Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
Yukon, dernière frontière sauvage 31
(partager)
posté le 29 oct. 2006 mis à jour le 31 oct. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
A vrai dire franchement ce voyage a été un peu mal préparé je me suis décidé à la dernière minute pour le Yukon.
Les cartes que je possède sont assez succintes.
Autre problème : les transports en commun. Le service de car est très limité , j'aurais pu aller à Kluane mais les départs sont peu fréquents et il fallait attendre 2 jours...

Le premier jour à peine débarqué de l'aéroport de Whitehorse, je me rends au Tourist Information Center très bien fait ( on peut y visionner des cassettes vidéos sur la conduite en cas de rencontre avec des ours ).

( quelques minutes avant de se poser à CYXY )

Whitehorse est la capitale provinciale du Territoire du Yukon au Canada.
La ville est très petite il ya bien un ou deux magasins de matériel "outdoor" où vous pourrez acheter des bombes anti-ours mais c'est assez limité.
J'en ai pas acheté. Et puis je sais pas si c'est vraiment efficace.
On trouve quasiment très peu de cartes topos et il vaut mieux les commander avant de se rendre à Whitehorse.
Le lendemain me voilà parti ; au préalable j'achète de l'essence dans une station service pour remplir les bouteilles pour le réchaud MSR.
Le sac est lourd : plus de 20 kg et des rations pour plusieurs jours d'autonomie.
J'ai pris des batons de randonnée qui soulagent la marche.
Je traverse le fleuve Yukon, juste à proximité du SS Klondike et grimpe au-dessus de l'hôpital.
Et direction vers le Nord Est.

Le ciel est couvert et j'ai la surprise de découvrir une végétation charactéristique des zones semi-arides.
A noter qu'à Carcross il y a le plus petit désert du monde.
On pourrait presque penser au pins et chènes liége de la Côte d'Azur.
Les sentiers faut pas trop y compter non plus ils sont en nombre limités.


( Des airs de Sahara dans le grand nord Canadien )

Gros dilemme : ça va être dur de trouver des points d'eau, le Yukon c'est en fait un ensemble de plateaux donc les points d'eau se font rares.Il faut compter avec et heureusement il ne fait pas trop chaud.

Point essentiel : on s'en doute le Yukon c'est très peu habité; s'il vous arrive quelque chose eh ben c'est à vos risques et périls cela fait partie de l'aventure..
Autour de Whitehorse il n'ya vraiment plus rien plus de traces de civilisations au fur à mesure que l'on s'éloigne de la ville ( et c'est tant mieux d'ailleurs) .
Ce qui fait que je ne croiserai quasiment personne lors du périple.
Ce premier jour donc se passe à suivre une route forestière le long d'une ligne à haute-tension.
Pas terrible mais c'est un moyen rapide pour s'échapper de la civilisation.
Le sac pèse énormément et je demande si je ne vais pas larguer du lest et planquer dans un sac plastique une partie des rations sous une souche d'arbre.
La première nuit est passée sous la tente tout près d'une ferme vide.
La nuit j'entends comme des chiens aboyer.
Mais le lendemain j'ai la surprise de croiser... un coyote sur le sentier.
Pas le temps de le photographier l'animal détale....
La route forestière qui suit le tracé de la ligne s'arrête nette sur le fleuve Yukon.


(vue du fleuve Yukon juste au niveau de la ligne HT)


Me voilà obligé de m'enfoncer dans la forêt et de progresser à la boussole vers le Nord Est.
La forêt c'est toujours des pins et très peu d'arbustes et petites plantes ce qui fait qu'on peu progresser facilement.
Une pluie fine commence à tomber le ciel est très couvert.
Absolument personne; le silence quasi absolu....
Ceux qui n'aiment pas la solitude s'abstenir.


( l'endroit qui ressemble à une pinède et où j'ai progressé à la boussole )

Puis je retrouve une piste forestière qui suit des marécages bordant le fleuve.
Un coup de GPS : N60 °55 '28- W135°01'24

Elle conduit vers le lac Laberge.
2ième bivouac, au bord de l'eau.
Le 3ième jour la piste longe un paysage plus montagneux.
Par endroits on a vue sur le Lac Laberge.


( vue du lac Laberge. Le Canada c'est des forêts des lacs et des.....forêts et des lacs :p )

Je trouve un croisement de piste et.....un départ d'une ligne de trappe..
C'est plus une piste mais carrément un sentier qui grimpe vers les montagnes( Mountain Joe précisément ).
Toujours désertique et personne.
Après quelques heures de progression j'arrive au niveau d'une cabane de trappeur....N60°59-W134°54

malheureusement il ya des détritus partout à l'intérieur.


