Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
renseignement sur grabner holiday 11
(partager)
posté le 10 avr. 2008 mis à jour le 13 avr. 2008

FLAMINGOS
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 08/04/08

Message privé
Si vous avez des renseignements sur le seaker II de gumotex merci?
il y a trop de choix, je suis vraiment indécis sur l'achat de mon kayak:/
posté le 10 avr. 2008

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
FLAMINGOS :
Avant de prende ma décision sur l'achat d'un grabner holiday III,
pouvez vous me dire les qualités ou les inconvénient de ce bateau?
Merci

J'ai un Holiday II. Peu de différence avec le Holiday III sinon la longueur et le dossier supplémentaire.
Les qualités du Holiday : excellente matière de l'enveloppe, construction impeccable, pression de gonflage 0.3 bar, gouvernail efficace
Les petits défauts du Holiday (le diable est dans les détails) :
- les barres des cales pieds s'oxydent et se grippent si on n'y prend pas garde, et elles ne sont pas attachées au bateau ;
- les dossiers sont constitués d'une plaque en plastique fixée par 3 vis sur une barre en alu, les deux étant légèrement courbées ; les vis etant trop petites l'alu est trop mou, elles ne tiennent pas longtemps.
Inconvénient particulier du Holiday III : il manque de rigidité longitudinale à cause de sa longueur.

Ces défauts et cet inconvénient ne sont pas rédhibitoires et sont largement compensés par la qualité générale du matériel Grabner.
posté le 10 avr. 2008

BM
Sterne arctique
(106 messages)
Inscription : 04/09/06
Lieu : Toulouse (31)

Message privé
Gaelounet :
........excellente matière de l'enveloppe....... .

Mouais,...encore qu'elle résiste assez mal à l'abrasion et en particulier à celle des cables qui actionnent le gouvernail et qu'il vaut mieux mettre sous gaines aux points de frictions pour éviter les ennuis,
Gaelounet :
........les barres des cales pieds s'oxydent et se grippent.....

C'est tout le problème de l'alu dans l'eau de mer !
Gaelounet :
........il manque de rigidité longitudinale à cause de sa longueur.....

Peut-être par rapport au H II, mais ça c'est pas vraiment catastrophique et ses performances sont tout-à-fait satisfaisantes. C'est en tous les cas le plus rigide que je connaisse dans sa catégorie et à titre de comparaison il est plus rapide qu'un pliable Nautiraid 460. C'est déjà pas mal.

Détails qui peuvent avoir leurs importances : le poids et l'encombrement du bateau une fois plié et rangé dans son sac font qu'il est quasiment intransportable par une personne seule sur le dos. Reste la solution du diable,....mais ne serait-ce pas aussi un des détails diaboliques dont parle Gaélounet ? ;).
Hélios 380 et Safari (Gumotex), Raid I 460 (Nautiraid), Holiday 3 (Grabner).
posté le 11 avr. 2008 mis à jour le 11 avr. 2008

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
BM :
Gaelounet :
........excellente matière de l'enveloppe....... .

Mouais,...encore qu'elle résiste assez mal à l'abrasion et en particulier à celle des cables qui actionnent le gouvernail et qu'il vaut mieux mettre sous gaines aux points de frictions pour éviter les ennuis

Je n'ai pas ce problème sur le H2, ou alors je ne m'en suis pas aperçu.
En fait je vérifie les surfaces où il y a réellement abrasion : sous l'étrave parce que c'est là où çà touche en premier lors des arrivées de plage, et à l'emplacement de mes talons.
Après une dizaine de saisons l'état général de l'enveloppe est excellent, même si on voit que le bateau a vécu.
posté le 12 avr. 2008

BM
Sterne arctique
(106 messages)
Inscription : 04/09/06
Lieu : Toulouse (31)

