ZAP 49 - ZAP Outdoor

par anthony dans Vélo - Remorque 28 juin 23057 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Cocorico ! Aujourd’hui nous nous intéressons à un objet vélocipédique très original de conception française : la remorque ZAP 49, fabriquée par ZAP Outdoor. Le nom ne vous dit rien ? C’est probablement normal :-) Derrière ce nom se cachent 4 personnes enthousiastes de voyages à vélo, basées en région grenobloise, à l’origine d’une remorque innovante à la production encore relativement confidentielle. Nous avons rencontré une partie de l’équipe au festival Vélosons à Chambéry : soyons honnêtes, on ne parle pas d’une startup ici mais bien de passionnés qui ont voulu créer un produit qui n’existait pas sur le marché, sur leur temps libre. Après avoir bricolé plusieurs remorques, ils sont partis de feuille blanche, et c’est plutôt réussi comme vous allez le voir dans ce test…

Fiche technique

Remorque “ZAP 49” de ZAP OUTDOOR : 469 € 
Largeur du plateau : 20cm
Longueur du plateau : 82cm (environ 60cm “utilisables”)
Diamètre de la roue : 200mm 
Poids remorque nue : 2400g

Sac étanche 49L Ortlieb
Poids du sac : 810g
Bandoulière fournie en supplément : 110g

Poids total : 3210g
Charge maximale préconisée : 12kg.

Existe aussi en version 31L : la remorque ZAP 31.

Installation : montage & démontage

Les remorques ZAP sont des remorques mono-roue qui se fixent sur l’axe de la roue arrière du vélo, reprenant le système présent sur les remorques Bob : c’est d’ailleurs un tel axe qui est fourni avec la remorque. L’intérêt de cette méthode est double : d’une part, l’installation est rapide et facile, et d’autre part, ce système s’adapte à la très grande majorité des vélos. Qu’il s’agisse d’un vélo de randonnée, d’un VTT classique, d’un vélo carbone ou même d’un vieux vélo de route des années 80, cet axe convient, et donc la remorque peut être greffée. En un changement quasi instantané, on transforme son vélo favori en vélo de voyage.

Les embouts du timon viennent s'emboiter sur l'axe Bob.
Les embouts du timon viennent s'emboiter sur l'axe Bob.
La fermeture est sécurisée par la goupille : un système 100% fiable.
La fermeture est sécurisée par la goupille : un système 100% fiable.

Une fois l’axe rapide installé, la remorque ZAP s’attache et se détache en un tournemain. Pour l’attacher, on vient poser les pattes du timon sur l’axe, puis on sécurise l’ensemble avec les goupilles. En résumé, ce système est simplissime !

À noter, les trous sont prévus pour que la goupille s’enfile idéalement : elle est censée tangenter parfaitement l’axe Bob. L’intérêt est d’avoir ainsi un attelage très silencieux. Néanmoins, pour avoir échangé avec l’équipe de ZAP Outdoor, les axes Bob peuvent présenter quelques imperfections (de l’ordre du 10e de mm) : en conséquence, la goupille peut être un peu plus délicate à enfiler. Il suffit alors de donner un petit coup de lime pour éviter ce souci. Un choix compréhensible pour le confort, comme vous le verrez plus loin.
Les cotes sont faites pour éviter toute vibration parasite.
Les cotes sont faites pour éviter toute vibration parasite.

Le sac Ortlieb se fixe assez aisément sur la planche en bois : des sangles sont prévues pour solidariser l’avant et l’arrière du sac à la planche, sans venir interférer avec l’ouverture par enroulage. C’est simple et ça marche. Voilà le seul point où il faut être minutieux avant de rouler : vérifier que l’ensemble est bien harnaché. Et c’est compréhensible : la planche fait 20cm de large tandis que le sac en fait 34cm. Pour l’anecdote, on m’a déjà demandé en passant à côté de la remorque nue, sans sac : “mais tu fais tenir quoi là-dessus ?”. Ce à quoi j’ai répondu : un sac de 49L, qui ne bouge pas d’un iota en roulant :-). Je ne l’ai pas encore testée à 12kg (charge maximale préconisée), mais jusqu’à présent et même en “bourrinant” un peu, tout restait parfaitement en place. J’y ai même mis mon ordinateur, c’est dire si j’ai confiance :-).

