2 membres et 37 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 9

Débuter en rando kayak : quel niveau faut-il ?

Pepsy - 10 avr. 2008
Bonjour,

Quel niveau de kayak faut-il pour faire une rando d'une semaine, en Corse par exemple ?
On est deux, on a déjà fait une ou deux ballades de kayak pépère en rivière, mais c'est tout.
On connaît un peu la mer pour avoir fait beaucoup de voile avec un copain skipper, mais on n'a pas non plus l'expérience d'un vieux loup de mer.
On a une forme physique "normale" (ben... normale quoi !) et un bon moral.

Alors, docteur : ça suffit ?

Pierre F - 10 avr. 2008
En mer ça peut être physique parfois, et si le vent se met de la partie, il faut quand même un peu de technique ne serait-ce que pour garder le cap, sinon c'est vite épuisant.

Mon avis de débutant en kayak de mer depuis janvier.

a_quitté_le_forum - 10 avr. 2008
l'entrainement est ce qui permet d'aller plus loin en toutes choses , en kayak comme a pied ; les muscles sollicités par le mouvementd e pagaie , les ampoules aux mains etc sont autantd e parametres a prendre en compte pour randonner . un point important , lorsque l'on veut se déplacer en autonomie en kayak je pense qu'il faut un laps de temps beaucoup plus grand que le nécessaire a franchir la distance .. je m'explique : nous avons croisé deux Bretons quyi avaient une grande expérienc ede l'eskimautage , de bons bateaux et une certaine expérience de la mer ... ils sont néanmoins resté trois jours et deux nuits sur les Labvezzis suite a un gros coup de vent et leurs réserves d'eau et de nouriture étaient maigres car ils avaient prévu des "escales" un jour sur deux...

ensuite la possibilité de prendre la météo marine est absolument nécessaire pour naviguer en sécurité surtout dans des eaux comme la Corse ou le mistral qui ici porte d'autres noms entre violement et assez subitement ..

mais avec un peu d'organisation , un bon bateau et un équipage entrainé c'est un vrai bonheur !

Gaelounet - 10 avr. 2008
Pepsy :
On a une forme physique "normale" (ben... normale quoi !) et un bon moral.

C'est déjà pas mal.
Si vous avez pratiqué la croisière à la voile vous avez dû constater que c'est le moral qui qui baisse en premier quand les conditions se détèriorent.
Indépendamment de la technique la première question est de savoir combine de temps vous pouvez rester dans le kayak à pagayer à une allure normale dans des conditions de mer et de vent faciles. Ce paramètre conditionne la durée des étapes que vous pouvez faire et la distance que vous pouvez parcourir en une étape.
Ensuite l'expérience vous dira comment les conditions influencent votre endurance.
Sur quel type de kayak envisagez vous d'effectuer cette randonnée, et sur quel parcours ?

Pepsy - 11 avr. 2008
Donc à partir du moment où on révoit des étapes courtes, et où on a la météo marine, on peut y aller sans davantage de "formation" ?
Il n'est pas nécessaire de savoir eskimauter ?
Mais dans ce cas qu'est-ce qu'on devient si on déssale au large ? (euh...c'est idot comme question ?)
Et d'ailleurs, c'est possible d'eskimauter avec un kayak rempli de trucs et de machins pour le bivouac et les repas ?

Le type de kayak envisagé : aucune idée. On les louera sur place, donc ça dépendra de ce qu'on trouvera. Mais vos conseils sont les bienvenus.

