2 membres et 27 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 10

Le golfe du morbihan en kayak gonflable

guiz - 21 mai 2008
Bonjour à tous,

Je viens d'acheter un kayak gonflable AE. Je l'ai essayé sur le lac de Serre Ponçon avec un ami et tout le matos pour trois jours. C'était vraiement sympas.

J'aimerais faire un petit périple dans le golf du Morbihan sur une petite semaine.

Tout vos conseils seront bon a prendre pour préparer ce petit voyage car j'ai une toute petite expérience de la mer.

Merci à vous

paleo_philou - 21 mai 2008
Bonjour,
d'autres que moi sont plus qualifiés pour te donner de bons conseils, mais comme je connais le golfe je te partage mon expérience.
Il y a deux parties dans le golfe, délimité en gros par une ligne kerner, pointe sud de l'ile aux moines, Port blanc.
A l'ouest de cette ligne, il y a des courants de marée très fort qui donnent un comportement très marin à toute cette zone, il vaut mieux calculer son trajet en fonction de la marée.
Par contre , à l'est c'est à dire entre l'ile aux moines et l'ile d'arz et à l'est de l'ile d'arz, il est possible de se faire des journée de navigation avec beaucoup de plaisirs. Il faut tenir compte de la marée (décalage d'1h30 avec port navalo) pour ne pas rester planter sur des vasiéres, et éviter les parcs à huitre.
Si tu ne sais pas où loger, je te conseille le camping des tamaris sur l'ile d'arz, tres pratique pour naviguer partout dans le golfe.

Si tu veux visiter le tumulus de gavrinis, il te faut prendre ton billet à l'office de tourisme de larmor ( à vérifier).
Bonne navigation

hpz - 21 mai 2008
pour ma part, l'été dernier, je suis parti de la pointe d'arradon, et j'ai navigué vers l'ile aux moines et vers vannes, toujours en calculant les marées, car avec un gonflable (kcc 335) il faut prendre en compte le vent et la marée.

cette été je vais faire la rivière d'auray, soit aux départ des sept iles ou au départ d'auray et arrivée aux sept iles....

guiz - 26 mai 2008
Merci Philou pour tes infos, elles vont sans doute me servir pour décider de mon parcours. Merci à toi Hpz (pas facile à prononcer...) et bon trip sur la rivière d'auray.

Gaelounet - 26 mai 2008
Aux bons conseils de Philou j'ajoute qu'il te faut aussi une carte et un annuaire des marées. La carte marine donne plus d'informations nautiques (sondes, limites des plus hautes et plus basses mers, balisage, nature des fonds), tandis que la carte IGN donne plus d'informations terrestres. En kayak c'est bien d'avoir les deux.
Les marchands de journaux du coin vendent un annuaire local qui indique les heures des marées en différents points du Golfe et pas seulement Port-Navalo à l'entrée du Golfe. Le courant est en général synchrone avec la hauteur d'eau à la pointe de Penboch, située un peu à l'Est d'Arradon et mentionnée dans cet annuaire (en fait le déphasage est plus près de 1H45 que de 1H30 sauf dans la rivière d'Auray où le courant n'est déphasé que d'un quart d'heure avec la hauteur d'eau à Port-Navalo).
En saison le trafic des promène-couillons et des plaisanciers est intense dans la partie Nord du Golfe, entre Conleau et Port-Blanc (celui de l'Ile aux Moines), surtout devant Arradon, avec des passages resserrés où il n'y a guère de place pour manoeuvrer. Mieux vaut ne pas traîner dans cette zone.

Pour hpz : il faut prendre en compte le vent et la marée avec n'importe quelle embarcation mue à la force des bras ou à la voile, pas seulement avec un kayak gonflable.

chatpacha - 28 mai 2008
J'ajouterais qu'il y a moyen en rasant les rives de profiter de puissants contre-courants si bien qu'on doit pouvoir ne pas trop être tributaire des horaires de marée.
Il n'y a qu'un seul endroit où le courant porte sur les rochers : c'est le rocher du "mouton " qui se situe un peu "en-dedans" de l'entrée du Golfe. Ne surtout pas s'en approcher donc!
Marie

Gaelounet - 30 mai 2008
chatpacha :
J'ajouterais qu'il y a moyen en rasant les rives de profiter de puissants contre-courants si bien qu'on doit pouvoir ne pas trop être tributaire des horaires de marée.

