VTT BUL Préalpes d'Azur

(réalisé) share(partager)
Abrevé par les réseaux sociaux durant tout l'hiver de magnifiques images de randos et bivouacs sous la neige,  ça donne forcement envie de tenter l'expérience. Le problème pour camper dans la neige, c'est que cela nécessite du matériel adapté  plutôt onéreux pour lutter contre le froid. Ne voulant pas investir des sommes faramineuses dans un sac de couchage très basse température, j'ai donc attendu que les températures deviennent plus clémentes pour expérimenter l'aventure.

Ce carnet est un petit retour d'expérience.
VTT BUL / fatbike
Quand : 4/8/18
Durée : 1 jours
Distance totale : 11km Dénivelées : +331m / -1323m
Alti min/max : 1147m/1444m
Carnet créé par laule75 le 18 Apr
modifié le 19 Apr
102 lecteur(s) - 4

Le topo : Section 1 (mise à jour : 18 Apr)

Distance section : 11km Dénivelées section : +331m / -1323m
Section Alti min/max : 1147m/1444m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 18 Apr)

J'ai chargé mon Fatbike de ma tente Camp Minima2, tapis de sol Thermarest, sac de couchage en duvet d'oie (Température  de confort : 0°), doudoune, réchaud, etc... et direction le village d'Andon dans les Préalpes d'Azur (06). Ce village est à proximité de la station de ski la plus méridionale du département (l'Audibergue).


La neige étant un peu molle en cette saison, je ne cache pas que j'ai dû pousser le vélo quand l'inclinaison de la pente était trop importante.

J'ai installé la tente sur un replat. 1ère erreur : La Camp Minima2 est certes très légère mais elle n'est pas auto-portée; galère pour fixer l'ensemble dans la neige !   J'aurais dû prendre mon autre tente (MSR Elixir) qui elle est auto-portée, et qui est donc plus adaptée aux sols meubles.
1ère étape : montage de la tente
1ère étape : montage de la tente
Tente non auto-portée dans la neige  molle : à éviter, ou bien utiliser des sardines spéciales (ancres à neige)
Tente non auto-portée dans la neige molle : à éviter, ou bien utiliser des sardines spéciales (ancres à neige)
J'installe tout mon matos, et prépare un petit feu pour contempler au chaud le coucher de soleil :
Un peu de chaleur pour apprécier la vue...
Un peu de chaleur pour apprécier la vue...
Couché de soleil sur les Préalpes d'Azur
Couché de soleil sur les Préalpes d'Azur
La température baisse rapidement. Je me couche vers 23h....et réveillé à 1h par le froid ! Mon matelas de sol (Thermarest) est glacé. J'enfile ma doudoune, observe un peu ce magnifique ciel étoilé offert par la nuit claire, et me rendort.

Je me re-réveille quelques fois; le matelas glacé n'est pas accueillant.

Au petit matin, réveil agréable par une douce lumière, petit-déjeuner, démontage de la tente, et vite, retour au taf.
Section 1
Ce fut une bonne expérience de tenter ce bivouac dans la neige, mais il faut que je trouve une meilleure solution pour isoler le sol; je pense qu'étaler une couverture de survie sous la tente, voire sous le matelas, aurait amélioré
les choses.

Laurent
Commentaires
share posté le 24 Apr

Canasucre
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 10/6/16

Message privé
Belle expérience. Pour améliorer l'isolation au sol tu peux testes de mettre tout ce qui traine sous ton matelas (sac à dos, sacoche de vélo...) ou piquer le tapis de yoga d'un amis pour tes sorties hivernal ou acheter un matelas de Plastazote ultra léger et pas cher pour améliorer ton matelas.

Now in shop

Actuellement en kiosque
Carnets d'Aventures N°51
Prochain numéro
(CA #52) :
fin juin 2018