Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
randonée kayak archipel Lac Saint-Pierre ( Québec ) 4
(partager)
posté le 12 mars 2007 mis à jour le 12 mars 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Pour présenter le Lac Saint-Pierre et son archipel c'est un lac sur le Saint-Laurent à mi-chemin entre Québec et Montréal.
Il présente la particularité de posséder un chapelet d'îles ce qui en fait une des plus grandes héronnières d'Amérique du Nord.


( eh non c'est pas la Louisiane, étonnant non ? )

C'est dire si on peut croiser martins pécheurs et échassiers en tous genres.
L'endroit est sublime cela n'est pas sans rappeler certains deltas ( comme celui du Danube que je connais ).
Seul ombre au tableau la fréquentation de bateaux à moteurs en été.
Sinon si vous passez au Québec pour vacances cela peut faire une petite destination de quelques jours pour se ballader sans faire une grosse expé.
C'est pas l'archipel des Mingan ni la Vérendrye mais cela permet de faire une petite ballade sympa....

Arrivée Sorel petite ville à une centaine de km à l'Est de Montréal.
De là part la rivière Richelieu qui descend jusqu'au Lac Champlain aux USA ( Vermont/ état de NY )
Je monte le kayak donc sous un soleil de plomb vers les 10heures au bord du fleuve pas loin de ce qui est la capitainerie.


(imaginez-vous parcourir des milles marins avec un tel tas de ferraille :p )

Encore une fois j'ai pas pris le coup pour le monter rapidement et je mets un certain temps à tout assembler.
Ca y est c'est monté il ya une petite descente en pente pour mettre les bateaux et voilà le kayak à l'eau.
Direction plein Est quasiment ( cap 70° quelque chose comme cela ).
Si vous passez dans le coin faire très attention au courant il est de l'Ouest vers l'Est.
Lors d'une deuxième sortie je mettrais du temps à le remonter.
Je passe pas loin d'un cargo porte container remontant vers Montréal et direction le "Chenail du Moine".




C'est une sorte de chenal pour éviter le Lac Saint-Pierre souvent mouvementé et venteux.
La navigation est facile le courant me porte rapidement vers le début du Chenail où il y a un phare.


( Dès que le vent tournera je repartiras dès que les vents tourneront nous nous en alleront, c'est pas l'homme qui prend la mer...:D )

Le Chenail du Moine est vraiment fréquenté par les bateaux à moteur dommage....


( à l'endroit d'où est prise la photo le courant pousse vite vers le Nord-Est)

A un moment je m'arrête à un ponton pour regarder la carte et juste derrière il ya un bateau qui arrive sans prévenir ( les parfaits crétins...),pas un coup de sirène rien , avec une passagère, le bout à la main pour ammarer, me lançant un simple "pardon excusez monsieur" !
Donc moralité en kayak faites gaffe avec les embarcations à moteur.
Et c'est reparti de nombreuses baraques bordent le Chenail ou chenal....
Sinon la ballade est sympa.



A un moment je croise d'autres kayaks et demande s'il n'y a pas d'endroits plus isolés, en vain.
Vers les 15heures il y a un petit passage je m'y arrête pour faire chauffer le sempiternel repas riz + sauce en sachet sur le réchaud à essence.
La végétation alentour ressemble à des plantes tropicales eh oui le Canada c'est pas toujours des sapins et fougères !
Comme dirait la légendaire chanson "C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane on dirait le Sud.."
Puis suivi d'un cours d'eau vers le Nord Est ( île du Moine... ); tout autour ce sont des prés comme des polders.
Par endroit il ya des zones herbeuses c'est très sympa pour s'y ballader.



Le soir arrive superbe ballade malgré la fréquentation des bateaux à moteur.


( dans les zones marécageuses on peut apercevoir notamment des martins-pêcheurs )

J'ai largement de l'énergie pour continuer mais je préfère ne pas trop m'avancer on ne sait pas ce que la météo peut réserver le lendemain.
La tente sera plantée sur une vaste île; ce sont des prés bordés par des bosquets.
C'est littéralement infesté de moustiques avis aux amateurs; mais avec un bonne lotion approprié ça passe.



La nuit ça y est les ennuis commencent il se met à pleuvoir.
Alors un autre conseil : faut pas toujours se fier à la météo ; avant de partir j'avais bien pris la précaution de vérifier ils avaient annoncé un temps couvert mais rien de plus.
Une radio météo qui permet de recevoir les bulletins d'alertes est plutôt recommendée

Le lendemain le ciel est très couvert il y a un peu de vent.


