Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
Tricycle couché, ca passe partout 7
(partager)
posté le 17 mai 2008

Bastian
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Bonjour,
je revient a peine d'un voyage de 6 mois en asie que je pense déjà au prochain, mais cette fois j'envisage le voyage à vélo. Dans le hors série de carnets d'aventure, j'ai découvert le tricycle couché (eh oui!), mais je me pose qq questions à son sujet:
- est-ce bien adapté pour un long voyage (10-12 mois) en europe et en asie?
- qu'en est-il sur les pistes, chemins boueux, pierreux, sabloneux,...?
- en montagne? (passer l'himalaya, etc)

merci d'avance pour toutes les réponses que vous pourrez me fournir :)
posté le 18 mai 2008

renard51
Hirondelle
(12 messages)
Inscription : 31/03/07

Message privé
posté le 13 juil. 2011 mis à jour le 12 nov. 2012

mtriclin
Martinet
(42 messages)
Inscription : 12/02/08

Message privé
Bastian :
Bonjour,
je revient a peine d'un voyage de 6 mois en asie que je pense déjà au prochain, mais cette fois j'envisage le voyage à vélo. Dans le hors série de carnets d'aventure, j'ai découvert le tricycle couché (eh oui!), mais je me pose qq questions à son sujet:
- est-ce bien adapté pour un long voyage (10-12 mois) en europe et en asie?
- qu'en est-il sur les pistes, chemins boueux, pierreux, sabloneux,...?
- en montagne? (passer l'himalaya, etc)

merci d'avance pour toutes les réponses que vous pourrez me fournir :)

Bonjour,

Je me permets de déterrer un vieux post mais il se peut que de nombreux cyclotouristes soient à la recherche d'informations sur ce mode de voyage écologique. (voir article dans le n°24 sur la traversée des pyrénées).

Ayant acquis récemment un tricycle de la marque allemande HPvelotechnick,modèle Scorpion, je viens de publier sur le web un article à ce sujet
posté le 20 juil. 2011

Siimon
Etourneau
(95 messages)
Inscription : 08/03/10
Lieu : Haute-Savoie (Genevois)

Message privé
Bastian :
Bonjour,
je revient a peine d'un voyage de 6 mois en asie que je pense déjà au prochain, mais cette fois j'envisage le voyage à vélo. Dans le hors série de carnets d'aventure, j'ai découvert le tricycle couché (eh oui!), mais je me pose qq questions à son sujet:
- est-ce bien adapté pour un long voyage (10-12 mois) en europe et en asie?
- qu'en est-il sur les pistes, chemins boueux, pierreux, sabloneux,...?
- en montagne? (passer l'himalaya, etc)

merci d'avance pour toutes les réponses que vous pourrez me fournir :)

Hello,

Cyclo Randonneur en trike et famille depuis quelques années j'ai un avis partagé sur la question. Car la réponse n'est pas si évidente que cela. En usage familial, càd 2 trikes bcp de sacoches et une remorque, la logistique devenait vraiment pénible à gérer (bcp de volume) et la conduite en ville (traversé de villes etc) vraiment pas pratique et du coup assez pénible aussi. Nous sommes aujourd'hui en vélo droits pour palier ces inconvénients propres à notre manière de voyager...

Dans le chapitre des inconvénients : il nous ait arrivé plusieurs fois de devoir pousser (champs terreux, chemin avec terrain meuble), porter (inondation le long du Danube avec 25 cm d'eau), contourner (barrière ou chicane de protection, route ou bas côté se rétrécissant trop, passage aérien supposer trop dangereux), faire demi tour (chemin trop étroit) en trike là ou les vélo droits nous snobaient. L'inconvénient du trike c'est que le vélo n'est pas toujours facile à porter ou à manipuler comme un vélo droit en cas d'imprévu.

Mais on a toujours eu en contre partie de ces inconvénients sur la route, le plaisir de rouler coucher. Eternel dilemme donc. Le mieux reste d'essayer en sortant un peu des sentier battus, des belles routes bien bitumées et autres larges pistes cyclables pour se faire sa propre opinion.

Si tu lis le récit d'Anne Dussert tu verras que tu pourra aller partout. Si je devais partir en Asie en vélo. Utilisateur des deux types de vélos j'hésiterai aussi. Plus pour le côté logistique et utilisation en milieu urbain et route roulante.

La question reste entière mais au moins tu as un modeste témoignage.