Message privé
La mésaventure à laquelle je faisait allusion est arrivée à mon frère (un soigneux pourtant !). Le frottement des cables a rapidement provoqué deux "coupures" derrière le dossier du siège arrière qui ont fait apparaître la toile sous l'enduction caoutchouc, nécessitant un retour chez Grabner. La réparation (gratuite) à consisté à renforcer les zones détériorées par des pièces.
Le modèle dont je parle est un millesime 97. Il est toujours en parfait état et navigue toujours. D'accord avec toi Gaélounet pour dire que malgré quelques petits défauts ça reste un bon investissement au regard notamment de la longévité du produit.
Hélios 380 et Safari (Gumotex), Raid I 460 (Nautiraid), Holiday 3 (Grabner).
posté le 12 avr. 2008

a_quitté_le_forum
Sterne arctique
(239 messages)
Inscription : 23/02/07

Message privé
l'avantage d'un bateau avec pontage ( enveloppe séparée) est que, en cas de frottement intempestif le pontage est détérioré de façon visible sans entamer le boudin en lui même ,et il est possible de coudre des accessoires , lignes de vies ( supports ) et autres gadgets ...
par contre il est surprenant en conception de faire frotter un cable ou un bout directement sur le boudin ? ....
mais cela est le fait de conceptions différentes .. et le choix du Grabner est certainement justifié par sa qualité mais le prix n'est pas accessible a toutes les bourses ,)
Utilisateur ayant souhaité quitter le forum...
posté le 12 avr. 2008

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
BM :
La mésaventure à laquelle je faisait allusion est arrivée à mon frère (un soigneux pourtant !). Le frottement des cables a rapidement provoqué deux "coupures" derrière le dossier du siège arrière qui ont fait apparaître la toile sous l'enduction caoutchouc, nécessitant un retour chez Grabner. La réparation (gratuite) à consisté à renforcer les zones détériorées par des pièces.

J'ai vérifié sur le mien. En fait la barre du dossier est assez longue pour faire déborder le cable. De plus le textile du cable n'est pas abrasif. Il y a toutefois un peu d'usure.
La bonne conception serait effectivement de faire passer les câbles dans des gaines, comme sur beaucoup de kayaks à d'ailleurs (c'est comme çà sur mon Prijon).
posté le 12 avr. 2008

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
andy :
l'avantage d'un bateau avec pontage ( enveloppe séparée) est que, en cas de frottement intempestif le pontage est détérioré de façon visible sans entamer le boudin en lui même ,et il est possible de coudre des accessoires , lignes de vies ( supports ) et autres gadgets ...

Sur les kayaks à enveloppe simple il faut coller les accessoires. Pour les non-bricoleurs comme moi c'est plus simple ;).
posté le 12 avr. 2008

a_quitté_le_forum
Sterne arctique
(239 messages)
Inscription : 23/02/07

Message privé
j'avoue avoir essayé avec une colle raft mais autant à la traction en long c'est ok , autant a l'arrachage c'est nul .. ou c'est moi qui y suis .. car après cinq essais poncé , acétone simple puis double encollage , j'en ai eu marre je l'avoue ...:(
a l'origine les fabriquants utilisent un "air gun" pour fixer l'ensemble et stabiliser la colle , mais pour ne pas détruire mon bateau je n'essaierais pas .;:siffle:
Utilisateur ayant souhaité quitter le forum...
posté le 12 avr. 2008

FLAMINGOS
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 08/04/08

Message privé
Que pensez-vous du Seaker II de gumotex?
posté le 12 avr. 2008

danroll
Martinet
(27 messages)
Inscription : 09/12/07

Message privé
Il a l' air très bien fait, mais je ne comprends pas pourquoi il est si lourd, plus de deux fois le poids d' un Solar?!
http://www.innovakayak.com/seaker2.htm
posté le 13 avr. 2008

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
FLAMINGOS :
Que pensez-vous du Seaker II de gumotex?

Trop lourd, trop gros une fois plié, difficile à sécher.
Quitte à avoir un bateau lourd et difficile à sécher, je préfère un démontable classique. Reste le temps de mise en oeuvre qui reste bien sûr à l'avantage du pneumatique.
Mon biplace gonflable préféré :

Mais c'est purement subjectif, je ne l'ai pas essayé. :(
(partager)
Remonter