6 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 21

vous pêchez en canoë/kayak ?

khutzeymateen - 21 févr. 2007
Amis pagayeurs emmenez-vous du matériel de pêche sur l'eau
?
Je demande cela parce que je vais donc me faire en principe Quetico en Ontario ou bien la Verhendrye au Québec 2 réserves naturelles du Canada ( désolé si c'est un peu loin de la Loire :D)
et je pense que ce sont des endroits très poissoneux aussi sans matériel de pêche cela serait dommage de ne pas compléter la nourriture.
Quelles sont vos techniques , quel matériel est-ce qu'il faut un gros hameçon des gros plombs une grosse ligne ?
;)

Et puis cela pourra peut-être servir à Catherine pour la Baie d'Along :gna:

Pierre - 21 févr. 2007
Bonne question :canon: Je n'y connais absolument rien à la pêche et cela m'intéresse également.
Je me suis toujours demandé si il était possible de pécher à la traine en canoë et si cela était autorisé...

A+
Pierre

cath - 21 févr. 2007
C'est ça, fichez-vous de moi avec la baie d'Ha Long. N'empêche qu'il avance mon petit projet...

J'ai déjà pêché en canoë. C'était sur la Loire justement :)

Là, j'ai pas trop le temps, je vous expliquerai plus tard. Nous (ma famille et moi) n'avions jamais pêché avant, le résultat fût assez moyen, mais encourageant.

Ozone 83 - 21 févr. 2007
Comment ça marche !!! (dixit Michel Chevalet !!!)

Une ligne de fil de 25 m, un émerillon, une mitraillette de mouche (5), un émerillon, et une cuillére, et quelques plombs pour lester le tout entre 2 eaux.
J'utilise ce montage avec mon kayak gumotex gonflable, toute l'année. Pdt que l'on ballade, laisser sa ligne en traine. ça marche pas mal. de la sériolle et autre poisson chassants pélagiques.
Bon courage.

paleo_Guillaume - 21 févr. 2007
Air-Terre-Mer 83 :
Comment ça marche !!! (dixit Michel Chevalet !!!)

Une ligne de fil de 25 m, un émerillon, une mitraillette de mouche (5), un émerillon, et une cuillére, et quelques plombs pour lester le tout entre 2 eaux.
J'utilise ce montage avec mon kayak gumotex gonflable, toute l'année. Pdt que l'on ballade, laisser sa ligne en traine. ça marche pas mal. de la sériolle et autre poisson chassants pélagiques.
Bon courage.

Heu... C'est pour la mer, non? :/

a+

khutzeymateen - 21 févr. 2007
Merci mr Michel Chevalet mais qu'est-ce que c'est qu'une mitraillette de mouche ? C'est pour réembobiner la ligne ?

Pierre - 21 févr. 2007
Non c'est un système de leurres qui est constitué d'un fil principal lesté duquel partent plusieurs fils perpendiculaires avec des plumes et hamecons. Le tout trainé dans l'eau simule un banc de petits poissons .

Ca ressemble à ca :



Je pense que la description de Air-Terre-Mer 83 correspond à de la pêche en mer mais je ne sais pas si le système peut s'appliquer en eau douce.

A+
Pierre

cath - 21 févr. 2007
Heu, ben en ce qui me concerne, nous avions juste pêché un peu le soir au bivouac, ou pendant la pause déjeuner de midi. Des petits poissons : perches, gardons, gougeons, verrons, avec un montage de ligne très simple (hameçons n°12 à 18, plombs, bouchon).

L'ennui en pêchant au bivouac, c'est qu'on peut parfois attendre un peu longtemps avant de pouvoir dîner :) Et si on pêche après dîner, la difficulté est de conserver le poisson suffisamment frais pour le dîner du lendemain soir, enfin, ça dépend des conditions météo. C'était la canicule à ce moment là, c'était donc pas l'idéal pour profiter de notre pêche. :snif:

Un point important aussi me semble, la façon de cuisiner le poisson de rivière qui est très fort en goût. Il faut impérativement avoir de l'ail et du persil, voir des oignon et de l'échalotte, et le faire frire à la poêle, sinon ça n'est pas terrible, contrairement au poisson de mer, tout de suite excellent juste grillé, avec un peu de sel et de citron.

J'aimerais bien essayer la pêche à la traîne, mais comment surveille-t-on sa ligne tout en pagayant ?

khutzeymateen - 22 févr. 2007
Merci Pierre pour la description et merci Catherine pour les renseignements.
Et si on pêche après dîner, la difficulté est de conserver le poisson suffisamment frais pour le dîner du lendemain

On peut le faire boucaner ?

cath - 22 févr. 2007
khutzeymateen :
On peut le faire boucaner ?