Simon.
Bon voyage, Simon.
posté le 03 août 2011

nanette
Sterne arctique
(118 messages)
Inscription : 23/12/08
Lieu : Grenoble

Message privé
Tout ou presque a été dit. Je confirme que le tricycle est top en cyclo-camping mais qu'il impose des contraintes qui peuvent être rhédibitoires pour certains. Perso, en cyclo-camping au départ de chez soi, je ne lui vois que des avantages. En revanche dès qu'il s'agit de prendre des transports en commun, dormir en guesthouse, franchir des obstacles, il faut pouvoir se faire aider (ce qui n'est pas un pb lorsqu'on voyage à plusieurs, mais peut quand même être chiant) à moins d'être suffisamment costaud pour le porter sur l'épaule :



Sinon, ça passe presque partout, pas de pb sur piste. On n'a pas mal au cul, aux épaules et aux poignets contrairement au VD, ce qui est non négligeable sur un voyage. Mais c'est plus lent.

- qu'en est-il sur les pistes, chemins boueux, pierreux, sabloneux,...?

Ben comme en vélo traditionnel, il faut pousser dans le sable et la gadoue ! Bon en fait, il vaut mieux tracter avec une corde plutôt que pousser sinon on se pète le dos :
http://3.bp.blogspot.com/_s2uqsJuK4oM/SnWUArr1lSI/AAAAAAAAAvk/sSMhFZltWTU/s1600-h/P1020851.jpg
http://1.bp.blogspot.com/_s2uqsJuK4oM/SnXG__-qFII/AAAAAAAAAyE/f5HcE96lEOk/s1600-h/PPB6655.jpg

Dans la caillasse, le dérailleur est un peu bas (roues de 20") donc il faut faire gaffe à ce qu'il soit en position haute quand on passe dans des gros cailloux, ce qui n'est pas toujours évident lorsque ça grimpe et qu'on a besoin des gros pignons. Perso, j'avais un dérailleur de rechange au cas où (qui a servi sur la fin du voyage).

Autre solution : passer au moyeu rolhoff mais c'est cher, et il faut conserver un dérailleur AV et 2 plateaux pour avoir la même plage de développement qu'avec un 22/34/44 et cassette 11-34.

Simon, je ne savais pas que tu étais repassé au VD !
"Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité" Antoine de Saint-Exupéry http://transhimalaya.blogspot.com
posté le 03 août 2011

ribor
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 11/08/07

Message privé
Bonjour,
Je m'incruste dans ce thread pour vous poser la question de l'option vélo-couché "standard"... Pas de souci de poignet, repos du postérieur et confort, assez passe-partout sur des sentiers étroits mal carossés, au moins aussi "porteur" pour les bagages qu'un VD classique (mais moins qu'un trike), plus aisé à porter pour passer un obstacle qu'un trike (mais moins qu'un vélo classique), etc..?
RiBore
PS: J'utilise depuis quelques années un vélo couché non-suspendu, mais pas en vraie rando: juste pour aller bosser (trajet urbain) et un peu de balade hors-route le WE.
posté le 03 août 2011

nanette
Sterne arctique
(118 messages)
Inscription : 23/12/08
Lieu : Grenoble

Message privé
Le vélo couché (et le trike) est évidemment plus confortable qu'un VD, c'est son atout principal en rando, tu le sais si tu roules déjà en couché. Perso, une des raisons pour lesquelles j'ai opté pour le trike c'est que pour grimper sur de la piste caillouteuse, je suis incapable de tenir les 6-7 km/h, vitesse minimale pour ne pas perdre l'équilibre. Et puis le trike a un côté fun, surtout en descente. C'est un peu comme piloter un kart sans le bruit du moteur. Et en camping, c'est top (je ne compte pas le nombre de fois où mes compagnons de voyage me l'ont piqué poour faire une sieste :p).
"Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité" Antoine de Saint-Exupéry http://transhimalaya.blogspot.com
posté le 03 août 2011

Siimon
Etourneau
(95 messages)
Inscription : 08/03/10
Lieu : Haute-Savoie (Genevois)

Message privé
nanette :
Simon, je ne savais pas que tu étais repassé au VD !

Hello Anne,

Difficile séparation bien que les ponts ne soient pas encore complètement coupés mais à 4 la logistique devient vite impossible aussitôt qu'il faut se déplacer ponctuellement autrement que sur son trike. Tu le confirme quand on voyage seule mais à plusieurs la gène devient exponentielle.

Rapport à notre formation bien particulière : voyager avec 2 enfants de 6 et 2 ans, il existe peu de solutions vraiment performantes pour satisfaire une configuration "tous en trike avec un vélo optionnellement tracté". Nous avons testé la seule qui nous semblait viable (trike + trets) mais le côté mal pratique et le manque de performance de cette configuration aura eu raison de notre entêtement.

Dans cette configuration précisément, je confirme pour corroborer ce post que non, on ne passe pas partout en trike, mais en considérant cette configuration seulement. Voila pourquoi on ne peut répondre trop binairement à cette question.

Amitiés,
Simon.
Bon voyage, Simon.
(partager)
Remonter