2 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 4

Après la descente, comment remonter ?

idy - 13 juil. 2008
Avec un kayak gonflable, comment faites-vous pour revenir au point de départ (quand il est impossible de remonter le cours d'eau) ?
Autostop ? Bus ?

En particulier entre Sauzon et Vallon Pont d'Arc dans l'Ardèche, y-a-il des lignes de bus ?

Merci pour vos conseils !

NewMorning - 13 juil. 2008
Stop pour les petites étapes, bus ou train pour les plus longues.

Par exemple : en Ardèche départ je sais plus exactement où et retour depuis la gare de train + bus depuis Avignon (en descendant un bon bout du Rhône).

Même chose depuis l'Argentière sur le Tarn, retour depuis la gare SNCF de Libourne.

Etc., tant qu'il restera des transports publics dans les petits bled...

Cariacou - 13 juil. 2008
Autre solution : trouver des compagnons de voyages motorisés :
déposer le matériel au point de départ, partir à 2 voitures au point d'arrivée pour en laisser une puis revenir au point de départ avec la 2eme voiture.
A l'arrivée de l'étape faire l'inverse pour récupérer le véhicule laissé en amont.

paleo_pat - 15 juil. 2008
Pour ma part, je suis un partisan du stop.

C'est plus écologique que la navette et ça prend rarement plus de temps que 2 aller-retour.

Ca présente aussi l'avantage de faire des rencontres. Les gens qui s'arrêtent sont souvent des locaux, ils sont heureux de voir qu'on vienne chercher "l'aventure" dans leur région. Ils apportent souvent des anecdotes ou infos (ex: Ici, il y avait une tannerie; C'et hiver c'est monté de 2 mètres ou l'été dernier on traversait à pied; Il y a un bon restau à; Si vous ne trouvez pas de camping pour ce soir voici mon téléphone; Vous voyez le petit muret défoncé : c'est moi il y a 2 mois, voiture HS :D etc... ).

Statistiquement, ça marche mieux en semaine que le week-end.

Patrick

cath - 15 juil. 2008
Bonjour,

J'ai déjà expérimenté toutes les solutions décrites ci-dessus : bus, train, stop, compagnons de voyage motorisés, ou des petites portions en course à pied pour rejoindre le train par exemple (là, c'est pas moi qui court, c'est mon mari, il est bien mieux entraîné que moi :)).

J'en ai quelques autres à proposer, que j'ai essayé :

1) Le vélo (là, c'était moi qui a fait le trajet en vélo :p). Nous avions posé le matériel et tout le monde au point de départ. Ensuite, je suis partie à l'arrivée en voiture avec le vélo dans le coffre. Puis, j'ai laissé la voiture à l'arrivée, et je suis remontée en vélo au point de départ (il y avait 60 kms environ, c'était un pour un week-end de 3 jours). Restait plus qu'à retourner chercher le vélo laissé au point de départ, une fois le périple en canoë terminé.
2) La moto (à ce moment là, j'avais une 125 cm3). Même formule qu'avec le vélo, mais comme la moto dans le coffre, ça le fait pas ;), on l'avait mise sur une remorque.


Et puis d'autres à essayer :

1) A pied, si on a le temps. Trouver un endroit où on peut stocker son matériel canoë à l'arrivée pendant toute une journée ou quelques jours, et remonter tranquillement à pied sur un sentier de randonnée en une ou plusieurs étapes.
2) Le roller : on peut les emmener avec soi dans le canoë et remonter avec par la route pour le retour, on va quasiment aussi vite qu'en vélo, quand on sait en faire paraît-il. Ca peut être intéressant pour les courtes distances : 60 à 80 kms. Ou sinon, ça peut être pratique pour rejoindre un arrêt de bus ou une gare de train un peu éloignée du point d'arrivée.


Catherine

Remonter