Pantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude

par olivier dans Pantalons 10 déc. 2008 mis à jour 18 août 2013 11352 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Pantalon Vaude Stretched Reality Pant

Pantalon de pluie imper-respirant

Poids : 284g en M Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude
Prix approximatif : 140 €
Un pantalon imperméable, coupe-vent et respirant en tissu stretch très agréable.
J’ai porté ce pantalon tous les jours (surtout à cause du vent et/ou du froid, porter un surpantalon confère un confort thermique très appréciable) en Islande pendant 1 mois et demi dont 1 mois de trek (la plupart du temps en sur-pantalon). Au niveau coupe-vent, il est parfait. En revanche, du point de vue de l’étanchéité à l’eau, ce n’est pas totalement satisfaisant, même si c’est mieux que beaucoup de produits imper-respirants. Après une journée complète à marcher sous la pluie, il y a de petites fuites, rien de bien grave mais c’est tout de même à signaler puisqu’il s’agit un pantalon censé être imperméable. La membrane imper-respirante utilisée est du Ceplex (censé résister à 20.000mm de colonne d’eau et évacuer 20.000g d’eau/m2/24h, soit 5000 unités de moins dans chaque domaine que la membrane en Ceplex de la veste Men’s Slight Jacket, étrange…). Le tissu utilisé est du « 2,5 couches* » (toujours marrant les ½ couches).
Le pantalon s’ouvre sur quasiment toute la hauteur des deux jambes (seuls les 10 derniers centimètres au niveau de la taille ne s’ouvrent pas) grâce à un zip étanche à double-curseur. Très pratique pour ventiler et pour enfiler avec les chaussures. Il est muni d’une poche sur la cuisse droite, fermée par un zip vertical étanche. Ceinture élastique réglable avec un cordon. Protection en Cordura sur l’intérieur du bas des jambes, cela protège des coups de crampon mais pas seulement. Ce sont des zones où les frottements sont répétés et le tissu finirait par s’user s’il n’était pas efficacement protégé par le Cordura. Nos deux autres pantalons (un Kumbu Pant de Ferrino et un Shelter de Vertical qui n’on pas d’empiècement de ce type) n’ont pas résisté au mois de marche et se sont percés à cet endroit.
Bilan : très bien, léger, pratique, confortable, il serait parfait s’il était complètement étanche.

* 2,5 couches : contrairement à la construction « 3 couches » qui prend en sandwich la membrane entre 2 couches de tissus (c’est la construction la plus durable toutes choses égales par ailleurs), la construction 2,5 couches protège la membrane côté intérieur à l’aide d’une sorte d’enduction.

Voir aussi la discussion associée

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude devant les glaciers d'Islande

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude (au premier plan) en Islande

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude (au premier plan) en Islande

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude

Surpantalon imper-respirant Stretched Reality Pant de Vaude, poche

Le zip double-curseurs remonte très haut

détail du zip étanche

Bas du pantalon (les parties sollicitées sont protégées par une épaisseur de Cordura)

Bas du pantalon, bouton pression

Bas du pantalon, bouton pression

ouverture pour l'aération ou pour facilement l'enfiler avec les chaussures

ouverture pour l'aération ou pour facilement l'enfiler avec les chaussures

détail du tissu

détail du tissu (intérieur)

Le bas du pantalon, où les frottements sont réguliers, une pièce de Cordura le protège efficacement

Commentaires