2 membres et 28 invités en ligne
I believe I can't fly
Johanna
par Johanna
publié le
21 mars
60 lecteurs
Lecture 2 min.

20 ans de Carnets !

Automne 2003, nous rentrons de deux mois de traversée de la Méditerranée en kayak avec une idée concrète pour réorienter notre vie professionnelle. Si on m’avait demandé, quand le premier numéro est sorti début 2004, comment j’imaginais les choses vingt ans plus tard, j’aurais été bien perplexe !

Se renouveler : selon le dictionnaire, « apporter dans ses œuvres des éléments nouveaux, prendre une forme nouvelle ». Il y a dans l’écoulement inexorable du temps quelque chose qui nous pousse à chercher cette étincelle de nouveauté qui revigore notre esprit et nos sens. Ces vingt ans de Carnets sont l’occasion de nous repencher sur comment le bivouac, activité en apparence simple mais pivot de nos aventures, peut nous offrir cette bouffée d'air frais tant recherchée. Cette pratique ancestrale revêt une signification particulière dans notre monde moderne qui nous immerge dans un tourbillon d'activités et de stimuli constants. L’itinérance en bivouac, elle, nous ramène à l'essentiel, nous confronte à l'immensité de la nature et nous permet de nous réinventer à chaque instant. Y a-t-il en effet deux randonnées, deux traversées, deux ascensions, deux nuits sous les étoiles similaires ? Les récits du magazine s’en font souvent l’écho : même dans des terres que nous croyons connaître, nous trouvons une source intarissable de renouveau, une invitation à voir le monde avec des yeux neufs et à stimuler notre capacité d'émerveillement.

Ce numéro anniversaire est aussi l’occasion d’un coup d'œil dans le rétro, qui vous en apprendra un peu plus sur la vie du magazine et de son équipe, et – bien sûr, comme depuis ses tout débuts – de continuer de donner la parole à ceux qui en constituent son essence : la riche et créative communauté des voyageurs nature.
Les témoignages inspirants de cet opus confirment qu’à tout âge, vingt années de bivouac donnent envie de rempiler pour vingt nouvelles ! Pour continuer de cultiver l'esprit, de vivre l’ivresse, de trouver dans les leçons simples et intemporelles du bivouac un guide précieux pour toujours s’émerveiller et naviguer avec grâce sur les eaux tumultueuses de la vie.

I believe I can't fly