Sac à dos Haglofs Lim Susa 40

par Manudad dans Sacs à dos 20 juil. 2016 mis à jour 19 nov. 2016 517 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Ce sac à dos a été testé dans le cadre d'un comparatif de sacs à dos légers de volume 35-45 L publié dans Carnets d'Aventures #45.

Caractéristiques principales du sac Haglöfs Lim Susa

Poids mesuré : 764 g

Volume mesuré : 36,3 à 39,5 litres (si grande poche filet frontale remplie).

Rapport poids / volume mesuré : 19,3 à 21,1 g/l

Prix approx. : 130 €

Dimensions : 29 cm (épaisseur) x 30 cm (largeur)

Existe en version 30 litres

Voir le sac sur le site du fabricant.

En quelques mots...

Sac à dos avec une (très) grande poche filet frontale qui accroit de manière conséquente le volume du sac. Il possède aussi 2 poches filet latérales, avec un accès par le dessus ou par l'avant (c'est à dire sans avoir à enlever le sac du dos). Il y a d'ailleurs un retour de tissu dans ces poches latérales qui permet de sécuriser un bidon d'eau par exemple.

Le tissu principal est léger et souple, tout en paraissant suffisament résistant à l'abrasion. 

La capuche est très enveloppante (elle recouvre littéralement le dessus du sac), et dispose d'une grande poche ainsi que d'une poche filet élastique.

A l'intérieur se trouve une poche ainsi qu'une boucle de sangle fermée par scratch pour maintenir la poche à eau (cette sangle est un peu courte et peut se détacher si la poche à eau est lourde. Le maintien du tuyau au niveau de la bretelle se fait par un fourreau en filet. Selon les embouts (pipette) de poche à eau, cela peut être plus ou moins pratique (les pipettes coudées par exemple sont un peu torturées quand on les passe dans ce fourreau).

La ceinture est confortable, avec 2 poches filet. Le système de serrage est "inversé" (il faut pousser les mains vers l'avant, au lieu de les tirer vers l'arrière pour serrer la ceinture). Et un système de mouflage (renvoi) fait qu'il faut tirer 2 fois plus de longueur que sur un système standard (le réglage est d'autant plus précis, mais on se retrouve avec un grand "mou" de sangle qui pendouille quand le sac est serré).

Une sangle avec une boucle spécifique se trouve sur le dessus de la bretelle gauche, et permet de fixer les batons derrière l'épaule, sans avoir à enlever le sac du dos. Ce système n'est pas des plus pratiqe et demande un peu de pratique et un peu de souplesse pour être correctement utilisé. 

Les boucles plastiques utilisées sont plutot petites, et montreront leur limite en hiver avec des gants.

La compression du sac se fait à l'aide d'un cordon qui entoure le bas du sac. La compression se fait correctement, mais il faut penser à desserrer ce cordon avant de remplir son sac, sans quoi on se retrouve avec un sac complètement diforme (le matériel n'arrive pas à descendre jusqu'au fond du sac. Au début, j'ai mis un moment avant de comprendre ce qui se passait, car on ne voit pas forcement que le cordon est serré ou pas). 

Pas de porte skis, ni porte piolet sur ce sac, qui est résolument un sac destiné au randonneur pedestre.

Au final, un de nos sacs préféré pour la rando pédestre.

Photos de détail du sac Haglofs Lim Susa 40

C
.

C
.

 

C
CSystème de porte-bâton

C
C

C
Une grande poche de capuche

 

C
Une poche filet à zip sur le dessus de la capuche

 

C
Ceinture large avec 2 poches filet à zip

 C 

Poche de ceinture en filet

 

C
Une grande poche filet frontale

C
2 poches filet latérales avec accès par le dessus ou par l'arrière

C
Des clips plutot petits, mais qui fonctionnent bien

C 
Sortie pour le tuyau de la poche à eau

 

C
Un cordon de serrage sur le dessus, et un cordon de compression au milieu du sac

 C 

CUne zone d'usure potentielle : la mousse contraint le filet sur le haut de la bretelle gauche (mais pas la droite)...

 

C
Porte bâton rapide

C
Séance rando itinérante dans les Bauges

C

Commentaires