Solomon Croco (partager)

En septembre 2014 j'ai navigué 33 jours autour de l'île Vangunu, aux Salomon, sur un prototype de kayak gonflable que j'ai conçu et réalisé. Dans des conditions spartiates, je suis allé à la rencontre d'une population aux antipodes du mode de vie occidental, tout en évitant le plus possible les estuaires et les zones de mangrove où se concentrent des crocodiles marins. Le compte-rendu photos/texte est ici: http://jcrabiller.free.fr/expeditions/solomoncroco/solomoncroco.htm
kayak gonflable / apnée
(réalisé) Quand : 21/08/14 Durée : 33.0 jours
Carnet créé par karderouge le 27 oct. 2015 modifié le 03 nov. 2015
1191 lecteur(s)
(10 personnes aiment ce carnet)

Le topo : Section 1 (mise à jour : 03 nov. 2015)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 03 nov. 2015)

Le compte-rendu photos/texte est ici: http://jcrabiller.free.fr/expeditions/solomoncroco/solomoncroco.htm
Commentaires
posté le 28 oct. 2015

pattes_de_poulet
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 04/04/11

Message privé
Wouaaahhh !!! Les photos sont tout simplement superbes !!! Merci, je vais maintenant plonger dans le texte...
"Lorsqu’on quitte un lieu de bivouac, prendre soin de laisser deux choses. Premièrement : rien. Deuxièmement : ses remerciements." (Robert Baden-Powell)
posté le 02 nov. 2015

jeanpatriceveilhan
Etourneau
(90 messages)
Inscription : 10/05/12

Message privé
J'ai lu cette épopée avec beaucoup d'intérêt. Certaines photos sont superbes, en effet.
Merci de nous en avoir fait part.
Personnellement, un petit descriptif du kayak "prototype perso" m'intéresserait: quel était le cahier des charges, et comment tu y as fait face.
Avec ce que tu as vécu, je veux bien croire que ça a aussi fait du bien de retrouver ton chez toi à Grenoble !
posté le 03 nov. 2015 mis à jour le 03 nov. 2015

karderouge
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 27/10/15

Message privé
Je suis heureux que mes photos vous aient plu. Pour répondre à jeanpatriceveilhan, voici la liste des qualités de mon proto:
-Quasi incassable (sauf si on a mal fait un collage), contrairement à un kayak en dur.
-Réparation facile (soudo-collage à la colle PVC dans n'importe quelle condition), contrairement au Gumotex dont le collage nécessite une mise en œuvre trop capricieuse.
-Légereté (7kg, dérive comprise).
-Boudins protégés du ragage par une housse extérieure.
-Quatres boudins indépendants qui peuvent se relayer en cas de crevaison (déjà vécu au milieu d'une traversé de 3 km ! ).
-Encombrement très faible une fois roulé sur lui-même.
-Aucun vidage nécessaire, pas besoin de pompe ni d'écope.
-Rapidité relative (4-5 km/h sans forcer en condition calme).
-Débarquement et embarquement très très aisé.
-Facile à remettre en place en cas de retournement.
-Pas besoin de bouée de pagaie pour remonter dessus lorsqu'on part au bouillon.
-Grande stabilité (fond plat).

Pour les défauts je n'en vois pas beaucoup à part une vitesse inférieure à celle des kayaks de mer, un centre de gravité un peu haut, une capacité de portage limitée (mais vu que mon but principal est de rester très léger je ne prends pas grand chose avec moi) et une longévité moindre par rapport au nitrilon.
http://jcrabiller.free.fr/
posté le 03 nov. 2015

jeanpatriceveilhan
Etourneau
(90 messages)
Inscription : 10/05/12

Message privé
Merci karderouge d'avoir (en partie ;) répondu à ma curiosité et à mon intérêt.
Je dois dire que le côté 7kg et l'hyper-simplicité sont bien tentants! Pour ma part, en mode perso, c'est 3kg avec l'Alpacka Explorer (packraft fabuleux... tant qu'il n'y a pas de vent) ou 12kg avec le Gumotex Safari (assez rapide, autovideur et très polyvalent à mon sens).
As-tu déjà décrit précisément ton embarcation ailleurs sur le web (type forum-kayak, ou ailleurs)? Si oui, je suis preneur du lien. Si non, je serais intéressé par les choix techniques que tu as faits: dimensions, forme de la carène, des 4 boudins, boudins PVC ou PU, etc, et le comportement en mer calme et en mer formée... (si tu es prêt à les partager, bien sûr)
posté le 03 nov. 2015 mis à jour le 03 nov. 2015

karderouge
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 27/10/15

Message privé
Ah oui, je voulais parler de ce bateau, le Packraft. Voici les défauts que je vois sur ce type de bateau dans le cadre de mes expéditions en mer:
- Vue la forme, il serait probablement trop lent.
- Vue la matière il serait certainement difficilement réparable en conditions spartiates (Dis moi si je me trompe mais ce n'est pas du PVC me semble-t-il ?)
- Bateau en creux pouvant très facilement prendre un gros volume d'eau, donc qui devient difficile à gérer par mer formée.
- En cas de retournement j'imagine la grosse galère pour le redresser
- Chambre non protégée donc directement soumise aux frottements des coraux ou de la lave si on longe des volcans par exemple.
- En cas de crevaison sur une traversée tu n'as plus qu'à prier car il n'y a pas de chambre de secours.
- Dur d'embarquer et de débarquer lorsque il faut pénétrer dans son bateau (le mien est plat). J'en ai vu des kayakistes en difficulté avec leurs lourds kayaks de mer, et heureusement qu'ils n'étaient pas en solo :)

C'est certainement un très bon bateau pour des expéditions sans grandes traversées, sur mer calme et sans vent, mais trop risqué pour mon type de navigation. A t-il une dérive ?
http://jcrabiller.free.fr/
posté le 05 mai 2016

Rikou
Martinet
(25 messages)
Inscription : 21/03/14

Message privé
Salut l'homme. Dis-donc, c'est un tazar que tu tiens entre les mains ? Magnifique Bête. La gratte est-elle présente dans ces contrées ?
Abusus Non Tollit Usum
posté le 05 mai 2016

karderouge
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 27/10/15

Message privé
Hello man ;)
Oui, c'est un tazar de 10 kilos.
Hé non, très peu de gratte. C'est carrément le paradis des chasseurs. A priori j'y retourne en juin. Je dois me décider dans les prochains jours.
http://jcrabiller.free.fr/