( ma cabanne au Canada :p )


Le sentier cette fois grimpe de plus en plus sur les hauteurs le long d'un vallon.

4ième jour : la pluie a commencé à tomber la nuit.
Malheureusement la tente a pris l'eau c'est désagréable.
Le matin je suis bloqué par l'averse qui n'en finit pas..
En plus il fait frais.
Mais je réussit à progresser lentement et à grimper vers ce qui semble être un cirque montagneux.



( Vue des montagnes bordant la Joe River )


La végétation est radicalement différente : c'est une végétation alpine qui prédomine maintenant.
Le paysage devient superbe: une sorte de plaine bordée de montagnes.
Une rivière descend c'est la Joe River.
Le sentier très boueux suit une rivière et la peur de faire des mauvaises rencontres ( grizzly... ) s'intensifie.
Par maintes fois je découvres des crottes.
L'endroit est très broussailleux avec des arbustes qui cachent la vue et je me hâte de marcher en terrain plus dégagé.
Par chance la pluie s'est arrêtée.
Et le sentier se finit...sur un lac de montagne ( N60°56-W134°46 )


( Le lac de montagne.Dans la forêt juste au-dessus des loups criaient )




Plus haut au pied des montagnes j'entends le cri de ce qui semblent être des loups.
La civilisation est à des dizaines de km, je suis totalement seul au monde.
Plus de sentier; la progression est difficile il faut se faire un chemin dans la végétation et la pluie redevient menaçante.
Sinon l'endroit est vraiment superbe.
Je décide de redescendre vers la cabanne , les conditions météo n'étant pas de la partie et de découvrir d'autres zones.
Quand soudain.....

Et je vous laisse à votre imagination et vos rêves avant de raconter la suite....

:p
posté le 29 oct. 2006

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
La suite.... La Suite... La Suite....
posté le 29 oct. 2006

Jérôme Caz.
Etourneau
(96 messages)
Inscription : 15/09/06
Lieu : Maisons-Laffitte

Message privé
khutzeymateen :
...Et je vous laisse à votre imagination et vos rêves avant de raconter la suite... :p

pareil qu'Alex,

la suite !!!

;)

Jérôme
posté le 30 oct. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Oops merci de m'avoir lu je ne pensais pas scusciter de l'intérêt ;)

Je mettrai la suite demain merci de m'avoir lu :)
posté le 30 oct. 2006

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Excellent, merci pour cette première partie de récit.
Bon ben c'est cool cette nouvelle catégorie ;)
Tu as oublié de mettre la balise pour la photo yukon31
Et pourquoi pas ?
posté le 30 oct. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Cher Olivier eh bien cela fait beaucoup plaisir que Carnets D'aventures apprécie ma modeste collaboration.
Je mettrai une suite ce soir et réglerai le problème des images...
;)
posté le 31 oct. 2006 mis à jour le 31 oct. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
En redescendant sur le sentier le long de la rivière,vers 17h00, ENORME ORIGNAL !
J'aperçois un specimen avec des bois immenses à peut-être 60 mètres de moi.
Lorsqu'il est en vue je le vois cavaler avec cette démarche caractêristique qu'on les élans.
Malheureusement l'animal détale encore une fois.
Pas le temps de le prendre en photo.

Et c'est la pluie qui commence à arriver....
Il faut se dépêcher d'atteindre la cabanne de la veille, totalement trempé.
La nuit tombe et me voilà frigorifié...
Pas possible de rester sous la tente, elle est toute mouillée.


(ma Hellsport ,de fabrication norvégienne, à moitié trempée...j'ai dormi sous un arbre et fait le feu à quelques mêtres de là.Heureusement pas opportuné par un visiteur quelconque )

Maintenant c'est de la forêt de sapins, la visibilité est réduite ( paysage semblable à celui des forêts de montagnes des Alpes).
Il fait vraiment trop noir pour continuer.
A noter que c'est presque le soleil de minuit.
La nuit arrive vers 10h30 le soir et à 4heures du matin il commence à faire jour.
Sous un arbre je démarre un petit feu et c'est un véritable plaisir de se réchauffer...

C'est ainsi que je finirai la nuit allongé près d'un tronc d'arbre dans le sac de couchage en évitant le plus possible de ne pas le mouiller.
La pluie tombe par moments avec une faible intensité et je me réveille au petit matin ; la forêt de montagne est noyé partiellement dans la brume.

