Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
réglementation kayak gonflable 12
(partager)
posté le 04 déc. 2009

VAGAB0
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 02/12/06

Message privé
bonsoir,

J'ai appris récemment que la réglementation spécifique aux kayak gonflables aurait changé en novembre 2009.

Quelqu' un pourrait-il me confirmer si à présent il est possible ou pas de s'éloigner à plus de 300 m d' un abri ( navigation en mer ). Si oui doit-on faire immatriculer le kayak ?

Je possède un Solar 405 acheté cet été 2009, j'en suis trés satisfait mais je suis trés gêné de ne pas pouvoir m' écarter de la bande des 300 m, et aussi de pêcher avec ce bateau .


merci pour vos informations éventuelles,


vagab0
posté le 05 déc. 2009 mis à jour le 05 déc. 2009

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
VAGAB0 :
J'ai appris récemment que la réglementation spécifique aux kayak gonflables aurait changé en novembre 2009.

Quelqu' un pourrait-il me confirmer si à présent il est possible ou pas de s'éloigner à plus de 300 m d' un abri ( navigation en mer ). Si oui doit-on faire immatriculer le kayak ?

Pour l'instant ce sont toujours les dispositions de la D240 qui s'appliquent (Texte de l'arrêté du 11 Mars 2008 ici).
Pour résumer il faut que le constructeur délivre une attestation de conformité, document qui permet d'immatriculer le kayak auprès des affaires maritimes et d'obtenir une carte de circulation. Le kayak n'est alors plus un engin de plage et accède à la zone des 2 milles, et même des 6 milles avec le matériel de sécurité requis.
Par contre je viens de lire sur le site de Pagayeurs Marins une information consternante : la Fédération des Industries Nautiques aurait proposé de modifier la D240 pour exclure les kayaks gonflables des dispositions relatives au kayak de mer et de revenir à la définition en vigueur dans la D224.
Le problème est que Pagayeur Marin, qui est censé défendre la liberté de pagayer en mer, appuie cette proposition avec un argumentaire pour le moins discutable.
Si jamais cette proposition aboutit, les kayaks gonflables seront à nouveau restreints à la zone des 300 mètres en France.

A suivre ...
posté le 05 déc. 2009

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Gaelounet :
Si jamais cette proposition aboutit, les kayaks de mer seront à nouveau restreints à la zone des 300 mètres en France.

Salut, dans cette phrase... tu parles des Kayaks de mer. Tu entends tous les types de kayaks ou uniquement les gonflables concernés par cette disposition peut être futur...
Merci
posté le 05 déc. 2009

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
Erön Riog :
Gaelounet :
Si jamais cette proposition aboutit, les kayaks de mer seront à nouveau restreints à la zone des 300 mètres en France.

Salut, dans cette phrase... tu parles des Kayaks de mer. Tu entends tous les types de kayaks ou uniquement les gonflables concernés par cette disposition peut être futur...
Merci

Bien vu Grégoire. Je parlais des kayaks gonflables. Je corrige immédiatement.
posté le 06 déc. 2009

VAGAB0
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 02/12/06

Message privé
bonjour,



merci pour votre réponse, je vais contacter les Affaires Maritimes pour essayer d' en savoir un peu plus.

Il est vrai, que s' il n'est pas possible "réglementairement" de naviguer avec un KG au-delà de la bande des 300 m, je pense que je passerais au rigide,et ce, malgré les avantages que je trouve au Solar.

D' autant, que j'aimerais aussi l' utiliser pour pêcher, et pratiquer la chasse sous-marine .

Il me semble que pour ces deux activités, il faut posséder un bateau non considéré comme un engin de plage, donc immatriculé !

Dites-moi si je me trompe ,


merci,

VAGAB0
posté le 06 déc. 2009

Kajak
Milan noir
(275 messages)
Inscription : 10/03/09
Autre

Message privé
vagabo:

si je ne me trompe, ce qui compte n'est pas ce que tu veux faire avec ton kayak ou autre engin, mais l'endroit ou tu navigues;
je m'explique: avec un radeau (par exemple fait de vieux bidons d'huile!!) tu peux faire de la peche ou quoique soit tant que tu restes a moins des 300 metres d'une cote, par contre des que tu t'eloignes davantage il faut que ton "engin flottant" soit homologué et soit muni du materiel obligatoire de securite.

il y a surement sur ce forum des experts qui te donneront les reglements en vigueur et confirmeront ou infirmeront ce que j'avance

K
posté le 07 déc. 2009

Alex
Sterne arctique
(184 messages)
Inscription : 18/05/06
Lieu : Rennes

Message privé
Et au delà de la réglementation il y a les qualités de navigations de chaque embarcation souple et donc le risque que l'on prend à s'éloigner d'un abri avec un bateau qui prend le vent et qui n'a pas la facilité de déplacement d'un rigide.

