Accueil des forums
Bricolages, techniques, astuces et bidouilles 5

Fabriquer sa moustiquaire pour hamac

share(partager)
share posté le 15 Apr 2007

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 3/25/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
Il est parfois difficile de trouver la moustiquaire idéale dans le commerce.
Il est donc souvent plus simple de la fabriquer soi-meme.
Ci-dessous la photo d'une moustiquaire que j'ai fabriquée.
Pour ceux qui voudraient faire de même, voir le schéma avec les cotes :
Choisir un voilage à maille très fine.


Ma moustiquaire fabrication maison


Le shema avec les cotes


La mise en place de la moustiquaire

Mise en place de la moustiquaire :
Passer les extrémités du hamac (araignées) dans chaque manche de la moustiquaire puis fixer son hamac comme d'habitude.
Attacher une cordelette (faitière en rouge sur le dessin) entre les deux arbres, de façon à tendre le haut de la moustiquaire.
Nouer l'extremité de chaque manchon avec une cordelette pour interdire ce passage aux insectes.
Faire un petit noeud avec chaque coin du bas, cela aura pour effet de faire "pocher" la moustiquaire et fermer ainsi cette entrée
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
share posté le 29 Dec 2007

juju
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 12/29/07

Message privé
Bien joué le bricolage mais j'ai beau cherché dans plusieur magasin j' ai pas trouvé le voilage:(
share posté le 29 Dec 2007

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 3/25/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
juju :
Bien joué le bricolage mais j'ai beau cherché dans plusieur magasin j' ai pas trouvé le voilage:(

Pour le voilage, j'ai trouvé dans un magasin discount (Tati) des rideaux en voile leger avec un prix très raisonable.
Amicalement.
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
share posté le 14 Jan 2008 mis à jour le 14 Jan 2008

mad
Caribou
(1010 messages)
Inscription : 7/6/07

Message privé
C'est tout à fait qu'on utilise aussi (par exemple à la station de Recherches des Nouragues), et c'est très agréable.

Je rajoute des pinces à linges pour maintenir la moustiquaire sur la faitière. Ca permet aussi de la maintenir ouverte si on veut faire la sieste avec de la lumière pour lire.

Il ne faut pas prendre un voilage nylon trop léger (fragilité excessive), ni avec de trop grosses mailles (il y a plein de petites bestioles qui passent au travers de certains modèles du commerce ;) ).

Par ailleurs, si on ne se déplace pas beaucoup, et que le poids n'est pas critique, il est agréable d'avoir une moustiquaire en mousseline coton (avec de jolis motifs :D ), un hamac double en coton, et en plus un hamac nylon pour la sieste ou la lecture pendant la journée : si on se vautre dans son hamac au retour d'une ballade ou d'une journée de travail, il est vite imbibé de sueur, et en milieu tropical, au bout de deux ou trois semaines, c'est sur le nez qu'il faut mettre une pince à linge :D (et laver un hamac en coton, c'est facile, mais le séchage quand le taux d'humidité est proche de 100 % est tout sauf immédiat).

En itinérance, hamac nylon, moustiquaire légère comme sur le dessin de cariacou, tarp assez grand (et je suis TAFDAK avec le montage sur la photo, avec tarp en rectangle plutôt qu'en losange comme font mes petits camarades MULs BigCactus etc. : en tropical, le losange n'est pas bien adapté).

Dernier petit point pendant que j'y pense : au moment de se coucher, éteindre la frontale quelques secondes avant d'entrouvrir la moustiquaire, et ne la rallumer qu'après s'être bien enfermé, sinon, vous aurez des visiteurs insistants qui ne pourront même pas vous quitter puisque vous les aurez enfermés avec vous ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Ghibli, Doris, Nautiraid Expé 520, Hélios 380, Solar, Twist 2, Framura, Old Town Discovery 158
share posté le 15 Jan 2008

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 3/25/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
mad :
... si on se vautre dans son hamac au retour d'une ballade ou d'une journée de travail, il est vite imbibé de sueur, et en milieu tropical, au bout de deux ou trois semaines, c'est sur le nez qu'il faut mettre une pince à linge :D (et laver un hamac en coton, c'est facile, mais le séchage quand le taux d'humidité est proche de 100 % est tout sauf immédiat)...

Un des intérêts du hamac nylon est qu'il sêche très vite. Durant une expédition sur la piste de Bélizon (210km entre Regina et Saül en Guyane), mon hamac commençait à sentir le vieux bouc. Un jour ou nous nous sommes arrêtés tôt pour le bivouac, j'ai lavé le hamac, l'ai mis à séché dans un endroit un peu venté. En 1 heure c'était sec, seules les araignées étaient encore humides, mais on ne dort pas dessus.

Amicalement.
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
share posté le 03 Mar 2008

Seb V
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 3/3/08

Message privé
Salut,
Tu peux aussi mettre de la mousse a rasez aux extremités du hamac pour empecher les "rampans de venir te faire des calins pendant ton sommeil....
share(partager)
Remonter