Chaussures de trail Hoka One One

par Johanna dans Chaussures 04 avr. 2015 mis à jour 05 avr. 2015 5661 lecteurs 8 commentaires share(partager)

Chaussures de trail Hoka Mafate Speed et Hoka Stinson ATR

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise avec au loin : la rhyolite rouge de l'Estérel, et au fond le Mercantour enneigé !Trailers, amateurs de footing, parapentistes… on commençait à entendre parler en bien des chaussures Hoka par plusieurs sources, le bouche-à-oreille évoquait un très bon amorti, et la légèreté de nombre de modèles était attirante, mais le look « compensé » nous rendait sceptiques (position plus haute : torsion de cheville ?), bref il nous fallait tester !
C’est chose faite avec la Mafate Speed et la Stinson ATR, 2 modèles orientés trail parmi les nombreux proposés par la marque et divisés en 2 catégories : route et trail.
Tests réalisés au cours de l’hiver et printemps 2015 : course à pied sur différents types de terrain (dur, mou, cassant, accidenté), rando + vols en parapente où l’amorti est apprécié en cas d’atterrissage un peu fort.

 

Chaussures trail Hoka Mafate SpeedChaussures trail Hoka : amorti, rebond

Nous avons été très favorablement impressionnés par l’amorti de ces modèles, ainsi que le rebond : on a la sensation que l’énergie est utilisée pour rebondir plutôt que de se dissiper dans des chocs brutalisant nos articulations, nos vertèbres et notre corps en général. Outre l’effet très positif sur celui-ci, on (re)trouve un vrai plaisir à courir, à rebondir de façon fluide en épousant le terrain, y compris sur de la route.
De même, la légèreté de ces chaussures est également très appréciable aussi bien au niveau physiologique que du plaisir de courir. Le confort global est au rendez-vous.

Design, durabilité

Epaisseur de la semelle et renfort plastique au niveau du talonL’épaisseur de la semelle extérieure surélève tout le pied, ce qui nous faisait craindre une plus grande probabilité de se tordre la cheville. À l’usage, pas de souci ; ces chaussures ont bien été pensées pour du trail, par définition en tout-terrain donc. En terrain vraiment accidenté, il conviendra tout de même d’être vigilant, peut-être un peu plus qu’avec des chaussures plus « basses ».
Ces semelles ne sont pas très rigides et ont tendance à se déformer (plus ou moins selon les modèles, voir photos ci-dessous) ; il ne s’agit évidemment pas de chaussures adaptées pour des approches rocheuses ou des courses d’arête !

Les crampons de la semelle s’useront plus ou moins vite selon le type de terrain et le design de la semelle, variable en fonction des modèles. Il conviendra, au moment du choix du modèle, de prendre en compte ce facteur en fonction de l’usage prévu. Par exemple, sur les 2 paires testées, les crampons des Stinson ATR s’useront probablement plus rapidement que ceux des Mafate Speed sur du bitume, il s’agit toutefois de modèles pour le trail.

Les Mafate Speed et Stinson ATR sont, comme la plupart (toutes ?) des chaussures Hoka One One, très respirantes et n’ont pas de membrane de type imper-respirante.
Une sorte de petite « moustiquaire » en plastique maillée fin recouvre le dessus de la chaussure (voir photo) réduisant significativement le remplissage intempestif de sable, terre, etc.

Les témoignages d’amis utilisant d’autres modèles de la marque sont très favorables, évoquant entre autres le plaisir de courir à nouveau sur du dur. Ils ont également davantage de recul que nous sur la durabilité, l’amorti semble rester bon dans le temps (+ de 500 km pour l’un des testeurs) ce qui est un facteur très important puisqu’un des points clé que l’on demande à une chaussure de course à pied.
Le dessus de la chaussure est très léger et sera donc moins durable (on ne peut pas tout avoir). Toutefois, cette partie supérieure plus fragile est située relativement haut (puisqu’au-dessus de l’épaisse semelle) ce qui la met un peu plus à l’abri de contacts avec les aspérités du terrain.
Au niveau du talon se trouve un renfort plastique qui maintient bien le pied et protège un peu plus la chaussure.