A l"heure où j'écris ces lignes je me demande comment je n'ai pas fait de mauvaises rencontres dans cette forêt totalement désertique et j'en frémis encore , ayant passé la nuit à la belle étoile..


En redescendant le ciel se dégage et le soleil par chance fait son apparition.
Au repas de midi le soleil brille généreusement si bien est que tout arrive à sécher.
Je fais chauffer la tambouille près d'un cours d'eau avec toujours un sentiment d'appréhension parce que l'endroit n'est pas trop bien famé :)
Bon après tout je suis sur le territoire ils sont chez eux ces plantigrades.
Les repas c'est toujours pareil : riz + sachet de sauce déshydraté pour relever le goût et gateaux secs genre Petit Beurre et rien d'autres.
Lors des bivouacs sous la tente j'ai jamais accroché la nourriture dans un sac dans un arbre; j'estimais que cela n'en valait pas la peine.

Je retrouve la piste forestière là où je l'avais laissée 2 jours avant.
La piste progresse vers le Nord-Est et monte progressivement vers les hauteurs.
En fin de soirée, la tente est plantée juste au-dessus d'un endroit assez marécageux.
Comme il a plu la veille et qu'il y a un marécage juste en-dessous les moustiques sont particulièrement tenaces et coriaces.
Jusqu'à présent je n'en avais pas trop souffert.

Le jour suivant la piste passe à proximité de nombreuses mares et étangs, paysages typiques du Canada.

( Le Canada des lacs des forêts des lacs des forêts :D )

(Pourtant on peut laisser divaguer son imagination et penser à toutes ces bêtes sauvages qui se cachent dans les profondeurs de la forêt :| )


A ma déception je ne croise quasiment aucun animal excepté des canards et autres oiseaux sur les plans d'eau.
Du sentier on a d'excellents points de vue sur ce qui constitue un petit vallon
Il commence à faire chaud et le soleil cogne vraiment

Le bivouac la nuit suivante, au petit matin c'est une féerie totale ! La brume s'éleve au-dessus des zones inondées et s'évapore doucement aux lueurs du soleil.




( les moments magiques de la brume au petit matin )





Je suis parti le lundi me voilà le dimanche.....
le sentier devient de plus en plus boueux presqu'impossible à suivre il faut patauger, avoir des bottes; vraiment trop marécageux.
Je me retrouve sur une sorte de plateau bordé par de faibles collines et le sentier doit mener vers la rivière Teslin.


(La plaine inondée vers la Teslin River )


Eh bien j'ai plus que pour solution de retourner sur mes pas....:snif:

En espérant vous avoir fait rêver, je publierai le dernier morceau ces prochains jours.
posté le 05 nov. 2006

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
Le dernier morceau ! Le dernier morceau !

Alex
posté le 06 nov. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
C'est promis têtedechien ça va venir ;);)
posté le 07 nov. 2006 mis à jour le 07 nov. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Eh bien ce Dimanche donc je suis contraint de retourner sur mes pas tellement le terrain est marécageux.
Faut de grosses bottes pour continuer sans compter le risque de s'enfoncer et de rester avalé dans la boue pour l'éternité.
Parce que par ici il n'y a rien d'autre que la nature sauvage et vous êtes oublié à jamais.
Si vous avez lu les livres de Michel Déon ( de l'Académie Française ) dans un de ses récits ou romans, il raconte comment lui ou son protagoniste a bien failli périr dans un marais en Irlande.

Le soir suivant je plante la tente tout juste à côté d'un plan d'eau.
Une sorte d'étang.
On est tributaire des plans d'eau pour faire cuire la nourriture lyophilisée, nettoyer la popote en alu etc...
La tente est plantée tout ce passe bien......
Je fais toujours un petit stock de bois pour allumer un feu défensif, les 2 bouteilles du réchaud à essence à portée de main ( je n'ai pas de bombe à poivre de Cayenne anti-ours ).
Dans ces conditions là on dort toujours un peu à "moitié".
SI bien que vers 11H30 du soir la nuit étant quasiment tombée ( par ici c'est à 60°N de latitude ),j'entends des craquement près de l'eau.
Brusque montée d'adrénaline, le coeur qui commence à accélerer le rythme.
Est-ce que c'est la visite d'un........je vous laisse deviner.
Je sors de la tente le plus silencieux possible.
Je l'ai plantée sous les arbres juste à 20 mètres du plan d'eau.
Sans faire le moindre de bruit je me dirige en direction de l'eau en me frayant un chemin sous les sapins.
Heureusement on arrive à distinguer les formes dans l'obscurité si bien que j'aperçois un autre......orignal.
Celui-ci , d'après la distinction que je peux en faire ne porte pas de bois..
L'animal en profite pour cavaler à coeur-joie dans l'eau, dans un clop-clop bien rythmé.
Je l'entends par maintes fois souffler.
Faut-il décamper d'ici des fois qu'il roderait autour de la tente ?
Finalement il s'en va de la zone si bien que je peux me rendormir un peu plus rassuré.

