15 invités en ligne

Trek mont Perdu et brèche de Roland

(réalisé)

Trek d'altitude dans les Pyrénées : mont Perdu, Gavarnie, brèche de Roland, canyons d'Añisclo et Ordesa.

 
Une fantastique randonnée perchée sur les crêtes frontalières entre Espagne et France, dans le parc national du mont Perdu, les incroyables canyons d'Ordesa et Añisclo – qui n’ont rien à envier à certains parcs américains, pourtant incomparablement plus connus et marketés –, le cirque de Gavarnie et la brèche de Roland.
La semaine suivante, nous avons eu la chance de pouvoir admirer ces lieux enchanteurs depuis le ciel, lors d'une traversée des Pyrénées en parapente. Pour une découverte du secteur, nous en avons pris plein les yeux ; nous reviendrons !
On peut prolonger cette balade d'une journée dédiée à la vire des Fleurs (connue même si pas par nous :)), par exemple en boucle depuis le refuge de Góriz. Cette vire compte d'ailleurs pour nous parmi les bonnes raisons de revenir !
randonnée/trek
Quand : 12/08/23
Durée : 5 jours
Distance globale : 71.8km
Dénivelées : +7728m / -7836m
Alti min/max : 1305m/3281m
Carnet publié par Johanna le 17 sept. 2023
modifié le 21 nov. 2023
Mobilité douce
C'est possible (ou réalisé) en bus
Coup de coeur ! 1288 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : J5 Añisclo-Crêtes-Nerín (mise à jour : 17 sept. 2023)

Distance section : 13.5km
Dénivelées section : +499m / -1727m
Section Alti min/max : 1330m/2558m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J5 Añisclo-Crêtes-Nerín (mise à jour : 17 sept. 2023)

Au réveil, le panorama sur Añisclo est toujours aussi incroyable. Le soleil illumine progressivement les alpages puis ses imposantes parois, café avec vue ! Nous redescendons au col de Góriz puis optons pour le sentier qui parcourt la ligne de crêtes séparant les deux canyons. Le ciel se matelasse de nuages d'altitude magnifiques. De toutes parts la vue est belle, sur notre gauche (à l'est) Añisclo, à droite (ouest) Ordesa, nous songeons qu'il faudra revenir par ici notamment pour parcourir la vire des fleurs dont nous venons d'apprendre l'existence.
Notre cheminement ce matin est à la fois esthétique et reposant. Cette ligne de crêtes est un beau perchoir à vautours, de nombreuses plumes et fientes trahissent la présence de ces grands oiseaux.
Au bout de la crêtes, le sentier descend progressivement pour rejoindre un plateau d'alpage parsemé de jolis lapiaz et au bout duquel nous retrouvons le sentier qui descend au village de Nerín où nous avons démarré notre itinérance il y a 5 jours. Nous arrivons dans la canicule de ce début d'après-midi. Une boisson fraiche et des patatas bravas près de Buerba en terrasse avec vue sur Añisclo, suivies d'une baignade rafraichissante concluent bien agréablement cette fantastique balade suspendue !
Observation matinale
Observation matinale
C'est parti pour le sentier de crêtes qui séparent Ordesa d'Añisclo
C'est parti pour le sentier de crêtes qui séparent Ordesa d'Añisclo
Vue sur Ordesa et tout le beau cheminement d'altitude de la veille
Vue sur Ordesa et tout le beau cheminement d'altitude de la veille
Ordesa à droite.
Ordesa à droite.
En crête en Ordesa et Añisclo
En crête en Ordesa et Añisclo
À l'est Añisclo, à l'ouest Ordesa, superbe !
À l'est Añisclo, à l'ouest Ordesa, superbe !
À cette belle balade !
À cette belle balade !
Commentaires