Comparatif casques alpinisme VTT eaux-vives

par olivier dans Casques 22 déc. 2012 mis à jour 20 févr. 2013 16833 lecteurs 4 commentaires share(partager)

Comparatif casques multi-activités 

De gauche à droite : le Kong Scarab, Le Simond Calcit et le Petzl Meteor III+Ces casques, selon les modèles, sont utilisables pour les sports de : cyclisme / montagne /Ski / eau vive / équitation / roller / skate.

Caques testés :

Calcit de Simond (voir fiche)

Meteor III+ de Petzl (voir fiche)

Scarab de Kong (voir fiche)

Kosmos de Kong (voir fiche)


Conditions du test : nous avons testé ces casques en escalade (grandes voies et couennes), vtt, vélo sur route et parapente (non homologué pour cette dernière activité)* sur une période de quelques mois. Nous les avons portés et avons effectué divers tests, mais évidemment il ne s’agit pas d’un test d’évaluation du niveau de sécurité (qui se fait en labo spécialisé avec des engins et outils spécifiques).

Ces casques sont donc homologués selon plusieurs normes. Cela permet de ne pas multiplier le matériel, ce qui semble être une bonne idée ? : plus économique, gain de place... Devoir satisfaire plusieurs normes oblige le fabricant à fournir un niveau de sécurité plus large pour couvrir les exigences de chacune d’elles, et c’est ce type de casque qu’il faut privilégier si l’on pratique des activités diverses ou mixtes (dans une même journée, dans un même voyage). Typiquement, si on fait une montée technique en alpi et que l’on redescend à ski, on ne va pas prendre 2 casques ; un modèle multinormes est donc préférable à un simple casque d’alpi. De même lors d’un voyage où l’on combine plusieurs activités (par exemple un trip vélo/cheval en Mongolie, ou vélo/descente de rivière en mini raft, ou tout ce que vous allez pouvoir imaginer ?), prendre un seul casque est intéressant.

Typiquement, l’usage de ces casques va être montagne / VTT. Pour le vélo, ils sont un peu moins aérés que la plupart des casques spécifiques cycles (mais plus que des casques alpi classiques), mais ce n’est pas toujours vrai, les casques intégraux ou assez englobants (comme les Urge spécifiques vélo) sont moins aérés que ceux testés ici. Moins aérés donc, mais tout de même très correctement aérés et tout à fait utilisables pour le vélo, même durant la montée. Le Petzl Meteor III+ et le Simond Calcit se débrouillent mieux au niveau de la ventilation que le Kong Scarab légèrement en retrait. Pour nous, c’est le Petzl qui est le plus utilisable à vélo, léger et aéré, il convient très bien. Pour l’activité montagne, le confort du Scarab est vraiment agréable, et la légèreté et la compacité du Petzl sont des avantages. Tous les casques ont des mousses de confort amovibles (sur velcro). Globalement, le Petzl et le Kong sont un cran au-dessus du Simond au niveau des fonctionnalités, options...

Discuter autour de cet article

Modèle Scarab Meteor III+ Calcit Light Kosmos
Marque Kong Petzl Simond Kong

Normes

EN1384 (équitation), EN1078 (cycle), EN12492 (alpinisme), EN1385 (eaux-vives) EN12492 (alpinisme), EN1078 (cycle), EN1385 (eaux-vives) EN1078 (cycle), EN12492 (alpinisme) EN1077 (ski et snowvoard), EN12492 (alpinisme), EN1078 (cycle)

