Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
L'Espagne ferait-elle la guerre aux cyclistes? 3
(partager)
posté le 24 mai 2007

koda
Sterne arctique
(189 messages)
Inscription : 09/09/06

Message privé
Salut,

Habitant en Andorre, je roule souvent en Espagne, et d'apres la Police, la réglementation à changer au sujet des cycliste!!!, ils appliquent la meme réglementation que pour les automobilistes et motards ( Interdit de télèphoner en roulant, port du casque obligatoire etc...) et il serait aussi interdit d'utiliser les grands axes routiers (routes nationales) de rouler deux de front (la ça peut se comprendre), mais ils réglemente la tenue aussi! JAUNE FLUO OBLIGATOIRE....

Franchement si je suis d'accord pour certains point, je suis contre le reste, c'est débile interdire l'acces aux nationales pour les vélo, surtout quand il n'y a pas d'alternative.
Franchement je sais pas qui a pondus cette loi mais ça doit etre un sacré CO...ARD
Toujours est il , que je n'ai pas pu traverser la frontière l'autre jour, parceque, je n'avait pas mon gillet jaune fluo....
Vive la démocratie espagnole...
www.tramuntanya.com
posté le 25 mai 2007

Bruno Saulet
Etourneau
(59 messages)
Inscription : 11/01/07
Lieu : Pays de Gex (01)

Message privé
...A quand une méchante manif de protestation sur une grosse route nationale espagnole avec des milliers de cyclistes !!!:p
Le genre de d'organisation à reporter tous les dimanches matins un peu comme les rando rollers !
La 7ème édition du festival EuroVeloGex s'est (encore trop bien!) déroulée lors du w-end du 9/10 juillet 2016 à Crozet Pays de Gex (01). + After Bike Tour les 11/12/13 juillet. ;) :P :) :cool: 8) 8o :8 ;)
posté le 25 mai 2007

Pac
Sterne arctique
(142 messages)
Inscription : 15/05/06
Lieu : Barcelone

Message privé
Ben nouvellement expatrie en Espagne on m'a jamais dit ca... Par contre, on m'a dit que l'usage de remorques etait reglemente et que j'etais probablement hors la loi avec ma remorque et mes 2 filles dedans... Mais bon je pense pas que je risque grand chose d'autan que je comprends rien a l'espagnol et que ca va etre un casse tete pour eux de me faire comprendre quoi que ce soit ;)
N'oubliez pas de voter au sondage de la page d'accueil
posté le 13 oct. 2008

inzebaba
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 13/10/08

Message privé
Ayant voyagé en Espagne et au Portugal (Bayonne-Porto) pendant un mois, je peux vous apporter mon témoignage.
Nous avons rencontré des gens merveilleux et généreux dans la campagne, flics compris :
- Rires et blagues de La Guardia civil quand, en contrôlant nos papiers à un bivouac, une d'entre nous fit tomber de la poudre blanche de sa sacoche (sa bicarbonate dentifrice)
- Invitations nombreuses à loger chez l'habitant (malgré notre nombre élevé : 10)
- "Cadeaux" comestibles
-...
Par contre, dés que nous avons rejoins la civilisation et ses métropoles, nous avons bien compris que le vélo n'était pas inscrit dans la culture de la péninsule autant qu'elle peut l'être plus au nord (Scandinavie-Allemagne-Suisse)
Finissant notre voyage à deux :
- Nous nous sommes littéralement battu contre un contrôleur portuguais pour l'empêcher qu'il ne sorte nos vélos de force sur le quai de la gare
- Nous avons appris qu'en Espagne, prendre un vélo non-emballé dans un train coûte plus cher qu'une place plein-tarif
- Devant donc démonter nos vélos, nous le fîmes dans la gare de Madrid, avant d'embarquer. Dix minutes plus tard, alors que nos vélos étaient en plusieurs morceaux et que les boulons traînaient par terre, arrive un sécuritas qui nous annonce qu'on ne peut pas rester ici, "on" nous avait vu sur la caméra. Nous lui expliquons que nous avons un billet qui nous oblige à devoir démonter nos vélos, faute d'autres possibilités. Il ne veut rien entendre, rapidement un de ses collègue arrive, puis deux, trois, ré-explication à chaque fois... Rien à faire, ils s'en foutent que nos vélos soit en pièces, que le temps ne nous soit pas suffisant...
Au bout d'exactement 4 minutes aprés l'arrivée du 1er agent, ils étaient alors cinq, et nous avions décidé de nous remettre au travail, pour qu'ils nous laissent finir ; arrivent alors deux POLICIERS qui nous ré-ordonnent de sortir immédiatement de la gare (alors que nous attendions un train je le rappelle) énième tentative d'explication de la légitimité de notre situation, encore plus vaine que les précédentes...
Le flic tape immédiatement une crise d'autorité (non sans jouissance, c'est indissimulable ces choses-là), chope le cadre d'un des 2 vélos (les composants pendant par les câbles et les boulons mal dévissés) et le balance dehors sur le trottoir, dans un fracas lugubre.
Enorme gueulante de notre part, je prends à témoin les nombreux voyageurs qui s'étaient attroupés, en gueulant, mon compagnon de route les insulte (en français, sinon poste de police) et réussit à peu prés à essuyer ses mains pleine de cambouis sur la chemise du flic... Mais que pouvions nous faire d'autre?! Nous avons été contraints de finir le démontage/réparation dehors prés des bouches d'égoût, sous un autoroute, dans les échappements des taxis qui attendaient le moteur allumé...
Et nous avons constaté que le train que nous prenions avait en fait un demi-wagon de type fourgon, où nous aurions pu mettre nos vélos entiers...

Comment le communs des mortels peut-il avoir envie de voyager avec son vélo quand même des jeunes ultra-motivés et cyclo-puristes réfléchissent à recommencer après ce qu'il s'est passé?

(c'est sans parler du flic qui a intimidé physiquement mon pote dans le sas du train parce qu'il lui avait fait remarqué gentiment qu'il nous avait demandé nos papiers sans dire bonjour ni se présenter)

Velorución en España!
(partager)
Remonter