Un bémol tout de même : sur les Mafate Speed, Stinson ATR, et d’autres modèles (à voir au cas par cas), le chaussage est fastidieux car les lacets fournis (avec leur système de serrage et blocage aisé et rapide) sont très courts. On a ainsi un espace vraiment petit pour insérer son pied – même lorsqu’on a des pieds fins et un coup de pied peu prononcé – ; sans chausse-pied, il faut bourriner pour rentrer ce qui est vraiment désagréable et d’autant plus dommage que les chaussures sont dotées d’un système de laçage-serrage rapide visant justement à faciliter les chaussages et déchaussages.
Nous avons résolu le problème en remplaçant les lacets d’origine par de la suspente de parapente sur les Stinson ATR, et par les lacets d’origine prolongés par ceux des Stinson :-) (voir photos ci-dessous).
Apparemment, ce bémol de conception est présent sur nombre d’autres modèles ; on se demande comment les tests d’ergonomie de la marque pendant la conception n’ont pas mis en lumière ce problème qui parait facilement résolvable !
A noter la présence sur le dessus des chaussures de 2 élastiques permettant de ranger le surplus de lacets pour éviter qu'ils ballotent, donc pas d'hésitation pour rallonger les lacets !

Aussi bien les Mafate Speed que les Stinson ATR sont livrées avec 2 jeux de semelles intérieures, dont une très fine, ce qui permet de s’adapter à différentes épaisseurs de chaussettes ou au port d’une semelle orthopédique (ce qui a été le cas avec les Mafate speed).

Prix, rapport qualité / prix

Le prix n’est pas donné mais se place dans la moyenne des tarifs de chaussures de trail haut de gamme. Le rapport qualité / prix est correct pour ce type de produit.

Bilan :

Une fois les lacets d’origine rallongés ou remplacés, nous sommes très satisfaits de ces chaussures, combinant amorti, rebond, légèreté et confort.
Des chaussures qu'on utilisera lors d'activités journée comme la course à pied, la randonnée, le parapente (amorti à l'atterrissage), ou les mêmes activités en mode bivouac itinérant, en tout cas dasn des milieus / terrains / saisons qui ne nécessiteront pas le choix de chaussures à membrane imper-respirante, montantes, rigides... Nous les utiliserons bientôt pour des vols bivouacs en parapente (itinérance marche et vole) en été ou automne.
Les couleurs proposées par Hoka sont plutôt sympas, et on finit par s’habituer au look « compensé » :-).


Ce qu’on aime :

- l’amorti
- le rebond
- la légèreté

Ce qu’on aime moins :

- le chaussage étroit

 

Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courtsHoka Mafate Speed

Modèle femme testé.
Poids constaté : 286g la chaussure (modèle femme en 39 1/3) annoncée à 292g. Modèle homme annoncé à 340g.
pesée avec la semelle d'origine (12g chacune)
8g la semelle de rechange fine.

Prix approx. : 170 €

Site du fabricant :
- modèle femme
- modèle homme 

Chaussures trail Hoka Stinson ATRStinson ATR

Modèle homme testé
Poids constaté : 340g la chaussure (modèle homme en 44) annoncée à 332g. Modèle femme annoncé à 275g.
Pesée avec la semelle d'origine (16g chacune)
10g la semelle de rechange fine

Prix approx. : 160 €

Site du fabricant :
- modèle femme
- modèle homme

Photos des chaussures trail Hoka Mafate Speed

Epaisseur de la semelle et renfort plastique au niveau du talon
Epaisseur de la semelle et renfort plastique au niveau du talon

Chaussures trail Hoka Mafate Speed

Languette maintenue
Languette maintenue

Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts
Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts

Intérieur montré sans semelle de propreté
Intérieur montré sans semelle de propreté

2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine
2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine

2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine
2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine

2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine
2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine


"Moustiquaire" plastique protégeant des insertions intempestives de sable, terre, etc.

Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts, on voit aussi les 2 élastiques permettant de ranger le surplus de lacets s'il y en a
Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts, on voit aussi les 2 élastiques permettant de ranger le surplus de lacets s'il y en a

Chaussures trail Hoka Mafate Speed

Chaussures trail Hoka Mafate Speed

Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts
Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise
Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise
Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise avec au loin : la rhyolite rouge de l'Estérel, et au fond le Mercantour enneigé !

Test en terrain varié (ici du granite), les Hoka (semelles et chaussure complète) peu rigides car conçues pour le trail et pas pour l'escalade !
Test en terrain varié (ici du granite), les Hoka (semelle et chaussure complète) peu rigides car conçues pour le trail et pas pour l'escalade !

Déformation de la semelle
Déformation de la semelle

Lacets d'origine trop courts
Lacets d'origine trop courts

Chaussage fastidieux à cause des lacets d'origine trop courts, il faut bourriner
Chaussage fastidieux à cause des lacets d'origine trop courts, il faut bourriner

Chaussage fastidieux à cause des lacets d'origine trop courts, il faut bourriner
Chaussage fastidieux à cause des lacets d'origine trop courts, il faut bourriner

Lacets d'origine remplacés par : de la suspente de parapente à gauche sur les Stinson ATR, et à droite sur les Mafate Speed : les lacets d'origine rallongés par ceux des Stinson !
Lacets d'origine remplacés par : de la suspente de parapente à gauche sur les Stinson ATR, et à droite sur les Mafate Speed : les lacets d'origine rallongés par ceux des Stinson !

Les Mafate Speed avec les lacets d'origine rallongés par ceux des Stinson !
Les Mafate Speed avec les lacets d'origine rallongés par ceux des Stinson !

Photos des chaussures trail Hoka Stinson ATR

Chaussures trail Hoka Stinson ATR

Epaisseur de la semelle et renfort plastique au niveau du talon
Epaisseur de la semelle et renfort plastique au niveau du talon

Chaussures trail Hoka Stinson ATR

Chaussures trail Hoka Stinson ATR

Chaussures trail Hoka Stinson ATR

Languette maintenue
Languette maintenue

Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts
Système de laçage et serrage rapide avec les lacets d'origine trop courts


"Moustiquaire" plastique protégeant des insertions intempestives de sable, terre, etc.

Les 2 élastiques permettant de ranger le surplus de lacets s'il y en a
Les 2 élastiques permettant de ranger le surplus de lacets s'il y en a

Intérieur montré sans semelle de propreté
Intérieur montré sans semelle de propreté

2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine
2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine

2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine
2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine

2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine
2 jeux de semelles internes fournis : en bas la plus épaisse et rigide, en haut une toute fine

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise
Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise
Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise

Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise avec au loin : la rhyolite rouge de l'Estérel, et au fond le Mercantour enneigé !
Tests en terrain variés, ici sur la côte varoise avec au loin : la rhyolite rouge de l'Estérel, et au fond le Mercantour enneigé !

Test en terrain varié (ici du granite), les Hoka (semelle et chaussure complète) peu rigides car conçues pour le trail et pas pour l'escalade !
Test en terrain varié (ici du granite), les Hoka (semelle et chaussure complète) peu rigides car conçues pour le trail et pas pour l'escalade !

Test en terrain varié (ici du granite), les Hoka (semelle et chaussure complète) peu rigides car conçues pour le trail et pas pour l'escalade !
Test en terrain varié (ici du granite), les Hoka (semelle et chaussure complète) peu rigides car conçues pour le trail et pas pour l'escalade !