Le sac Ortlieb est modifié par les soins de ZAP Outdoor, afin d'y ajouter 2 sangles qui viennent entourer la planche de la remorque.
Le sac Ortlieb est modifié par les soins de ZAP Outdoor, afin d'y ajouter 2 sangles qui viennent entourer la planche de la remorque.
On voit bien que le sac est plus large que la planche :-)
On voit bien que le sac est plus large que la planche :)

Qu’on se le dise, cette méthode de fixation n’est pas rédhibitoire, juste une habitude à prendre qui ne “coûte” que quelques secondes. Le seul bémol - et c’est un grand mot ! - que j’ai noté concerne sa praticité : dimensionné ainsi, le trou dans la planche où passent les sangles arrière empêche de pouvoir enlever le sac très rapidement (en l’état il faut faire passer une boucle puis l’autre). Un détail anecdotique, et à l’heure où j’écris ces lignes, ZAP Outdoor planche déjà sur des améliorations de ce système :-). Une vraie équipe de passionnés, je vous l’ai déjà dit ?

Une fois le sac positionné et harnaché.
Une fois le sac positionné et harnaché.
Détail des sangles qui passent sous la planche : celle de l'avant passe simplement dessous.
Détail des sangles qui passent sous la planche : celle de l'avant passe simplement dessous.
Tandis qu'à l'arrière, ce sont 2 sangles qui passent dans un trou au milieu de la planche.
Tandis qu'à l'arrière, ce sont 2 sangles qui passent dans un trou au milieu de la planche.

Une fois détachée, on réalise là encore que cette remorque ZAP est bien conçue : le transport est facile, grâce à des petits détails bien pensés ! En effet, les goupilles permettent de maintenir le timon en position verrouillée sous la planche : on peut alors saisir le sac (par les anses ou par une bandoulière fournie) et se déplacer aisément. Ce système est d’un pratique absolu, dans de nombreuses circonstances : dans une gare pour changer de quai comme au bivouac, c’est un confort très appréciable !

Les goupilles permettent de maintenir le timon sous la planche.
Les goupilles permettent de maintenir le timon sous la planche.
Il est ainsi facile de transporter l'ensemble sac+remorque sans que le timon ne viennent caresser/heurter (selon l'humeur :-)) les jambes !
Il est ainsi facile de transporter l'ensemble sac+remorque sans que le timon ne viennent caresser/heurter (selon l'humeur :)) les jambes !

Assez parlé de l’installation, que vaut cette remorque en roulant ?

Maniabilité et confort en roulant

Certains éléments peuvent laisser dubitatifs en observant cette ZAP 49 : une si petite roue et une planche en bois, ça le fait ? Eh bien oui ! Et c’est même étonnamment confortable, autant en termes de maniabilité que de stabilité : un vrai plaisir de rouler avec :-).

La remorque suit parfaitement la trajectoire.
La remorque suit parfaitement la trajectoire.
Même sur piste carrossable, la remorque est très agréable.
Même sur piste carrossable, la remorque est très agréable.

Déjà, la remorque ZAP est parfaitement silencieuse, grâce à des technologies rigoureusement choisies par les concepteurs. Commençons par les goupilles : le logement est usiné très précisément, et malgré le souci de précision des axes Bob (cf. section précédente), c’est ce qui permet de ne créer aucun bruit parasite au niveau de la jonction vélo-remorque. En effet, dès que la route n’est pas parfaitement lisse, c’est une source importante de cliquetis, que l’on entend facilement depuis le poste de pilotage. Ici, rien. Néant. Silence absolu.

Attention, tu as une remorque derrière toi ! Oui, on y pense plus tellement elle sait se faire oublier !
Attention, tu as une remorque derrière toi ! Oui, on y pense plus tellement elle sait se faire oublier !

Ensuite, au niveau de la jonction entre la planche et le timon, c’est un véritable jeu de direction qui est installé. Pour les moins connaisseurs en mécanique vélo, cette assemblage est réalisé avec autant de précision que la direction d’un vélo ! En d’autres termes, ce système assure lui aussi un silence parfait, ainsi qu’une stabilité sans faille (mais on y reviendra plus loin).

Le jeu de direction assure une jonction parfaite entre le timon et la planche. C'est une clef de la manoeuvrabilité de cette remorque ZAP.
Le jeu de direction assure une jonction parfaite entre le timon et la planche. C'est une clef de la manoeuvrabilité de cette remorque ZAP.

Enfin, la roue (une roue de trottinette !) évolue elle aussi silencieusement, quel que soit le terrain rencontré. Tout ce silence assourdissant m’oblige à vous raconter une anecdote : au début, je me suis souvent retourné pour vérifier que la remorque était toujours derrière tant elle ne me donnait aucun indice sonore !

Une roue de trottinette, de qualité ! On voit la valve, il y a bien une chambre à air. Je pense que casser une telle roue avec la remorque est mission impossible...
Une roue de trottinette, de qualité ! On voit la valve, il y a bien une chambre à air. Je pense que casser une telle roue avec la remorque est mission impossible...

