Chaussures Keen Bryce

par Mathieu dans Chaussures 27 sept. 2013 mis à jour 07 oct. 2013 3053 lecteurs 1 commentaires (partager)

Chaussures Keen Bryce imperméables et respirantes

Chaussures randonnée, trek, trail

membrane respiranteAu programme de ces Keen Bryce : des chaussures de randonnée / trail tige basse à membrane imper-respirante, solide, avec un bon renfort avant et arrière.

D'habitude je navigue entre les chaussures de trail légères ou la traditionnelle montante de montagne. Je teste ici un intermédiaire qui n'est pas super léger mais qui présente un bon compromis renforts, solidité.
Lorsque j'ouvre la boite, les Keen Bryce inspirent confiance.

Au premier essai je suis étonnement surpris, il y a de la place pour le pied à l'avant, contrairement à de nombreuses chaussures qui ont tendance à s'affiner en allant vers la pointe des pieds. Mon pied respire et se positionne bien.
Et c'est parti, voyons ce qu'elles donnent dehors !

Conditions du test : je les ai utilisées durant plusieurs semaines, pendant la fin d'hiver et le le printemps 2013 sur des terrains et contextes variés. J'ai effectué une alternance avec d'autres chaussures pour voir un peu les différences.

Solidité :

J'ai randonné sur terrain gras, marché dans l'eau, dans la terre, dans les cailloux, dans la dune, coupé à travers champs, baladé en forêt...
J'ai même outrepassé les prérogatives et les ai testées aussi dans un autre environnement (artificiel) : sur un gros navire au travail : milieu salin, tôles coupantes, produits plus ou moins toxiques...

Eh bien rien à redire, elles sont toujours dans le même état, un peu de saleté mais c'est tout.
La solidité / durabilité me semble bonne. Les semelles ont bien tenu, la membrane aussi (quoique un peu moins étanche à la longue).

Imperméabilité / respirabilité :

Mon pied respire bien dans les Bryce.
La membrane a bien tenu dans la durée, même si l'imperméabilité est moins bonne qu'au début.

Note sur les membranes : comme pour grand nombre de chaussures (et autres vestes, pantalons, gants… d’ailleurs) à membrane imper-respi, les fortes contraintes (plis et torsions répétées, avec un poids conséquent : le marcheur plus son sac à dos) que supportent certaines zones de la chaussure mènent la vie dure aux tissus et membranes ! Celles-ci ont donc souvent une imperméabilité parfaite assez peu durable (une fois, aussi, que les effets des habituels apprêts déperlants se sont également amenuisés). La membrane devient petit à petit poreuse par endroits, finissant par laisser entrer l’humidité/l’eau.

Confort :

Ce sont de bonnes chaussures, qui à mon sens sont plus confortables pour des personnes dont les pieds ont tendance à être larges sur l'avant (surtout en fin d'été après 3 mois de tongs :)).

Elles tiennent le pied bien au chaud, donc ce serait automne ou printemps pour régions fraîches, hiver compris pour régions tempérées. Ceci dit, je ne les ai pas testées par -10°C mais je ne serais pas trop surpris qu'elles soient efficaces...

Un petit regret cependant, ma pointure se situe entre 43 et 44 en fonction des marques de chaussure. Sur ce modèle Keen propose des demi pointures mais pas systématiquement (entre 40 et 41, entre 42 et 43 par exemple mais pas entre 43 et 44). De ce fait j'ai choisi une pointure 44 légèrement plus grande. Je pense que j'aurais été parfaitement bien dans un 43,5.

Matériaux, tissus, membrane, semelle :

Cuir nubuck / EVA
Membrane respirante étanche Keen dry
Tige en nubuck
Semelle Keen à crampons mutliformes et multidirectionnels en petit nombre mais l'accroche est bonne.
Semelle extérieure en caoutchouc. Semelle intercalaire en EVA moulée par compression à double densité.
Le fabricant mentionne des systèmes : d’assise plantaire métatomique amovible en EVA double densité, de protection des orteils breveté, de
cambrion de stabilité en TPU.

Poids :

Poids constaté : 515g en pointure 44

Pas du super light donc (par rapport à une chaussure de trail plus simple et sans membrane qui pèse dans les 300g) mais une membrane imper-respirante, un bon confort et une bonne protection des orteils et de l'arrière du pied.

Prix :

Prix approx. : 140 €

Marque américaine (USA, Portland)
Fabriquées en Chine

Couleurs : (cf fiches fabricants pour le détail)
- modèle homme : 4 couleurs différentes dans les marron, gris
- modèle femme : 7 couleurs différentes dans les marron, gris, olive, kaki

Fiches du fabricant :
- modèle homme (testé en pointure 44)
- modèle femme

Photos des chaussures Keen Bryce

Après plusieurs semaines d'utilisation
Après plusieurs semaines d'utilisation

membrane respirante
membrane respirante

renfort arrière et orteils
renfort arrière et orteils

le renfort solide à l'avant de la chaussure
le renfort solide à l'avant de la chaussure

le renfort solide à l'avant de la chaussure vue de face
le renfort solide à l'avant de la chaussure vue de face

renfort arrière
renfort arrière

semelle
semelle

renfort avant !
renfort avant !

renfort avant !
renfort avant !

a la pesée (après usage)
A la pesée (après usage)

Empreinte de la chaussure dans le sable
Empreinte de la chaussure dans le sable

Sur les blocs
Sur les blocs

Sur les blocs, intérêt du renfort à l'avant
Sur les blocs, intérêt du renfort à l'avant

petits blocs, intérêt du renfort à l'avant
petits blocs, intérêt du renfort à l'avant

petits blocs, intérêt du renfort à l'avant
petits blocs, intérêt du renfort à l'avant

Commentaires
posté le 14 janv. 2014
Béber denérac
Très bon article, complet et photos à l'appui, merci beaucoup
Invité (utilisateur non inscrit)