Toulouse - Bordeaux en Kayak par la Garonne (partager) Vue d'ensemble

Fin 2015, lors d'une conversation au boulot, un collègue lance "ha on a eu une idée stupide à l'apéro ce week end : faire Toulouse - Bordeaux en canoë". DAMN !! j'avais ça en tête depuis des années !! Ce fut l'élément déclencheur. J'en parle à 2-3 amis et 1 mois plus tard les kayaks sont achetés ! Quelques entraînements et un peu de logistique plus tard c'est l'heure du départ. Ce compte rendu se veut un peu topo, les infos n'étant pas très nombreuses sur le net. Bonne lecture !
kayak de rivière
(réalisé) Quand : 13/05/16 Durée : 4.5 jours
Carnet créé par lumu le 21 mai 2016 modifié le 21 mai 2016
1714 lecteur(s)
(22 personnes aiment ce carnet)

Le topo : J2 – Dit "Le plus dur" (mise à jour : 21 mai 2016)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J2 – Dit "Le plus dur" (mise à jour : 21 mai 2016)

Samedi matin. Le délicat vert émeraude de la Garonne c’est mué en marron boue façon Amazonie. Le niveau d’eau reste similaire. Gain de temps sur la préparation, les limaces ont fait la vaisselle – merci les copines. On reprend la nav vers 10h45. Passé le pont de l’autoroute le flot tumultueux se change en un large delta où paissent 1000 oiseaux sauvages. Splendide. 0 courant et vent de face. Le passage de la ligne de partage des eau Tarn / Garonne nous fait perdre un temps considérable. Km 21 en amont d’un pont nous débarquons sur une berge à pécheurs pour réembarquer dans le canal. On pagaye, on pagaye. Stop mémorable à Malause, qui sonne étonnamment comme malaise après certaines rencontres inracontables. Bref on pagaye on pagaye, passage fébrile d’une écluse (il faut tourner le truc qui pend), Laurent déclamera un vibrant "c’est le plus beau jour de ma vie". On continue de pagayer avec ce fucking vent de face jusqu’enfin la Barguelonne, petit cours d’eau qui rejoint plus directement la Garonne. On sort enfin du canal pour enfin retrouver l’eau vive. Merci Tancrede pour le bon plan ! (et RIP…) Le kayak de Lolo, vif comme une anguille, en profite pour nous échapper des mains lors du portage, ouvrant une petite voie d’eau…. La petite section est bien navigable mais comporte quelques rapides pas très méchants. On rattrape vite la Garonne, il est tard, on trouve un bivouac après Lamagistère. Séance colmatage de kayak au coin du feu à la colle néoprène et grillade saucisse.
C'est reparti - Garonne en mode boue
C'est reparti - Garonne en mode boue
Garonne / Tarn - Partage des eaux à Golfech
Garonne / Tarn - Partage des eaux à Golfech
Garonne / Tarn - Partage des eaux à Golfech
Garonne / Tarn - Partage des eaux à Golfech
Canal lateral au niveau de Golfech
Canal lateral au niveau de Golfech
Malause - Une certaine conception de la classe
Malause - Une certaine conception de la classe
Portage au niveau d'une écluse
Portage au niveau d'une écluse
Passage DANS l'écluse !!
Passage DANS l'écluse !!
Bobinette pour actionner l'écluse. Celle ci sera trop haute.
Bobinette pour actionner l'écluse. Celle ci sera trop haute.
Portage et mise à l'eau sur la Barguelonne
Portage et mise à l'eau sur la Barguelonne
Barguelonne, Barguelonne !
Barguelonne, Barguelonne !
Golfech
Golfech
On naviguera jusque tard ce jour là
On naviguera jusque tard ce jour là
Section précédente Section suivante
Commentaires