En livrant cette anecdote, elle en dit déjà long sur les performances de la ZAP 49 : une remorque qu’on oublie, c’est une remorque agréable ! Outre le fait qu’on ne l’entende pas, c’est aussi parce qu’elle suit parfaitement la trajectoire. Certes, c’est en partie inhérent à la méthode de fixation sur l’axe rapide de roue, mais pas que ! La géométrie étroite, le poids minimaliste (3200g l’ensemble ! Je n’avais encore jamais pesé une remorque avec une balance de cuisine !) et la roue performante rendent cette remorque aussi maniable que stable. Il est même possible de faire demi-tour dans un mouchoir de poche ! Des images parleront mieux :-).

On peut faire demi-tour dans un mouchoir de poche.
On peut faire demi-tour dans un mouchoir de poche.
Et même s'amuser à faire du sur-place en équilibre !
Et même s'amuser à faire du sur-place en équilibre !

Une petite vidéo est peut-être plus parlante... Voilà un programme express en 2 minutes :
- je fais quelques virages en descente
- je viens mordre volontairement le bas-côté avec de la vitesse
- puis j'emprunte un bout de piste accidentée assez rapidement
- ensuite je prends 2 fois un dos d'âne rapidement
- je remonte avec un peu de danseuse
- et je termine par 2 demi-tours serrés (pour le second demi-tour, il y a à peine plus que la largeur d'un véhicule)

Quand ça bouge, c'est que la caméra bouge beaucoup aussi smiley :

Penchons-nous sur la roue : à première vue, elle peut donner l’impression de ne pas pouvoir encaisser les aspérités de la route. Il n’en est rien. Au contraire, elle semble “coller” à la route, que la remorque soit chargée ou non. De plus, elle présente une caractéristique très intéressante pour le voyage : sa petite taille la rend bien plus résistante qu’une roue classique, notamment par l’absence de rayons, véritable talon d’Achille (d’autant plus qu’une roue voilée est très dangereuse pour une remorque mono-roue !). Vous craignez les crevaisons ? Car oui, cette roue est gonflable, mais il est même possible de continuer à rouler si elle est crevée ! Et au pire, une chambre à air peut être achetée (très légère aussi !).

Une descente de col vient confirmer tous ces ressentis : j’ai eu envie de freiner bien avant que la remorque daigne montrer un quelconque signe d’instabilité. Bref, vous aurez peur avant la remorque ;-). En danseuse, c’est encore mieux : les ballottements que peuvent créer une remorque conventionnelle sont ici à peine perceptibles. On ne ressent pas d’inertie, ce qui décuple le plaisir de rouler avec cette ZAP !

En descente, on freine bien avant que la remorque en ait besoin :-)
En descente, on freine bien avant que la remorque en ait besoin :)
En danseuse, la remorque présente si peu d'inertie qu'elle n'a qu'un très faible impact, à peine perceptible. C'est aussi ce qui fait qu'elle convient à tous les vélos.
En danseuse, la remorque présente si peu d'inertie qu'elle n'a qu'un très faible impact, à peine perceptible. C'est aussi ce qui fait qu'elle convient à tous les vélos.

Une petite astuce permet de stationner l’ensemble vélo+remorque facilement, mais je dois avouer que je n’ai guère recours à cette méthode, de peur d’abîmer la remorque. Désolé, c’est psychologique, mais je me soigne :-).

La technique pour stationner son vélo+remorque (photo par ZAP Outdoor).
La technique pour stationner son vélo+remorque (photo par ZAP Outdoor).

L’imperméabilité du sac n’a pas encore été mise à mal par mes soins, mais on peut se douter qu’elle est de bonne facture avec un tel sac Ortlieb. Le mini garde-boue, en plus de caler le sac, permet d’éviter une infiltration d’eau prématurée à l’arrière du sac (car oui, semblant de rien, une projection d’eau par une roue à vive allure crée une pression - donc une colonne d’eau - importante !).

La garde-boue a une double utilité : maintenir le sac,et le protéger à la fois.
La garde-boue a une double utilité : maintenir le sac,et le protéger à la fois.

Qualité de fabrication et durabilité

Tour d’horizon rapide des matériaux utilisés : 

  • le timon est réalisé en aluminium, usiné en région grenobloise
  • la planche en épicéa multiplis, est découpée dans leurs ateliers. Elle est traitée G4 (traitement polyuréthane coque de bateaux), ce qui la protège durablement contre les intempéries.
  • le jeu de direction est de marque Stronglight
  • la roue est une roue de trottinette haut de gamme, équipée de roulements étanches
  • l’axe rapide Bob est fiable
  • le sac Ortlieb est robuste (une petite modification est cousue par l’équipe afin d’ajouter les sangles qui servent à maintenir le sac sur la planche de la remorque) 

Le tout forme donc un ensemble cohérent, qui tire profit des propriétés de chaque matériau.

