Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Questions aux auteurs des articles
N°15 : Islande, traversée hivernale à ski et pulka 9
(partager)
posté le 04 mars 2009

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Vos questions à Vincent, Marick et Renaud
Et pourquoi pas ?
posté le 05 mars 2009

lynx18
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 30/12/08

Message privé
Bonjour,

Félicitations pour votre obstination à réussir cette traversée réputée difficile et très aléatoire .
J'ai particulièrement aimé la façon dont vous avez chacun exprimé vos difficultés ressenties lors de cette traversée.
Deux questions ( pour débuter ) :

Vos solutions pour les traversées de cours d'eau ??

Des idées a postériori pour améliorer la sensibilité fine des doigts lorsque l'on est obligé de réaliser certains gestes avec les seuls sous gants et qu'il fait bien froid??
posté le 06 mars 2009

vincemar
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 04/11/08

Message privé
Bonjour et merci pour ton message.
En ce qui concernent les rivières à traverser, comme tu le sais nous avions prévu aucune solution. Nous avons été obligé de longer les cours d'eau pour trouver un passage peu profond où l'eau ne dépassait pas la hauteur des chaussures (à cette période de l'année le débit n'était pas très important). On s'est donc "jeté à l'eau" en faisant confiance à notre matériel. Ce genre de traversée reste délicate. Nous devons porter les pulkas, les skis, en faisant attention de ne pas glisser sur les roches gelées qui affleurent. Autant dire qu'il vaut mieux ne pas se précipiter et rester bien concentré. Avant le départ nous avions pensé apporter des sortes de bottes de pêches, mais étant donné que nous savions pertinemment qu'il y aurait des imprévus, nous avons décidé de régler ce genre de problème (que nous pensions peu probable) sur place. Nous déconseillons fortement de traverser pieds nus (encore moins sur les mains :)

Au niveau de l'exposition au froid des doigts, le but du jeu est de garder le plus souvent les mains dans d'épaisses moufles étanches (Mammut, Millet...). Il faut donc s'entrainer à manipuler le maximum de choses avec ces moufles. Le point délicat reste l'allumage du réchaud où il faut forcement être en sous gants pour s'en servir. Il faut donc sans cesse enlever et remettre ses moufles. Aux vues des problèmes de Renaud, il faut privilégier des sous gants épais et en nombres suffisant (nous avions 4 ou 5 paires par personnes, sauf Renaud...), afin de garder toujours une première couche sèche. Bien penser également à ajuster la tailles des moufles, ni trop grand (Renaud), ni trop petit.

En espérant que ceci pourra t'apporter quelques réponses.

Vince, Mar, Roni.
posté le 06 mars 2009

lynx18
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 30/12/08

Message privé
vincemar :
Au niveau de l'exposition au froid des doigts, le but du jeu est de garder le plus souvent les mains dans d'épaisses moufles étanches (Mammut, Millet...). Il faut donc s'entrainer à manipuler le maximum de choses avec ces moufles. Le point délicat reste l'allumage du réchaud où il faut forcement être en sous gants pour s'en servir. Il faut donc sans cesse enlever et remettre ses moufles. Aux vues des problèmes de Renaud, il faut privilégier des sous gants épais et en nombres suffisant (nous avions 4 ou 5 paires par personnes, sauf Renaud...), afin de garder toujours une première couche sèche. Bien penser également à ajuster la tailles des moufles, ni trop grand (Renaud), ni trop petit.
.

Merci pour tes réponses :

Ok solutions connues et utilisées par la plupart d'entre nous .

Au retour du dernier raid au froid, j'ai refléchi et remarqué que c'était surtout lors des ( courtes ) pauses ventées que les doigts se refroidissaient le plus vite :
je pense fabriquer un manchon léger en fausse fourrure,( avec un cordon pour mettre autour du cou ) dans lequel je mettrais à l'avance tous les snacks de la journée.
Je pense aussi utiliser un cutter très léger pour ouvrir facilement et rapidement les barres de céréales ( on peut aussi le faire la veille en préparant les snacks du lendemain ) qui sont souvent difficiles à ouvrir avec les doigts insensibles , et remettre les mains dans le manchon entre chaque manipulation.
l y a aussi la solution du "sac à vent "; mais il faut le sortir de la pulka, l'installer sans qu'il s'envole ..

