Concours photo France Dépaysante

par Johanna dans Actualités 14 févr. mis à jour 23 mai 1690 lecteurs 2 1 commentaires share(partager)

Des photos de France que l’on croirait prises aux antipodes ?

Voici les résultats du concours !

Merci à tous pour votre participation et à Windsriders pour les doudounes !

Concours photo France Dépaysante
Bivouac sur le magnifique plateau d'Emparis, face aux hauts sommets du massif des Écrins (à gauche la Meije 3984 m).
Photo : Sébastien Langlais, voir son  site Tsagaventures.
Bivouac sur le magnifique plateau d'Emparis, face aux hauts sommets du massif des Écrins (à gauche la Meije 3984 m).
Photo : Sébastien Langlais, voir son site Tsagaventures.

Voici les lauréats :

---> 5 DOUDOUNES WINDSRIDERS Thermik Light

Léo Héry, Sébastien Langlais, Philippe Bois, Michel Cavalier, Geoffroy Stephan

 

---> 10 abonnements d'un an à Carnets d'Aventures

Agnès Tartevet, Alain Pellorce, Fred Bru, John Ferré, Kilian Sanlis, Marie Simon, Pauline Legrand, Samuel Certain-Chambault, Thomas Bousquet, Philippe Bois, Paul Négron.

 