Alex
Alex - Carnets d'Aventures
posté le 07 déc. 2009

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
[q]que tu restes a moins des 300 metres d'une cote[/q]
je ne suis pas expert, mais le terme utilisé dans la d240 c'est 300 mètres d'un abri; un abri est défini comme un lieu ou le navire et son équipage peuvent se mettre à l'abri, embarquer ou débarquer sans danger.
Pour un kayak, gonflable ou non, une plage peut-être un abri, par contre une cote rocheuse ne l'est pas : exemple la cote sauvage aux alentours du croisic.
Pour les voileux, il est également question de la météo permettant au bateau de faire en sécurité la traversée envisagée : exemple aller à l'ile d'yeu
posté le 07 déc. 2009

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
philou :
[q]que tu restes a moins des 300 metres d'une cote[/q]
je ne suis pas expert, mais le terme utilisé dans la d240 c'est 300 mètres d'un abri; un abri est défini comme un lieu ou le navire et son équipage peuvent se mettre à l'abri, embarquer ou débarquer sans danger.
Pour un kayak, gonflable ou non, une plage peut-être un abri, par contre une cote rocheuse ne l'est pas : exemple la cote sauvage aux alentours du croisic.
Pour les voileux, il est également question de la météo permettant au bateau de faire en sécurité la traversée envisagée : exemple aller à l'ile d'yeu

Pas besoin d'être un expert, il suffit de savoir lire le texte :

Article 240-3.03
Limitations des conditions d’utilisation
I . Les engins de plage effectuent des navigations diurnes qui n’excèdent pas 300 m de la côte. Pour ces derniers, aucun matériel de sécurité et d’armement n’est requis.
posté le 07 déc. 2009

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
exact, heureusement d'avoir prévenu que je n'étais pas un expert, à ma décharge voici le texte intégral de l'article qui mélange notion de cote et d'abri :
[q]Article 240-3.03
Limitations des conditions d’utilisation
I . Les engins de plage effectuent des navigations diurnes qui n’excèdent pas 300 m de la côte. Pour ces derniers,
aucun matériel de sécurité et d’armement n’est requis. Les annexes peuvent effectuer des navigations à une
distance d’un abri n’excédant pas 300 m, leur navire porteur étant considéré comme un abri.
I I . Effectuent des navigations diurnes et à une distance d’un abri n’excédant pas 2 milles :
– les planches à voile et à aile aérotractée,
– les véhicules nautiques à moteur,
– les embarcations mues par l’énergie humaine non auto-videuses et qui ne sont pas des engins de plage ;
I I I . Les autres embarcations mues par l’énergie humaine qui ne sont pas considérées comme des engins de plage
effectuent des navigations diurnes, et à une distance d’un abri n’excédant pas 6 milles.
IV. Les autres navires n’ont pas de limite d’utilisation au sens du présent article.[/q]
si cela peut apporter des précisions à notre camarade..
posté le 07 déc. 2009

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
philou :
voici le texte intégral de l'article qui mélange notion de cote et d'abri :

Le texte ne mélange pas les notions de côte et d'abri. Au contraire il les distingue, de même que les types d'embarcations auxquelles elles s'appliquent.
posté le 07 déc. 2009

VAGAB0
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 02/12/06

Message privé
bonjour,


En attendant la réponse aux questions que j'ai posées aux Affaires Maritimes, ce jour, j'ai consulté à l' instant un ouvrage de navigation qui précise qu' effectivement la pêche au moyen d' une canne n'est pas autorisée à bord d 'un kayak gonflable et ce même, en étant dans la bande des 300 m.

Ce qui idem je pense , pour la chasse sous-marine.


Dés que j' obtiens une réponse officielle je la communique sur ce forum.

vagab0


* en fait c'est surtout le fait d' être immatriculé ou pas qui joue .
posté le 08 déc. 2009

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
VAGAB0 :
bonjour,
En attendant la réponse aux questions que j'ai posées aux Affaires Maritimes, ce jour, j'ai consulté à l' instant un ouvrage de navigation qui précise qu' effectivement la pêche au moyen d' une canne n'est pas autorisée à bord d 'un kayak gonflable et ce même, en étant dans la bande des 300 m.
.

tu peux envoyer cette vidéo aux mecs qui font les règlements ils vont avoir une crise cardiaque :D:D:D

http://www.youtube.com/watch?v=jq4OklIzpws
(partager)
Remonter