Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
economie des coups de pagaie 8
(partager)
posté le 18 mai 2007

runlo
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 18/05/07
Lieu : maine & loire

Message privé
Bonjour, nouveau/ce forun et dans 1 kayak j'aimerai savoir si il y a une technique économe en énergie dans les coups de pagaie pour des sorties de 6h à 8heures en riviére : soit en allant chercher loin devant et en tournant les épaules ou plutot à plat et très rytmé. :p
posté le 19 mai 2007

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 25/03/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
pagayer plutot vers l'avant et sortir sa pagaie au niveau du buste.
Entrer sa pagaie complètement dans l'eau
Eviter de chasser l'eau avec des mouvements trop puissant sur la pagaie

extrait du livre canoë kayak en eau calme de Pascal Rozoy :
" ...il va falloir penser à prendre appui sur l'eau pour " faire glisser votre bateau sous la pagaie"....
pour cela penser à pousser sur la jambe du même coté que votre coup de pagaie...
cet appui va non seulement transmettre la force au bateau....
mais également vous permettre d'exprimer plus de force sur votre pagaie.....
Il faut " faire glisser le bateau sous la pagaie" ... mais en conservant le buste droit.
....
resumons
.... cest vers l'avant que la paguaie à un placement optimal


....ne pas donner des coups de paguaie.. mais plutot prendre appui sur l'eaubpour faire glisser le bateau,

Pour avoir de la puissance et moins se fatiguer...
le pagayage est effectué par une rotation du buste plus que par une traction des bras"


Amicalement
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
posté le 21 mai 2007

philoumg
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 23/02/07
Lieu : Marseille

Message privé
Bonjour,

Je confirme cette sensation pour l'avoir éprouvé quelques fois (comme en natation quand on trouve le bon geste). Plutôt dans des mers formés d'ailleurs: à un moment au lieu de forcer sur les bras c'est le buste qui travaille, on le sent dessuite car on force moins et c'est plus efficace par contre je n'arrive pas à le faire à volonté, ça vient tout seul en quelques sorte (on peut aussi comme quand on cours, pour ma part je n'arrive à sprinter correctement qu'après plusieurs minutes de course...)

A+
Philippe
posté le 21 mai 2007

a_quitté_le_forum
Sterne arctique
(239 messages)
Inscription : 23/02/07

Message privé
un autre aspect , c'est la position de la pagaie , au début et lorsque l'on veut forcer on utilise la position pagaie haute c'est a dire que la pale opposée a celle qui est dans l'eau est en haut , la force y est mais le geste répété est fatigant ... c'est pourquoi pour s'économiser on pratique ensuite avec la pagaie basse , l'effort moindre au levage de la pagaie et le geste plus circulaire repose un peu ....
au même titre que pour contrer ou changer de direction le coup de pagaie dit circulaire est beaucoup plus efficace , on va chercher l'eau assez loin sur le coté le bras de lebvier plus important perment de diminuer par deux le nombre de coup de pagaie pour une même rotation ...
il existe d enombreux ouvrages sur le sujet , pagaie d'appel etc ... a lire en hiver lorsuqe le bateau est remisé .. a moins que sur la plage en bronzant ...:)

pour ma part j'accompagne assez loin derrière les coups de pagaie long et assez puissants , je sais que cela n'est pas en phase avec ce qui a été préalablement dit , mais je pense que chacun doit trouver son rythme et sa position .. bien entendu la rotation du buste donne force et endurance et repose les épaules les bras et même les poignets ( moins de rotation ) :/

bonnes balades
Utilisateur ayant souhaité quitter le forum...
posté le 24 mai 2007

Yann Solo
Martinet
(26 messages)
Inscription : 13/12/06

Message privé
hello !
je me permet d'apporter ma toute petite pierre à l'édifice:
En premier lieu, la rotation du buste et la poussée avec les pieds est l'élément primordial d'un coup de pagaie efficace. Augmenter l'efficacité permet de réduire le nombre de coup de pagaie. Le geste vient assez vite et préserve les bras. Par contre il ne faut pas trop accompagner le mouvement vers l'arrière, on ne fait que soulever de l'eau, donc effoncer le bateau dans l'eau. Cepandant pour de longues durées (6 à 8 heures) la pale traine toujours un peu derriere c'est vrai...
En somme, veille à garder les bras un peu tendu, la
"La fonction propre de l'homme est de vivre non d'exister. Je ne perdrai pas mes jours à essayer de prolonger ma vie. Je veux brûler tout mon temps." Jack London.
posté le 24 mai 2007

Yann Solo
Martinet
(26 messages)
Inscription : 13/12/06

Message privé
(suite du message envoyé trop tot par maladresse !!!)
... pagaie assez basse, et pagaie "avec les épaules" il faut créer une chaine d'appuis, allant de la pagaie à tes pieds, donc etre gainé pendant la propultion. Voilou !
avec le temps tu affinera naturellement ta technique ! bonne nav'
yannick (jeune BE kayak)
"La fonction propre de l'homme est de vivre non d'exister. Je ne perdrai pas mes jours à essayer de prolonger ma vie. Je veux brûler tout mon temps." Jack London.
posté le 25 mai 2007

cabillaut
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 25/05/07
Lieu : Saintes (17)

Message privé
bonjour à tous,

J'apporte mon conseil plutôt basé sur la recherche d'une sensation que d'un simple geste technique. Tous ce qui est au-dessus me paraît juste.
Le geste du coup de pagaie doit, je pense, partir autant que possible du centre de gravité. L'energie la plus importante et la plus rentable par de ce point d'energie au niveau du nombril à peu près. Le coup de pagaie s'apparente en fait à une résultatnte de la mise en tension du tronc; le bras agit finalement comme un coup de fouet final puissant et accéléré.
les praticiens d'art martiaux utilisent beaucoup ce concept: Tout part du centre du corps (aïkido, taï-chi).

julien
http://www.julienbillaut.com
posté le 25 mai 2007

runlo
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 18/05/07
Lieu : maine & loire

Message privé
bonjour à tous, et merci pour vos réponses. Meme si le temps ne si prete pas je vais essayer d'appliquer vos conseil demain, pas pour une longue sortie, plutot des aller et retour de 6kms.
posté le 27 mai 2007

Rozoy
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 27/05/07

Message privé
Pascal Rozoy à Runlo

Je viens de lite ta question.

Une constante quand on veut économiser ses bras est de pagayer sans les utiliser !!!
C'est à dire en conservant ses bras tendus et en tournant les épaules.
De plus, il est préférable de pagayer sur l'avant, car l'orientation de la pale dans l'eau y est meilleure que lorsqu'on pagaie en arrière du buste.

Maintenant, il est sûre qu'un coup de pagaie bien vertical et le long de la coque est idéal pour aller vite... mais ça peut faire mal aux épaules (mescle deltoïde) , surtout si on ne s'entra$ine pas souvent. On peut alors opter pour un coup de pagaie moins vertical, qui certes a moins de rendement, mais permet de s'économiser.

Voilà !

Couclusion : pagayer, c'est appliquer qq grands principes et les adapter à sa morphologie. NB : le style de pagayage évolue au fil des sorties...

bonne navigation
Ancien compétiteur, amateur de randonnée et de petites expéditions et auteur d'un livre en 2005 chez Amphora pour apprendre et performer en canoë-kayak
(partager)
Remonter