Lunettes de soleil Serengeti Corrente

par Coralie dans Lunettes de soleil 20 déc. 2012 mis à jour 29 déc. 2012 2370 lecteurs 1 commentaires (partager)

À FontainebleauCes lunettes ont été testées par Alexis et Coralie lors de notre tour de l’île d’Elbe en kayak et lors de randonnées.

Si vous aimez rester smart pendant votre pratique sportive, ces lunettes sont pour vous ! La forme est élégante mais convient plutôt aux visages larges (féminins ou masculins).

Les verres sont polarisés et photochromiques (de catégorie 2 à 3 en fonction de la luminosité). Ces verres nous ont semblés particulièrement reposants pour l’œil. Il est agréable d’utiliser ces lunettes tout au long de la journée, même lorsque la luminosité baisse.

Elles sont adaptées à toutes les pratiques sportives, sur l’eau ou sur terre et à la conduite également.

Ces lunettes sont vraiment légères et très agréables à porter. Les plaquettes (la partie par laquelle les lunettes reposent sur le nez) ne sont malheureusement pas réglabes mais elles sont en caoutchouc, ce qui est plus agréable que du plastique dur.

Ce sont des lunettes de grande qualité.

Catégorie de verres : 2/3

Poids constaté : 23 g

Prix : 159,99 €

Revendeurs : chez les opticiens mulitimarques

À Fontainebleau

À Fontainebleau

À Fontainebleau

À Fontainebleau

Commentaires
posté le 12 août 2014
RR
Bonjour,
Quelques précisions si vous voulez bien...
Je commencerai par dire que j'ai travaillé pour la sté qui fait fabriquer et distribue les lunettes Serengeti; d'où mes connaissances sur cette marque en particulier.
En effet, et comme vous l'indiquez, ce sont des lunettes de grande qualité.
Il y a plusieurs raison à cela. Les lunettes serengeti ne sont pas des lunettes "comme les autres". Dans le sens où il ne s'agit pas d'une marque de lunettes qui vendrait un look. C'est avant tout une marque de verres. Les premiers étaient fabriqués en minéral (du verre), chez Corning, un des fabriquant les plus qualitatif. Avec du sable de Fontainebleau (dont la qualité de la silice, et sous réserve qu'on ne m'ait pas raconté d'ânerie; rentre dans la composition des verres des objectifs carl Zeiss, référence photographique, montés sur les appareils Contax et Hasselblad notamment).

Les verres Serengeti filtrent le "blue blur", l'onde lumineuse bleue, entre 350 et 450 nanometre. C'est la partie du spectre lumineux qui procure le phénomène d'éblouissement et de fatigue oculaire. C'est probablement grace à cette filtration que vous les avez trouvé très agréables et reposantes. De plus, elles sont photochromiques et "adaptent" leur filtration en fonction de l'éblouissement. PAr ailleurs, la couleur brune ou plus exactement "sienna" (terre de sienne, entre le brun et l'orangé) permet d'augmenter le contraste (séparation des couleurs pour une meilleure distinction). Pour terminer, la polarisation de verres permet gommer le phénomène de réflexion sur la su rface de l'eau, tout en limitant donc les reflets éblouissants). Certaines ont un traitement deperlant pour favoriser le ruissellement de l'eau, pour le nautisme notamment.

Il y a plusieurs décliaisons de ce type de verres, suivant l'environnement dans lequel on évolue.

Pour faciliter, elles sont toute photochromiques, elles ont toute cette filtration selective qui les rendent si confortables. E, revanche elles ne sont pas toutes polarisées. Certanes sont en verre minérale donc avec un peu plus de fragilité, et les autres sont en "plastiques", ou plus exactement, en Trivex. Résistant, léger et avec une excellente transmissibilité de la "lumière visible" (soit entre l'infra rouge et les ultra violets).


En souhaitant que ces quelques infos vous aient éclairé.
Invité (utilisateur non inscrit)