SupervagabondS

par Johanna dans Livres et Films 08 juin 626 lecteurs 4 4 commentaires share(partager)

SupervagabondS, Voyager ce n'est pas vivre mais c'est l’espérer

Yann Bobe

 

Le récit de plusieurs voyages nature en canoë, dans des pays nordiques, un paradis pour qui aime le sentiment de liberté, de respect de l’autre, la contemplation d’une nature encore préservée, banal me direz-vous ?
Mais voilà, ce livre est beaucoup, beaucoup plus que ça, encore que la description des voyages est vivante, avec son lot d’imprévus, d’aventures, de dangers, de tempêtes. D’abord parce que les voyageurs forment un duo père-fille étonnant et attachant, à cause du lien réciproque qui les unit depuis la naissance, de l’âge d’Amélie (8 ans pour le premier voyage), de la volonté de Yann, pour qui la vie n’a pas été toujours rose (c’est le moins qu’on puisse dire) de lui transmettre les notions de liberté, d’amour de la vie et le courage de se battre et de surmonter les obstacles. Ensuite parce que le récit est fluide et varié, jamais ennuyeux, passant de souvenirs et de considérations philosophiques, d’analyses souvent amusantes des gens rencontrés (des Finlandais) à des péripéties de navigation fort drôles ou parfois dramatiques, et enfin à la description surréaliste d’une espèce de confinement dans une cabane (eh oui, déjà !) résultant d’une tentative d’installation en Finlande en plein hiver, période très difficile physiquement et psychologiquement mais au sein d’une nature magnifique.
Un livre à lire absolument pour vous donner l’enthousiasme et la joie de vivre, et une bonne philosophie de la vie.

Auto-éd. 323p, 21x14cm. 19,90€
Dispo sur Amazon, ou à commander directement à Yann via leur page Facebook « SupervagabondS-en-Scandinavie »

[Recension par Jean Viale]

NDLR : nous vous avons déjà parlé plusieurs fois des aventures des Supervagabonds, Amélie et Yann ! Par exemple dans Carnets d'Aventures n° 56, ou aussi en ligne pour les récits de leurs périples et leurs films !

SupervagabondS
Commentaires
share posté le 17 sept. mis à jour le 17 sept.

XavCé
1 messages
Pourquoi indiquer "dispo sur A____n " alors qu'un bon libraire pourrait le trouver aussi, dommage que CA donne plus de valeur à une multinationale peu respectueuse des conditions de travail, de notre terre... qu'à nos commerces de proximité...
share posté le 17 sept.

Johanna
511 messages
Salut XavCé, je vais laisser Yann répondre, mais d'après ce que j'ai compris, le livre est en auto-édition et non distribué dans le réseau des librairies (ce qui n'est pas simple pour un auto-éditeur, et a un coût). Dans un cas comme celui-ci, je crois qu'Amazon joue juste le rôle de "lieu" de commande en ligne. Les choses sont souvent plus complexes que ce que l'on croit... :)
Mais Yann nous en dira davantage.
Vers l'infini et au-delà :-)
share posté le 17 sept.

Johanna
511 messages
Et d'ailleurs, nous avons mentionné "à commander directement à Yann" également ;)
Vers l'infini et au-delà :-)
share posté le 17 sept.

Johanna
511 messages
Re bonsoir XavCé, j'ai posé la question à Yann l'auteur du livre, voici sa réponse :
Amazon m'a permis de créer mon bouquin en auto-édition sans que personne n'y ait à redire quelque chose, et chez un libraire mon revenu sur chaque livre ne dépasserait pas 1,50€. Chez Amazon KDP, c'est plus de 7 euros pour l'auteur par livre vendu à 19.90€... Voilà ! Cela me permet de vivre indépendamment et de gagner un peu d'argent en créant une "œuvre" de mon propre chef, ce qui n'aurait pas été possible pour moi avec le réseau classique des librairies.
J'espère que cela répond à la question.
Vers l'infini et au-delà :-)