Confort global

notes-4 5 notes-3 notes-3 5 notes-4 5
Maintient du casque notes-3 5 notes-3 notes-3 notes-4 5
Boucle jugulaire boucle simple, réglage par sangle dans la boucle boucle simple, réglage par sangle dans la boucle boucle simple, réglage par sangle dans la boucle. Moins aisé par rapport aux autres casques. Réglage rapide et précis. Très bien
Réglage fin et instantané jugulaire non non non oui
confort jugulaire notes-4 notes-3 notes-3 notes-4
Support visière non oui, on peut ajouter visière de protection pour la cascade de glace (vizion) non non
Type d'ajustement tour de tête molette une espèce de languette molette molette
Facilité de réglage tour de tête
notes-5 notes-4 notes-5 notes-5
Ajustement en hauteur du tour de tête oui oui non non
Facilité réglage hauteur tour de tête
notes-5 notes-3 notes-0 notes-0
Fixation frontale oui oui oui oui
Facilité pour fixer la frontale
notes-1 notes-4 notes-4 notes-4
niveau de maintien frontale
notes-4 notes-4 notes-3 notes-4
Accessoires rien Sac de rangement, une mousse de rechange rien Bonnet fin et kit oreilles pour l'usage ski
Aérations (durée d'évacuation de l'eau casque rempli) 2,9s 1,5s 1,6s 3,2s
Aérations
notes-2 notes-5 notes-4 5 notes-1 5
Mousse de confort détachables (pour nettoyer/faire sécher/changer) oui, sur velcro oui, sur velcro oui, sur velcro oui, sur velcro
Rapidité de séchage (note/5) notes-4 5 notes-2 notes-2 notes-4 5
(hors oreillettes)
Poids 264g 230g 295g 375g (sans les oreilles)
Note poids notes-4 notes-5 notes-3 notes-2
Prix approximatif 85€ 70€ 40€ 100€
Rapport qualité/prix notes-4 notes-4 notes-5 notes-4
Notre note globale notes-4 5 notes-4 notes-3 notes-4 5


Les normes pour les casques de sports nature : EN 12492 pour les sports de montagne, EN 1078 pour les vélos / VTT et autres engins à roulette mus par la force musculaire, EN 1384 pour l’équitation, EN 1385 pour les sports d’eaux vives (canoë / rafting / kayak / hydrospeed).
Aucun casque testé ici n’est compatible – au niveau des normes en tout cas – pour le ski (norme EN 1077) et le parapente (norme EN 966). Il est probable que soumettre un casque à chacune des normes est coûteux, et qu’ils auraient peut-être été compatibles avec d’autres normes s’ils y avaient été soumis…

* Petite digression sur les normes. On voit souvent en parapente ou à ski de rando des personnes utilisant des casques de montagne, il se trouve que ces casques, « purs » montagne ne sont souvent pas adaptés pour absorber l’énergie de chutes qui vont toucher les zones périphériques (chocs latéraux/frontaux) ; ils sont en effet surtout faits pour protéger des chutes de pierres, donc le dessus est renforcé, et c’est là que se trouve l’absorbeur (type polystyrène ou mousse dense), mais il n’y a pas de zones absorbantes sur les côtés de nombreux modèles. En revanche, pour les casques homologués vélo, il faut ces zones absorbantes sur les côtés (type polystyrène/mousse dense), puisque les chocs se localisent très souvent sur la zone périphérique du casque (la partie frontale en cas de soleil par ex.). Mais en grimpe, ou en alpinisme, on peut aussi faire des chutes et la tête peut percuter le rocher comme après une chute à vélo. Alors un casque aux normes montagne, sans absorbeurs latéraux, est certes un casque aux normes de l’activité, mais il ne protège pourtant pas de manière efficace pour cette activité, ce qui est vraiment dommage. Bref, préférer un casque multi-homologation montagne / cycle pour l’alpinisme paraît être un choix très judicieux. Et pour revenir au parapente, ou au ski de rando, il faut prendre des casques avec absorbeurs périphériques et pas des casques « de base » alpinisme, qui ne protégeront pas du type de chute que l’on rencontre le plus souvent dans ces activités ; donc faute d’un casque spécifique, il est préférable de prendre un casque homologué cycle.

