Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Compagnons d'aventures
Amazonie/ Plantes médicinales 6
(partager)
posté le 19 janv. 2008

CHRIS
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/06/06
Lieu : PRAGUE

Message privé
Bonjour !

Ebauchant un projet de voyage en amazonie brésilienne dont la finalité première sera "un relevé des pratiques locales en terme de médecine par les plantes" (populations vivant en zones isolées et donc éloignées de toute infrastructure susceptible de proposer des soins médicaux), je serais très heureux de rencontrer toute personne ayant un projet similaire... ou un intérêt réel pour un tel projet. L'idée étant de se déplacer en vtt ou à pied (pistes), éventuellement en quadricycle... à voir. Le "relevé (recensement) des pratiques" permettrait dans un deuxième temps de proposer à ces populations des supports pédagogiques adaptés à leur réalité immédiate afin qu'elles puissent bénéficier des savoirs pratiques dans ce domaine......Le calendrier et la nature exacte du projet restent à finaliser, tout comme le financement. Pour l'heure il s'agit donc d'une ébauche de projet...
J'ai déjà séjourné dans la région concernée et parle portugais. En revanche, je n'ai que très peu de connaissances dans le domaine de la médecine par les plantes et apprécierais donc tout particulièrement de rencontrer des personnes ayant des compétences dans ce domaine.
Outre le goût pour l'aventure sportive (sans ambition démesurée...) ma motivation première est d'apporter à terme une aide (même modeste) concrète (et souhaitée) aux populations concernées. Autrement dit, joindre l'utile à l'agréable...

Salutations !

Chris
posté le 19 janv. 2008

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Le Brésil est tout sauf un pays sous développé (peut-être mal développé ???), et il y a des quantités d'universitaires (brésiliens) compétents travaillant sur ce sujet là-bas. Il y a 50 ou 100 ans, je ne dis pas ...

En plus, ils (les brésiliens) sont (à juste titre) très méfiants des Européens et Etats-Uniens voulant travailler sur les plantes médicales locales.

Si tu veux avoir une (petite) chance de trouver des pistes réalistes pour ton projet, je te conseille de contacter l'IRD http://www.ird.fr/. Ils ont des équipes sur place, travaillant avec les chercheurs locaux, et ils te diront si tu peux être utile.

Je ne développerai pas plus le sujet sur le forum, mais tu peux m'envoyer un mail pour plus d'infos.

Quant au quadricycle dans la jungle, j'espère que tu plaisantais ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 20 janv. 2008

CHRIS
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/06/06
Lieu : PRAGUE

Message privé
salut Mad,

Merci pour ton message et ta proposition. Je connais l'IRD...et nombre d'autres unités de recherche en Amazonie. Mais y es tu déjà allé... ?

La méfiance relative à l'exploitation des vertus des plantes médicinales est liée aux brevets, notamment à l'égard des tribus "indiennes" dont les connaissances dans ce domaine intéressent les gros labos qui souhaitent leur acheter leurs "secrets"à des fins commerciales Des accords ont été passés sous le regard d'observateurs de la communauté internationale...mais rien n'est encore définitif.

Mon projet concerne les populations vivant en zones rurales isolées, rien à voir avec les indiens dont le territoire n'est accessible qu'aux chercheurs étrangers et personnels de la Funai (organisme brésilien). Je connais assez bien ces populations, leurs difficultés et leurs attentes.

L'amazonie a toujours été un terreau de fantasmes pour aventuriers du dimanche et autres illuminés...c'est une des raisons pour lesquelles la méfiance est de mise (à juste titre). La véritable raison (de cette méfiance) est géopolitique : à la fois militaire (occupation du territoire) et financière car de nombreuses ressources naturelles se trouvent en Amazonie et attisent les convoitises de grands groupes dont certains sont déjà présents et polluent allègrement...

Mais il ne faut pas voir l'Amazonie comme une seule entité ou un seul territoire, la réalité est bien plus complexe, comme toujours...il sufit de prendre une carte pour s'en rendre compte. Cela est d'ailleurs vrai pour l'ensemble du Brésil !

Le terme de "jungle" relève plutôt des représentations classiques et naives (cinéma, etc) et est inapproprié. L'amazonie est quadrillée de pistes au tracé géométrique, colonnes vertébrales des implantations de population. Les personnes installées dans cette région depuis les années 70 ne vivent pas plus dans la "jungle" que les agriculteurs de Lozère ;=) toutes proportions gardées. Il s'agit au départ d'un exode urbain voulu par l'Etat brésilien.


