Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Projet d'expédition autour de la Corse. 18
(partager)
posté le 12 oct. 2011

Cyril_59_62
Martinet
(20 messages)
Inscription : 21/08/11

Message privé
Voila, j'ai enfin poser ma lettre de démission :D, trouver un travail pour cet hiver, il ne me reste plus qu'a préparer ce voyage qui j’espère aboutira !!!

Pour cela, j’espère pouvoir compter sur pas mal d'entre vous !!!!

Ces dernières semaines, l'idée de ce voyage à bien mûri et je me suis arrêter sur un projet autour de la Corse.

Pourquoi la Corse ??
- Plusieurs tours de l’île ont déjà été effectuer en kayak.
- La corse reste la France et pour une première expé, c'est rassurant d'etre chez soi. Enfin presque !!! :P
- La beauté des paysages
- Le contexte météorologique .Il est quand même préférable de commencé dans des eaux chaudes plutôt que dans des eaux froides.
- Je pense plein d'autres trucs auxquels je ne pensent pas mais qui doivent valoir le coup.

Enfin bref, je m’adresse à vous car bcp de questions n'ont pas encore trouvé de réponses.

Une plus en particulier et celle du choix du kayak.
Beaucoup de choses rentrent en compte :
- ma taille 1m93
- un kayak stable (expe seul)
- une bonne charge (autonomie)
- voiles ou pas voiles ?
- dérive ou gouvernail ?
- ....

Merci pour vos conseils !!! Que ce soit sur le choix du kayak ou sur tout autre chose.

De plus si des personnes ont déjà fait des expé similaires, je suis preneur de récits, conseils pour la préparation et le voyage, astuces ...

Cyril
Ne jamais remettre à deux mains ce que l'on peut faire d'une seule !!
posté le 14 oct. 2011 mis à jour le 14 oct. 2011

GruuZ
Sterne arctique
(157 messages)
Inscription : 05/06/09

Message privé
Faire le tour de corse en kayak est une randonnée si tu es expérimenté. C'est un expédition si tu es totalement débutant

Taille : regarde les Lettman, Point65°N, Nelo pour les grands
Stabilité: ton vélo est-il stable? Va apprendre à faire du kayak, des appuis, et l'auto récup avec un flotteur de pagaie. (Planète Kayak) Tous les kayaks, dignes de ce nom, se renverseront un jour . Seuls les kayaks de course sont instables à l'arrêt. Tu n'achètes pas un bateau, mais un pantalon et le centre de gravité de l'ensemble est au dessus de la ligne de flottaison... sauf étourderie.
Autonomie : c'est l'eau qui exige le plus de volume. Mais la Corse n'est pas un désert. des bateaux rencontrés peuvent aussi former une ressource. inspire toi de la M.U.L. car la capacité des kayaks offre entre 140 et 200 litres de sac à dos qui te portent.
Voiles : Le vent contraire fatigue. un cerf volant de traction te reposera si le vent est portant. Les kayaks à voile Plasmor Belouga, Kleper, qui remontent au vent, ne le font pas assez vite car tirer des bords rallonge en général le chemin.
Dérive : pour rendre un kayak maniable plus directeur en traversée. pour maintenir le cap par vent latéral.
Gouvernail: pour changer de direction sur kayak directeur, pour optimiser les surfs par mer arrière. perd son effet par forte mer. (il émerge %) Utilisé pour maintenir un cap longtemps par vent latéral , il freine car provoque une trainée.


En kayak , le plus simple des moyens d'aller sur l'eau, beaucoup de savoirs dispensent de la sophistication de l'engin. Ses savoirs ne s'achètent pas, ils s’acquièrent.
posté le 15 oct. 2011

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Bonne idée,
La Corse est en effet une super destination pour le kayak de mer. Nos premières aventures itinérantes ont pris place là-bas.
Bien sûr il faut rester vigilent avec la météo, les coup d'ouest/nord ouest peuvent être très violents. Mais tu la peux prendre assez facilement si tu as un portable ou une VHF.
Pour les bivouacs, je te conseille le hamac, plus facilement toléré qu'une tente qui fait tout de suite camping.
Niveau kayak, vu ta taille, il faut que tu les essayes.
D'après notre expérience (on amène souvent des copains débutants lors de nos balades marines) le gouvernail simplifie la donne pour quelqu'un qui débute.
Bons préparatifs
Et pourquoi pas ?
posté le 15 oct. 2011