Le parcours : idem, il n'est pas encore fixé, et vos conseils seront attentivement écoutés. De toutes façons, ce sera un parcours avec l'engagement le plus faible possible, le maximum de possibilités de stops. La Corse m'a semblé être un bon endroit pour débuter, justement.

a_quitté_le_forum - 11 avr. 2008
si vous comptez louer renseignez vous bien avant car souvent on ne trouve que des sit on top et la pas d'eskimautage c'est sur mais une grosse fatigue en perspective car ce ne sont pas des bateaux tres rapides ni légers .. cela dit sans vouloir vexer personne .. au large si l'on désale on remonte a bord tout simplement ou avec des aides , paddle float par exemple .. un flotteur que 'lon place en bout d'une pagaie et qui fait flotteur pour remonter a bord en stabilisant le kayak , sinon c'est toujours mieux a deux bateaux , on peut s'entraider ;)
La Corse par ses longues falaises ne se prête pas forcément a un début facils il est assez dificile d'en juger , mais si vous comptez louer , cela suppose que vous ne possédez pas de bateua , donc pas d'entrainement ni d'expérience préliminaire , et sans préliminaires , cela peut être un peu risqué mais ce n'est qu'un avis ... ;)

Gaelounet - 11 avr. 2008
Pepsy :
Donc à partir du moment où on révoit des étapes courtes, et où on a la météo marine, on peut y aller sans davantage de "formation" ?

Vous devriez quand même vous entrainer avant, et faire au moins un week-end de randonnée pour tester différents points : chargement/déchargement de votre équipement, utilisation de la carte et du compas à bord d'un kayak, remorquage, récupération en cas de dessalage.

Pepsy :
Il n'est pas nécessaire de savoir eskimauter ?
Mais dans ce cas qu'est-ce qu'on devient si on déssale au large ? (euh...c'est idot comme question ?)

Non ce n'est pas nécessaire, à conditions de connaître d'autres méthodes de récupération, et de les avoir pratiquées à l'entraînement avant de partir.

Pepsy :
Et d'ailleurs, c'est possible d'eskimauter avec un kayak rempli de trucs et de machins pour le bivouac et les repas ?

Oui c'est possible. C'est mieux si le fourbi est bien calé à l'intérieur. Si le bateau est très chargé et donc lourd, la manoeuvre est un peu plus longue à cause de l'inertie.

Pepsy :
Le type de kayak envisagé : aucune idée. On les louera sur place, donc ça dépendra de ce qu'on trouvera. Mais vos conseils sont les bienvenus.

Là encore c'est mieux si tu te renseignes à l'avance, ne serait-ce que pour t'assurer que tu pourras y embarquer ton équipement.

Pepsy :
Le parcours : idem, il n'est pas encore fixé, et vos conseils seront attentivement écoutés. De toutes façons, ce sera un parcours avec l'engagement le plus faible possible, le maximum de possibilités de stops. La Corse m'a semblé être un bon endroit pour débuter, justement.

En Corse, comme ailleurs, un parcours n'est jamais définitivement facile. Les conditions peuvent varier brutalement en cours de journée et transformer une promenade de santé en galère. Mieux vaut y être préparé. Andy et d'autres membres du forum qui connaissent bien ce secteur vont certainement te conseiller.

RADO - 21 avr. 2008
Je n'ai encore aucune expérience de kayak en mer mais j'ai une très longue pratique en rivière. Il me semble que débuter en mer par une rando d'une semaine n'est pas une très bonne idée. A mon avis, il est plus sage de sortir à la journée et, si possible, à plusieurs. En cas de dessalage, et sans trop de pratique, il ne sera pas aisé de remonter dans le bateau. Pour ce qui me concerne, je ne me vois pas faire mes premières armes en mer sans accompagnement. Mais peut être ma trop longue expérience en rivière me rend-elle trop prudent?

mad - 21 avr. 2008
En Corse, à la bonne saison, et à condition de respecter les coups de vent et de ne pas prévoir des étapes trop longues, c'est génial. Attention quand même au fait que le bivouac sur les plages est presque partout interdit, et que parfois il y a des contrôles...

Un livre à lire absolument (en poche):

"Moi, j'aime pas la mer" de Françoise Xénakis (l'épouse du compositeur).

erebus - 24 avr. 2008
Info pour tous novices (comme moi) : je suis tombé sur cette ça en cherchant des guides sur la pratique : Une méthode d'apprentissage multimédia Bon, au début ça fait sourire. Mais c'est en fait hyper visuel ... Mais bon, Peut être que tous le monde connait déjà

Remonter