Sur le chemin du retour je croise des forestiers en train de construire une cabane.
C'est curieux ils n'ont pas l'accent anglais nord-américain mais presqu'un peu allemand.
Peut-être et je ne sais pas pourquoi parce qu'il ya nombre d'allemands et de descendants installés au Yukon.
L'un d'eux me dit que dans le coin il ya..... beaucoup d'ours ;) et qu'ils sont en train de construire une cabanne pour gens fortunés.
Je lui dis que la cabanne sur la ligne de trappeur est totalement en désordre ce qui semble ne pas lui faire plaisir.
Je retrouve la forêt séche des premiers jours à un endroit il ya un engoulevent avec ses petits.
Cela ressemble à quelque chose comme l'Australie ( je n'y ai jamais mis les pieds pourtant en Australie ).


( un air d'Australie au Canada ? )



A propos de pieds comme c'est très sec j'ai des ampoules aux pieds ; mes pieds sont totalement en vrac.
J'enlève les chaussures de marche pour marcher nu pied puis finalement pour marcher...sans chaussettes.
Si d'aventure il vous arrivez de marcher dans le désert ou dans des contrées semi-arides ne mettez pas de chaussettes.


Un engoulevent et ses petits à défaut d'image de grizzly


Puis arrivée pas loin de Whitehorse.
Un soir je souhaite planter la tente près d'un point qui s'appelle Long Lake.
Mais un 4X4 l'autoradio à fond arrive.
Le conducteur à mon avis souhaite s'installer pour pêcher.
Je décide de changer d'endroit sinon je serai importuné.
Et de placer la tente à quelques lieues de là.
La tente une fois plantée des chiens arrivent ainsi que leur maître, des bombes anti-ours à la ceinture bref avec tout un attirail.
D'ailleurs j'ai l'impression qu'il n'était pas tranquille lorsqu'il a entendu ses chiens aboyer ; mais rassuré en voyant ma tente.
La nuit tombe et toute la nuit je vais entendre un animal gémir comme un chien.
Je ne sais pas si c'est encore un coyote...
Si vous passez dans le coin vous me direz peut-être pourquoi il ya des animaux comme cela.






Et me voilà au terme de cette virée de 12 jour en autonomie totale.
Le dernier jour je monte vers la Grey Mountain ; il ya une route de montagne avec du passage de véhicules.
Vraiment dommage de ne pas avoir plus de temps car l'endroit semble splendide.
Si vous passez près de Whitehorse c'est un endroit qu'il faut découvrir.
Le soleil cogne vraiment.
Pour redescendre vers des lacs ( Chadden Lake et autres ) qui sont plus bas, il n'ya pas de sentiers aussi suis-je obligé de m'enfoncer dans la végétation, en partant de la route de montagne.
La végétation paraît localement étrange comme si elle était sub-tropicale avec plus de variétés de plantes.
Et j'atteins le Hidden Lake en fin de soirée.
Le vent continuera de souffler continuellement;


(Le Hidden Lake tout près de Whitehorse)


Le lendemain de retour dans le centre de Whitehorse, la température atteint à peine une dizaine de degrés et la pluie tombe.
J'étais relativement chanceux de ne pas avoir ce type de temps.
Le surlendemain par chance en partant de l'hôtel pour l'aéroport un militaire canadien me "paie" le taxi puisque lui tout est payé.
Le temps est identique à celui de la veille pluvieux , maussade.
Et retour vers Vancouver.



(Bye bye Yukon )
posté le 07 nov. 2006

wahat
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 04/11/06
Lieu : 86

Message privé
Merci khutzeymateen
Durant quelques minutes on y était avec toi
Ce fut sans doute trop court pour toi , ça l'est également pour nous
salam
salam
posté le 07 nov. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Merci Wahat j'espère vous avoir suscité l'envie d'y aller.
Je peux vous donner des reneignements pour l'aspect pratique...

