Test sacoches Revelate Design

par Bixente dans Vélo - Sacoches 10 janv. 2014 5481 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Revelate Design

À VTT BUL
Eric Parson (Anchorage-Alaska) en est à l’origine, il a remis au goût du jour les sacoches de cadre à partir de 2007 et fabrique artisanalement une série d’accessoires se greffant sur les cadres de vélo.
Certaines sacoches de cadre seront à réaliser sur-mesure, mais la plupart s’adaptent à tous les vélos grâce à des jeux de sangles réglables.
Pendant longtemps Eric proposait directement ses produits ; submergé par les demandes, il a dû mettre en oeuvre un réseau de distribution pour satisfaire les demandes mondiales, la France a son distributeur exclusif.

Fabrication des produits :

Eric fabrique seul dans son atelier d’Anchorage l’intégralité de la gamme. Il utilise des tissus de très haute qualité, la conception est remarquable, les finitions parfaites, chaque détail est peaufiné avec soin. Les tissus sont généralement doublés par l’intérieur, chaque champ protégé par un galon.

Nous avons testé trois produits de la gamme :

  • La Viscacha (sacoche de selle),
  • Le Harness (support de cintre),
  • La Pocket (pochette qui se positionne sur le Harness ou la Terrapin

Tests à venir : la Sweet Roll, les Mountain Feedbag, le Gas Tank.

Voir aussi notre test de sacoches de cadre.

La VISCACHA, sacoche de selle :

La Viscacha Nous avons testé la Viscacha (capacité de 6 à 14l), il existe une contenance inférieure la Pika (6 à 12l) et la toute dernière : la Terrapin qui ressemble à la Tiger de Wildcay Gear, qui permet de greffer un sac étanche.
La Viscacha est le produit qui a fait la réputation d’Eric Parson.

Tarif approx. : 122€
Poids : 390g
Dimensions HxlxL :18x24x42cm
Matériaux : X-Pac de chez Dimension-Polyant, 200 Deniers enduit avec renforts pour les versions standard, peut monter jusqu’à 300.
Couleurs disponibles : noir, rouge, gris ou camouflage
Fabrication : américaine


Comportement :

Aussi bien adapté au VTT rigide (ou semi) qu’au tout-suspendu, il s’adapte très facilement sur les rails et la tige de la selle.
Néanmoins, il sera nécessaire d’avoir 20 cm de disponible entre le pneu et l’arrière de la selle (pour éviter l’abrasion du pneu AR), ainsi qu’au moins 13cm de tige de selle (afin de pouvoir la brider correctement. La sacoche ne peut pas se monter directement sur une tige de selle suspendue parallélogramme (telle Cane Creek), il sera nécessaire d’adapter le système de bridage.
La structure de la sacoche est renforcée par des panneaux et rembourrages en mousse.
La Viscacha se fixe tout d’abord sur les rails de la selle par deux clips réglables sur sangle enduites, il faut ensuite la brider à l’aide d’un gros strapp Velcro sur la tige de selle.
Sa forme profilée laisse suffisamment de dégagement pour les jambes qui ne viennent jamais la taper lors du pédalage.
Le remplissage se fait par l’arrière au niveau de l’ouverture par enroulement. À l’intérieur se trouve une sangle de compression qui permet de maintenir le contenu avant de procéder à l’enroulement de la fermeture.
Des sangles latérales (4) permettent de comprimer le contenu et d'offrir une bonne homogénéité sacoche vélo.
Néanmoins, pour les accros de la danseuse (les single-speedeurs se reconnaîtront ;-)) le poids de la sacoche de selle se fait sentir, mal bridée elle pourra provoquer des petits déséquilibres latéraux.
En revanche, elle ne gêne pas démesurément pour passer derrière la selle ni pour descendre à la voltige, monter à la volée, il faut juste prendre quelques repères les premières fois.

Quatre petits anneaux positionnés sur le dessus permettent d’y fixer un élastique et d'accroître légèrement le chargement.

