4 jours en famille par le balcon du Jura Vaudois

(réalisé) (partager)
Une première avec 2 enfants à vélo et 2 autres en carriole. Un peu de train, un peu de bateau, nuits en auberge, en cabane et chez l'habitant.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Le point de départ et d'arrivée est la gare ferroviaire CFF de la ville d'Yverdon-les-Bains en Suisse.
vélo de randonnée
Quand : 05/08/15
Durée : 4 jours
Distance totale : 124.1km
(dont 87.6km réalisés)
Carnet créé par Marc B le 05 janv. 2016
modifié le 27 juin 2016
1304 lecteur(s)
(5 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Intro (mise à jour : 31 mai 2016)

Description :

Petit tour familial sans prétention, près de chez nous, facile, beau et varié. Excellent pour s'essayer à l'itinérance, jouir du panorama sur la chaîne des Alpes, visiter quelques sites naturels particuliers, rouler à l'écart du trafic, sans trop de kilomètres quotidiens ni trop de bagages. 2 filles en carriole, 2 garçons à vélo, 8 et 10 ans, une première. Avis aux familles de la région qui hésitent encore à tenter l'expérience!

Étapes en bref

  • Jour 1: Yverdon - Sainte-Croix avec un petit train aérien se faufilant à travers falaises et tunnels, +600m de dénivelé d'un coup! Puis Ste-Croix - Les Rochats à vélo (18 km de vélo sans grosse montée)
  • Jour 2: Montée au Creux du Van, +300m de dénivelé, visite de la fameuse falaise circulaire de 150m de haut, nuit à la Cabane Perrenoud (10 km, essentiellement en montée)
  • Jour 3: Descente par les Gorges de l'Areuse, autre site naturel d'exception, -1000m de dénivelé, nuit chez des amis (32 km, essentiellement en descente)
  • Jour 4: Descente vers le lac, traversée du lac de Neuchâtel en bateau, retour par les réserves naturelles de la Grande Cariçaie, baignade finale à la plage d'Yverdon (26 km de plat)

Les prévisions météo étaient au beau fixe, nous sommes partis sans matériel de camping, seulement les draps-sacs pour les nuits en dortoirs, un minimum de vêtements, des victuailles et de quoi se baigner dans le lac.

L'idée de base, pour votre inspiration...

L'idée de départ était de faire une traversée d'une semaine via Le Pont (Vallée de Joux, autre écrin de nature, aussi accessible en train), la Petite Echelle et derrière le Suchet. La papa n'ayant pu se libérer du travail à temps et les tarifs d'une nuitée en yourte à La Petite Echelle ayant refroidi les ardeurs (300€ la demi-pension en famille!), la traversée s'est transformée en boucle plus petite, ce qui s'est révélé être une très bonne chose, finalement.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Intro (mise à jour : 31 mai 2016)

Août 2015.

Matériel dépoussiéré

Le voyage itinérant à vélo en famille nous trottait-roulait dans la tête depuis un moment. (Oui, Carnets d'Aventures est en grande partie responsable ;), merci pour l'incitation au voyage, quel que soit le niveau et l'ambition!) Spécialisés plutôt dans les mini-expés familiales en hiver à ski-pulka (je raconterai peut-être une autre fois), nous avions fait un premier test de vélo-camping 5 ans auparavant (2010): un tour du lac Léman en partant depuis notre domicile, une dizaine de kilomètres par jour pour profiter du lac le soir après le montage de la tente. Nous avions alors 3 enfants installés dans 2 carrioles, nos VTT de tous les jours et zéro sacoches.

Cette fois-ci (2015) pas de montage/démontage de tente chaque jour ni d'affaires de bébé. Les 2 aînés étaient à vélo, 8 et 10 ans, avec chacun son petit sac à dos, sans trop d'expérience ni de sensibilité aux dangers de la circulation routière. Une quatrième petite sœur avait entre-temps rejoint la famille. Les deux filles de 3 et 6 ans se sont serrées dans une bonne vieille carriole, usée et défraîchie mais qu'on aime. C'est une rescapée de la déchetterie (les gens jettent n'importe quoi!), plus du tout étanche, un peu rafistolée, mais qui nous accompagne partout.

Monsieur s'est chargé de la carriole (mauvaise pioche, les filles devaient faire au moins 30 kg à deux :( ), et un porte-bagage a été rajouté sur la monture de Madame sur lequel on a fixé des sacoches à l'envers (hé ouais c'était plus pratique), des sacoches poussiéreuses récupérées de l'oubli et qui servaient pour la deuxième fois de leur carrière. Une fermeture éclair n'a pas tenu jusqu'au bout de la première journée, surprise par cette agitation soudaine. Des élastiques ont facilement pallié à la défaillance...
Mosaïque d'images des 4 jours en famille à vélo.
Mosaïque d'images des 4 jours en famille à vélo.
Préparatifs éclairs

Il n'y a pas eu besoin de deux ans de préparation pour ce "voyage":  
  • Un contrôle rapide des vélos, surtout de l'état des gommes de freins, histoire de ne pas finir au fond des gorges de l'Areuse :O.
  • Hébergement: un coup de fil aux Rochats pour réserver notre nuit en dortoir avec petit-déjeuner.
  • Annoncer notre passage à la Cabane Perrenoud (il est nécessaire de s'identifier et recevoir un code pour accéder à la clé en dehors de la période gardiennage)
  • Quelques emplettes alimentaires: 2 pique-niques de midi, 1 repas du soir, 1 petit-déjeuner et des en-cas pour tenir jusqu'à Travers, premier magasin sur la route. (Le compte n'y est pas? Ah oui, il y avait le jour anniversaire du papa au milieu, ce qui risquait bien de faire dévier la caravane vers une terrasse de chalet d'alpage...)
  • Et puis surfer sur deux ou trois sites pour imprimer quelques pages avant de partir. Oui, des impressions sur du bon vieux papier, les appareils électroniques (photo, vidéo, smartphones) avec leurs chargeurs étaient aussi réduits au strict minimum.
  • Itinéraire: d'abord des sites incontournables comme map.geo.admin.ch ou la Suisse à Vélo pour les cartes topographiques 1:50'000. Il faut repérer les itinéraires cyclables dans la région, aussi bien les gros itinéraires nationaux (le n°5) que les régionaux (Areuse n°94) ou locaux (Tour du Creux-du-Van n°412). C'est toujours fiable pour avoir des tracés roulants hors du trafic et c'est bien balisé, un gros gain de temps aux carrefours! (Si vous n'avez pas de carriole vous pouvez aussi repérer les raccourcis VTT qui peuvent vous éviter des descentes et remontées par-ci par-là, notamment aux Cluds et après les Rochats.)
  • Un coup de warmshowers.org pour voir si dans le coin de Cortaillod il y avait des hébergeurs pour une famille de 6... Finalement nous avons eu le privilège de profiter de l'hospitalité chez des amis - avec piscine - un beau cadeau!
  • Et pour le fun geocaching.com pour avoir quelques idées de chasse aux trésor sur le parcours et varier les plaisirs. Finalement on a cherché une seule cache, un soir, près du refuge. La preuve que cela roulait bien, que tout se passait au mieux, que chaque pause était source de détente et créativité. Le divertissement était toujours au rendez-vous, qu'est-ce qu'on a a vouloir emporter des jeux pour les enfants en voyage? Le voyage est une belle aventure!

Section suivante
Commentaires