Test de pulka Snowsled

par Alexis dans Portage (hors sac à dos) 20 déc. 2014 3026 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Test de la pulka Snowsled Ice Blue Trail 

 

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Nous avons testé cette pulka lors de notre itinérance d’une dizaine de jours dans le Hardangervidda en mars 2014 (voir les commentaires généraux sur le matériel de ski de randonnée nordique et le reste du matériel testé ici).

Nous avons beaucoup apprécié cette pulka pour sa légèreté, sa robustesse et son bon coefficient de glisse. Le bac bleu est en polyéthylène, un matériau à la fois solide et relativement élastique. Sous le bac, quatre rails longitudinaux permettent d’améliorer la glisse et de fortement limiter les mouvements latéraux de la pulka. Les dimensions du bac (140 cm de long, 50 cm de large et 16 cm de haut) sont un bon compromis entre volume de chargement de la pulka et sa stabilité.

Cette pulka est livrée avec un grand sac de chargement de 220 L qui est maintenu dans le bac à l’aide de 4 sangles munies de clips avec serrage et fixées au bac bleu par des rivets. Ce sac au tissu rouge très résistant et imperméable (nylon avec enduit PU) est vraiment très pratique : très grand, il permet de transporter un grand volume de matériel sans forcément optimiser son rangement... De toute façon, une fois le sac dans le bac, les 4 sangles maintiennent le tout efficacement. Arrivé au bivouac ou à un refuge, il est rapide (moins d’une minute) d’enlever les 4 sangles des passants cousus sur le sac pour désolidariser celui-ci du bac afin de pouvoir l’emporter dans le refuge ou sous la tente (en laissant donc le bac de la pulka dehors). L’ouverture/fermeture de ce sac est facile grâce à un grand zip YKK et des longues tirettes qui peuvent se manipuler même avec des moufles.

Pour rigidifier le bac en plastique, cette pulka est livrée avec une planche en bois qui se place sous le sac de rangement, au fond du bac. C’est une planche de contre-plaqué en bouleau de 6 mm d’épaisseur (113 cm de long, 32 cm de large), le bois est traité à l’huile de lin pour être imperméable. En terrain accidenté, cette planche évite les mouvements de torsion de la pulka. Elle nous a été d’autre part bien pratique au bivouac : nous la posions à côté de la fosse à froid à l’entrée de la tente intérieure et nous nous asseyions dessus (avec les fesses bien isolées du froid !). On peut s’en servir aussi de table pour poser le réchaud par exemple. Nous avions hésité à la prendre (elle pèse 1,680 kg quand même), mais finalement nous n’avons pas regretté.

Les quatres rails longitudinaux sous le bac de la pulka :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Le bac de la pulka avec les quatre sangles de serrage rouges, la planche en bois posée au fond du bac et le grand sac de chargement rouge :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Le tissu au fond du sac est renforcé :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Le zip du sac de chargement est pratique à utiliser grâce à des grandes tirettes :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Les quatre sangles de serrage sont pratiques pour bien attacher le sac de rangement dans la pulka, même si les affaires ont été rangées un peu "en vrac" à l'intérieur :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

La pulka Snowsled Ice Blue Trail est vendue avec un brancard rigide et un harnais pour la tirer. Le harnais est constitué d’une large ceinture ventrale rembourrée et confortable (disponible en trois tailles différentes) ainsi que de deux fines bretelles réglables. Les deux tubes en alu du brancard se fixent de chaque côté de la ceinture ventrale, ils sont faciles et rapides à mettre ou à enlever grâce à une goupille qui peut se manipuler avec des moufles. Les deux tubes parallèles sont reliés par un troisième tube perpendiculaire qui rigidifie l’ensemble et évite sa torsion. Ces tubes sont faciles et rapides à mettre ou enlever de la pulka grâce à une attache rapide. Dommage que cette attache rapide ne soit pas reliée à la pulka par une petite cordelette : suite à une mauvaise manipulation, nous l’avons perdue dès le premier jour dans la neige profonde ! Heureusement, nous avions du fil de fer et une pince pour une réparation de fortune…

Le brancard de la pulka :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Le brancard démonté et la housse de rangement :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Le harnais constitué d'une large ceinture ventrale et des deux bretelles :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

  

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

  

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

  

Le système de fixation du brancard sur le harnais :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

La fixation du brancard sur la pulka, via une pièce en  platique (résistant jusqu'à -40°C) et une attache rapide en métal (non sécurisée, facile à perdre dans la neige !) :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Après avoir perdu cette pièce, nous avons attaché le brancard à la pulka avec du fil de fer :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

Nous avons beaucoup apprécié d’avoir un brancard rigide pour parcourir le plateau vallonné du Hardangervidda : lors des descentes, la pulka reste bien derrière et ne vient pas percuter le skieur ; et dans les traversées avec dévers, tant que la pente n’est pas trop forte, la pulka ne part pas trop sur le côté. Le seul inconvénient du brancard est bien sûr de ne pas pouvoir se retourner facilement, l’ensemble pulka+skieur étant rigide. Un système de traction par corde est à préférer seulement pour le parcours de terrains vraiment plats (calottes glaciaires, etc.).

Voici une photo montrant l'utilisation de la pulka en traversée en dévers : la pulka se déporte un peu sur le côté, mais ce n'est pas gênant tant que la pente n'est pas trop forte :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

  

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

En descente, tant que la pente est légère, la pulka est facile à contrôler grâce au brancard rigide :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

 

En conclusion, la pulka Snowsled Ice Blue Trail nous a semblé être une très bonne pulka, adaptée aux sorties à la journée comme pour les longs raids. Certains skieurs (Michael Charavin et Cornelius Strohm, voir leur récit de tour du Groenland en kite-ski dans CA #38), pour des longues expéditions, l’utilisent en double, c’est-à-dire qu’ils mettent deux bacs l’un dans l’autre pour avoir une pulka encore plus solide et rigide.

 

Détails :

  • Prix : 500 €
  • Poids total mesuré : 7530 g
  • Poids bac seul (avec sangles) : 2960 g
  • Poids planche : 1680 g
  • Brancard : Longueur : 105 cm pliés, 200 cm dépliés
  • Poids brancard : 1310 g
  • Poids harnais pulka : 520 g
  • Poids sac 220 L : 1060 g
  • Pulka prêtée par Aventure Nordique

 

D'autres photos prises sur le Hardangervidda en mars 2014 :

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Pulka Snowsled Ice Blue Trail

Commentaires