Bruno_reve 13
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 15/10/11
Lieu : 13420

Message privé
Bonsoir,
Voilà une idée qu'elle est bonne et laisse reveur. Idée qui me tente aussi en jet ski...mais maintenant je préfere la propulsion "naturelle"
Je pense que la partie la plus délicate c'est le Cap, car les abris, sont plus rare.
Ton projet m'interresse aussi, par contre pour moi, ben le kayak, ce sera Hobie Adventure Island, ou ne sera pas :P
Tu as la stabilitée, 3 source de propulsions, pagaie, mirage drive (pedale, donc jambes) et voile (vraie) , , c'est pas non plus la peine de pagayer en pedalant avec la voile ;)
Equipé d'un gouvernail et dérive
3 Bateaux en 1:
Kayak OU pirogue OU trimaran :D par contre faudra choisir au départ :P Charge utile 159 KG. pour le reste ......A si, le prix, peut être ....................4200 € :(
Mais bon, je suis pas sur de pouvoir résister :) Faudra manger plus de riz et moins de saucissons pour faire des économies :rolleyes:
Tu est de quel coin? J'ai déja une offre +interresante, faut se grouper :D ;)
posté le 15 oct. 2011

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Bruno-reve 13 :
... Idée qui me tente aussi en jet ski :o...mais maintenant je préfère la propulsion "naturelle" ..


Voilà une idée qu'elle est bonne (sic) :D !
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 16 oct. 2011 mis à jour le 05 nov. 2011

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Je pense également que la Corse peut être un très bon terrain pour débuter la rando côtière itinérante en kayak. Bien sûr il faut faire très attention aux caprices de la Méditerranée, et un entraînement préalable (en tout cas quelques expériences sans et avec charge, dans différentes conditions ... vent, vagues...) ne peut qu'être très positif.
[Une plus en particulier et celle du choix du kayak.
Beaucoup de choses rentrent en compte :
- ma taille 1m93
- un kayak stable (expe seul)
- une bonne charge (autonomie)
- voiles ou pas voiles ?
- dérive ou gouvernail ?

Je crois qu'il faut que tu définisses encore mieux ce que tu voudras faire avec ton bateau :
1) Seulement randonner en autonomie en mer, lacs et rivières (+ ballades à la journées éventuellement)
2) Randonner mais aussi t'adonner à certaines joies du kayak de mer... surf dans les vagues et autre esquimautage.

Si tu es sur le choix 1 : Je te conseille sans hésiter un démontable de randonnée biplace (mais tu es grand et ces kayaks sont tout à fait "navigables" en solo) entre 5,00m et 5,40m avec "stabilairs" (tu en trouveras sur "leboncoin" en très bon état entre 650 € pour un klepper un peu ancien (Klipper sur l'annonce) avec voiles et 1500 € pour un Nautiraid 500 comme neuf. Ces bateaux sont très stables, gros porteur, conçus pour la randonnée, équipés de gouvernail, et on peut les munir d'un gréement(d'origine ou bricolé selon les marques et les modèles) qui permet de varier les plaisirs et d'augmenter les distances parcourues à moindre coût énergétique. Si tu ne l'as pas encore consulté, tu trouveras de multiples exemples dans notre site (section coin des bricoleurs...)

Si tu es sur le choix 2 : il va te falloir comme le dit Olivier faire quelques essais, et comme le dit Gruuz forcer sur l'apprentissage technique et la préparation... Dans ce cas, je n'ai pas suffisamment d'expérience pour être de bon conseil.
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 18 oct. 2011

Cyril_59_62
Martinet
(20 messages)
Inscription : 21/08/11

Message privé
Pour moi se serai en effet ma première expérience en autonomie, en kayak.
Je pratique depuis 1 an principalement sur les lacs alpins. Sur un miwok.

Mon expérience en mer est quand à elle quasi nul. Mais je compte faire 1 ou 2 stages avant de me lancé en solo. Et pour moi, le tour de Corse n'est pas une randonnée, mais bien plus que ça .

Pour le kayak, un démontable ne me fait pas rêver !!!!
Je préfère de loin un kayak rigide. Je me suis pas mal renseigner sur la gamme Plasmor et notamment le belouga qui me parait intéressant pour ce genre d'aventure.