Les contre-courants sont utilisables dans le golfe par faible coefficient. Par fort coefficient et à partir de la deuxième heure de marée, l'accélération du courant aux pointes est telle qu'on ne peut pas les remonter en kayak (sans faire de portage de l'autre côté des pointes). Pendant les deux heures de mi-marée, la différence de niveau d'eau entre l'amont et l'aval d'une pointe créer une marche qu'il est impossible de remonter à coups de pagaie.
Ces phénomènes sont bien-sûr moins violents à l'est de l'Ile aux Moines qu'à l'ouest, en particulier entre l'ile de la Jument et Port Navalo.

chatpacha :
Il n'y a qu'un seul endroit où le courant porte sur les rochers : c'est le rocher du "mouton " qui se situe un peu "en-dedans" de l'entrée du Golfe. Ne surtout pas s'en approcher donc!

En fait il y en a plusieurs. Le courant porte sur les hauts fonds situés au milieu des chenaux dès qu'ils sont recouverts (par exemple les Réchauds entre Port-Blanc et l'Ile aux Moines, ou la Truie devant la pointe d'Arradon). Ce qui rend le grand Mouton plus dangereux c'est la vitesse du courant à cet endroit. Le navigateur imprudent ou distrait se retrouve dessus en très peu de temps et à une vitesse telle que le choc entraînera une grosse avarie. Longtemps mal signalée, cette roche est aujourd'hui marquée par une grosse balise métallique. Le Grand Mouton n'est pas un danger en kayak. Il faudrait vraiment être maladroit pour se retrouver "en cravate" dessus. Par contre c'est une grande satisfaction d'aller faire un stop derrière quand tous les autres bateaux le contourne largement (à faire au bon moment de la marée quand même).

mouillé - 12 juin 2008
Bonjour à tous,
Je prévois également une navigation sur le golfe du morbihan, et j'hésite au niveau du type d'embarcation : prendre le pneumatique bi place (sunny 390) ou deux pontés monoplaces RTM Ysak ??????? Facilité de transport contre navigation élargie ???? Le tout pour une semaine sur place ... Je suis preneur de vos avis :)

Gaelounet - 12 juin 2008
mouillé :
Je prévois également une navigation sur le golfe du morbihan, et j'hésite au niveau du type d'embarcation : prendre le pneumatique bi place (sunny 390) ou deux pontés monoplaces RTM Ysak ??????? Facilité de transport contre navigation élargie ???? Le tout pour une semaine sur place ... Je suis preneur de vos avis :)

Dans l'hypothèse où tu ne fais pas une randonnée d'une semaine mais des sorties à la journée, tu peux faire le même programme en Sunny comme en Ysak. De temps en temps tu seras au delà des 300 mètres mais rarement longtemps vu la configuration des lieux. La seule différence c'est que l'Ysak en polyéthylène supportera mieux une rencontre accidentelle avec une table à huître que ton Sunny.

mad - 13 juin 2008
J'ai fait depuis le Bono le our du golfe du Morbihan en Nautiraid biplace en deux jours en hiver par gros coefficient : c'est superbe, mais il faut avoir une bonne expérience de la mer et bien connaitre le golfe pour profiter des courants et ne pas courir de risque.
Si tu as peu d'expérience, choisis une semaine à faible coeff de marée, ou reste loin de l'ouverture (la ligne suggérée par Philou est une bonne approximation).
Et en KG, ne pas oublier un kit de réparation (comme indiqué plus haut, les tables à huitres sont assez agressives ;) )
Gilets conseillés ...

mouillé - 14 juin 2008
Merci pour les conseils. Je vais donc m'orienter vers le sunny, car la traversée de la France avec deux Ysak sur le toit de la voiture ne m'inspire pas trop, sans parler du problème de stockage (et vol ...) sur place. Jusqu'à présent j'ai bien dissocié les deux usages : lac= pneumatique et mer = rigide ponté.

Remonter