Je ne connais pas. Si quelqu'un sait comment on fait, ça m'intéresse.

Beldin - 22 févr. 2007
Salut,
En kayak de mer (rigide-fibre), j'utilise une traine classique :
- 10-15 m de ligne
- planchette japonaise réglée pour 3m
- 1-2 m de ligne
- 1 mitraillette
- 1 leure "mobile"

ça marche plutot pas mal : bar / maquereau / orphie / lieu.

Sinon pêcher à la dandine en se posant sur un tas d'algues le long de rocher marche pas mal non plus (vieille ...).

A+
Et bonne pioche

cath - 22 févr. 2007
Beldin :
Salut,
En kayak de mer (rigide-fibre), j'utilise une traine classique :

Et tu pagayes tout en surveillant la traîne ? Ou tu pagayes un certain temps, puis tu sors la traîne de l'eau pour voir si tu as attrapé quelquechose ? et tu répètes l'opération toujours à peu près à la même fréquence....

Claude41 - 22 févr. 2007
J'ai déjà pêché en mer (bretagne) à la dandinette : c'est passionnant , rougets , maquereaux.
En Norvège j'ai pêché la truite en lac avec le lancer à la traine. C'est interdit sur nos rivières puisque le bateau de pêche doit être amarré en action de pêche.
Claude

Beldin - 23 févr. 2007
L'avantage de la planchette japonaise s'est qu'une fois que qqchose s'est accroché, elle se retourne, passe à la surface et donne des accouts : on voit le dérouleur posé sous le filet de pont vibrer.

Mon conseil : ça entraine une traine non négligeable, il faut donc prendre la planchette laplus petite (8-9 cm).

A+
Bruno

philoumg - 23 févr. 2007
Bonjour,

Pour la pêche en méditerranée du kayak, j'utilise une canne (la plus courte possible) avec montage palangrotte (c'est à dire un plomb au bout et un ou deux hameçons qui partent de chaque coté l'un au dessus de l'autre mais suffisamment écarté pour éviter de s'emmeler) ou surf casting (montage avec plomb coulissant et le fil avec l'hameçon plus loin, meilleur pour les poissons méfiants).

En hameçon j'utilise du 12 (trés petit pour les poissons de roches) jusqu'au 2 (plus gros), le fil le plus fin possible (en fonction des poissons recherchés) et des plomb de 10g (coulissant) jusqu'à 100g en fonction de la profondeur et du courant.

Pour faire simple, une palengrotte (le fil est enroulé sur un bout de liège, pas besoin de canne ni de moulinet) prendra moins de place. Mais il faut quand même prévoir une boite à pêche avec pas mal de plomb, fil ,hameçon, émerillon etc...

Bonne pêche !

A+
Philippe

Olivier - 23 févr. 2007
Nous on traine de temps en temps mais on a jamais eu beaucoup de poisson (en moyenne un tous les 5 jours de traîne en Mediterranée, ça doit être mieux ailleurs). On a croisé un jour un couple qui venait d'attraper une belle bonite vers le Golfe de Porto, ils pêchaient à la traîne depuis un Belouga 1 (c'est le gars qui l'a attrapé) et il a combattu seul pendant un bon moement le gros poisson qui aurait pu le faire chavirer. Et ils nous ont filé quelques darnes sur la plage, miam, trop bon :p
Pour la Mediterranée, ce qu'on a constaté c'est que le plus efficace pour se nourrir avec du poisson c'est la chasse sous-marine...
Bonne pêche

alcyone - 10 mars 2007
Hello,

Moi, au Canada, je pêche avec des cuillères simples ou des leurres, je suis une pêcheuse très débutante mais c'est une technique facile et ça marche à peu près. Par contre, j'ai essayé une fois ce système à la traine et je n'ai récolté qu'un énorme nœud que j'ai fini par couper...
Sur un voilier, j'ai aussi utilisé la technique de la planchette pour des bars ou des maquereaux, je me suis toujours demandée si la propulsion du kayak était assez importante pour ce système ???

Je ne m'aventurerai pas à essayer ce type de pêche en rivière parce que ça plonge pas mal, non ? et ça risque surtout d'attraper des herbes et des cailloux !!!!