Coucher de soleil de la tête de la Fréma - Ubaye.
Pouvant évoquer la Nouvelle-Zélande, les montagnes frontalières entre, côté français la haute Ubaye et le Mercantour, et côté italien le val Maira et le parco naturale delle Alpi Marittime, constituent un magnifique no man's land aux paysages superbes et sauvages, combinant harmonieusement l'ambiance minérale brute des hauts sommets de plus de 3000 m d'altitude, comme ici la tête de la Fréma (3142 m), les alpages verdoyants et les lacs aux eaux cristallines. Un fantastique terrain d'exploration pour l'amoureux des grands espaces naturels, à pied, à ski, à VTT...
Photo : Léo Héry, voir son  site vertical horizons.
Coucher de soleil de la tête de la Fréma - Ubaye.
Pouvant évoquer la Nouvelle-Zélande, les montagnes frontalières entre, côté français la haute Ubaye et le Mercantour, et côté italien le val Maira et le parco naturale delle Alpi Marittime, constituent un magnifique no man's land aux paysages superbes et sauvages, combinant harmonieusement l'ambiance minérale brute des hauts sommets de plus de 3000 m d'altitude, comme ici la tête de la Fréma (3142 m), les alpages verdoyants et les lacs aux eaux cristallines. Un fantastique terrain d'exploration pour l'amoureux des grands espaces naturels, à pied, à ski, à VTT...
Photo : Léo Héry, voir son site vertical horizons.
Lors d'un week-end MUL dans le Vercors (et en mobilité douce avec le fameux train Gap-Grenoble). J'étais parti sur une traversée de deux jours Clelles - Corrençon avec pour objectif de faire de belles photos des levers et couchers de soleil. Alors que je cherchais un bon angle sur le mont Aiguille pour les lumières du couchant, ce petit bouquetin curieux s'est invité dans le cadre ! Une belle photo improvisée mais qui traduit bien les paysages uniques du secteur du Grand-Veymont.
Montagne calcaire tabulaire ornée d'une verdoyante prairie sommitale à la vue imprenable, le mont Aiguille offre, selon l'angle, une silhouette effilée des plus élégantes qui n'a rien à envier à nombre de ces montagnes du monde connues pour leur profil particulier.
Photo : Geoffroy Stephan
Lors d'un week-end MUL dans le Vercors (et en mobilité douce avec le fameux train Gap-Grenoble). J'étais parti sur une traversée de deux jours Clelles - Corrençon avec pour objectif de faire de belles photos des levers et couchers de soleil. Alors que je cherchais un bon angle sur le mont Aiguille pour les lumières du couchant, ce petit bouquetin curieux s'est invité dans le cadre ! Une belle photo improvisée mais qui traduit bien les paysages uniques du secteur du Grand-Veymont.
Montagne calcaire tabulaire ornée d'une verdoyante prairie sommitale à la vue imprenable, le mont Aiguille offre, selon l'angle, une silhouette effilée des plus élégantes qui n'a rien à envier à nombre de ces montagnes du monde connues pour leur profil particulier.
Photo : Geoffroy Stephan
"Je ne savais pas que tu étais allé en Amérique du Sud !" m'a dit un ami quand il a vu cette photo prise lors d'un trek en Ubaye, dans les Alpes de Haute Provence.
Photo : Philippe Bois
"Je ne savais pas que tu étais allé en Amérique du Sud !" m'a dit un ami quand il a vu cette photo prise lors d'un trek en Ubaye, dans les Alpes de Haute Provence.
Photo : Philippe Bois
Dans la vallée de la Tinée, au coeur du Parc national du Mercantour. Une formation géologique insolite domine les lacs de Vens, c'est l'Arche de Tortisse perché à 2550m d'altitude. C'est par une nuit de pleine lune que je décidais de monter ma tente à proximité, pour la photographier. Cette grande arche solitaire n'est pas sans rappeller ses cousines du Parc National des Arches en Utah.
Photo : Michel Cavalier, voir son  site et sa  page Facebook
Dans la vallée de la Tinée, au coeur du Parc national du Mercantour. Une formation géologique insolite domine les lacs de Vens, c'est l'Arche de Tortisse perché à 2550m d'altitude. C'est par une nuit de pleine lune que je décidais de monter ma tente à proximité, pour la photographier. Cette grande arche solitaire n'est pas sans rappeller ses cousines du Parc National des Arches en Utah.
Photo : Michel Cavalier, voir son site et sa page Facebook
En septembre dernier, je parcourais le GR du Tour du mont Blanc à pied, en autonomie et en bivouac, avant de réaliser l'ascension du Mont Blanc. Un massif montagneux puissant, majestueux, regorgeant de paysages plus sublimes les uns que les autres. L’arrivée au Lac Blanc, lac glaciaire des hauteurs de Chamonix, fut un choc de couleurs : eau cristalline, rochers minéraux, rencontre avec les bouquetins, et perspective imprenable sur le mont Blanc, si proche et pourtant si loin.
Photo : Marie Simon
