chaleureux :





Le lendemain, la journée va devenir de plus en plus belle.





En descendant sur Valezan. Les paysages plats et très ouverts changent par rapport aux journées passées. Au fond, la Vanoise.








3ème partie : la Vanoise : après 2 jours de repos, on franchit le col du Plan Sery pour rejoindre des amis à Champagny en Vanoise. On se quittera à l’aplomb de Modane après avoir franchi le col de Chavière



Vue du camping de Nancroix, où nous passerons une journée de repos. Bon, 2 finalement, car le lendemain c’était une journée de pluie.





En montant au col du plan Sery :





Où on trouve une harde de bouquetins :







Vue du refuge de Plaisance, le lendemain matin : Grand Bec de Pralognan





Vallée de Champagny le haut, où nous retrouvons nos amis pour 4 jours de rando ensemble.





Montée au refuge de Peclet Polset, en croisant un troupeau de vaches se rendant à la traite :






Vu du refuge, avec le col de Chavière au fond que nous allons passer ce matin :





En montant au col de Chavière : le grand Bec de Pralognan, et le massif du Mont Blanc au fond à gauche.





Ce fut une superbe journée, la plus belle de ces 4 semaines de rando. Pas de vent, pas un nuage, des paysages superbes. Ça m'a changé des 3 dernières fois où j’ai franchi ce col, dans le brouillard.


La plaine des cairns, sous le col, avec la neige de la mauvaise météo 2 jours auparavant :





Notre petite troupe qui monte au col :





Le lac de la Partie, de l’autre côté du col, où nous ferons bronzette :







Dernière partie : le sud des alpes du nord… Vallée étroite, vallée de la Clarée, Briançon


Montée au col de la vallée étroite, au pied du Mont Thabor :





C’est à partir de cet endroit que nous aurons vraiment l’impression de quitter les Alpes du Nord pour randonner dans un paysage sentant le sud.


Descente du col. Ici, les vaches sont devenues blanches. Délavées par le soleil ?








Rencontre entre 2 jeunes randonneurs :





La remontée sous la chaleur, depuis les Granges de la Vallée étroite vers le Col des Thures :





… et le lac Chavillon :





Le lendemain, montée au col de Dormillouse :





Puis descente sur Val des Près…






Dernier jour, arrivée à Briançon défendue par sa ceinture de forts :




Pour conclure :


Le découpage en « parties » ci avant correspond à des ressentis, des « étapes » qui nous ont semblées différentes les unes des autres, mais pas à un découpage lié à des topos


C’était la première fois qu’on randonnait aussi longtemps à pied, qui plus est avec un enfant. Et on a bien apprécié… Rythme cool, impression de pouvoir prendre notre temps.


Le fait de pouvoir bivouaquer ou dormir en refuges, selon l’envie et la météo, était bien adapté à notre manière de marcher. Toutefois, lorsque la météo était bonne et que les refuges présentaient de gros dortoirs, on a opté pour le bivouac afin que notre fils puisse passer une bonne nuit et se réveiller à son aise le matin.


On a parfois été un peu déçu par les nombreuses pistes carrossables dont on a l’impression que le développement va croissant.


L’année prochaine, on ira à la mer ? Par le GR5 depuis Briançon, sans doute, même si on hésite un peu, craignant d’avoir trop chaud : on n’aime pas vraiment les grosses chaleurs, et avec le petiot, c’est pas facile de partir à la fraiche. A suivre…


En espérant que ce récit donnera envie à des parents de partir randonner avec leurs enfants, à leur rythme.


On croise si peu de randonneurs en herbe en randonnée itinérante, alors que de telles vacances en famille sont vraiment plaisantes.


A bientôt sur les sentiers



La suite, de Briançon à Menton, en 2011, est ici.
Quelques récits de mes randos dans ma présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=48159#p48159
posté le 05 sept. 2010 mis à jour le 05 sept. 2010

ansrick
Sterne arctique
(210 messages)
Inscription : 14/03/10
Lieu : Val de Marne

Message privé
C'est vrai qu'on croise rarement des petiots. C'est même étonnant quand on en rencontre.
Un super bravo de l'avoir fait et même de l'avoir tout simplement tenté.
Tu laisses aussi de très belles photos.
Sûr que ça donnera envie.
posté le 06 sept. 2010

MonsieurHenri
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 14/02/10

Message privé
Salut 'Scar ;)