Pour ce qui est du quadricycle ou autre VTT, se déplacer en amazonie sur de longues distances ne pose pas de problème (sauf en saison des pluies). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les pistes amazoniennes ne sont pas plates (pour des raisons de tracé et d'érosion) et donc pas aisées mais tout à fait praticables...

Il est possible de pénétrer en forêt profonde à condition d'être accompagné par des locaux habitués à le faire, ce que j'ai eu le plaisir de faire également. L'idée n'est pas de toute évidence de pédaler en forêt profonde (!)...que ce soit au Brésil ou en France d'ailleurs !
posté le 20 janv. 2008

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
CHRIS,

Je travaille en Amazonie depuis 15 ans. La première fois que j'y suis allé (pas pour le boulot), c'était en 1979, et nous sommes allés dans des endroits où les indiens n'étaient pas pacifiés.
Depuis, j'ai dirigé des programmes de recherche (en écologie tropicale ET en épidémiologie, avec entre autre des chercheurs de l'IRD, mais aussi du CNRS et de pas mal d'autres organismes français ou étrangers) portant sur plusieurs pays amazoniens, dont le Brésil (mais aussi la Guyane, le Surinam, le Pérou, la Bolivie etc.).
J'ai vécu des mois en forêt amazonienne (et dans d'autres forêts tropicales). J'ai fait (et publié) un dictionnaire d'un dialecte de là-bas.
Je m'occupe (et ma femme aussi) de plusieurs ONG.
Si je t'ai suggéré de me contacter par mail, c'est parce que je n'ai pas envie de trop la ramener sur le forum, mais je t'assure que je connais un peu le sujet, et que je peux t'éviter de perdre du temps (et des illusions).

Je n'interviendrai a-priori plus sur ce fil :)
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 23 janv. 2008

CHRIS
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/06/06
Lieu : PRAGUE

Message privé
Merci pour ton CV Mad, je ne manquerai pas de le transmettre à ma DRH ! ;=)
Comme tu l'avais suggéré, on pourra éventuellement communiquer par mail, c'est beaucoup plus simple en effet.


L'objet initial de mon message sur ce forum "recherche de partenaires" est tout simplement de faire savoir à d'éventuelles personnes intéressées par ce projet (qui n'a rien d'illusoire ou de naif) ou en ayant un similaire en gestation que je serais alors ravi d'échanger à ce propos avec eux "et plus si affinités"...

D'un point de vu sportif, c'est relativement modeste. Il n'est pas exceptionnel de rencontrer sur la transamazonienne des vététistes de tous horizons. Deux lyonnais l'ont même parcourue en moins de deux mois, il y a quelques années. Ce qui m'intéresse avant tout, c'est d'aller à la rencontre des populations installées le long des pistes perpendiculaires à cette transamazonienne. Pour info, une partie de ma famille (brésilienne) vit en fait dans cette région où je me suis ainsi déjà rendu. Le projet évoqué est l'une des demandes exprimées par des personnes installées dans cette région et que j'avais rencontrées lors d'un voyage "exploratoire" (au sens de recensement des "besoins exprimés" localement ), démarche consistant tout simplement à écouter, observer et demander aux communautés concernées ce dont elles ont besoin (ou croient avoir besoin...) avant d'envisager quoi que ce soit...méthodologie enfin adoptée par nombre d'ONG...
Rien de très ambitieux donc et accessible à toute personne "sportive" même si le terme est vague... et pour qui bien entendu un tel voyage est motivant, tant dans sa finalité que dans son environnement !
J'ai bien d'éventuels compagnons de voyage mais j'apprécierais notamment la compagnie d'une personne ayant un intérêt réel pour l'utilisation des plantes médicinales...
posté le 30 avr. 2008

manza
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 30/04/08

Message privé
Bonjour,
moi aussi je suis sinterressée pour faire un voyage de reconnaissance botanique, du genre inventaire auprès des populations locales. Je suis actuellement une formation en phytothérapie familiale. J'aimerai partir cet été mais je n'ai pas encore de projet concret.
posté le 21 avr. 2009

Kristian
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 15/04/09

Message privé
manza :
Bonjour,
moi aussi je suis sinterressée pour faire un voyage de reconnaissance botanique, du genre inventaire auprès des populations locales. Je suis actuellement une formation en phytothérapie familiale. J'aimerai partir cet été mais je n'ai pas encore de projet concret.

Bonjour Manza,

J'ai découvert ton message très tardivement et c'est peu dire !;=)

Je te propose d'évoquer ce projet par mail ou autre...si tu le souhaites.

christianpointannecy arobase gmailpointcom

Bonne journée à tous !
(partager)
Remonter