Sinon je me tate pour raconter une virée dans le Queyras effectuée en 2005 mais je n'ai pas de photos :snif:
posté le 07 nov. 2006

paleo_nico
Etourneau
(82 messages)
Inscription : 29/05/06
Lieu : grenoble

Message privé
Impressionnant ton trip, khutzeymateen.
Tu engages la viande, dans tous les sens du terme ;) Les ours n'ont pas dû passer bien loin...
Un bon petit texte à rêves, merci.
Nico
mutualisons les infos parapente:paraglidingearth.com
posté le 07 nov. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Merci Nico c'est sympa..
concernant les ours je n'ai vu que des crottes.
J'ai eu la chance de voir des ours noirs en Colombie Britannique..
En fait on a la chance d'en croiser plutot près des cours d'eau ou bien concentrés dans des parcs nationaux comme Kluane.

Les montagnes du Yukon doivent offrir également des possibilités de faire du vol-bivouac en parapente mais les conditions météos sont souvent aléatoires...
En tout cas c'est un sport nature qui m'intéresserait grandement ;)
posté le 08 nov. 2006

paleo_nico
Etourneau
(82 messages)
Inscription : 29/05/06
Lieu : grenoble

Message privé
Hello khutzeymateen,
Si t'as des questions sur le vol-bivouac n'hésites pas à poster sur le sujet dans ce forum, je regarde de temps en temps. Heeuuu, pour ainsi dire tout le temps en ce moment, je suis sur le net toute la journée :siffle:
Nico
mutualisons les infos parapente:paraglidingearth.com
posté le 08 nov. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Ok Nico mais je ne suis pas du tout initié à ce sport nature il faut que je suive une formation dans ce sens :D
posté le 23 nov. 2006

alcyone
Martinet
(43 messages)
Inscription : 16/11/06

Message privé
Salut khutzeymateen,

Je n'avais pas encore lu ton expérience, génial !

Et super moyen de transport au Yukon: le canoé ;)

En plus c'est silencieux, alors pour voir des ours, l'idéal !

A+

Alcyone
"Notre époque se caractérise par la profusion des moyens et la confusion des intentions". Einstein
posté le 23 nov. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Merci Alcyone mais c'était.... à pied. :p
Cependant on peut partir de Whitehorse et descendre la rivière Yukon en passant par le lac Laberge.
J'ai posté des photos avec vue sur ce lac, et j'avais aperçu des kayakistes et canoeistes.
On peut faire Whitehorse -> Teslin je crois et si je ne me trompe ( ou Dawson ) en canoe sur 200Km.
Par contre faut prévoir le retour sur Whitehorse..et vu le peu de transports en commun.
Sinon à part cela en ce moment il fait -25 degrés à Whitehorse.
Cela calme les ardeurs :gna:
posté le 23 nov. 2006 mis à jour le 23 nov. 2006

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
alcyone :
En plus c'est silencieux, alors pour voir des ours, l'idéal !
A+
Alcyone

Si tu comprends l'anglais
http://www.myccr.com/SectionForums/viewtopic.php?t=8303
Mais j'ai l'impression que le récit est un peu bidonné...
il y a un peu des incohérences et les ours en général ont assez peur de l'homme
J'en avais vu en Colombie Britannique ( des ours noirs ) , ils avaient détalé lorsqu'ils m'ont vu.
Et j'ai planté la tente quelques km plus loin autant dire que tu ne t'endors pas tranquillement :O :(
posté le 08 janv. 2007

REMYPAPOZ
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 07/01/07

Message privé
pour un voyage pas trop préparé ,je trouve que tu t'es bien éclaté et que tu as bien profité des beautés sauvages. tes photos sont superbes et donnent envies d'y aller . as tu fait des rencontres humaines interressantes ?
posté le 08 janv. 2007 mis à jour le 08 janv. 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
REMYPAPOZ :
as tu fait des rencontres humaines interressantes ?