La planche fait 13mm d'épaisseur : en théorie, elle garantit une certaine flexibilité sans compromettre la solidité de l'ensemble.
La planche fait 13mm d'épaisseur : en théorie, elle garantit une certaine flexibilité sans compromettre la solidité de l'ensemble.
Le logo de ZAP Outdoor est "pyrogravé" sur la planche : c'est esthétique :-)
Le logo de ZAP Outdoor est "pyrogravé" sur la planche : c'est esthétique :)

Son air “DIY” est chouette. Et pourtant, ce n’est qu’une apparence de loin : de plus près, on constate que les finitions sont irréprochables. Équipé de cette remorque, vous aurez même quelques fois l’occasion de répondre à la question “c’est vous qui l’avez fabriquée ?” :-)

Outre ces éléments de qualité, l’équipe est à l’écoute et assure un service après-vente 5 étoiles. C’est un détail qui nous tient à coeur : des passionnés qui cherchent à satisfaire des passionnés… Ça me rappelle un certain magazine de voyage nature ;-). Blague à part, c’est un esprit que j’affectionne et qui correspond à nos valeurs du voyage.

Les finitions respirent la qualité :-)
Les finitions respirent la qualité :)

Par précaution, je préfère ne pas m’avancer tout de suite concernant la durabilité des remorques ZAP. Toutefois, je peux d’ores et déjà vous confier quelques informations :

  • Nous continuerons à rouler avec pendant l’été : n’hésitez pas à revenir voir cette fiche !
  • Parmi les concepteurs, certains ont déjà roulé quelques milliers de kilomètres avec leur remorque : ils étrennent, usent, améliorent et ainsi de suite ! Bref, ils traquent le moindre défaut pour le corriger dans la foulée. Et sont en permanence en train de réfléchir aux futures évolutions.
  • J’insiste, l’équipe de ZAP Outdoor est 100% à l’écoute, c’est vraiment agréable :-).
On va continuer à rouler avec ces prochains temps :-)
On va continuer à rouler avec ces prochains temps :)

Conclusion

Comme on peut le deviner au travers de ce test, j’ai été ravi par cette ZAP 49 : elle comble un manque dans le domaine des remorques ultra-légères. Le confort et la qualité sont au rendez-vous, j’ai hâte de repartir avec !

À qui s’adresse cette remorque ? C’est un modèle très pertinent pour envisager des voyages sur route, avec un équipement léger. Si votre équipement tient en 2 sacoches par exemple, vous pouvez sérieusement envisager cette alternative. Plusieurs semaines/mois en Europe sont même envisageables si l’on surveille la quantité de bagages emportés. Au pire, il est possible de compléter avec une sacoche de bikepacking par exemple (voir dossier dans CA#44 et des tests de sacoches de bikepacking). En revanche, bien qu’elle s’accommode largement de sections de pistes carrossables, cette remorque n’est pas conseillée pour la pratique du VTT sur chemins.

L’installation instantanée est un énorme atout : nul besoin de porte-bagages, on peut ainsi partir aisément avec tout type de vélo. J’ai ma préférence pour des vélos typés “gravel” et autres géométries “cyclo-cross”, mais j’insiste, cette remorque s’adapte sur toute bicyclette.

En résumé, j’aime autant les sacoches que les remorques mais là, j’ai été conquis : 1-0 pour cette remorque smiley.

 

À noter : si vous êtes en région grenobloise (ou prévoyez de faire un tour dans ce coin), la remorque est disponible à la location à Grenoble. Une bonne occasion de se faire une idée le temps d’un week-end ou d’une semaine par exemple ! Si vous décidez de l’acheter ensuite, le tarif de location est déduit du prix.
BOB vs ZAP :-)
Chargée de mon matériel de bivouac, la ZAP fait le poids de la Bob Yak... nue !
Très belle réalisation de la part de ZAP Outdoor.
BOB vs ZAP :)
Chargée de mon matériel de bivouac, la ZAP fait le poids de la Bob Yak... nue !
Très belle réalisation de la part de ZAP Outdoor.

 

Lien constructeur :
https://www.zap-outdoor.com/?page_id=48

 

Photos supplémentaires

Cette remorque peut confortablement abriter un chat :-).
Cette remorque peut confortablement abriter un chat :).
Commentaires