En septembre dernier, je parcourais le GR du Tour du mont Blanc à pied, en autonomie et en bivouac, avant de réaliser l'ascension du Mont Blanc. Un massif montagneux puissant, majestueux, regorgeant de paysages plus sublimes les uns que les autres. L’arrivée au Lac Blanc, lac glaciaire des hauteurs de Chamonix, fut un choc de couleurs : eau cristalline, rochers minéraux, rencontre avec les bouquetins, et perspective imprenable sur le mont Blanc, si proche et pourtant si loin.
Photo : Marie Simon
Nous sommes en Normandie et j'aime faire découvrir le sentier des douaniers dans la Hague ; on croirait randonner en Irlande !
C'est un secteur bien sympa que je parcours souvent sur 2-3 jours dès que l'envie de mer et d'un bivouac se font sentir ! De belles boucles sont à faire et des couchers de soleils magnifiques au rendez-vous !
Le bivouac posé sur les hauteurs de la baie d'Ecalgrain est très agréable ! Le nez de Jobourg est un cap classé en réserve naturelle ornithologique, on y enregistre les plus forts courants marins de France !
Photo : Thomas Bousquet, voir sa page  Insta
Nous sommes en Normandie et j'aime faire découvrir le sentier des douaniers dans la Hague ; on croirait randonner en Irlande !
C'est un secteur bien sympa que je parcours souvent sur 2-3 jours dès que l'envie de mer et d'un bivouac se font sentir ! De belles boucles sont à faire et des couchers de soleils magnifiques au rendez-vous !
Le bivouac posé sur les hauteurs de la baie d'Ecalgrain est très agréable ! Le nez de Jobourg est un cap classé en réserve naturelle ornithologique, on y enregistre les plus forts courants marins de France !
Photo : Thomas Bousquet, voir sa page Insta
J'ai pris cette photo près de Chamonix sur le glacier d'Argentière au cours d'une virée en haute montagne. Le lendemain nous n'avons pas pu atteindre le sommet, mais le retour sur ce glacier dans un épais brouillard reste une aventure inoubliable ! J'aime beaucoup cette photo. Je lui trouve un air de paysage himalayen.
Photo : Philippe Bois
J'ai pris cette photo près de Chamonix sur le glacier d'Argentière au cours d'une virée en haute montagne. Le lendemain nous n'avons pas pu atteindre le sommet, mais le retour sur ce glacier dans un épais brouillard reste une aventure inoubliable ! J'aime beaucoup cette photo. Je lui trouve un air de paysage himalayen.
Photo : Philippe Bois
Une jolie escalade au mont Aiguille en août 2019. Nous prenons le matériel de bivouac malgré la météo incertaine. La montée se fait entre les gouttes puis le ciel se découvre et la magie opère au sommet. Solitude, mer de nuage, soleil couchant, paysage infini… Ayant longtemps vécu proche du Vercors, c’est à 2 pas de la maison qu’une fois de plus nous nous sommes fait surprendre par la beauté et la majesté des paysages.
Photo : Samuel Certain-Chambault
Une jolie escalade au mont Aiguille en août 2019. Nous prenons le matériel de bivouac malgré la météo incertaine. La montée se fait entre les gouttes puis le ciel se découvre et la magie opère au sommet. Solitude, mer de nuage, soleil couchant, paysage infini… Ayant longtemps vécu proche du Vercors, c’est à 2 pas de la maison qu’une fois de plus nous nous sommes fait surprendre par la beauté et la majesté des paysages.
Photo : Samuel Certain-Chambault
Personne ne croit que j’ai pris cette photo en Bretagne, et pourtant si !
Lors d'une itinérance à vélo de quelques jours à une centaine de kilomètres de chez moi, je bivouaquais dans les monts d'Arrrée, la nature m'a offert un beau cadeau matinal !
Photo : Agnès Tartevet
Personne ne croit que j’ai pris cette photo en Bretagne, et pourtant si !
Lors d'une itinérance à vélo de quelques jours à une centaine de kilomètres de chez moi, je bivouaquais dans les monts d'Arrrée, la nature m'a offert un beau cadeau matinal !
Photo : Agnès Tartevet
Magie d'un moment suspendu hors du temps, le soir avec mes enfants au bord du lac Noir situé à 2400m d'altitude sur le plateau d'Emparis (commune de Besse-en-Oisans en Isère), face aux Écrins.
Photo : Alain Pellorce, voir sa page  Facebook  et  Insta
Magie d'un moment suspendu hors du temps, le soir avec mes enfants au bord du lac Noir situé à 2400m d'altitude sur le plateau d'Emparis (commune de Besse-en-Oisans en Isère), face aux Écrins.
Photo : Alain Pellorce, voir sa page Facebook et Insta
Kirghizistan, 3800m d'altitude, nous devons franchir ce haut col aujourd'hui avant que le temps ne s'empire trop...
Eh non ! nous sommes bien sur un le plus haut col du pays, mais en France : le col de la Bonette !
Nous habitons dans le Mercantour et nous choisissons le vélo comme moyen de transport pour rendre visite à la famille qui habite dans la région grenobloise. Il s'agit de mon premier voyage à vélo et le dépaysement est au rendez-vous à travers des montagnes aussi belles que diversifiées !
(St Martin Vésubie – Voiron en passant par le col de la Bonette, Embrun, Champsaur, col du Noyer, Dévoluy, Triève, col de la Croix Haute, Grenoble).
Photo : Pauline Legrand, voir sa page  Facebook
