Top bag ARKLIGHT DESIGN Walden 250 Quantum

par Alexis dans Sacs de couchage 07 mars 2014 mis à jour 08 mars 2014 3804 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Test du sac de couchage ultraléger ARKLIGHT DESIGN Walden 250 Quantum (Top bag)

On distingue sous le top bag les cordons de fixation autour du matelas

  • Poids : 470 g
  • Garnissage en duvet : 250 g
  • Prix approximatif : 260 €
  • Température de confort/ confort limite annoncée : 0 °C / -3 °C
  • Taille testée : normale
  • Fabriqué en Pologne
  • Site Internet du fabricant

Ce sac a été testé dans le cadre de notre comparatif de sacs de couchage ultralégers paru en mars 2014 dans le magazine Carnets d’Aventures (CA 35). Vous pouvez lire un résumé de ce test ici. Vous lirez dans Carnets d’Aventures un article explicatif plus complet avec notamment :

  • Le comparatif chiffré des 10 sacs de couchage, avec une notation de chacun d’entre eux suivant 5 critères différents
  • Le résultat pour chaque sac de notre test d’isolation thermique (mesures au niveau des pieds et du buste)
  • Un descriptif synthétique de chacun des sacs de couchage avec nos retours d’expérience

Le Walden 250 Quantum est le sac de couchage le plus léger de notre test comparatif de sacs ultralégers : il pèse seulement 470 g. C’est un top bag : la partie du sac au contact avec le matelas de sol n’est pas garni en isolant (c’est une simple pièce de tissu) pour une optimisation du rapport isolation/poids. En effet puisque le duvet sous le dormeur est compressé, il n’est pas aussi efficace que la partie de l’isolant non compressée par le poids du dormeur. Les 250 g de duvet sont donc répartis dans des compartiments localisés sur le haut et les bords latéraux du sac.

Le Walden vu du dessus
Le Walden vu du dessus

Le Walden retourné : on voit la zone sans isolant destinée à être en contact avec le matelas, avec les cordons pour attacher le top bag autour du matelas
Le Walden retourné : on voit la zone sans isolant destinée à être en contact avec le matelas, avec les cordons pour attacher le top bag autour du matelas

Zone du top bag sans isolant dans le dos du dormeur
Zone du top bag sans isolant dans le dos du dormeur

Ce sac n’a aucun zip (il ne peut pas s’ouvrir sur le côté), ni capuche : il faut dormir avec au moins un bonnet (plus éventuellement un tour de cou voire une cagoule), ainsi qu’une veste doudoune plus ou moins légère pour pouvoir dormir à des températures proches de 0 °C voire légèrement négatives.

À l’usage ce sac de couchage est très confortable car bien large au niveau des épaules. Un cordon permet de le serrer au niveau du cou. Deux autres cordons (très fins, du type lacet) permettent de l’attacher autour du matelas pour que la zone du sac sans duvet reste toujours au contact avec la couche isolante du matelas. Par températures clémentes, il est possible de retourner le sac de couchage (et mettre ainsi la partie sans duvet sur le haut) : on n’est alors recouvert que d’une pièce de tissu, on dort comme dans un sac à viande.

Ensemble Walden + matelas retourné pour visualiser le système d'attache du top bag au matelas

Ensemble Walden + matelas retourné pour visualiser le système d'attache du top bag au matelas

Le duvet d’oie est d’excellente qualité (850 cuin EU), le gonflant global du sac est bon grâce à des cloisons assez grandes (3,5 cm de haut) entre les compartiments de duvet. La construction est soignée, les tissus extérieurs et intérieurs (Pertex Quantum 29g/m2) sont ultralégers mais résistants, déperlants et respirants.

Un très bon produit donc pour des trips légers entre printemps et automne, mais pas aussi polyvalent et confortable qu’un quilt, surtout pour les températures clémentes : ce sac de couchage ne peut pas s’ouvrir et s’utiliser comme une couette.

Autres photos :

Zoom sur le haut du sac et le système de serrage au niveau du cou
Zoom sur le haut du sac et le système de serrage au niveau du cou

Zoom sur le footbox
Zoom sur le footbox

Zoom sur la zone du sac sans isolant
Zoom sur la zone du sac sans isolant

Zoom sur les cordons d'attache au matelas
Zoom sur les cordons d'attache au matelas

Zoom sur les cordons d'attache au matelas
Zoom sur les cordons d'attache au matelas

Zoom sur le cordon de serrage autour du cou
Zoom sur le cordon de serrage autour du cou

On distingue sous le top bag les cordons de fixation autour du matelas
On distingue sous le top bag les cordons de fixation autour du matelas

Vue du Walden retourné : on voit le triangle de tissu sans isolant
Vue du Walden retourné : on voit le triangle de tissu sans isolant

Commentaires