Moufles Black Diamond Super Light Mitt

par Julien dans Gants 08 mai 2013 mis à jour 27 janv. 2015 6909 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Test comparatif de gants de montagne chauds

Tableau comparatif des gants, moufles et gants chauffantsModèle testé dans notre comparatif de gants de montagne chauds.

Voir également le tableau comparatif de tous les modèles testés.
Vous y trouverez le détail des caractéristiques de chaque modèle.

 

Moufles Black Diamond Super Light Mitt

Moufles Black Diamond Super Light Mitt Les Super Light Mitt sont de très bonnes moufles, que l’on a pu apprécier dans diverses conditions de notre hiver rigoureux.
Elles sont garnies d’une bonne quantité de Primaloft Kodenshi (fibres synthétiques Primaloft avec ajout de nano-fibres céramiques pour – paraît-il – plus de chaleur).
Légères, très compressibles et surtout très chaudes, elles feront une excellente paire « fond de sac », pour réchauffer vos mains lorsque vous devenez moins actif.

Les moufles Super Light Mitt sont censées être imperméables avec leur membrane Gore-Tex XCR, mais elles ont rapidement pris l’eau lors de notre test d’immersion. Cependant, pas de panique, elles seront suffisamment étanches au contact de la neige, et elles ont fait des merveilles lors du test de confection d’igloo : même après 5 heures de manipulation de blocs de neige (plutôt humide d’ailleurs), les mains sont restées au sec, et bien au chaud !

La paume est couverte de cuir léger (avec un petit renfort entre pouce et index), le tissu extérieur est du nylon Ripstop léger (Pertex Quantum 15D), il conviendra donc de les manier et de les stocker avec précaution. D'ailleurs, notre dernière journée de construction d'igloo a usé le tissu jusqu'à faire quelques trous au niveau du poignet, à cause du frottement répété des blocs de neige (ce qui est une utilisation assez particulière et sévère pour les gants). Le cuir de la paume, lui, est resté à peu près intact.

Au bivouac, ces grosses moufles ne permettent évidemment aucune action de précision, mais même la nuit dans la neige par -10°C nous avons pu préparer à manger en les retirant de temps en temps. Certes, on a froid un court instant (vous pouvez porter des sous-gants pour limiter ce désagrément), mais en renfilant ces moufles on retrouve instantanément leur chaleur impressionnante.
Notez que l’index a un compartiment à part dans le gant (ce qui est un plus pour la préhension d'objets), et que ces moufles existent en noir si vous les trouvez trop flashy en vert…

Comparées aux Himalayan Mitt de The North Face, les Super Light Mitt sont plus fragiles, mais plus légères et moins encombrantes, pour une chaleur quasi-équivalente. Elles permettent également une préhension un peu meilleure avec l"index séparé.


Ce qu’on aime :

  • Rapport chaleur/poids
  • Le compartiment séparé pour l'index
  • Compressibilité
  • Confort

Ce qu’on aime moins :

  • Tissu léger fragile, des trous sont apparus avec la manipulation de blocs de neige
  • Prix élevé


Utilisations idéales : grands froids, ski de randonnée, fond de sac
Utilisations moins adaptées : ce qui demande de la précision…
Poids constaté (paire) : 286 g
Prix approximatif : 159 €


Les moufles Super Light Mitt (Black Diamond) et Himalayan Mitt (The North Face)
Les moufles Super Light Mitt (Black Diamond)
et Himalayan Mitt (The North Face)

Les moufles Super Light Mitt (Black Diamond) et Himalayan Mitt (The North Face)
Les moufles Super Light Mitt (Black Diamond)
et Himalayan Mitt (The North Face)

Manipulation des blocs de neige pour la fabrication d'un igloo
Manipulation des blocs de neige pour la fabrication d'un igloo
(Moufles Super Light Mitt et Himalayan Mitt)

Les Super Light Mitt dans l'igloo
Les Super Light Mitt dans l'igloo
(notez également l'excellent matelas Exped DownMat UL 7)

Un week-end de test matériel pour Carnets d'Aventures : construction d'igloos
Un week-end de test matériel pour Carnets d'Aventures : construction d'igloos

Commentaires