Kirghizistan, 3800m d'altitude, nous devons franchir ce haut col aujourd'hui avant que le temps ne s'empire trop...
Eh non ! nous sommes bien sur un le plus haut col du pays, mais en France : le col de la Bonette !
Nous habitons dans le Mercantour et nous choisissons le vélo comme moyen de transport pour rendre visite à la famille qui habite dans la région grenobloise. Il s'agit de mon premier voyage à vélo et le dépaysement est au rendez-vous à travers des montagnes aussi belles que diversifiées !
(St Martin Vésubie – Voiron en passant par le col de la Bonette, Embrun, Champsaur, col du Noyer, Dévoluy, Triève, col de la Croix Haute, Grenoble).
Photo : Pauline Legrand, voir sa page Facebook
Au cœur du Jura hivernal.
J'ai eu l'occasion de traverser à diverses saisons tout le jura et la Franche comté, à pied ou à raquette. En haut de la cascade de l'Eventail, une vue unique s'offre à nous, où le temps semblerait figé.
Photo : Kilian Sanlis, voir  ses photos sur Flickr
Au cœur du Jura hivernal.
J'ai eu l'occasion de traverser à diverses saisons tout le jura et la Franche comté, à pied ou à raquette. En haut de la cascade de l'Eventail, une vue unique s'offre à nous, où le temps semblerait figé.
Photo : Kilian Sanlis, voir ses photos sur Flickr
Quelques mois avant l’expédition de Jeff Mercier au Groenland, une équipe s’est déplacée faire des repérages et est tombée sur ce joyau, une magnifique galerie de glace qui n’a rien à envier à celle de Versailles.
Que nenni ! Cet air de « si loin si proche de nous » s’est trouvé un instant figé dans la Vallée de Crévoux à la cascade des Razis, qui se trouve bien en France !
Photo : Fred Bru, voir sa page  Facebook  et  Insta
Quelques mois avant l’expédition de Jeff Mercier au Groenland, une équipe s’est déplacée faire des repérages et est tombée sur ce joyau, une magnifique galerie de glace qui n’a rien à envier à celle de Versailles.
Que nenni ! Cet air de « si loin si proche de nous » s’est trouvé un instant figé dans la Vallée de Crévoux à la cascade des Razis, qui se trouve bien en France !
Photo : Fred Bru, voir sa page Facebook et Insta
Le GR 20 en automne.
Je devais partir deux semaines au Tibet, mais j’ai préféré ne pas prendre l’avion pour si peu de temps. Alors, j’ai ouvert un atlas jauni et j’ai promené mon doigt incertain sur l’Europe. Les Dolomites : trop de neige, la Bretagne : trop de pluie, l’Islande : trop loin, la Corse : trop de monde. Trop de monde ? Pas sûr ! Vacances scolaires terminées, refuges plus gardés, hordes voraces de touristes envolées. Et tout m’a donné raison : le soleil généreux, les frondaisons parées de leur chevelure automnale, les bivouacs bardés d’étoiles sans un moustique et ce goût de calme, d’évasion, juste là, sur cette même piste balisée et sillonnée annuellement par plus de 20000 de mes congénères pressés de s’agglutiner le soir aux refuges payants. Cette petite virée m’a donné espoir et je scrute d’un nouvel œil ces zones que j’avais irrémédiablement condamnées au rang de territoires perdus et qui peuvent retrouver à la bonne saison, celle que d’autres qualifient de « hors saison », le charme qui a fait leur renommée. Alors, ne le criez pas trop fort, mais entre nous : le GR 20 en automne, c’est superbe !
Photo : John Ferré, voir  sa page FB Globe Campeurs
Le GR 20 en automne.
Je devais partir deux semaines au Tibet, mais j’ai préféré ne pas prendre l’avion pour si peu de temps. Alors, j’ai ouvert un atlas jauni et j’ai promené mon doigt incertain sur l’Europe. Les Dolomites : trop de neige, la Bretagne : trop de pluie, l’Islande : trop loin, la Corse : trop de monde. Trop de monde ? Pas sûr ! Vacances scolaires terminées, refuges plus gardés, hordes voraces de touristes envolées. Et tout m’a donné raison : le soleil généreux, les frondaisons parées de leur chevelure automnale, les bivouacs bardés d’étoiles sans un moustique et ce goût de calme, d’évasion, juste là, sur cette même piste balisée et sillonnée annuellement par plus de 20000 de mes congénères pressés de s’agglutiner le soir aux refuges payants. Cette petite virée m’a donné espoir et je scrute d’un nouvel œil ces zones que j’avais irrémédiablement condamnées au rang de territoires perdus et qui peuvent retrouver à la bonne saison, celle que d’autres qualifient de « hors saison », le charme qui a fait leur renommée. Alors, ne le criez pas trop fort, mais entre nous : le GR 20 en automne, c’est superbe !
Photo : John Ferré, voir sa page FB Globe Campeurs
Sous l'océan ou sur la banquise ?
Deux jours de randonnée raquette dans le massif des Bauges nous ont emmenés loin ! Un temps magnifique et des panoramas splendides étaient au rendez-vous !
Photo : Paul Negron
Sous l'océan ou sur la banquise ?
Deux jours de randonnée raquette dans le massif des Bauges nous ont emmenés loin ! Un temps magnifique et des panoramas splendides étaient au rendez-vous !
Photo : Paul Negron