J’espère aussi pouvoir essayer avant d'acheter !!!!
Ne jamais remettre à deux mains ce que l'on peut faire d'une seule !!
posté le 18 oct. 2011

CLAISSE
Martinet
(39 messages)
Inscription : 26/08/07

Message privé
bonsoir

vu ton gabarit AQUANAUT HV de chez VALLEY


BONNE RECHERCHE
posté le 21 oct. 2011

Cyril_59_62
Martinet
(20 messages)
Inscription : 21/08/11

Message privé
Que peut tu me dire sur ce kayak ??
J'ai vu l'ETAIN et le NORDKAPP aussi ???
Ne jamais remettre à deux mains ce que l'on peut faire d'une seule !!
posté le 23 oct. 2011

Bruno_reve 13
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 15/10/11
Lieu : 13420

Message privé
Ces dernières semaines, l'idée de ce voyage à bien mûri et je me suis arrêter sur un projet autour de la Corse.

Bonjour,
Au fait, ce serait pour quand ton projet ?
As tu progressé pour ton équipement Kayak et autres? Parcours?
Cordialement
Bruno
posté le 27 oct. 2011

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Bonjour,

Très bonne idée. La côte Corse est sublime. Voici qq conseils que je peux te donner :

- être matinal, car en général, le vent se renforce dans la journnée (à partir d'onze heure en général)

- se méfier des grandes sections sans abris (falaises), surtout si on les attaque avec le vent de face (celui-ci peu se renforcer d'heure en heure, au point de se retrouver à faire du sur place avec plusieurs km de falaise devant et derrière.

- se méfier des bateaux qui passent toujours trop vite et trop prêts et qui tentent même parfois de te renverser volontairement (vécu).

- Les vents ont tendances à descendre le long de la côte du cap corse à Scandola et à remonter des bouches de bonif. à capo Muro. entre les deux c'est plus calme est plus aléatoire quand à la direction. (attention, ce n'est qu'une tendance).

- bivouaquer sous tente ne m'a jamais posé de soucis hors-saison sur les plages et même en ville.

- quatre à cinq jour d'autonomie en eau et en nourriture sont largement suffisent, il y a quand même des villages régulièrement sur la côte. Sauf bien sûr si tu ne veux pas voir trop d'humains.

- La voile nous a servit trois ou quatre heures sur une traversé de trente jour (ile-rousse-bonifaccio) : les vents sont très changeant, soit trop fort, soit pas assez. pas facile, mais bon, si tu as de la chance, ca peut quand meme servir.

- réchaud : on trouve du camping gaz partout (cartouche valvle ou à creuver) donc pas la peine de sortir l'artillerie lourde.

- palme, masque, tuba très utile, canne à pêche très utile à la traine : dès que tu passe près d'un gros cailloux, ça mord, à condition d'avoir le bon leurre (qui n'est pas forcément le plus cher, au contraire) se renseigner auprès des pécheurs locaux, ça change selon les saisons.

- quelques ancres à sables te seront très utile pour monter ta tente (plaque avec une ficelle au milieu, à enterrer dans le sable à la place d'une sardine).

- Pour le bateau, je priviligérai la solidité, le confort et l'agilité dans le clapot. Solidité : si tu es tout seul, tu sera parfois amener à trainer ton bateau sur la plage, voir sur des cailloux. C'est inévitable. Confort : tu vas passer quelques heures dans ton bateau. Donc toi qui est grand, il te faut vraiment de la place en longueur comme en hauteur (pour caser tes grands panard). Le clapot : il y a rarement de grosse houle en méditérranée, et quand il y en a, c'est que le vent est trop fort pour sortir. Par contre, des petites houle, très rapides, croisées, avec des vagues très verticale et giflante, c'est presque du quotidient. Donc un bateau avec une étrave assez relevée et une coque un peu bananée, avec des bouchains vifs me parait préférable à un bateau très long, très plat et très étroit. La stabilité est aussi une affaire importante : il y a des bateau qui chavirent plus facilement que d'autre, c'est une vérité. Encore, à plusieurs, on peut se permettre d'avoir un bateau "joueur", mais tout seul ? Le fait de pouvoir remonter tout seul à bord et aussi un très bon argument de sécurité.