Lors du bivouac, la sacoche de selle est généralement démontée (trois boucles à défaire) afin d’avoir son contenu à portée de main.

Attention, cette sacoche n’est pas étanche. Soit vous y stockez du matériel qui ne craint pas l’eau liquide, soit il sera nécessaire d’utiliser un sac étanche à l’intérieur de la sacoche, ce qui augmente un peu le poids de l’ensemble pour le rendre cohérent.

Ce que nous avons apprécié :

  • Sa qualité de la conception et de la fabrication
  • Son volume variable

Ce que nous regrettons :

  • Non étanche, ne pourra contenir que des matériels protégés ou insensibles à l'humidité.
    Problèmes résolu avec le Terrapin (plus épuré), le contenant est un sac étanche à insérer dans la sacoche

Le HARNESS, harnais de cintre :

Le sac étanche dans le HarnessNous avons testé le Harness (dédié aux charges lourdes max 6,8kg), nous disposons également du Sweet Roll dont le test paraîtra un peu plus tard.

Tarif approx. : 90€
Poids : 470g
Dimensions : Largeur 30cm, Ø variable, épaisseur 8mm
Matériaux : Cordura avec mousse haute densité stratifiée et armature en fibre de verre
Nombre de brides : 3 (espacées de de 85mm)
Couleurs disponibles : noir
Fabrication : américaine


Comportement :

C’est un harnais destiné à transporter des charges lourdes max 6,8kg (contrairement au Tiger de Wildcat Gear) et être utilisé dans des conditions les plus houleuses. Il peut aisément transporter une tente, un Packraft, etc.
Constitué d’un panneau de mousse dense rigidifié par deux armatures en fibre de verre (pour une meilleure stabilité latérale), une sangle le bride sur la colonne, sur le cintre deux sangles réglables viennent l’enlacer contre deux tampons de caoutchouc. Ces tampons permettent de dégager le harnais du cintre et libérer la pression sur les gaines.
Une fois bridé, il faudra positionner votre charge (stockée dans un sac étanche) sous le harnais, fermer les trois boucles, puis serrer les sangles.
L’intérieur du harnais dispose d’une couche de tissu enduit limitant le glissement du sac.
Deux détails sont néanmoins très importants à résoudre avant d’utiliser ce type de produit :

  1. Mesurer le tirant d’air entre le cintre et le pneu avant, surtout sur les vélos à gros débattement. Sans cette précaution et lors du travail de la suspension, les crampons du pneu ne laisseront pas la vie sauve à votre sac et son contenu. Un blocage de roue peut survenir avec tout ce que cela comporte.
    Sur les vélos rigides, cette précaution n’est pas indispensable, sauf sur les petits cadres montés en 29” par exemple.
    Ce tirant d’air vous permettre de connaître le diamètre maximum de votre sac étanche.
  2. Trouver un sac étanche long et d’un petit diamètre (15-20x60cm par exemple). Chose peu évidente à dénicher, ces dimensions ne font pas partie des “standards” généralement proposés par les fabricants. Peu de choix possible.

Une fois montée, l’ensemble est assez cohérent. La charge est suspendue au cintre et trouve son point d’équilibre. Si le tangage latéral est assez peu perceptible, la charge peut balancer longitudinalement si vous n’avez pas pu brider au maximum la sangle sur la colonne de direction (potence longue, câblerie qui gène). Ne pas trop la serrer afin d'éviter trop de frottements.

Chose qui se produit moins sur le Tiger de Wildcat Gear puisque bridé sur le cintre et la fourche.

Veillez à bien équilibrer votre sac étanche, et éviter une mauvaise répartition des masses, les vibrations aidant, le sac glissera tout doucement du côté le plus lourd (voir photo un peu plus bas)

Lors du bivouac, le harnais est généralement laissé sur le cintre.