Critères

Les photos doivent représenter un lieu que vous avez fréquenté idéalement lors d'un voyage nature :
- en bivouac (comme mode d'hébergement principal)
- sans moyen motorisé, sauf possiblement pour l’aller (ou retour) au point de départ (ou d’arrivée) du voyage, ou, s’il s’agit d’un voyage long, d’une ou deux jonctions en transports en commun par exemple.
- de 2 jours à plusieurs mois.
- mais vous pouvez concourir aussi avec une photo prise lors d'une sortie à la journée. On est quand même ouverts d'esprit laugh !
- En France métropolitaine (même si on sait que les dom-tom regorgent de superbes paysages, l'idée est ici de valoriser les destinations proches (pour les métropolitains du coup smiley).

Photos + petit texte

  • Photos : choisissez vos plus belles photos (5 maximum) et envoyez-nous les en haute résolution par exemple via wetransfer.com, google drive, dropbox… ou par email selon le nombre.
  • Petit texte de 200 mots maximum pour situer le contexte et évoquer une anecdote ou des moments marquants, et mentionnant l’itinéraire parcouru et par quel moyen (vélo, marche, kayak...).
    À nous envoyer par email à redaction mettre_un_arobase expemag.com avec vos coordonnées.

Note : vous pouvez aussi utiliser MyTrip qui permet facilement de poster texte, photos et itinéraire, pensez à nous faire un email avec le lien du carnet MyTrip. 

Dates

Photos et texte à envoyer avant le 30 avril.
 

À gagner

  • 5 DOUDOUNES WINDSRIDERS Thermik Light, doudounes légères (460g en M) en duvet et à capuche, d'une valeur de 160€.
    Voir notre test de la Thermik Light.
  • 10 abonnements d'un an à Carnets d’Aventures
    (si vous êtes déjà abonné : soit on prolonge votre abonnement, soit vous choisissez un ami :-)).

 

Note : ce concours nous semble respecter les critère de la Charte des concours équitables, sauf pour le point concernant le jury "extérieur" ("fait appel à un jury indépendant, majoritairement composé de personnes extérieures à l'organisation") ; les membres de l'équipe de Carnets d'Aventures (et quelques personnes autour de nous) composeront le "jury".
Bien entendu, tout ce qui concerne les droits d'auteurs sera respecté, comme nous le faisons habituellement dans Carnets d'Aventures. Et, si parmi les contributions reçues pour le concours, certaines nous semblent faire l'objet d'un possible article dans le magazine, cela serait fait - comme toujours, évidemment - en totale collaboration avec l'auteur.
Ajoutons que, comme à chaque fois que nous faisons un concours, c'est fait de manière informelle et conviviale !

 

5 DOUDOUNES WINDSRIDERS Thermik Light à gagner !
5 DOUDOUNES WINDSRIDERS Thermik Light à gagner !
10 abonnements d'un an à Carnets d’Aventures à gagner
10 abonnements d'un an à Carnets d’Aventures à gagner
Commentaires
share posté le 14 mai mis à jour le 14 mai

Caro45
1 messages
Bonjour, est ce que les résultats du concours sont accessibles? Belle soirée