Je connais un modèle qui conviendrait très bien pour ce genre de balade, mais je ne sais pas si on peut facilement le trouver en France. C'est le BigFoot, de Welhonpesä (Finlande). Comme son nom l'indique, il convient bien au grand gabarit, mais ce n'est pas un veau, au contraire. Il est très stable une fois chargé. Son comprtement est exellent dans le clapot (il est fait pour la baltique, on l'on trouve le même genre de condition qu'en méditerranée (vent fort, houles croisées). On peut le charger à 130 kg, ce qui nous avait permis de tenir 15 jours en autonomie en mangeant comme des rois (pommes et tomates tous les jours !)(avec une plein d'eau tout les trois jours). Il exite en fibre et en ABS (= prilite, chez prijon). Le prilite, c'est vraiment un bon compromis entre le PE (ou PEHD) et la fibre : léger, résistant à l'abrasion, réparable (colle epoxy, silicone...), rigide, très élégant...

Je te déconseille le démontable pour les raisons suivantes : fragile dans les cailloux, n'aiment pas trop le vent et la houle (surtout le clapot), très lourd même vide (tout seul, tu vas en baver pour le remonter sur la plage). Les seuls avantages, c'est le rangement, le transport (encore faut-il avoir assez de bras) et la réparabilité.

Dernier conseil : ne t'encombre pas de trop de technologie (panneau solaire, ordi ect...). Un cyber café fait très bien l'affaire pour lire ses mails, recharger ses batteries et même mettre à jour un site internet.

Bonne préparation
posté le 27 oct. 2011

Cyril_59_62
Martinet
(20 messages)
Inscription : 21/08/11

Message privé
Merci pour tout ces conseils !!!

En ce qui concerne le choix du kayak, j'ai défini ce que je voulais faire avec :
- grande randonnées (au moins 4-5 jours mini).
- bon volume de chargement pour être en autonomie complète.
- stable car je pense naviguer très souvent seul.

Pour le matériaux je ne sais pas encore si je me tourne vers la fibre.
J'ai isolé qq modeles
- plasmor belouga 1
- plasmor kialivak
- valley aquanaut HV
- prijon seayak
- valley etain
- prijon kodiak
- ???????
En ce qui concerne la préparation, je suis en train de regarder ce que je peut faire pour m’entraîner, et tester le matos. Tour de lac, Descente de fleuve, Bretagne, mediterranée ???
Ne jamais remettre à deux mains ce que l'on peut faire d'une seule !!
posté le 05 nov. 2011

caouanne
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 04/11/11

Message privé
Bonjour, je navigue depuis le printemps dernier sur un Hobie adventure island, donc kayak trimaran avec une grand voile, sur le lac léman et en corse près de propriano, et j'ai comme projet de partir quelques semaines l'été prochain faire la côte ouest de la corse (et si la meteo le permet le tour complet)
Pour moi c'est la navigation à la voile qui me fait vibrer, et le hobie adventure est vraiment génial pour cela. Il est simple et rapide, et supporte des vents jusqu'à force 4-5 sans problème. Au-dessus, c'est un peu risqué. Donc pour la côte corse par beau temps , avec les thermiques de l'après-midi ,c'est vraiment l'idéal.Je pense apporter quelques transformations , notamment pour améliorer la forme de la voile lorsqu'elle est un peu roulée.....etc... mais c'est peu de chose.... Ce bateau peut supporter jusqu'à 159kg, mais plus on reste léger, mieux c'est car on est déjà très bas sur l'eau et les fesses souvent dans le bouillon. Donc pour les bivouacs ça sera vraiment avec un minimum de matos.
Le bateau a aussi un pédalier qui fonctionne vraiment très bien, et bien sûr la pagaie.....donc 3 modes de propulsion très complémentaires.
La navigation le long des côtes corse doit à mon avis être très bien préparée..... bonne météo...... et surtout bien connaître les possibilités d'accostage... car lorsque la houle vient du large, comme c'est arrivé très souvent cette été, c'est vraiment très sport..... et casse gueule..De plus en Corse, il y a beaucoup de réserves naturelles dans lesquelles les bivouacs sont interdits, donc à préparer très sérieusement avant le départ.....
Peut-être va-t-on se croiser.....................
en tout cas j'espère que ton projet se concrétisera............... la corse est vraiment une île de grande beauté.....
posté le 07 nov. 2011 mis à jour le 07 nov. 2011

v_la l_bonvent
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 07/11/11

Message privé
Bonjour, de retour d'un périrple à vélo de 2500 km le long du saint Laurent et de la Gaspésie (Québec), je pense déjà à ma prochaine évasion; J'ai pensé à un tour de Corse en kayak de mer de fin juin fin à juillet de Porto Vecchio à Bastia par l'Ouest évidemment. Je vais tester un Oasis Hobie ce WE, j'en suis là pour l'instant. Gonflable ou rigide, mono ou biplace etc... On m'a déjà conseillé de le faire dans le sens sud / nord compte tenu du "libetchu", vous voyez j'en suis aux balbutiements, mais j'y tiens à ce nouveau "défi".
Je suis donc preneur de toute info pratique, technique écouéterra... @ bientôt
posté le 08 nov. 2011