A vrai dire je ne suis pas resté assez longtemps :)

sinon je reviens d'une virée dans la jungle Maya au Guatemala je vais faire un autre récit...j'en ai un peu chi...
là oui j'ai fait connaissance d'un autre voyageur mais qui n'a pas fait tout une expé difficile comme moi ; lui c'était un voyage "classique"

dommage que les autres intervenants ne plubient pas leurs récits :(
posté le 08 janv. 2007

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Cool pour ton prochain récit de voyage,
ben oui c'est dommage que les autres n'en fassent pas autant....
Et pourquoi pas ?
posté le 09 janv. 2007

alcyone
Martinet
(43 messages)
Inscription : 16/11/06

Message privé
Salut khutzeymateen,

J'avais bien compris que tu avais fait ton voyage à pied et c'est vrai qu'en me relisant je n'ai pas été claire, en fait, je voulais juste dire que pour voir des ours, puisque ça à l'air de t'avoir manqué de ne pas en voir, il y a un moyen de transport idéal: le canoé. C'est vrai que le canoé, c'est mon dada ;) mais ça permet de couvrir des grandes distances, de ne pas en ch... dans les forêts boréales humides et boueuses, de ne pas avoir à porter 20 kg sur le dos et de voir plein d'animaux (pour qui une rivière est un lieu d'intense ralliement)....bref, je suis un peu paresseuse sans doute ce qui ne peut que me rendre admirative de se lancer dans un périple pareil à pied.
En plus, le canoé, ça donne un peu de distance par rapport aux ours quand on en rencontre, ça fait pas le même effet de se retrouver face à face avec un ours quand on a tous les deux les pieds sur la même terre, que l'un dans un canoé et l'autre à terre....la différence peut paraitre subtile mais elle est bien réelle !!

J'avais lu le récit sur myccr (un autre de mes forums fétiches :p), pourquoi penses-tu qu'il était bidon, assez étonnant et exceptionnel, c'est sûr.
Je suis d'accord avec toi que dans 98% des cas, les ours auraient tendance à détaller mais on relève parfois des comportements inhabituels et dans le récit en question personne n'a compris ce qui s'était passé...

En tous les cas, je te trouve bien courageux de partir seul dans des aventures pareilles et ça m'intéresserait bien de lire ton récit dans la jungle du Gatemala.....

Mais dis moi, j'ai l'impression que tu aimes bien chercher des situations où tu en ch... un peu, l'adénaline doit faire partie du voyage....

Bien à toi

Alcyone
"Notre époque se caractérise par la profusion des moyens et la confusion des intentions". Einstein
posté le 10 janv. 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
alcyone :
Salut khutzeymateen,

J'avais bien compris que tu avais fait ton voyage à pied et c'est vrai qu'en me relisant je n'ai pas été claire, en fait, je voulais juste dire que pour voir des ours, puisque ça à l'air de t'avoir manqué de ne pas en voir

en crapahutant en Colombie Britannique dans l'Okanagan j'en ai vu par 2 fois et planté la tente à côté; je préfère pas trop en croiser.


, il y a un moyen de transport idéal: le canoé. C'est vrai que le canoé, c'est mon dada ;) mais ça permet de couvrir des grandes distances, de ne pas en ch... dans les forêts boréales humides et boueuses, de ne pas avoir à porter 20 kg sur le dos et de voir plein d'animaux (pour qui une rivière est un lieu d'intense ralliement)....

lorsque je suis parti dans le Yukon j'avais déjà testé et reçu mon kayak pliant donc j'aurais pu l'emmenné à Whitehorse.
Mais j'ai préféré opter pour l'option trekking parce que la pratique du kayak / canoë au Canada c'est pas si évident que cela.
Faut vraiment tout cogiter bien préparer.
Le Folbot je l'ai reçu un peu tard et je n'avais pas le temps de le tester à fond et me préparer.
Le problème sur l'eau c'est le refroidissement du au vent les courants etc..
Déjà que sur le Saint-Laurent au QC près du Lac Saint-Pierre sur mon Folbot j'ai passé une journée infernale avec une météo exécrable ( j'avais pas de combinaison néopréne ).....alors au Yukon faut bien faire gaffe à la météo.
Sinon j'aurais pu faire la descente Whitehorse Dawson pourquoi pas ; le problème c'est les transports en commun il n'y en a pas souvent.
La prochaine fois peut-être Quetico en Ontario.
Sinon pour les fêtes je suis descendu au Guatemala parce que j'avais pour projet de faire Miami + Key Largo et parc des Everglades en kayak mais tout était complet niveau avion.:snif:

Il ya un "outfitter" à Key Largo qui loue des kayaks pour la semaine ce qui permet de faire les Everglades.
Avec le Folbot j'ai pensé au Belize et les keys mais il me faudrait une voile.
Sinon d'acheter un Sevylor Rio ( gonflable ) une place et faire la rivière Belize en descendant mais comme personne n'est capable de me dire s'il est facile à porter à la main....parce que 20 kg sac à dos d'équipement + une embarcation.....:p
J'ai pensé aussi à Xian K'aan réserve marine du Mexique qu'on peut faire en kayak.
Tout ceci pour la prochaine fois.


