Descente de la Boutonne sur 3 jours

(réalisé) share(partager)
Après une petite reconnaissance à Brioux, Chizé et Dampierre le 10 mai, nous avons décidé de partir du Pont de la Loge (entre Brioux et Chizé). L'hiver et le printemps nous ont gâtés en pluie et on sait qu'on va très peu marcher.
Nous n'avons aucun topo ni renseignements sur le parcours à part quelques repérages sur le portail IGN et la vue satellite. On part avec des copies de cartes et un découpage sur 3 jours.

Nous emmenons la nourriture et l'eau pour être autonome car on ne sait jamais...

La veille du départ, nous avons laissé un véhicule à l'arrivée, au barrage de Carillon, près de l'embouchure de la Charente.

Cette descente aurait mérité un jour de plus, pour prendre le temps et économiser les bras !

Ce fut une belle expérience qui prouve que rien n'est acquis, même à deux pas de chez soi. On a toujours des surprises à chaque virage !
canoë
Quand : 5/19/18
Durée : 3 jours
Distance totale : 72km Dénivelées : +144m / -184m
Alti min/max : 8m/45m
Carnet créé par Luciole17 le 30 May
modifié le 31 May
133 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : J 2 (mise à jour : 31 May)

Distance section : 20.7km Dénivelées section : +58m / -77m
Section Alti min/max : 27m/28m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J 2 (mise à jour : 31 May)

Nous continuons sur le bras le plus à droite du Moulin de Passavant, très beau. Après avoir passé le premier petit barrage, c'est l'addition : courant fort + virages + branches en travers = chavirage ! Heureusement, nous avions pied donc on a pu retourner le canoë et s'amuser à écoper... Tout était bien attaché et nous n'avons perdu que notre grosse éponge qu'on a rattrapée plus tard dans le courant Après ses émotions et une belle perte de temps, nous avons fait une pause à Nuaillé. Nous sommes un peu juste en pain et on en trouve dans un distributeur.
Ensuite, nous rencontrons quelques endroits avec des arbres qui barrent le passage. Certains ont pu être franchis, d'autres nous ont obligés à débarquer en fauchant les orties... Après Antezant, plus aucun ouvrage à passer, c'est reposant. A St Jean d'Angély, nous avons hésité sur la direction à prendre et aucune indication malgré la présence d'un club de kayak ! Sans doute fallait-il prendre direction "petit fossemagne" ? En tout cas, nous avons continué tout droit et passé près de deux barrages infranchissables (gros dénivelés) et nous sommes retrouvés dans un cul de sac près du Faubourg de Taillebourg. Donc : promenade à pied sur 500 mètres pour retrouver le bon bras ! Nous sommes arrivés sur le plan d'eau et avons débarqué pour nous rendre au Camping.

A 19 H30, accueil fermé, pas de consignes, on s'installe face aux sanitaires. Beau camping propre avec des emplacements tirés au cordeau, des mobil-homes et des camping-car. Nous partons manger un morceau à l'aire de loisir. Quand on revient vers 22 H, énorme surprise : un antivol a été mis sur notre canoë ! Nous sommes fort mécontents...







J 2
Après le chavirage...
Après le chavirage...
J 2
Un barrage d'arbres
Un barrage d'arbres
J 2
Toujours des barrages...
Toujours des barrages...
Château de Vervant
Château de Vervant
J 2
J 2
Le port de St Jean d'Angély
Le port de St Jean d'Angély
Commentaires
share posté le 31 May

SupervagabondS
Martinet
(46 messages)
Inscription : 1/6/16

Message privé
Sympa ce carnet avec des photos bien lumineuses.
Ceci dit, le coup de l'antivol et du canoë en garde à vue, ça mériterait un bon coup de pied au cul !
Mais on ne fait pas progresser les ânes ainsi !
Deviens ce que tu es, c'est à dire ce que tu n 'es pas encore.
share posté le 31 May

Luciole17
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 11/10/17

Message privé
Merci !
Oui, je ne suis pas fan des camping mais c'est la première fois que je rencontre ce genre d'énergumène !

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52