Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
UN SK 200DS pour descendre la Loire integralement, quand pensez vous ? 3
(partager)
posté le 07 juin 2010

leray
Martinet
(16 messages)
Inscription : 10/11/06

Message privé
Bonjour cette été fin juillet j'aimerai descendre la Loire de sa source à l'océan. Je possède un SK 200 gonflable, et j'hésite entre utiliser ce kayak ou en acheter un rigide. mais financièrement je préfèrerai garder mon sk 200.
quand pensez vous de sa solidité, de le charger, au niveau de la glisse etc.
tous les conseilles seront le bienvenu, et si des personnes ont envie de m'accompagner je suis pour l'instant seul pour cette petite randonnée
merci
posté le 09 juin 2010

stef47
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 03/06/10

Message privé
Bonjour LERAY,

'Petite randonnée"!
Pour avoir fait le parcours d'Orléans jusqu'à l'estuaire, je trouve le programme bien rempli! Quel courage. Dans les quides, la descente fait près de 1.000kms!!! D'où comptes-tu partir? Veux-tu vraiment aller jusqu'à l'estuaire. Pour info, la marrée montante notamment à partir de Donges peut rendre la descente un tantinet fatigante.

Au niveau de ta question, la position de rame sur le sk 200 me parait peu confortable pour entreprendre un périple sur autant de jours. Par ailleurs, l'été le niveau par endroit très bas de la Loire est propice au crevaison d'autant que sur les lits de sable, se trouvent de tout, entre autre verre et ferrailles diverses. Il me semble d'ailleurs de mémoire que Cariacou a du abandonner suite à crevaison avec un gumotex sur la Loire. Ensuite, la Loire, même en été est un corridor dans lequel le vent s'engouffre avec joie ce qui rend parfois la descente très, très très fatigante ( alors imagine marée + vent). Bref pour avoir fait 6/7 fois le tronçon Saumur Angers (Les ponts de Cé) dont deux fois avec un "Jumbo" (by Zodiac), je ne ressortirai plus le gonflable, je passe plus de temps à surveiller le chenal qu'à observer l'exceptionnelle faune et flore que propose les lieux et la prise au vent est plus forte que sur un dur. La Loire est somptueuse sur certains tronçon et propice au canot-camping avec bivouac sur les iles.
Sinon:
- Glisse du sk200: comme tout les gonflables, mauvaise.
- Chargement: trop court à mon gout pour des randos longues.
- Solidité: il est conçu pour absorber les chocs avec les rochers mais comme la plupart des gonflables, il aime peu les frottements.

Pour ce type de parcours, j'utilise désormais le discovery 158 d'Old Town qui peut prendre en charge près de 500kg et qui garde une manœuvrabilité très correct.

Si tu pratiques souvent, l'achat d'un dur peut être intéressant. La matière est fonction du budget.

Il me semble que le gonflable comme le sk est idéal pour se faire plaisir en eaux vives sans être nécessairement une fine pale par contre pour du canot-camping sur de grandes distances, un dur est nettement plus adapté tout en pouvant tout de même affronter facilement de la classe III.

Je pourrai peut être t'accompagner quelques jours, reste à connaitre tes dates de parcours.

Y a-t-il des utilisateurs de sk200 qui ont fait de grandes distances?
posté le 09 juin 2010 mis à jour le 09 juin 2010

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 25/03/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
stef47 :
... Il me semble d'ailleurs de mémoire que Cariacou a du abandonner suite à crevaison avec un gumotex sur la Loire...

La crevaison de mon "Baraka" a eu lieu sur le Cher et due a une surpression, elle même provoquée par une exposition au soleil vers l'heure du midi. En règle générale je fait attention a ce genre de problème, mais ce jour la j'ai manqué de vigilance.
Sous le soleil, lors des pauses en gonflable, il est recommandé de mettre son bateau à l'ombre, ou à le dégonfler suffisamment pour éviter la surpression.
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
posté le 09 juin 2010 mis à jour le 15 juin 2010

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Je te suggère d'utiliser la fonction recherche du forum, en tapant par exemple "Rivière en gonflable" ou "descente Loire, ou Cher, ou Dordogne"
Tu trouveras des retours d'expériences de kayakistes ayant utilisé des gonflables... Peut-être pas un SK 200, mais par exemple un Sevylor Hudson qui ne me parait pas lui être supérieur...
( bien sûr il y a aussi les Gumotex et les Sea-eagle, mais c'est d'un SK 200 dont tu disposes et sur lequel tu n'as peut-être pas un jugement aussi défavorable que celui exposé plus haut. Pour ma part je trouve qu'il ne glisse pas si mal et que sa charge utile est correcte en rando seul)

Enfin : La Loire "de la source à l'océan" ne se fait pas seulement sur l'eau, et il y a de nombreux portages à effectuer dans la partie haute (au moins jusqu'à la centrale de Saint Laurent entre Orléans et Blois, ce qui diminue sensiblement la moyenne des étapes quotidiennes. (mais peut-être as-tu pas mal de temps?) Là aussi tu vas trouver des fils de discussion et des récits (pour certains très documentés) grâce à la fonction recherche.
Pour les problèmes de marées en fin de parcours, il faut te munir de l'annuaire des marées et prévoir tes horaires de navigation en fonction de cela...
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
(partager)
Remonter