J'avais lu le récit sur myccr (un autre de mes forums fétiches :p), pourquoi penses-tu qu'il était bidon, assez étonnant et exceptionnel, c'est sûr.

Il est assez étonnant c'est certain mais je trouve bizarre que des ours apparaissent comme cela par enchantement...
Je suis d'accord avec toi que dans 98% des cas, les ours auraient tendance à détaller mais on relève parfois des comportements inhabituels et dans le récit en question personne n'a compris ce qui s'était passé...

Tout à fait il ya eu des accidents en Alberta en Alaska...

En tous les cas, je te trouve bien courageux de partir seul dans des aventures pareilles et ça m'intéresserait bien de lire ton récit dans la jungle du Gatemala.....

Je vais préparer cela.:p
Mais à tous les candidats à la Guyane et randonnée+machette eh bien je leur dis de bien réfléchir parce que c'est dur...
j'avais oublié comment c'est éprouvant la jungle c'est pas ma première expérience en jungle.

Mais dis moi, j'ai l'impression que tu aimes bien chercher des situations où tu en ch... un peu, l'adénaline doit faire partie du voyage....
Alcyone

Non je ne suis pas un masochiste juste le goût de l'évasion de la nature
;)
posté le 12 avr. 2007

elwynn
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 12/04/07

Message privé
allo,
je suis une étudiante française au quebec pour 1 an et cet été j'ai prévu de partir avec une copine dans le nord ouest canadien direction white horse et le fleuve Yukon. malheureusement mes parents, en france, paniquent totalement à cette idée : leur fille 16 j dans la nature avec juste une copine!!! mi mai!!! que puis je leur dire pour les rassurer? j'ai l'impression que tu connais bien la région, que nous faut il envisager pour que ce voyage ne soit pas un cauchemard mais bien une super expérience?
j'attend avec impatience tes conseils.
posté le 12 avr. 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
elwynn :
allo,
j'ai l'impression que tu connais bien la région, que nous faut il envisager pour que ce voyage ne soit pas un cauchemard mais bien une super expérience?
j'attend avec impatience tes conseils.

Hé je n'y ai passé que 15j ! Je connais bien plus les Laurentides ou les Hautes-Alpes ;)
Il n'y a aucun cauchemar à avoir : le seul problème qu'il puisse y avoir en été ce sont les intempéries.
Quant aux animaux sauvages on n'en voit pas beaucoup il suffit de prendre des précautions élémentaires ( cacher la nourriture )
Attention aussi de ne pas se perdre il y a beaucoup de forêt ( cf l'actualité avec les randonneurs en Guyane )

Crois-moi j'ai vraiment plus peur en centre-ville avec les chauffards et les automobilistes qu'en plein milieu du Yukon
posté le 13 avr. 2007 mis à jour le 14 avr. 2007

elwynn
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 12/04/07

Message privé
au fait, à quelle periode y a tu étais? j'avoue que lire tous ces récits d'aventure me donne encore plus envie d'y aller. de toute manière le voyage jusqu'à White horse est prévu. ne reste plus qu'à voir sur place les conditions météo et les conseils des professionnels je pense. :) le reste de notre trajet c'est direction le nord, toujours plus au nord pour aller voir l'océan glacial arctique !!je vous raconterais nos aventures, car je sens qu'il va en avoir : entre la traversée du canada d'Est en Ouest en bus, le ferry en alaska, le Yukon et peux être la vision de l'oécean glacial arctique.....retour prévu mi juin:D
merci de ta réponse :D
posté le 14 avr. 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Bonjour Elwynn eh bien j'y étais mi-juillet.
posté le 05 juin 2008

paleo_matthieu
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 28/06/07
Lieu : Whitehorse, Yukon, Canada

Message privé
''Lors des bivouacs sous la tente j'ai jamais accroché la nourriture dans un sac dans un arbre; j'estimais que cela n'en valait pas la peine.