Pour le boucanage, je l'ai vu faire une fois par un guide canadien, qui découpait des lanières du poisson (qu'il salait, je crois) et qui les mettait sur une grille enfermée dans une sorte de double boite en alu ou en inox (?), la boite en dessous permettait de faire une feu, pas très important pour produire une fumée tiède, je ne me souviens plus très bien du fonctionnement mais il me semble me souvenir que la température de la fumée était importante, la nuit, il avait mis une sorte de lichen qui brulait lentement. Il le préparait en fin d'après midi et le laissait jusqu'à notre départ, le lendemain, ce n'était donc pas très long....
En tous les cas, c'était très bon mais je ne pourrai pas dire si ça conservait longtemps car nous, on le mangeait très vite !!!! :p


C'est sur que c'est génial d'avoir du poisson pour améliorer le nouilles chinoises :D

Par contre, dans des coins à ours, y a intérêt à le manger vite fait le poisson ! et à ne pas laisser traîner la moindre arêtes près du camp....

A+
Alcyone

Kamik - 16 mars 2007
Bonjpur,
A la traine, j'utilise des poissons flottants (Rappala) qui ne coulent pas quand tu ralentis, ca qui évite de perdre régulièrement des appâts Ca marche en mer et en eau douce, Au canada, sur lac, c'est d'un rendement fabuleux. Je n'aime pas les traines avec plusieurs leurres car je les trouve dangeureuses sur le pont d'un Kayak,
le poisson, en se débattant, peut accroccher les autres hameçons à n'importe quoi et si la mer est un peu agitée (c'est encore pire avec deux ou trois poissons, ce qui est frèquent dans le cas de la pêche à la dandinette de la morue ou du hareng)..
A+
Kamik

paleo_Oncle Fritz - 07 août 2007
D'accord avec Kamik: j'évite d'avoir des lignes avec plusieurs hameçons. Trop dangereux. Et un risque augmenté d'un sac de noeud. La planchette japonaise traîne un peu trop d'eau à mon goût.
Je pêche à la traîne depuis un sit-on-top avec porte-canne. J'ai une canne très courte avec moulinet tournant. Sur le moulinet, de la tresse plombée (leadcore) puis émérillon puis 8 brasses de 70/100 puis nouvel émerillon puis 4 brasses de 40/100. En bout de ligne: un leurre souple avec hameçon texan (l'hameçon ne dépasse pas du leurre: cela réduit les risques d'accrochage).
Je laisse filer la longueur de ligne voulue puis mets la canne dans le porte-canne? Je fais une boucle dans la tresse et la passe sous un bout d'élastique faisant le tour du manche de la pagaie près de la pale. Je passe l'extrémité d'une cordelette (dont l'autre extrémité est tournée autour de mon poignet) dans la boucle et serre la boucle. Quand je pagaie, mon leurre est animé par chaque coup de pagaie en rasant le fond de la mer. La ligne tirant très peu sur la pagaie, je sens la moindre touche. A la touche, je tire vivement la cordelette, libérant la boucle. Je coince la pagaie sur le pont et mouline.
Bon, j'espère ne pas avoir été trop confus...

paleo_Oncle Fritz - 08 août 2007
Les chemins de traverse sont les plus beaux, n'est-ce pas Gilbert? Ce n'est pas Moitessier, ce prince de l'aventure humaine, qui dirait le contraire: si je pratique le potager naturel et la pêche simple et raisonnable, le bonhomme y est sans doute pour une petite part!
;)

Droopy - 19 août 2007
Bonjour,

J'ai beaucoup pêché à la traine depuis mon canot à la voile, donc une recommandation : utiliser des hameçons sans ardillon (le petit bout de métal qui dépasse un peu après la pointe) ou les écraser avec une pince si on utilise des mitraillettes toutes montées.
L'efficacité reste la même (montage très fréquent en pêche à la mouche) et on peut relacher son poisson sans lui arracher la moitié de la bouche.
Surtout en termes de sécurité, on peut retirer facilement l'hameçon des bouts où ils peuvent se planter et plus particulièrement des mains, pieds etc.
Avec une canne, faire attention à la libération (éventuelle) de la ligne lorsque l'on tire fort sur une croche, si la ligne ne casse pas l'hameçon peut revenir très vite. A la mouche dans les rochers, je me suis retrouvé seul avec un hameçon planté au milieu du front. J'ai beaucoup apprécié les lunettes et l'ardillon écrasé.
Pour le maquereau, si on peut, je recommande de le vider immédiatement. Il se garde plus longtemps, la maîtresse de maison ne rale pas sur l'état de l'évier, et ça appate pour en avoir d'autres (ou du bar/loup).
Bonne pêche.

philoumg - 03 sept. 2007
Bonjour,

Bien sur vider le poisson en mer !
Pour les puristes, l'eau douce ne doit pas toucher le poisson :)
Donc on le vide, on l'écaille et on le rince à l'eau de mer et hop conditionné prêt à deguster dans un sac alimentaire...
C'est meilleur et fini la corvé dans la cuisine ...

A+
Philippe

Remonter