Jolies photos ! Pas assez de texte ! :p

Je prévois l'été prochain d'emmener ma nièce (8 ans) en rando pour quelques jours, et même si parfois je doute, ton récit me rassure et m'encourage :)

Je viendrais te harceler de questions cet hiver quand je préparerais ça ! :D
posté le 07 sept. 2010

Jacques_L
Martinet
(23 messages)
Inscription : 04/08/10
Lieu : Vaulx en Velin

Message privé
Ce que je trouve craquant, c'est la rencontre du galopin et de l'ânon.
Les enfants sont la fleur de la vie, et la raison de notre combat. A.C. (1924-1973).
posté le 07 sept. 2010

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Joli compte rendu, Oscar : merci !
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 07 sept. 2010

Oscar
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 16/06/08

Message privé
MonsieurHenri :
Salut 'Scar ;)

Jolies photos ! Pas assez de texte ! :p

C'est vrai que je ne me suis pas foulé sur le texte. Juste un fil de discussion pour montrer qu'il est possible et facile de partir 4 semaines en rando avec un enfant, sans problème.

Et qu'à mon avis, si on croise si peu de monde qui le fait, c'est plus une restriction que s'imposent les parents qu'autre chose, car ça se passe très bien.

Un fil de discussion pour donner envie d'essayer. Denq, Catherine le font. J'ai vague espoir que plus on trouvera de récits sur le net de telles sorties, plus on croisera de jeunes randonneurs sur les sentiers, à vélo, en canoe ou kayak.

J'essaie d'être plus prolixe sur des itinéraires "inédits", mais là sur le GR5, je n'ai pas grand chose à préciser qu'on ne trouve déjà un peu partout sur le net.

Henri, ce sera avec plaisir qu'on en reparlera cet hiver, et je te souhaite d'arriver à convaincre les parents de ta nièce de les laisser l'emmener avec toi. Ce sera sans doute de loin le plus difficile de la rando.

A l'occasion d'ailleurs, je suis partant pour des sorties avec adultes/enfants, à pied ou vélo (à vélo : sur voies vertes ou itinéraires protégés à vélo).

Ansrick, Mad et Jacques, merci pour vos commentaires.
Quelques récits de mes randos dans ma présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=48159#p48159
posté le 02 oct. 2010

denq
Martinet
(36 messages)
Inscription : 27/09/08

Message privé
Salut Oscar, je n'avais pas vu ton message: bravo pour cette belle rando familiale. Ça fait du bien de voir des enfants en montagne et sur une aussi longue durée!
Par le GR5 depuis Briançon, sans doute, même si on hésite un peu, craignant d’avoir trop chaud : on n’aime pas vraiment les grosses chaleurs, et avec le petiot, c’est pas facile de partir à la fraiche.

Les Alpes au sud de Briançon sont magnifiques et sauvages (en restant au-dessus de 1500 m il ne fait pas trop chaud)
Mieux vaut être un peu titane qu'un grand mulet...
posté le 24 janv. 2011

auriandig
Hirondelle
(13 messages)
Inscription : 05/10/09

Message privé
Super photos !!!!

Et franchement bravo de l'avoir fait en famille, c'est vrai que l'on a toujours du mal à concevoir ce genre de périple avec un (ou des...) enfants.

En tout cas j'ai vraiment pris plaisir à revoir le GR5 !!! (Pour l'avoir parcouru durant l'été 2008 de Nice à Wissembourg ;))

Bonne soirée !
posté le 27 janv. 2011

Kulikool
Etourneau
(82 messages)
Inscription : 10/04/09
Lieu : Touraine

Message privé
Bravo Oscar, super de l'avoir fait avec ton enfant de 7 ans.

De jolis souvenirs pour moi, car j'ai fait le même parcours l'an dernier, dans l'autre sens ! :)
Mais euh... j'ai pas (encore ?) posté de récit... :siffle:

Et il y a deux ans, j'avais fait le tronçon Briançon-Menton, c'est superbe. On conseille souvent Menton plutôt que Nice (GR52 plutôt que GR5) pour l'arrivée, car ça te fait passer dans un peu plus de montagnes, ça te rajoute quelques jours de rando et c'est superbe. Je ne connais ps l'arrivée à Nice, mais l'arrivée à Menton est belle.

Encore bravo et merci pour le récit.
"Nos désirs sont les pressentiments des possibilités qui sont en nous." - Goethe "Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d'émerveillement." - G.K. Chesterton
(partager)
Remonter