Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Compatibilité Agriculteurs / randonneurs nautique ? 4
(partager)
posté le 27 oct. 2006 mis à jour le 27 oct. 2006

Jérôme Caz.
Etourneau
(96 messages)
Inscription : 15/09/06
Lieu : Maisons-Laffitte

Message privé
Chers amis,

je rebondis sur la phrase de Pierre dans theme des "projets pour l'automne" :

Pierre :
...En fait ce ne sera pas sur le Loir pour cause de mauvaise humeur des agriculteurs vis à vis des randonneurs nautiques, mais sur la Sarthe dans les Alpes Mancelles...

est ce qu'ils interdisent la fréquentation des portions de rivières traversant leurs parcelles ?

quels sont leurs griefs ?

je connaissais déjà le problème avec les usagers des chemins, mais là, sur l'eau, je tombe des nues !!!

à vous lire

;)

Jérôme
posté le 27 oct. 2006

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
D'après la loi, seules les berges peuvent poser ce type de problème, la rivière en elle même est domaine public. Ensuite il peut y avoir des partages temporels entre pêcheurs et randonneurs aquatiques (canyoning...) Mais pourquoi est-ce que cela gênerait les agriculteurs ?
Et pourquoi pas ?
posté le 27 oct. 2006

Pierre
Etourneau
(56 messages)
Inscription : 16/10/06
Lieu : Amboise

Message privé
Jérome,

Apparemment, ce qui se passe sur le Loir du coté de Chateau du Loir c'est que "les agriculteurs font une pétition pour empécher les kayakistes de passer" . C'est la seule information que j'ai .
Il y a t'il eu des abus de la part de randonneurs nautiques qui ont bivouaqué ou pique niqué dans les champs, laisser des ordures, fait du feu ..... Je ne sais pas , quels sont leur griefs, je n'en sais rien. Veulent il empécher le passage sur l'eau ou simplement le débarquement ? Je ne sais pas . Toujours est il, que j'ai décidé de changer de parcours pour ne pas mettre de l'huile sur le feu ou jouer la provocation. :D
Je me suis déjà fait insulté et canarder au lancer par des pêcheurs plusieurs fois, en Auvergne, sur la Sioule tandis que sur l'Allier, tout ce passe bien. Donc, gardons nous de généraliser et de se monter contre telle ou telle communauté, comme c'est, malheureusement, souvent le cas entre les usagers d'un même milieu naturel. :( .

En revanche, si certains ont des infos la dessus (juridiques, expériences...), je suis également preneur.

La seule chose concrète que je sache c'est que pour un cours d'eau non domanial, le lit appartient aux propriétaires des deux rives (qui peuvent être la même personne bien sur) Et que toute propriété privée pouvant être interdite d'accès, et cloturée , un cours d'eau ne faisant pas partie du domaine public, pourrait donc être fermé à la navigation. :snif:

A+
Pierre
posté le 27 oct. 2006

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
En effet tu as raison voici la loi

- Le régime particulier des cours d'eau privés au regard du droit de propriété : par sa nature même, la pratique du canyonisme implique un empiètement sur le lit et les berges du cours d'eau, empiètement qui est, sauf autorisation du propriétaire, constitutif d'une violation du droit de propriété privée.
En effet, les pratiquants de canyonisme ne peuvent pas se prévaloir, à l'instar des kayakistes par exemple, d'un principe de libre circulation sur les cours d'eau non domaniaux. Ils ne peuvent pas davantage se prévaloir d'une servitude de passage le long des berges de ces mêmes cours d'eau (…).

Ah la la la liberté est une peau de chagrin... :snif:
Et pourquoi pas ?
posté le 29 oct. 2006 mis à jour le 29 oct. 2006

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
Pour le pêcheurs, c'est un grand classique.
Depuis que je fais du kayak (ado), j'ai rencontré des problèmes.

Ces deux derniers week-ends, j'étais sur l'Essonne et j'ai eu le droit à des menaces (lancer d'hameçons).
Pourtant je prends bien soin de passer doucement à l'écart des bouchons.
Et je ne dis rien quand le pêcheur a eu la bonne idée de lancer une ligne qui traverse complètement la riviere...

J'ai l'impression que d'une région sur l'autre cela varie beaucoup.
Cela doit être une question de mentalité et d'habitude à cohabiter.

>> Essonne 2 descentes, à chaque fois le même pb
>> Loire 1 souci sur 800kms
(partager)
Remonter