Déformation de la semelle
Déformation de la semelle quand on appuie

Chaussures trail Hoka Stinson ATR

Lacets d'origine remplacés par de la suspente de parapente
Lacets d'origine remplacés par de la suspente de parapente

Commentaires
share posté le 15 avr. 2015
Gilles
Malheureusement, je n'ai pas pu tester les Hoka, mais leur seul profil me fait sursauter ...
A l'heure où l'on prône la sobriété, le retour au naturel, je suis plus tenté par le chaussage minimaliste; pour des raisons physiologiques, biomécaniques et de bon sens. Mais je me trompe peut-être ...
A lire : "Born to run" de C. McDOUGALL.
d'autres infos sur "www.la clinique du coureur.com", pour éviter les blessures en courant et pour en savoir plus sur la course minimaliste.
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 16 avr. 2015
yalena
Je suis très intéressée par ces chaussures. Effectivement l'heure est à la sobriété (five fingers et autres) mais je suis dans un cas où mon pied sans aide médicale (= semelles + infiltrations voire opération) ne pourrait tout simplement pas me permettre de randonner... Donc les chaussures "sobre, naturelles, etc" ne me sont d'aucune utilité, mais chacun son besoin :)
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 07 mai 2015
juanito
J'utilise les chaussures Hoka Mafatepour courir en nature et sur les trails depuis leur arrivée sur le marché. Bien que septique au départ, je peux témoigner de la qualité exceptionnelle de l'amorti et cela me permet de continuer à courir des trails longues distances style ultra, sans douleur aux genoux. J'ai rencontré d autres traileurs qui m'ont confirmé ce bienfait. De plus , on ne sent plus les pierres et les cailloux. L'a-priori sur le risque d'entorse est infirmé pour moi, j'en ai même moins qu'avant. Également je fais moins de chutes, est-ce dû à la forme incurvée des semelles? . Malheureusement, il y a des bémols, elles s'usent rapidement au niveau des crampons et se déchirent sur les côtés (ce que devient de plus en plus fréquent avec d 'autres marques. Obsolescence programmée! ). Sur les portions de parcours en devers, c 'est pas terrible de courir avec. Autre problème, outre le prix, quoique, c'est de trouver un revendeur.
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 07 mai 2015
Johanna
Merci Juanito pour ce retour détaillé !
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 31 août 2015
JLS
Après une sortie en montagne, avec des HOKA Malafate , la semelle est abimée les crampons commencent à s'arracher, pourtant on m'avait assurer que c'était des chaussures trails pour terrain cassant. De plus elles m'ont sciées au niveau de la cheville, pour le prix je trouve cela est léger
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 24 juil. 2016
geo
Certe, l'amorti est au rendez-vous, mais pour un usage trail sur des chemins techniques caillouteux, je trouve que la semelle s'use rapidement sur la partie avant et arrière ou il n'y a pas de vrais semelle, devenant très glissant sur chemin humide . mafate 4M. Je ne reprendrais pas un modèle hoka avec la même semelle.
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 05 août 2016
DAV
Je cherche des témoignages négatives sur les stinson ATR, mais je n'en trouve pas ou très peu. Tant mieux me direz-vous. Les stinson mon permis de pouvoir continuer la course à pied grâce à leur amortie légendaire. Elles ont résolu mes problèmes de genoux et de hanches. J'ai presque atteint les 700 km avec ma paire de chaussure et je rencontre des problèmes de stabilité depuis plusieurs semaines au niveau du talon. Mon pied se désaxe vers l'intérieur et cela provoque une irritation à la malléole externe à cause des frottements. J'ai également une inflammation à l'articulation pied /cheville après chaque sortie. Il est peut-être temps de les changer! J'hésite à reprendre les stinson ou les Mafate, car je risque de rencontrer les mêmes problèmes.
Autrement, les crampons ne sont pas très usés. Je ne pratique pas ou peu de route et de chemins durs. La "moustiquaire" s'abime très rapidement au niveau des plis (articulation : doigts de pieds/ pied). Bref une très bonne chaussure, mais à mon avis avec une durée de vie très limitée.
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 06 août 2016
Johanna Nobili
Oui, de l'avis commun des amis et connaissances qui ont des Hoka, durée de vie pas très longue mais grand confort d'amorti ! A noter aussi que (dixit des amis traileurs) d'autres chaussures de trail plus "classiques" perdent assez vite (malgré un tarif élevé au départ) certaines de leurs capacités de départ, notamment la qualité de l'amorti...
Invité (utilisateur non inscrit)