Ce que nous avons apprécié :

  • Sa qualité de la conception et de la fabrication
  • Sa rigidité
  • Destiné aux charges lourdes

Ce que nous regrettons :

  • Bride inférieure prise sur la colonne de direction, ne permet pas un serrage ferme sans affecter la liberté de la direction

La POCKET, pochette de cintre :

La Pocket sur le sac étancheAppelée Pocket, elle existe en deux tailles : S & L, c’est cette dernière que nous avons testée
Tarif approx. : 43€
Poids : 155g
Dimensions : 30x10cm
Matériaux : Tissu X-Pac
Couleurs disponibles : noir, rouge, gris, camo
Fabrication : américaine


Comportement :

Cette pochette est un bon complément du système de sacoche de guidon. Elle permet d’y stocker couteau, lampe frontale, réchaud, ration quotidienne ou tout ce qui vous passe par la tête dans la mesure où cela ne craint pas l’humidité, puisque tout comme les deux précédents articles, cette pochette n’est pas étanche (voir photo plus bas).
La pochette dispose de clips lui permettant de l'utiliser seule (clips vendus séparément 4,5€) ou au dessus d’une sacoche de cintre Harness ou Sweet Roll.
Son architecture lui permet de se conformer au sac étanche bridé sur le Harness.
Le compartiment intérieur intégral dispose d'une petite cloison longitudinale permettant de séparer quelques éléments.
Sur les parois latérales extérieures, deux poches filet permettent de stocker quelques barres de céréales par exemple.
De part et d’autre de la fermeture à glissière étanche, deux petits anneaux permettent d’y accrocher une bandoulière afin de transformer cette sacoche en petit sac d’appoint, pour les balades à pieds, les courses, les visites, etc.

Ce que nous avons apprécié :

  • Sa qualité de la conception et de la fabrication
  • La possibilité de l'utiliser seule (clips vendus séparément)

Ce que nous regrettons :

  • Non étanche, ne pourra contenir que des matériels protégés ou insensibles à l'humidité

Photos du harnais de cintre Harness

Le Harness vide
Le Harness vide

Le système de bridage du Harness sur la colonne de direction
Le système de bridage du Harness sur la colonne de direction

Le système de bridage du Harness sur le cintre
Le système de bridage du Harness sur le cintre

Les sangles dy Harness pendent malgré leur extrémité accrochée
Les sangles du Harness pendent malgré leur extrémité accrochée

Le système de bridage du Harness sur le cintre
Le système de bridage du Harness sur le cintre

Le sac étanche dans le Harness
Le sac étanche dans le Harness

Le dessous du Harness et de la Pocket
Le dessous du Harness et de la Pocket

Photo de la sacoche de selle Viscacha

La Viscacha
La Viscacha

L'intérieur doublé du Viscacha
L'intérieur doublé du Viscacha

Le système de bridage du Viscacha sur les rails de selle
Le système de bridage du Viscacha sur les rails de selle

Le système de bridage du Viscacha sur la tige de selle
Le système de bridage du Viscacha sur la tige de selle

Le système de bridage du Viscacha sur la tige de selle
Le système de bridage du Viscacha sur la tige de selle

Le système de bridage du Viscacha sur la tige de selle
Le système de bridage du Viscacha sur la tige de selle

À VTT BUL
À VTT BUL

Les anneaux qui permettent de passer un élastique ou un cordon
Les anneaux qui permettent de passer un élastique ou un cordon

La Viscacha fait un peu office de garde-boue
La Viscacha fait un peu office de garde-boue

Photos de la pochette de cintre Pocket

La Pocket sur le sac étanche
La Pocket sur le sac étanche

L'intérieur de la Pocket prend l'eau
La doublure intérieure de la Pocket pompe l'eau extérieure

L'eau au fond de la Pocket
L'eau au fond de la Pocket

Le pneu peut venir toucher la Pocket ou le sac étanche s'il est mal dimensionné
Le pneu peut venir toucher la Pocket ou le sac étanche s'il est mal dimensionné

Le Harness et la Pocket bridés sur le cintre
Le Harness et la Pocket bridés sur le cintre

À VTT BUL
À VTT BUL

Commentaires