( une journée d'enfer se prépare :huh: :snif: )

Journée d'enfer qui se prépare.
Vers les 8heures j'arrive à lever le camp et aller vers le Lac Saint-Pierre au nord.
Les vagues sont assez hautes le kayak tient assez bien...
Je décide sagement de retourner à Sorel le lendemain je bosse et faut pas prendre de risques inutiles.
Curieusement plus aucun bateau à moteur ; à un endroit il y a une embarcation le type est allé s'enfoncer dans l'herbe au dessus du rivage je sais pas comment il s'est débrouillé.
Le ciel devient menaçant avec des rafales de vent.
Puis étrange impression le chemin ne ressemble pas à celui de la veille.
Quel idiot !
Je me suis trompé de cap j'ai pris une rivière qui va vers le Sud ( la Yamaska précisément ) au lieu de reprendre le chenail Lemoine.
A un moment j'aperçois une église avec 2 clochers.
Je demande à un pécheur si c'est bien la Yamaska il me répond sympathiquement que oui.
Il n'ya plus qu'à faire demi-tour et rattraper le temps perdu
Et vers les onze heures ça yest je suis aux portes de l'enfer !
Des pluies diluviennes me tombent sur le coin de la figure.
Jamais vu cela de ma vie même en Amazonie c'est dire !
Dans les habitations au bord de l'eau les gens me regardent bien au chaud.
J'arrive tout de même à retrouver le Chenal la pluie n'arrête pas.
Heureusement le vent souffle de l'Est et je vais vers l'Ouest.
Vers les 15heures la pluie diminue d'intensité, totalement exténué je décide de tout arrêter et finir sur la route....
ça y ira plus vite.
Et c'est totalement lessivé, frigorifié que je mets sous un arbre la pluie qui tombe continuellement plus le vent.
J'aurais très bien pu m'arrêter avant et planter la tente et attendre que cela se passe mais le lendemain eh bien il fallait retourner bosser...
Me voilà proche de l'hypothermie j'arrive tant bien que mal complétement trempé à plier le kayak et tout mettre dans les sacs.
Je finis donc sur la route, heureusement il ya une épicerie d'où je peux appeler un taxi providentiel pour me ramener à Sorel point de départ.
Faut-il préciser que c'était ma 3ième sortie en kayak que je ne suis pas un grand pro.
Donc là pour avoir été baptisé il y avait ce qu'il fallait ; un entrainement digne des Commandos !

Bon ne vous affolez pas j'ai refais une 2ième sortie dans le coin tout à fait ce qu'il ya de normal.
Sauf qu'à un moment le premier jour en repartant de Sorel j'ai vu au loin un cargo ; je me suis dit dans 15 minutes il est là !
Cela n'a pas loupé pris un peu de panique je me suis écarté à temps mais il y avait tout de même des embarcations de pécheurs restées là le cargo a du donner un coup d'avertisseur.
Et le lendemain de cette sortie j'ai bien crû au même scénario. un ciel couvert le vent qui se lève.
Mais le ciel s'est dégagé pour faire place au soleil...

Bon prochain épisode en principe : Quetico en Ontario

( Note : les photos sont d'une résolutions plus grandes qu'elles n'apparaissent )
posté le 13 mars 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Avec plaisir Gilbert ;)
posté le 20 mars 2007

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
Hello,

Pareil, j'ai pas répondu avant, mais à chaque fois tes récits khutzeymateen se lisent avec délectation.

Alex
posté le 20 mars 2007 mis à jour le 20 mars 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
ooups désolé je n'avais pas vu la réponse ; un grand merci Gilbert et Tetedechien c'est vraiment sympathique merci pour les compliments

gilbert corbières :
je tenais à te le dire, et, personnellement j'attendrai avec impatience la suite de ton prochain épisode à Quetico en Ontario.
La photo jointe qui illustrait ton texte résume, pour moi, toute la simplicité et la modestie du @+Gilbert.

S'il n'ya pas de réponses c'est parce que le lieu géopgraphique se situe loin de la France et donc inaccessible à moins de partir en vacances.
Pour Quetico je compte faire cela en Juillet à moins que cela ne soit la Verendrye ( QC ).
posté le 20 mars 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
khutzeymateen pourrais tu nous parler de ton bateau côté positif et négatif, peut on le
charger facilement, gourvernail, facilité de montage , etc...?
Gilbert.

Cher Gilbert j'ai fait une description ici
/voyage/viewtopic.php?id=86
Le coté positif c'est que c'est une superbe embarcation il file assez bien sur l'eau.
Le coté négatif c'est que c'est épouvantable à transporter en solo dans les transports en commun.
Evidemment dans une voiture aucun probleme il se range facilement mais comme je compte partir un peu partout dans le monde avec c'est pas commode à transporter...
les sacs fournis par Folbot ne sont pas pratiques la solution de Nautiraid ou Wayland semble meilleure
Par contre facilité de montage il est très facile à monter lorsqu'on a pris le coup de main.
Il est tres stable on peut facilement emporter du matériel.
Je reproche un peu le manque de finition par certains cotés ça fait "bricolage"
Le gouvernail est livré avec la version expédition
:)
(partager)
Remonter