De gauche à droite : le Kong Scarab, Le Simond Calcit et le Petzl Meteor III+
De gauche à droite : le Kong Scarab, Le Simond Calcit et le Petzl Meteor III+

De gauche à droite : le Kong Scarab, Le Simond Calcit et le Petzl Meteor III+
De gauche à droite : le Kong Scarab, Le Simond Calcit et le Petzl Meteor III+

De gauche à droite : le Kong Scarab, Le Simond Calcit et le Petzl Meteor III+
De gauche à droite : le Kong Scarab, Le Simond Calcit et le Petzl Meteor III+

Au sommet des Sagnes longues, dans le Queyras, avec le Viso en fond
Le Kosmos de Kong

En haut un casque d'alpinisme classique, on voit que la périphérie n'est pas munie d'absorbeurs d'énergie contrairement au casque de ski en dessous
En haut un casque d'alpinisme classique, on voit que la périphérie n'est pas munie d'absorbeurs d'énergie contrairement au casque de ski en dessous

Casque d'alpinisme classique, la périphérie n'est pas munie d'absorbeurs d'énergie
Casque d'alpinisme classique, la périphérie n'est pas munie d'absorbeurs d'énergie

Boucle de jugulaire à réglage rapide
Boucle de jugulaire à réglage rapide

Note : réglage instantané et précis de la jugulaire : les boucles de jugulaire sont des boucles simples pour tous les casques testés ici. Une boucle à réglage fin est pourtant vraiment agréable, elle permet de s’adapter instantanément à de petites variations. Par exemple, si on met un bonnet fin sous le casque ou si on le prête, il faut re-régler les sangles dans le cas de boucles simples ce qui est moins rapide.

Boucle de jugulaire à réglage rapide
Boucle de jugulaire à réglage rapide

En plus de l'impression ressentie lors des tests, nous avons mesuré le temps que met le casque à se vider complètement. Ca prend entre 1,5s et 3s selon les modèles. C'est un moyen objectif simple de comparer les flux traversant les casques.
En plus de l'impression ressentie lors des tests, nous avons mesuré le temps que met le casque à se vider complètement. Ca prend entre 1,5s et 3s selon les modèles. C'est un moyen objectif simple de comparer les flux traversant les casques.

En plus de l'impression ressentie lors des tests, nous avons mesuré le temps que met le casque à se vider complètement. Ca prend entre 1,5s et 3s selon les modèles. C'est un moyen objectif simple de comparer les flux traversant les casques.
En plus de l'impression ressentie lors des tests, nous avons mesuré le temps que met le casque à se vider complètement. Ca prend entre 1,5s et 3s selon les modèles. C'est un moyen objectif simple de comparer les flux traversant les casques.

Commentaires
share posté le 07 juin 2016
Joan
Bonjour,

Je prépare un trip vélo grimpe donc je cherche un casque polyvalent donc je suis au bonne endroit
Merci =)
Mais pour info les marques Petzl et Simond ne fabrique plus de casque polyvalent. Le Metor 4 et le calcit 2 ne sont plus certifié vélo !
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 07 juin 2016
Olivier
Eh oui et c'est dommage...
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 03 nov.

wleger
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 10/06/08

Message privé
Je me cherche un casque multisport principalement parapente , kitesurf, occasionnellement vélo, roller... J'étais bien tenté par le scarab mais la mousse ne semble pas adapté à un usage régulier dans l'eau de mer. Qu'en pensez-vous? Merci
share posté le 06 nov. mis à jour le 06 nov.

Olivier
Caribou
(1671 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Salut, pour le parapente et le VTT BUL j'utilise le Petzl, Joh utilise Scarab en parapente. En revanche on ne les utilise pas en milieu humide, donc difficile de te répondre, en effet les mousses ne sont peut-être pas tout à fait adaptées pour un usage récurrent en milieu marin... Ceci dit elles sont peu épaisses sur le Scarab et on lui a mis un très bonne note de séchage...
Et pourquoi pas ?