Pantalons d’Alpinisme

par olivier dans Pantalons 08 déc. 2011 mis à jour 05 mars 2015 9457 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Ouvertures à la montéeComparatif de 5 pantalons (en fait 4 pantalons et une salopette) aux approches différentes. Certains sont des hardshells, d’autres des softshells, et le Guide pants est un hybride.
Vous pouvez voir les fiches de chaque pantalon individuellement :
Guide Pants de Patagonia
Windy Summit de Vertical
Latok Salopette de Rab
Windchill de Schöffel
Elitis 3 Pant de Cimalp (le petit dernier testé tard dans la saison, et après les autres)

Voici un petit classement selon certains critères :
Critère protection
Le plus protecteur est sans doute la Latok Salopette de Rab, dont les zones exposées à l’extérieur sont en tissu imper-respirant 3 couches (membrane eVent). Mais c’est une couche extérieure qui se place sur une sous-couche. Par lui-même, la protection thermique est en revanche très faible puisqu’il s’agit d’une coquille de protection externe. Vient ensuite le Windy Summit, qui est constitué de 2 couches de tissu assez épais qui emprisonne une membrane MP+. Le confort thermique du Windy Summit est plutôt bon. Ensuite vient le Patagonia avec son tissu coupe-vent et ses inserts de tissu imper-respirants au niveau des fesses et des genoux. Puis enfin le Windchill de Schöffel qui est un softshell (tissu coupe-vent).
Critère polyvalence
Le Windy Summit est en tête car il peut s’utiliser par temps froid (fermé) et par temps très chaud avec ses grandes ouvertures le long des jambes. Ensuite la Latok Salopette qui pourra se porter sur un vêtement chaud ou léger selon l’usage, de plus elle s’ouvre sur toute la hauteur des jambes. Puis le Cimalp et enfin le Patagonia et le Schöffel sont ensuite sensiblement à égalité.
Critère pratique
A l’usage, le Windy Summit se distingue grâce à ses poches bien pensées et une réalisation d’ensemble très réussie. Les autres pantalons sont très bien réalisés dans l’ensemble mais on peut leur reprocher à chacun des petits détails (voir les fiches individuelles)
Critère confort
Les Patagonia, Vertical, Cimalp et Schöffel sont constitués de tissu stretch agréable à porter. Le confort de ces modèles est sensiblement équivalent. La Latok Salopette, elle, n’est pas stretch et en tissu moins agréable à porter directement sur la peau (ce qui n’est pas sa vocation).

Voir la discussion associée

Commentaires