Berck - Calais à pattes avec Jeko

(réalisé) share(partager)
Petit trip à pied / sac à dos en quasi autonomie avec mon chien Jeko, sur la côte d'Opale. 
randonnée/trek
Quand : 4/17/18
Durée : 4 jours
Distance totale : 94.1km Dénivelées : +396m / -402m
Alti min/max : 1m/118m
Carnet créé par Mag le 03 May
modifié le 04 May
126 lecteur(s) - 14
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : 1er bivouac... et 1ère blague de Jeko (mise à jour : 04 May)

Premier Bivouac et le retour des aventures de Jeko... ou de ses ânneries si l'on préfère. Et celle-là va rester dans les annales....
1h du mat'... ça doit grouiller de lapins ou autre bébêtes en tout genre dans le coin. Ça fait 3h que Jeko est fin speed... il est au piquet d'attache devant la tente. Quand il ne pioune pas il grogne... je vous passe les coups de stress... 

Pour éviter qu'il n'arrache son piquet du sable et aille se faire une balade nocturne, je sécurise celui ci avec la longe de traction que j'accroche dans la tente à mon sac à dos. En cas de soucis. Ca sera un Broncx pas possible mais je serai réveillée...... la théorie......


Donc revenons à nos 1h du mat'... je commence péniblement à m'endormir lorsque je sens un truc bizarre cogner la toile de tente... avec Jeko dehors rien d'étonnant... oui mais là c'était assez fort quand même... Puis un doute... C'est comme si il avait tiré sur la laisse... Je regarde vite... plus de laisse qui arrive dans la tente et la fermeture est un peu ouverte....
Forcément dehors, plus de chien. Ni de longe, ni de piquet d'attache d'ailleurs... merdum....
Il a dû tirer tellement fort que la sangle du sac à dos n'a pas tenu... bizarre ???..... non pas bizarre... 
Horreur... en fait de sangle, c'est le sac à dos lui même qui n'a pas tenu... il n'est plus dans la tente. Mon sac avec quasi toutes les affaires et mes papiers disparu entraîné dans les folies de chasse de mon mongole à quatre pattes.


"Jeko retour"....... Rien....


Je commence à l'imaginer coincé dans des broussailles avec tout son attirail... perception de la frontale et du téléphone. J'allais remettre mon pantalon quand je me souviens brutalement que ce dernier était aussi dans le sac... Tanpis pas le choix me voilà dehors en petite culotte en train d'hurler le nom de mon chien au beau milieu de nulle part.... Je m'imaginais déjà devoir attendre le levé du jour pour arpenter les broussailles environnantes à le recherche de mon chien et de mes biens... avec un drap de sac en guise de paréo...


Au bout de quelques minutes qui me parurent une éternité, je vois arriver mon Jeko tout penaud...avec derrière lui sa longe, son piquet d'attache. Puis sa laisse et enfin... un sac à dos rempli de sac qu'il a trainé tout le long de son épopée.... pas fait de photo mais ca en aurait valu la peine...
Gros soulagement.... j'espère qu'il n'a rien semé. A partir de maintenant on fera chambre commune. Tanpis si le matelas ne s'en remet pas.
Et finalement tout fou qu'il est, ça n'a pas l'air de lui déplaire car 30 secondes plus tard monsieur dormait en boule dans un coin.
1er bivouac... et 1ère blague de Jeko
1er bivouac... et 1ère blague de Jeko
1er bivouac... et 1ère blague de Jeko
Commentaires
share posté le 05 May

Luciole17
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 11/10/17

Message privé
Excellent récit ! Très drôle en effet, on rit toujours après coup... Le mien m'a fait ce genre de sketch aussi avec des chats ou des marmottes, sans parler de la fois où il s'est enfermé dans la voiture en posant sa patte sur la fermeture automatique ! Et bien sûr, c'était en Espagne et à 22 H !
En tout cas, c'est bien sympa de partir avec son compagnon à 4 pattes.
share posté le 14 May

anthony
Etourneau
(53 messages)
Inscription : 8/19/15

Message privé
Très bon cet épisode nocturne :)

Now in shop

Actuellement en kiosque
Carnets d'Aventures N°51
Prochain numéro
(CA #52) :
fin juin 2018