Edito Carnets d'Aventures n°1

par Johanna dans Edito 15 juil. 2006 mis à jour 30 oct. 2012 8964 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Couverture Carnets d'Aventures n°1

Edito

Carnets d’Aventures, un N°1 ? En fait pas vraiment, Carnets d’Aventures est le nouveau nom du magazine Carnets d’Expé ; le terme “expédition”, à la connotation extrême et technique, ne nous paraissait pas en accord avec l’esprit du magazine. Alors qu’allez-vous trouver dans Carnets d’Aventures ? Tout d’abord une ambiance, celle de la nature sauvage, des bivouacs au coin du feu. Une invitation au voyage, une invitation à découvrir d’autres moyens pour arpenter le monde : la marche, le vélo, le kayak, le cheval, le parapente... D’une manière générale, le voyage sans moyen motorisé permet d’être plus proche de l’environnement et des habitants. Par ailleurs, le rythme lent de ce type de voyage lui donne une autre temporalité en décalage avec notre société “hyper speed”.
Récits, photos, pages destinations, dossiers techniques (matériel, équipement), qu’il s’agisse de partir marcher quelques jours ou de s’élancer dans un voyage au long cours, ce magazine sera votre source d’inspiration et d’information.
Parcourir Carnets d’Aventures, c’est se laisser porter par un souffle de liberté.
Olivier Nobili

L’équipe de Carnets d’Aventures en quelques mots
Comme vous pourrez le constater, nous ne sommes pas issus du milieu du journalisme. Nous avons choisi de créer ce magazine par passion, cela correspond à un changement radical de cap dans nos vies professionnelles. Il en résulte un magazine un peu décalé, pour ne pas dire en marge. Nous espérons que le résultat vous séduira…

Olivier Nobili (32 ans) et Johanna Nobili (30 ans)
Ils sont à l’origine du magazine. Après une année sabbatique conclue par la traversée de la Méditerranée en kayak de mer (Cap sur l’Afrique), ils souhaitent créer un magazine porteur de l’esprit de liberté qu’ils ont ressenti pendant cette période intense de leur vie. Olivier et Johanna sont ingénieurs Télécom Paris (Sup’Télécom) et ont travaillé quatre années dans le domaine des nouvelles technologies de l’information au sein d’une société qu’ils ont fondée.

Hugues-Marie Bonnel (30 ans)
Ingénieur Supélec de formation, il passe quelques années dans le monde du spatial puis se lance dans des projets plus proches de ses aspirations. Après un monitorat (BE) d’escalade, il suit la formation de guide de haute montagne de concert avec celle de moniteur (BE) de parapente.

Alexandre Guiltat (29 ans)
Grimpeur et amateur de rando, il se passionne pour le voyage nature, il a notamment parcouru l’Irlande à pied pendant deux mois. Après un diplôme et une expérience de commercial, il travaille dans le milieu de la distribution d’équipement de sport.

Jean Viale (56 ans)
Très sportif, polytechnicien jeune retraité, il part dès qu’il le peut en voyage à vélo, en kayak ou à cheval.

Commentaires