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
L'intérêt de faire sud nord est d'avoir la lumière dans le dos qui éclaire les paysages
Et pourquoi pas ?
posté le 15 nov. 2011

caouanne
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 04/11/11

Message privé
D'après un grand navigateur que je connais bien (c'est mon papa) le vent dominant est sud ouest à l'ouest de la corse, et souvent sud au passage des caps, donc théoriquement c'est plus facile de faire du sud au nord...... comme on te l'a déja conseillé.
Avec mon petit tri je pense éventu partir de Solenzara ou porto-vecchio et aller jusqu'a propriano ou ajaccio et plus si affinité...
Je pensais d'abord partir de Calvi et descendre jusqu'à bonifaccio, mais il me l'a vraiment déconseillé.....
A voir.................
posté le 02 févr. 2012

Cyril_59_62
Martinet
(20 messages)
Inscription : 21/08/11

Message privé
Toujours à la quête d'un kayak pour ce printemps, j’accélère mes recherches mais ne trouve rien de vraiment rassurant.

Impossible de tester "beaucoup" de bateau, des avis contradictoires et surtout une envie de ne pas regretter ma future acquisition. Une fois pas deux !!!

Mon programme : des randonnées de plusieurs jours et un tour de corse en septembre en autonomie totale.

Mon budget : plutôt au alentour de 1500, 2000€ donc un polyeth.

Ce que je souhaiterai : un bateau ou je suis à l'aise avec mes grandes jambes (grand hiloire), rassurant, et gros volume.
Ah oui qui avance quand même !!!

Mes choix pour le moment :
- Aquanaut HV
- Seayak 520
- Etain 17.7
- ?????

Je recherche donc des personnes qui navigue ou ont déjà navigué sur ces modèles ou des modèles qui correspondrais à mon gabarits et à mon programme.

Lâchez vous !!!
Ne jamais remettre à deux mains ce que l'on peut faire d'une seule !!
posté le 02 févr. 2012 mis à jour le 02 févr. 2012

foudetrek
Etourneau
(59 messages)
Inscription : 05/03/09
Lieu : Ambérieu

Message privé
Bonjour,

Si je peux me permettre un conseil, attends d'avoir effectué les stages que tu évoques pour faire ton achat. Tu verras au fur et à mesure que tes connaissances techniques s'affinent ton jugement sur tel ou tel modèle évoluer et le kayak super-stable du début devenir un boulet qui gîte mal ou le kayak "qui tourne tout seul" être une chouette embarcation pour du "rase caillou". C'est pour cette raison que tu trouveras autant d'avis que de personnes, ces même avis étant susceptibles d'évoluer avec le temps. La forme de la coque, du pont, l'équipement, la présence ou non de dérive ... sont autant de détails qu'il vaut mieux appréhender après un peu de pratique et choisir un kayak doit se faire de préférence dans des conditions conformes à ta pratique.

Certains formateurs comme Jeremie (Raskas kayak) te permettent de naviguer sur plusieurs type de bateau, c'est toujours intéressant de tester avec le soutien d'un œil avisé. Enfin des magasins comme bekayak organisent des journées de test avec plein de modèles ... une bonne occasion pour se faire la main sur plein de modèles.

A ta disposition pour plus de détails et je te souhaite d'avance de très belles navigations, la Corse est un paradis pour le k-mer ;)


PS. Ceci dit, j'ai beaucoup navigué sur des rainbow laser expé, de très bons bateaux polyeth, pas trop chers auquels il ne manque que la dérive pour être excellents.
posté le 05 févr. 2012

alain.poupaert
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 05/02/12
Lieu : Plaisir

Message privé
J'apprécie ce bateau, je l'ai acheté pour effectuer un raid autour des Anglo-normandes. Je recherchais un bateau pour naviguer en haute mer:

http://kayakalain.free.fr/kialivak.html
"Homme libre, toujours tu chériras la mer"
(partager)
Remonter