Si l'aide à l'allumage du réchaud reste très ponctuelle, par contre le fait de ne pas pouvoir aider les autres à monter la tente engendre un léger sentiment de frustration , voire de culpabilité , qui se reproduit tous les jours.... fort bien décrit dans l'article .
posté le 14 mars 2009

Pascal H
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 05/12/08

Message privé
Bonjour
Belle rando et bel article, ça fait toujours envie. Bonne continuation !
J'ai une question concernant les fixations stubai. Tu dis que tu les déconseilles car vous avez cassé la partie alu sur plusieurs fixations. Pour notre part nous en utilisons couramment (justement car on peut les bricoler facilement avec des sangles) mais nous n'avons pas eu ces problèmes. Notre prochaine expé l'an prochain les utilisera à nouveau. Pourrais je avoir des détails sur ce qui vous est arrivé, et puisque vous les déconseillez, suggérez vous une alternative ?
posté le 20 mars 2009

vincemar
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 04/11/08

Message privé
Bonjour,
Désolé pour cette réponse un peu tardive.
Effectivement nous avons eu de gros problèmes avec ces fixations. 5 min après notre départ, la partie en plastique qui permet de passer la sangle à l’avant de la fixation s’est complètement rompue. Le 3ème jour, l’autre fixation s’est cassée au niveau de la partie en aluminium. Enfin, après 10 jours de ski, même scenario pour Marick. Au final 3 fixations sur 4 ont cassé. Renaud qui avait des fixations classique en norme 75 n’a eu aucun problème. Il est vrai que les fixations Stubaï peuvent facilement se réparer mais bon, je trouve que 75% de casse, ca commence à faire pas mal pour ce genre de matériel.
Il faut savoir que nous ne sommes pas des cas isolés… Effectivement, nous avons rencontré quelqu’un qui organise ce type « d’expédition » et qui a connu exactement le même genre de problème sur ses 9 paires de fixations.
Je ne veux pas vous conseiller une fixation en particulier car je ne les ai pas toutes testées. Personnellement, j’ai remplacé les fixations Stubai par des fixations de Telemark Rottefella en Norme 75.
J’espère que ceci pourra t’aider.
Bonne continuation.
posté le 30 mars 2009

Pascal H
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 05/12/08

Message privé
Bonjour
Merci pour ta réponse, qui me laisse toutefois circonspect.
Je rentre d'une énième semaine complète dans les Alpes et mes stubai qui ont traversé le Groenland en 2006 sont toujours aussi impeccables, malgré la pulka de 130 kg, et même parfois le kite...
En fait nous n'avons pas vraiment le choix des fixations, car il nous faut pouvoir progresser en bottes grand froid, genre Sorel, vu les régions traversées. Peut-être que vous aviez trop serré les sangles ? J'ai remarqué que cela tirait plus sur les anneaux plastiques sans améliorer pour autant le contrôle du ski.
Merci en tout cas pour ta réponse, on va de toute façon faire attention et prendre des pièces de rechange l'an prochain.
Bonne continuation à vous aussi, à peut-être une rencontre sur les pistes de l'arctique
Amicalement
Pascal Hémon
posté le 21 déc. 2009

squale55
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 30/05/06

Message privé
Bonjour,

Moi aussi j'ai été utilisateur de fixations Stubai, et elles ont toutes les deux cassé au niveau de la pliure de la pièce en aluminium avant.
(J'ai des photos mais je n'arrive pas à les insérer dans le post.)

Stubai en a été informé, j'attends leur réponse.

Ces fix, très pratiques pour utiliser avec des godasse de haute altitude (Boréal G1) sembent avoir une vraie fragilité au niveau de la partie avant...

Sylvain
posté le 21 sept. 2011

kikilecyclo
Martinet
(41 messages)
Inscription : 27/07/10

Message privé
et si on momifiait le guignol ?
posté le 24 avr. 2012

Jouge
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 14/01/10

Message privé
Salut,
pour ceux que ça interresse j'ai traversé l'Islande à skis avec pulka en mars 2012. Initialement j'avais prévu de tenter le coup tout seul mais on m'en a tant dissuadé que je me suis joints à un groupe.
Les photos ici ===>> http://icelandcrossing.uniterre.com/
à+
(partager)
Remonter