Et pas acheter de bombe au poivre !!!!'

j'habite le yukon depuis un ans et y ait passé plusieurs été aupart avant. Aussi j'ai éaliser plusieur trip sur les rivières du coins et en alaska. Des ours j'en ais vu plein (au moins 20 que sur la yukon river entre whitehorse et dawson en 2006) et des peletés de grizzly en alaska. A la lecture de ce récit, bien que l'éxpé semble sympa, un point m'a pronfondement marqué: ta relation avec les ours. Deux chose, la première etre suicidaire, la deuxième criminel. J'explique. Que tu te fasse bouffer par ce que tu ne prend pas les précaussions nécéssaires, (bear spray qui marche d'ailleur très bien et laisser la nourriture au sol même dans un sac à dos) cela ne me gène pas. c'est toi qui te met en danger. Mais en revanche a laisser la bouffe au sol sans protection si des ours la découvre ils associerons les humains à la nourriture. Et là tu deviens criminel. Car la prochaine fois que cet ours croisera une famille qui passe un weekend sous la tente, il peut les tuer juste pour s'approprier la nourriture. Si tu ne me crois pas, c'est exactement ce qui c'est passer dans les grands parc américain. Résultat, les ours ont tuer beaucoups de personnes puis ils ont été obliger de déssimer ses ours. Actuellement, la relation avec les ours au yukon est relativement bonne grace à tout les effort qui sont fait par les habitants et le gouvernement (poubelle bear proof dans les camping, caissons à nourriture, information des touriste,...). Je sais que cela fait plus aventure de partir à l'arrache, mais defois suivre les conseils des locaux peut servir.

Sinon, juste pour information, les élans ou orignaux sont beaucoup plus dangereux que les ours (si on prend les mesures de sécurité nécéssaire) et tues plus de 10 fois plus de personnes par leurs charges.

Pour finir, au Yukon aussi il y a des mort par les ours justement l'été 2006 un employé de mine à été tué juste en se promenenant dans la foret et répertoriant des coordonés GPS.
Et les ours il y en a pas si peu (environ 15 000) et répartie essentiellement sur la moitié sud. Je suis sur que eux t'on vu mais comme tu le dit dans 90% des cas ils préfèrent la fuite. J'en ai vu 4 sur la rive est du lac laberge en une journée.

Sinon pour revenir de Dawson sur Whitehorse, il existe une liaison aérienne quotidienne pour 150€.

Bon voyage,

Matthieu
posté le 05 juin 2008 mis à jour le 05 juin 2008

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Bon alors ce matin je regarde mes courriers électroniques et consternation voilà que je passe pour le Michel Fourniret du grand Nord :D
matthieu :
la deuxième criminel. J'explique. Que tu te fasse bouffer par ce que tu ne prend pas les précaussions nécéssaires, (bear spray qui marche d'ailleur très bien et laisser la nourriture au sol même dans un sac à dos) cela ne me gène pas. c'est toi qui te met en danger. Mais en revanche a laisser la bouffe au sol sans protection si des ours la découvre ils associerons les humains à la nourriture. Et là tu deviens criminel.

Oui mais il nefaut tout de même pas exagérer non plus ; c'est vraiment exagérer pour si peu de chose alors qu'il ya des choses plus aggravantes sur terre comme les automobilistes qui roulent n'importe comment.
De là à traiter quelqu'un de criminel parce qu'il fait sa popote à même le sol tu exagères un peu c'est mon point de vue.
Et puis le Yukon c'est très peu fréquenté, c'est tout de même pas Sainte Maxime ou Cap Ferrat un moins d'aout ou Cape Cod dans la Nouvelle Angleterre.
Je n'ai croisé quasiment personne durant mon trajet.
Ceci dit la bombe anti-ours je pense sérieusement à en acheter une parce que j'habite au Québec il ya eu un accident en Abitibi ce début de juin 2008..
posté le 05 juin 2008 mis à jour le 05 juin 2008

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Si tu ne me crois pas, c'est exactement ce qui c'est passer dans les grands parc américain. Résultat, les ours ont tuer beaucoups de personnes puis ils ont été obliger de déssimer ses ours. Actuellement, la relation avec les ours au yukon est relativement bonne grace à tout les effort qui sont fait par les habitants

Mais non il n'ya pas de bonne ou mauvaise relation au Yukon. Il ya des accidents aux USA pour la bonne et unique raison que les zones écologiques sont de tailles plus réduites qu'au Canada et que les parcs nationaux sont bien plus fréquentés !
Le parc de Yellowstone aux USA je ne sais pas combien il peut attirer de visiteurs par an par rapport à la fréquentation touristique au Yukon.
posté le 16 déc. 2010

ansrick
Sterne arctique
(210 messages)
Inscription : 14/03/10
Lieu : Val de Marne

Message privé
Ça fait rêver...
Merci
(partager)
Remonter