Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
De la pointe de Grave au Cap Ferret à pied! 4
(partager)
posté le 24 juin 2010 mis à jour le 25 juin 2010

Rouls
Martinet
(48 messages)
Inscription : 26/10/09
Lieu : Layrac 47

Message privé
Voici un petit blog qui retrace ma modeste aventure, avec mon Carrix, sur 129kms entre la pointe de Grave et le Cap ferret en Gironde.

A déconseiller pour les marcheurs mais à conseiller pour les cyclistes!

Mon blog

Cliquer sur le titre dans l'onglet "Randonnées"
posté le 29 juin 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Salut Rouis,
elle est bien ta randonnée. D'abord elle montre que l'on peut se faire plaisir ailleurs qu'en montagne et que dormir dans des campings, même pour des trucs assez simples, n'a rien d'inavouable.
En tout cas pour une première rando de plusieurs jours c'est plutôt pas mal. Et puis en réitérant tu verras qu'une randonnée d'un mois c'est cinq de six jours misent bout à bout.

J'ai bien lu ton blog et j'ai quelques questions :
-Pourquoi autant de slips, chaussettes, tee-shirt ?
-Pourquoi deux pantalons ?
-Ta veste coupe vent est vraiment très lourde à moins que ce soit une erreur. La mienne pèse dix fois moins, ne coûte presque rien, et est tout à fait efficace.

Si tu es sujet aux ampoules, mets des pansements genre compeed avant qu'il y ait des dégâts.
posté le 01 juil. 2010 mis à jour le 01 juil. 2010

Rouls
Martinet
(48 messages)
Inscription : 26/10/09
Lieu : Layrac 47

Message privé
Bonjour Dominic,

Merci pour ton message c'est sympa!

Je souhaitais au début faire des bivouacs le long de mon parcour. Il c'est avéré que sans les campings il était compliqué de se réaprovisionner en eau à cette pèriode car tout est fermé et rien n'est habité ou presque.
De plus à postèriori je me dis que le camping est bien pratique car lorsque tu arrives à l'étape, au bout de 25kms, vers 15 ou 16h tu fais quoi avec tout ton barda jusqu'a la nuit?
Cet été je dois faire le sentier des douaniers et je pense que je vais adopter le même système concernant les campings.

Sinon pour répondre à tes questions: Concernant le poid du coupe vent il est juste mais c'est plutot un blouson et puis c'est du premier prix!!

Sinon pourquoi autant d'affaires??? Probablement la peur de manquer comme tout débutant.
Je pense que c'est la partie la plus compliquée sur une rando "oser ne pas prendre"!
3 slips, chaussettes, tee shirts, 2 pantalons: le nb me semblait correct en cas de pluie ou de difficultées pour faire sécher...pardi j'ai eu assez beau temps donc bcp de superflux!!!

Avec combien de chaque pars-tu? Comment fais tu en cas de mauvais temps?

Merci pour tes encouragements en tout cas!
posté le 03 juil. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Salut Rouis

La "rivalité" bivouac camping n'a pas vraiment de sens. Il y a des régions où le bivouac ne pose pas de problème et d'autres où c'est presque camping obligatoire. Bien sûr le bivouac c'est sympa mais si c'est pour passer son temps à se planquer ça perd de son charme. Et puis au court de randonnées un peu longues un passage de temps en temps par la case camping c'est bien aussi. Tant que c'est pas écrit à l'entrée "pastis à tout les étages" et "ce soir élection de miss c......" !

Pour le sentier des douaniers, si on parle bien de la Bretagne, je connais la partie nord. Il est vrai que c'était au tout début du printemps et avec mon chien. C'est vraiment super beau mais pour les bivouacs pas génial. Je pense que tu as raison d'opter pour le camping, et puis ça n'empêche rien.

Pour le ravitaillement en eau dans ces régions un peu désertes à certaines périodes il existe une astuce ou un truc, ou un conseil. Presque toutes les communes ont un cimetière et dans presque tous il y a un point d'eau. Et puis les églises, les mairies…

Alors que faire entre 16h et la nuit ? Préparer le repas et manger évidemment, se reposer aussi. Mais tout d'abord, une fois installé le bivouac dans la nature ou dans un camping, s'occuper des vêtements. C'est ce que j'appelle la gestion lessive ! C'est ce que j'ai trouvé de mieux pour réduire au maximum le nombre de choses à transporter. Ça va répondre à ta dernière question et le mieux est que je te donne ma liste de vêtements. C'est en fait très succinct mais ça fonctionne très bien de mai à septembre quelque soit l'altitude jusqu'à 3000m. Ce ne sont pas les vêtements qui vont vraiment protéger du froid. Ça incombe plus au sac fe couchage durant la nuit mais c'est un autre débat. Par contre pas de marques ni de modèles. Ça ne servirait à rien et de toutes façons mon équipement, vêtements ou autre, est un mélange de trucs parfois pas donnés, vraiment pas chers et d'autres complètement faits maison.

Vêtements dans le sac :
-Une paire de chaussettes de marche 78g
-Un boxer de bain 68g
Depuis que j'utilise un pantalon la journée c'est vraiment agréable le soir.
-Un pantalon thermique fin 184g
Le soir après dîner ou pour dormir. La journée aussi s'il fait vraiment froid.
-Un tee-shirt manches courtes 147g
-Une veste en polaire 420g
-Un bonnet chaud (polaire ou autres) 62g
Total 959g

Vêtements sur soi :
-Chaussettes de marche 78g
-Slip 62g
-Pantalon 347g
-Un tee-shirt manches longues 232g
Même l'été je trouve ça mieux que les manches courtes.
-Veste coupe vent 61g
Rarement sur moi mais dans mes poches.
-Un puff 33g
Pas pour le genre mais pour les services que ça rend.
Total 813g

La seule chose qui manque c'est un poncho mais c'est parce que je teste une autre solution qui renverrait ce vêtement à mon rayon couchage sans être un pur tarp poncho. Comme je ne suis pas encore sûr…

Alors quand le temps est mauvais ça peut sembler minimaliste mais de toutes façons s'il pleut plusieurs jours d'affilé tout finira par être mouillé. En périodes clémentes c'est pas très grave.

Oublis "oser ne pas prendre" Testes et ne pars qu'avec l'essentiel sans sacrifier ni la sécurité ni le confort. Tout doit avoir sa place de la façon la plus polyvalente possible. Mon amie, avec qui je pars toujours en randonnée, a mis du temps pour comprendre que ça ne servait à rien d'emporter sa garde-robe. Pour ça j'ai un truc : ne portes jamais ce que les autres auraient du laisser à la maison sous prétexte que tu es léger. La randonnée c'est certes très sympa mais c'est pas non plus complètement les vacances.
posté le 16 juil. 2010

Rouls
Martinet
(48 messages)
Inscription : 26/10/09
Lieu : Layrac 47

Message privé
Merci bcp pour tes conseils Dominic c'est trés sympa!

Je vais voir comment réadapter certaines choses mais le tri s'impose déjà depuis ma première expèrience...!!!

Bonne route
(partager)
Remonter